Le Service Civique et la jeunesse française, 6 ans après

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 9 septembre 2016.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

  2. Caféine

    Caféine
    Expand Collapse
    Alive (N'out of control)

    Tiens c'est marrant je savais pas que Madmoizelle y était \o/ J'ai rejoint le truc l'après-midi, c'est un événement cool pour valoriser les jeunes en service civique.

    C'est clair que le service civique il ne faut pas le faire pour des raisons financières et c'est surprenant le nombre de préjugés qu'il peut y avoir dessus.
     
  3. Maia Chawwah

    Maia Chawwah
    Expand Collapse
    Tant qu'il y a de la lutte, il y a de l'espoir. Tant qu'il y a de la vie, il y a du combat.

    Article intéressant :top:
    Ce qui est "drôle" avec le service civique, c'est qu'à la base c'était une mesure destinée aux jeunes non ou peu diplômé-e-s, ou alors dans le cadre d'une réorientation. Et au final, c'est beaucoup les étudiant-e-s qui font des services civiques afin d'accumuler de l'expérience et parce que c'est compliqué de trouver un poste directement à la sortie des bancs de l'école.
    Effectivement, la rémunération est parfois insuffisante (surtout quand le coup de la vie est :goth:), et certaines assos se voient tellement couper leurs financements qu'elles sont obligées d'avoir certains postes qui fonctionnent uniquement avec les SC, alors qu'elles préféreraient embaucher un CDI.
     
    Licornichon, Nekhbet, Biousse et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Nahasiah

    Nahasiah
    Expand Collapse

    Je suis actuellement en train de faire un service civique et je trouve le concept intéressant. Il permet d'apporter une bonne expérience professionnelle et d'étoffer son carnet de contact. De plus, ça permet de me faire un peu d'argent pour m'aider un peu à payer mes études (je le fais en même temps que mon master).
     
  5. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Get your LOVE ME-on

    J'ai fait mon service civique il y a quelques années (en équipe, avec Unis-Cité) et ma soeur va en commencer un dans quelques semaines. Ils ont bien évolué au niveau du temps passé en volontariat car "de mon temps" on faisait 35h par semaine, ce qui écartait pas mal de possibilités de travailler à côté et d'organiser sa recherche d'emploi/de poursuite d'études…
    C'était une chouette expérience, je ne regrette pas de l'avoir fait même si au niveau professionnel ça ne m'a pas apporté grand-chose (vu que les thématiques étaient très éloignées de mes études) mais au niveau personnel/relationnel ça m'a aidé à progresser.

    C'est toujours peu connu mais beaucoup plus qu'il y a quelques années, il y a du progrès. Les autres dispositifs d'engagement gagneraient à être plus valorisés en même temps, comme le SVE (que j'ai fini cette année) et qui est vraiment intéressant pour les jeunes !
     
    Onamam et Maia Chawwah ont BigUpé.
  6. Caesonia

    Caesonia
    Expand Collapse
    Hobo

    Mais tellement ! Je vais en commencer un le mois prochain parce que c'est le seul moyen que j'ai de me faire une expérience professionnelle concrète dans un milieu où je n'avais aucun moyen de me trouver un CDD pour débuter. Je viens de finir mon master et j'étais mieux payée en stage que je ne le serais en service civique. Franchement, vivre avec moins de 600€ par mois c'est vraiment chaud, et quand en plus tes parents ne peuvent pas t'aider...
    Je vais serrer les dents pour les mois à venir. :cretin:
    Et je confirme également que personne ne connait le service civique. Mais vraiment personne. Je dois tout le temps expliquer ce que c'est. Mon médecin pensait que c'était le nom d'un service à la mairie locale. :non: D'autres ne comprennent vraiment pas le nom, ou bien pensent que ça a un rapport avec l'armée. C'est épuisant. :stare:
     
    Licornichon, Onamam, Miss Prism et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Marveloose

    Marveloose
    Expand Collapse
    En régression

    Je parle de mon expérience personnelle mais mon service civique était clairement un sous-emploi caché. Et c'est dur de se positionner dans un environnement où on est considéré comme un salarié mais en fait non ; ou pire, un stagiaire alors qu'on a été recruté pour ses compétences ; ou encore pire, quand notre "employeur/tuteur" nous présente à tous les acteurs professionnels comme un "service civique" alors qu'on travaille comme un salarié.
     
    Schmutz, Licornichon, Miss Prism et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Squick

    Squick
    Expand Collapse
    En pleine crise existentielle.

    C'est vraiment dommage que le service civique ne soit pas plus "crédible" : il reste peu connu et à mon sens pas assez valorisé auprès des organismes d’accueils :hesite:. Il faudrait quelque chose du genre : "Journée du Service Civique" ou des intervenants dans les facs et autres....Pour populariser tout ça.
     
