Le redoublement à l'école en question

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 24 septembre 2014.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    #1 Fab, 24 septembre 2014
    Dernière édition: 24 septembre 2014
  2. Klairon

    Klairon
    Expand Collapse
    Awake my soul

    Je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée, à mon avis.
    Pour ma part j'ai redoublé ma seconde. C'est vrai que ce redoublement n'a pas changé ma vie (je n'en suis pas devenue meilleure élève pour autant :cretin: ) mais il m'a fait du bien. Il m'a permis de réfléchir un peu plus sur moi même et (surtout) il m'a fait changer de lycée et donc d'environnement, ce qui est bien pour la prise d'autonomie toussa toussa

    Je pense que si le redoublement était mieux encadré, il serait plus bénéfique aux élèves qui en ont vraiment besoin.
     
  3. the caged bird.

    the caged bird.
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Tout à fait d'accord :boire:

    Ce n'est que mon cas bien sûr, mais j'ai vécu un redoublement extrêmement positif, qui m'a permis d'obtenir des bases que je n'avais pas réussi à assimiler et donc à reprendre le cours normal avec un niveau assez solide. Le redoublement n'a jamais été une punition, c'est une chance. Encore faut-il que les parents, l'éducation, l'établissement scolaire et donc l'élève le voient comme tel, or là est le problème. On voit néanmoins que dans les établissements où le non redoublement a été testé, les chiffres sont bons, mais malheureusement tous les établissements n'ont pas 14€ à mettre par heure pour payer des profs particuliers aux élèves rencontrant des difficultés, et encore une fois il risque d'y avoir des inégalités. Honnêtement, et de par mon histoire personnelle, ce qui est donc loin d'être objectif je ne pense pas que le redoublement soit vraiment le problème mais plutôt l'image qui lui est donné. Un redoublement bien pris peut réellement remettre un élève en difficulté sur les rails. On voit trop souvent des jeunes parvenus à échapper au redoublement pendant des années à force d'appel après le conseil de classe se planter des l'arrivée au lycée où les difficultés se corsent.
     
  4. Noisetierspell

    Noisetierspell
    Expand Collapse
    Bloggeuse, youtubeuse...sur les livres surtout ! https://www.youtube.com/channel/UCorLizLxrpN__zaGDs13dxw

    Heureusement qu'il y a le redoublement! J'ai pas eu mon bac la première fois donc logiquement, j'ai redoublé. Ça m'a permis de repartir sur de bonnes bases, de mieux apprendre, d'avoir de meilleurs notes, de rencontrer des gens fabuleux et de m'orienter vers des études qui m'ont vraiment plus. Si on retire le redoublement, ceux qui n'obtiennent pas leurs diplômes, on leur fait faire quoi au juste? Bref, encore une idée débile.
     
  5. titerin

    titerin
    Expand Collapse
    Guest

    Sans y réfléchir plus que ça, je ne pense pas que c'est une bonne idée : le redoublement est là pour les élèves qui n'ont pas su assimiler les connaissances, ce n'est pas une punition mais une opportunité. On ne te largue pas comme ça, hop, dans une nouvelle année, sans les bases que tu es censé avoir.

    Mais justement, ces bases, tu es censé les avoir acquis. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un dysfonctionnement dans la machine : un programme survolé, un élève plus distrait que la moyenne, des enseignants qui sont moins disponibles, etc. Bref, c'est le signe que quelque chose ne va pas dans la globalité. Si l'on peut investir en amont des ressources afin d'éviter la nécessité du redoublement, ça ne peut être que positif.

    Par contre, il me semblerait préférable que l'abandon du redoublement ne concerne que les collèges et les écoles primaires, et pas les années d'examen (afin qu'on puisse toujours retenter sa chance dans de bonnes conditions). À partir du lycée, je pense qu'on est un peu plus mûr et qu'on accepte plus facilement l'opportunité de repartir du bon pied.
     
  6. Orion.

    Orion.
    Expand Collapse
    Guest

    A contrario combien de fois on a vu des élèves qui n'avaient clairement pas le niveau mais qui passaient en classe supérieure, en accumulant ainsi des lacunes...les parents aussi qui s'opposent fermement au redoublement de leur enfant parce que pour eux c'est synonyme "d'échec" et faire du forcing pour qu'il passe en classe supérieure et repousser juste un peu plus le 'problème'.

    Je pense pas que ça soit une mauvaise idée d'enlever le redoublement, mais le plus urgent comme il est dit dans l'article est de s'attaquer surtout pourquoi on en arrive là.
    Je crois qu'il y a énormément de soucis dans l'enseignement (manque de financement, peu de profs par rapport au nombre d'élèves...) et qu'il serait bien d'arranger ça aussi.
     
