Le Sénat recommande l'expérimentation du revenu de base

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 25 octobre 2016.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    @Esther Y'a une pitiote faute : "Les parlementaires français, eux, estiment que cette cet essai est indispensable pour pouvoir « cerner la réalité des comportements des bénéficiaires » et apprécier ce projet sur une autre base que celle de modèles mathématiques." :shifty:
     
    Niline et Adybou ont BigUpé.
  3. duendecita

    duendecita
    Expand Collapse
    étrange alliage!

    @MelodyPond_ Et du coup pour moi il est impossible que Valls soit dit "de gauche" :yawn:
     
    Ana-Esperanza, Meligood, Spill et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. duendecita

    duendecita
    Expand Collapse
    étrange alliage!

    Je débarque peut-être un peu, mais est-il possible de trouver cette vidéo en podcast? Ça m'intéresse mais je voudrais écouter ça en transport...
     
  5. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    La question que je me pose c'est comment on va payer un tel revenu. Je parle pas de 500€, je parle d'un revenu qui permettrait de réellement vivre décemment.
    Je vois pas où on sortirait l'argent, et c'est pour ça que pour le moment ça reste utopiste car la France est déjà beaucoup endettée...
    Et dire que supprimer les aides à coté suffirait... sur tous les français, la plupart ne touche pas des aides, en revanche il faudra leur verser un revenu à eux aussi donc je ne vois pas comment ça pourrait se compenser.
     
    Nastja a BigUpé ce message
  6. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    Vu comme ça je suis pas trop pour, si ça supprime des aides sociales ça ne sert à rien... Certaines catégories de la population on plus besoin d'aides que d'autres, et en soi je ne vois pas l'intérêt de les faire passer pour des tas de feignants.
    En tant qu'étudiant, j'avoue qu'un revenu de base de 500 euros ne serait pas de trop (à la place je vis avec l'argent de mes parents car je n'ai pas trouvé de travail, qui aimeraient sans doute ne pas avoir à le dépenser pour moi et mes choix de faire des longues études...). Je trouve ça d'ailleurs complètement idiot de ne pas donner un revenu de base (un truc réel, pas des bourses de 100 euros/mois) à tous les étudiants assidus (oui, même ceux qui sont pas assez pauvres pour avoir une bourse), pour encourager à faire de bonnes études et ainsi élever le niveau général du pays, améliorer l'assiduité en cours et permettre à tous les jeunes de développer un peu mieux leur parcours personnel... mais bon ce n'est que mon point de vue
    (désolé de ne parler que d'un truc, mais en l'occurence je ne connais pas trop les autres situations donc en parler est compliqué)
     
    Nebullulaby, ChansonMuette, ElectraHeart et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Camoune45

    Camoune45
    Expand Collapse

    Je suis pour! A tester et a voir si cela fonctionne!
     
  8. Aeluthian

    Aeluthian
    Expand Collapse
    Quelqu'un aurait un retourneur de temps ?

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @PetitePaille
    Alors, sortir à peu près 450-500€ pour toute la population, c'est à peu près ce qui est possible si on redistribue simplement les diverses allocations.
    Et il est vrai que, dit ainsi, les personnes qui touchaient plus parce qu'elles avaient besoin de plus (je pense notamment aux personnes atteintes de fort handicap, de maladies graves, etc.) se retrouveraient lésées.
    Mais à ce niveau-là, il faut rentrer dans de la politique plus large, et penser à d'autres impacts, et ne pas considérer que l'impôt direct pour que le revenu de base s'auto-suffise :
    -> Si toute la population a un revenu inconditionnel, chaque membre pourra plus aisément s'acheter de la nourriture, des services, des loisirs, un appartement, etc. Et bien, cela fait tout autant de choses qui ont une partie de taxes (TVA, etc.) qui reviennent à l'Etat - là où les plus démunis n'auraient rien payé, faute de moyens.
    -> Si toute la population a une rentrée d'argent lui permettant de survivre, choisir réellement son travail sera à la portée de chacune et chacun. Et donc de pouvoir en refuser. Ce qui fait que, même si le plus petit salaire est imposable (pour garder l'exemple des vidéos de mon spoiler, mais ça pourrait être différent), les "boulots de merde" aussi bien par le salaire que par l'ambiance/les conditions de travail seront drastiquement quittés, à moins qu'ils ne s'adaptent, et donnent envie à des personnes de remplir ses fonctions. (globalement par de meilleures conditions de travail, et un salaire plus convenable) Ce qui fait à nouveau plus d'impôts directs (sur des salaires plus élevés) et plus d'indirects (car plus de pouvoir d'achat/etc.).
    -> Si chacune et chacun peut choisir de ne pas travailler, certaines et certains pourront se consacrer à des projets personnels (même temporairement). Or, ces activités peuvent générer de l'argent malgré tout (un(e) artiste qui se produit, des bricoleuses qui déposent des brevets pour une invention qui finirait sur le commerce, des bénévoles qui soutiennent des causes, là où il avait massivement des personnes payées pour le faire, permettant parfois de faire des économies, etc.)
    Et il y a probablement d'autres points que j'oublie ; mais j'avoue également de mon côté, je n'ai que de l'estimation théorique, je n'ai aucun chiffre pour essayer de détailler les potentiels impacts de chaque point.

    Par contre, l'autre truc qu'il ne faudrait pas oublier, ce que rien n'empêche, en parallèle de passer au revenu de base, de faire d'autres actions qui permettraient de faire rentrer plus d'argent pour le financer.
    Et des premiers trucs qui me vient à l'idée, c'est de renationaliser nos autoroutes, par exemple, si j'en crois ce que dit Osons Causer :

    Après, si on commence à se dire que l'Etat n'acceptera jamais/qu'on leur fait pas confiance et tout... bah de toute manière, n'importe quel changement sera compliqué, et ça sert à rien de continuer. (y'en a combien qui disent que, de toute manière, il faut en changer ? :P).