  9. Farfeluue

    Farfeluue
    Expand Collapse

    Je suis rejoins @Marveloose dans le sens où mon service civique était également un sous emploi.

    J'ai fais un service civique de 6mois dans une structure culturelle. Celui-ci s'est très bien passé, je faisais vraiment partie de l'equipe et j'ai appris beaucoup de choses. Cependant, j'ai pris ce service civique comme un emploi, je l'ai fais parce que je voulais de l'expérience et non pour m'engager véritablement (pour ça, je fais du bénévolat pour plusieurs évènements).
    À l'époque du SC j'étais en dernière année de master et je le présentais comme étant la même chose qu'un stage mais en mieux (mieux payée, moins d'heure, plus de concidérations).
    Dans mon CV je ne mentionne pas le service civique, je le met dans mes emplois, car cela a été le cas, j'ai eu des missions d'employé, je me suis investi et j'ai eu des résultats, donc pourquoi mentionner que c'était un service civique ? Au pire si je décroche un entretient j'en parle voila tout.

    Question argent, lorsque j'ai fais le SC j'avais également les bourses, + un bonus de l'état car j'avais un échelon élevé, donc je gagnais dans les 1100 € ce qui était pour moi quelque chose de merveilleux pour ma dernière année d'étude :d

    Ce que je reprocherai au service civique, à long terme, c'est le peu de chance d'obtenir un boulot par la suite et le fait que desormais on retrouve en grande partie des services civiques pour des emplois dans la culture... C'est bien pour une experience, mais après ? J'ai l'impression qu'on est un peu coincé... Ça ne m'empêche pas de le conseiller à mes amis qui le peuvent encore, car c'est une belle expérience !

    Par contre, comparer le service civique et militaire, vraiment ? :hesite: Je reste ceptique là dessus, pour moi c'est le jour et la nuit.
    Après je suis ok sur le fait qu'il faut que le SC reste volontaire, c'est un peu l'essence du truc quoi ! Mais en parler plus pour que tout le monde ai accès à l'information et puisse avoir une chance d'en faire un, oui !
     
    Marveloose et Maia Chawwah ont BigUpé.
  10. Maia Chawwah

    Maia Chawwah
    Expand Collapse
    Tant qu'il y a de la lutte, il y a de l'espoir. Tant qu'il y a de la vie, il y a du combat.

    @Caesonia Bon courage en tout cas, j'espère vraiment qu'après ça tu trouveras un vrai emploi avec un vrai salaire :happy: (parce que même si l'argent ne fait pas le bonheur, c'est toujours mieux d'en avoir assez pour vivre)
    Moi j'entame mon M1 et j'aurai un stage de quatre mois en M2...et ben on a tellement de mal à être rémunéré-e-s que le plus souvent on fait soit deux fois deux mois de stage dans deux structures différentes (donc sans rémunération du tout :sweatdrop:), soit faire un service civique en tant que stage... Enfin bref c'est un peu la galère !
     
    Caesonia a BigUpé ce message
  11. Caromifour

    Caromifour
    Expand Collapse

    J'ai aussi eu l'occasion de faire un service civique et pour ma part ça n'a pas était l"expérience merveilleuse que vous décrivez et je ne suis pas la seule dans ce cas là. Je suis étudiante en animation sociale et aujourd'hui les professionnels du secteur se posent beaucoup de questions sur ce service civique. Ce qui devait être une opportunité pour les jeunes de monter un projet sur le thème de leur choix devient des emplois cachés. Plus besoin d'embaucher ou de prendre quelqu'un en stage long que l'on doit rémunérer, il suffit de transformer l'emploi en service civique. Certaines associations ont un délégué salarié par régions puis embauchent sous ses ordres une vingtaine de services civiques !! Qui doivent déjà avoir des compétences et un diplôme !! Je pense que ça peut être une expérience formidable si les tuteurs et les asso respectent vraiment le cadre. Attention à l'exploitation
     
    Schmutz, Maia Chawwah, Marveloose et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Marichaton

    Marichaton
    Expand Collapse
    Survit en attendant le calme

    Je commence le mien le 3 octobre ! En attendant d'être diplômé d'école de commerce en décembre 2016, je m'occupe ! Et de toute façon je ne veux pas entrer dans une grosse boîte, j'aime pas ça ! Donc je crée ma propre compagnie !
    Je serais en mission dans mon ancien lycée !! Auprès des jeunes en décrochage, pas facile pas facile mais excellent challenge social, j'ai hâte et appréhension en même temps !
     
Chargement...