Le pape à propos du Sida : le préservatif aggrave le problème

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 19 mars 2009.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    C'est le problème avec la religion, cette façon de nier les réalités de notre époque tout ça parce qu'elles vont à l'encontre de leurs dogmes.
    Mais il y a un moment où il faut se rendre compte des énormités qu'on sort, et des conséquences qu'elles peuvent avoir.
     
  3. Antigonedream

    Antigonedream
    Expand Collapse
    If this is to end in fire, then we should all burn together...

    j'avais déja été scandaliser par l'histoire de la petite brésilienne, et par le prêtre négationniste réintégré mais la ses paroles sont meurtrières!
    il faut vraiment faire quelque chose avec ce pape!
    Il fait autant peur spirituellement que physiquement (et c'est pas peu dire!)
     
  4. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    Il me semble que le Pape n'a pas dit que le préservatif aggravait le problème du SIDA, mais plutôt que l'usage seul du préservatif n'étais pas suffisant, et qu'il fallait d'abord avoir recours à l'abstinence. Après, si je me gourre...
    Dans tous les cas, je n'approuve pas les propos du Pape, ni sur les négationnistes, ni sur l'affaire de la petite Brésilienne de 9 ans, etc...
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Pas du tout.

    Je ne sais plus quoi dire tellement ce pape les enchaîne... Ce qui est rassurant c'est que les catholiques commencent un tout petit peu à se réveiller, je commence à avoir des réactions dans mon entourage et j'ai eu l'occasion d'en lire et entendre dans les médias.
     
  6. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    En fait, au Brésil, une petite fille de 9 ans s'est fait violée par son beau-père et est tombée enceinte de jumeaux par la suite. Sa famille l'a fait avorter, ce que les religieux du pays et du Vatican n'ont pas apprécié. Ils ont excommuniés la famille et le personnel médical.
    Bref, je m'excuse pour mon post précédent. J'ai vraiment du mal à lire les journaux XD
     
  7. Wizzwoman

    Wizzwoman
    Expand Collapse
    Working Girl

    AIDES vient d?écrire à Madame Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé et des Sports et à
    Messieurs Louis-Charles Viossat, ambassadeur français en charge de la lutte contre le VIH,
    Stanislas de Laboulaye, ambassadeur français auprès du Saint Siège et André-Arnaud
    Vingt-Trois, archevêque de Paris et Président de la conférence des évêques de France pour
    leur faire part de son indignation suite aux déclarations du pape Benoît XVI faisant preuve
    d?une ignorance et d?un moralisme éloigné des réalités pragmatiques de santé publique.

    Alors qu?en Afrique subsaharienne, 22 millions de personnes vivent avec le VIH et que 1,9
    millions de personnes ont été infectées en 2007, l?accès à la prévention, au dépistage et à
    des soins de qualité est la priorité de la lutte contre le VIH. En terme de prévention, le
    préservatif reste le seul moyen de lutter efficacement contre le VIH/sida1.
    Dans une déclaration accordée à RTL, Jean-Michel Di Falco évêque de Gap, s?exprimait
    ainsi : "Malheureusement dans certains pays d'Afrique parce qu'ils n'ont pas les moyens de
    se procurer les préservatifs, ils vont les utiliser plusieurs fois ou à plusieurs ». Cette
    déclaration aggrave encore plus les propos du pape, et témoigne de la vision infantilisante
    de l?Eglise vis à vis de l?Afrique.

    AIDES est partenaire d?associations africaines de lutte contre le VIH depuis plus de dix ans.
    Au quotidien, ces associations mettent en place des actions de prévention, de prise en
    charge des personnes vivant avec le VIH et d?accès aux traitements. Lors de l?arrivée des
    antirétroviraux, leur implantation en Afrique était remise en question selon l?idée reçue que
    les africains ne seraient pas en capacité de suivre des traitements contraignants. Le succès
    des programmes de prise en charge des personnes séropositives en Afrique témoigne du
    contraire !

    "Déclarer qu'un même préservatif est utilisé plusieurs fois à cause de la pauvreté dans les
    pays d'Afrique est faux. Au Cameroun, le plan stratégique national de lutte contre le sida
    prévoit des séances de sensibilisation à l'utilisation du préservatif en communauté et en
    entreprise. Le coût du préservatif est de 5 FCFA soit 0,07 centimes, et il est même gratuit
    dans certaines entreprises et certains centres hospitaliers. Alors, déclarer qu'un seul
    préservatif est utilisé plusieurs fois lors des rapports sexuels est sans fondements. La
    pauvreté de l'Africain se situe à un autre niveau mais pas à celui de l'utilisation du
    préservatif", déclare Maurice Eloi Abina, Président de AFSUPES, Cameroun.
     
  8. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    ça ne m'étonne même plus...
    c'est ridicule, le problème étant une fois de plus le message que certains risquent d'entendre...

    Bref, je ne crois pas en dieu, mais j'ai été baptisée, et la j'aimerai bien pouvoir revenir en arrière,
    je m'étais toujours dit que ça ne changeait rien, mais la ça devient presque une question de principe...
     
  9. jaelis

    jaelis
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Je pense qu'il faut retenir un point important de la religion chrétienne, c'est qu'il ne doit pas y avoir de rapport en dehors du mariage. Le sex dans la religion chrétienne est quelque chose qui doit uniquement servir la longévité de la race humaine. Et je crois surtout que ç'est ce que le pape à voulu souligner. Si les gens n'avaient pas de rapports en dehors du mariage, le virus ne toucherai pas autant d'africain. L'abstinence dans ce cas est donc le seul remède.
    Maintenant, le pape agit exactement en suivant ce qui est ecrit dans la bible. On ne peut pas lui en vouloir de faire son travail.
    La religion chrétienne n'est pas une religion qui s'adapte à l'evolution de la population, en sachant que cela fait des siecles qu'elle applique à la lettre les écrits... tout ça pour dire que je ne pense pas que la pape joue les autruches, parce que tout ce qu'il dit suis une logique implacable des attitudes de la vie chrétienne, et si on essais de voir les choses de son point de vu, du point de vu d'un chrétien, on ne peut pas dire qu'il ai tort.
     
  10. aneurysm7

    aneurysm7
    Expand Collapse
    Amoureuse

    non, on ne peut pas lui en vouloir de faire son travail, mais il faut penser que des milliers de gens sont à son écoute et font ce qu'il dit, croyant que c'est bien...
    c'est donc les conforter dans l'idée (en gros) que la capote ne sert a à rien et que c'est pas ça qui va les empêcher d'avoir le virus...

    et puis après? ils baisent, les filles ne prennent peut-être pas la pilule, et hop, elles se font engrosser? et l'avortement est interdit?
    je trouve ça assez sidérant pour notre époque, il faudrait que le pape se rende compte des énormités qu'il dit et ce que cela engendre...

    bref...
     
  11. Bulle mousseuse

    Bulle mousseuse
    Expand Collapse
    *Pouf*

    Suivre la bible, suivre la bible, à la base, il n'y a rien de mal mais on ne peut pas demander l'abstinence à tout le monde non plus.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Qui plus est la Bible à laquelle se réfère les catholiques est bourrée de fautes de traductions (merci ST Jérôme et sa vulgate) et de rajouts ultérieurs.
     
Chargement...