  7. Crimson_Pandora

    Crimson_Pandora
    Expand Collapse

    Ils disent bien qu'ils ne vont pas supprimer complètement le redoublement, juste ne pas le conseiller si l'élève n'en a pas envie. Je ne vois pas de problème avec ça.
    J'ai moi aussi redoublé ma seconde par choix, et je suis bien contente de l'avoir fait. Maintenant il y a des gens qui ne le vivent pas forcément bien.
    Je pense qu'il est préférable qu'un élève choisisse de redoubler, plutôt que de l'y obliger.

    En plus apparemment, ils veulent rajouter des groupes de travail ou des cours d'été pour les élèves en difficulté, donc ils les larguent pas non plus dans la classe supérieure en leur disant "débrouille-toi tout seul pour la suite"
     
  8. clemessi

    clemessi
    Expand Collapse

    Personellement je n'ai qu'un mot ENFIN.
    Beaucoup d'entre vous parlent de leurs redoublement au lycée. C'est ""un "mauvais" exemple, par ce que le lycée est le seul cycle de l'éducation nationale où le redoublement marche. Ailleurs, primaire ou collège ça ne marche pas. C'est pas que c'est une mauvaise idée dans le fond, pas que ce soit idéal de faire passer automatiquement un élève dans la classe supérieur, c'est juste que le redoublement CA NE MARCHE PAS. Statistiquement un élève qui redouble réussira moins bien qu'un élève du même niveau qui ne redoublera pas. sachant que la scolarisation d'un élève coute 400e par mois en moyenne, ça revient beaucoup beaucoup beaucoup plus chère de pratiquer le redoublement que de faire deux heures de tutorat à 14e de l'heure par semaine. Sauf que le redoublement ne marche pas, et que le tutorat ça marche. Donc pourquoi choisir une solution chère est inefficace quand on a une solution moins chère et efficace? Je ne vois pas.
     
  9. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Up, le Ministère de l'Éducation nationale a démenti l'info, mais la question reste d'actualité : que pensez-vous du redoublement ? Bonne ou mauvaise chose ?
     
    #9 Fab, 24 septembre 2014
    Dernière édition: 24 septembre 2014
  10. Funky_Jam

    Funky_Jam
    Expand Collapse

    Le doublement peut fonctionner, de manière très ponctuelle, dans le cas d'élèves travailleurs mais qui ont besoin de plus de temps pour assimiler les choses, sinon ça ne fonctionne pas.
    J'ai eu des élèves qui doublaient mais pour qui ça a été inefficace car ils ne travaillent pas et/ou perturbent la classe. Dans des classes de 27 élèves aucune chance de réussite, d'ailleurs ont fait généralement passer ces élèves dans la classe supérieure même si on sait qu'ils vont se planter (l'année dernière on a fait passer un élève qui ne sait même pas écrire son prénom. Ses parents refusent qu'il soit testé pour une réorientation en SEGPA ou en EREA, l'établissement manque de moyens pour mettre en place un réel suivi individualisé, du coup le gamin est complètement largué et passe ses heures de cours à faire le con, cercle vicieux).
    Une solution serait des classes avec beaucoup moins d'élèves (franchement 25 élèves en collège c'est déjà beaucoup trop, même en bossant en ateliers différenciés, mais je débute je ne me débrouille peut être pas bien :hesite:)
     
  11. lafillelabas

    lafillelabas
    Expand Collapse
    Echange cookies contre PV

    Je vis dans un pays dans lequel le redoublement n'existe pas (sauf cas vraiment extrêmes) et je trouve que c'est vraiment bien comme réforme si on remplace le redoublement par un meilleur encadrement des élèves, comme ici. Dans l'article ils parlent de cours particuliers et apparemment ça marche bien donc voilà :) et un de mes frères a redoublé deux fois sans que ça lui permettre de progresser, ça a même complètement bousillé sa confiance en lui dans le domaine des études... Au final il s'en sort plutôt bien (bac pro) mais je me dis que s'il avait bénéficié du même accompagnement que celui qu'on propose aux élèves en difficulté là où je vis, il aurait certainement pu s'épargner des moments difficiles...
     
  12. lafillelabas

    lafillelabas
    Expand Collapse
    Echange cookies contre PV

    Je vis dans un pays dans lequel le redoublement n'existe pas (sauf cas vraiment extrêmes) et je trouve que c'est vraiment bien comme réforme si on remplace le redoublement par un meilleur encadrement des élèves, comme ici. Dans l'article ils parlent de cours particuliers et apparemment ça marche bien donc voilà :) et un de mes frères a redoublé deux fois sans que ça lui permettre de progresser, ça a même complètement bousillé sa confiance en lui dans le domaine des études... Au final il s'en sort plutôt bien (bac pro) mais je me dis que s'il avait bénéficié du même accompagnement que celui qu'on propose aux élèves en difficulté là où je vis, il aurait certainement pu s'épargner des moments difficiles...
     
Chargement...