    Et pendant qu'on est dans les craintes quant au gouvernement, le premier point sur lequel on peut d'ores et déjà s'inquiéter, c'est de savoir comment il sera précisément mis en place, à qui, où ça, et surtout avec quelles méthodes d'observations. Parce que s'ils font une étude biaisée dès le début, orientée pour faire pencher la balance en faveur du "c'est une mauvaise idée", bah... ça sera déjà bien salaud de leur part.
    Du coup, merci beaucoup de nous en avoir déjà informé-e-s, et vivement qu'on en sache plus !
     
    Shadeluna, Pinceau_, Denderah et 8 autres ont BigUpé ce message.
  9. Anandryne

    Anandryne
    Expand Collapse
    Welcome, my son, welcome to... the machine.

    Pour avoir été flippée comme une bête pendant 4 ans qu'un écart, un oubli, un réveil qui sonne pas le jour d'un controle continu me nique ma bourse et que je doive rembourser 4000 balles que j'ai pas, si le revenu n'est pas inconditionnel, il est TRES clair qu'ils peuvent se le foutre au cul. Personnellement en tout cas, il serait absolument hors de question que je vive dans l'angoisse paralysante permanente de me retrouver pour X ou Y raison un jour à devoir rembourser des sommes faramineuse et/ou avoir les vivres coupés sans sommation.
    Ayant assisté à des suspensions de bourses en PLEIN MOIS DE JANVIER pour des erreurs administratives qui ont mis la moitié de ma fillière dans une merde folle parce que ne pouvant plus payer leur loyer SANS AUCUNE RAISON du jour au lendemain, j'aurais beaucoup trop peur d'erreurs/mauvaise fois/lenteur administrative caractérisée qui fouterait tout le monde dans la merde.

    Avec un autre gouvernement, avec une autre hiérarchie administrative et un autre système moins basé sur les valeurs, carrément, mais là en l'état... Quel flip.
     
    Nebullulaby, Shadeluna, Silure_ et 10 autres ont BigUpé ce message.
  10. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    "Ils précisent plus tard qu’ils envisagent un montant de 500€."

    Mais...ça implique de supprimer les bourses/le RSA/la prime activité/les APL, si j'ai bien compris ? (Je parle même pas de la sécu, des retraites, des allocations handicapés)
    Du coup, je vois pas bien en quoi c'est en bonne évolution, surtout pour les personnes pauvres (a part permettre l'accès à une revenu de base dès 18 ans, ce qui est déjà en projet). Un revenu de base à 500e, ça représente moins qu'un cumul RSA + APL.
    D'autant plus que, si mes souvenirs sont justes, il est souvent question de "déduire" du salaire le revenu de base (Tu a 500e de RDB, 1000e de salaire, 500e de ton salaire est versé à l'état, tu arrive à un total RDB + salaire : 1000e). Donc, ça maintient un salaire SMIC basique sans donner accès aux aides complémentaires (APL + prime activité), qui permettent d’élever ce salaire justement.
    Ou alors, j'ai pas compris les subtilités, mais vu comme ça, ça a l'air clairement d'une fausse bonne idée.

    Par contre, si ça peut ouvrir l'accès à un revenu de base aux personnes en couple avec un conjoint qui a un salaire, ça serai une bonne chose ; je suis assez atterrée de voir autour de moi des gens qui ne peux pas vivre ensemble...parce que ça implique pour celui qui touche des aides la disparition des aides en question, et qu'il ne peux pas faire sans.
     
    DvasssT, Nebullulaby, duendecita et 13 autres ont BigUpé ce message.
  11. Shurto

    Shurto
    Expand Collapse

    Merci pour cet article !
    Une très belle idée sur le papier et oui j'espère que le test s'il est mis en place sera honnête pas comme celui sur l'étiquetage des produits alimentaires... En théorie, ce type de revenu est dégressif donc une personne sans revenu en touche la totalité alors qu'un cadre salarié et recevant 5000€/mois ne toucherait rien... sauf situation particulière (équivalent Allocations familiales...). D'un point de vue logistique, cela permettrait aussi de faire des économies sur l'organisation et la distribution des différentes aides, un peu comme le prélèvement à la source des impôts sur le revenu, et puis c'est un moyen de gérer tout en centralisant (c'est aussi plus facile alors de surveiller...). Bref, du pour, du contre...
    En tant que porteuse de projet et associées dans une jeune entreprise, je serai carrément intéressée !! Car dans cette situation, quand on a dépassé le temps des indemnités chômage, on a intérêt à avoir bien lancé l'activité de son entreprise ou bien à avoir mis beaucoup de côté !!! :rire: Je pense aussi aux étudiants, aux personnes qui voudraient changer de voie / de métier / monter en compétences et profiteraient de la possibilité d'avoir une période sans emploi mais active. Plein de situations seraient concernées. Pour ce qui est de la reprise de pouvoir par les travailleurs face aux entreprises et la possibilité de démissionner, j'y crois pas trop (du tout) car je suis sure que ce serait une situation bordée par des règles bien dictées par le MEDEF, un peu comme la loi travail quoi... Parano moi ??? Bon j'ai peut-être un peu trop lu de témoignages sur le site du collectif On vaut mieux que ça :lalala:.

    Affaire à suivre attentivement et j'espère que la société civile (nous donc) sera suffisamment présente pour veiller au grain !! :unicorn: Vi j'ai mes moments utopistes :d
     
    Babitty Lapina, Allitché, Ana-Esperanza et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...