Le Vatican se la joue libération de la femme, à sa façon

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 10 mars 2009.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. Lolli

    Lolli
    Expand Collapse

    Haha, ils sont marrants...
     
  3. Bulle de Lys

    Bulle de Lys
    Expand Collapse
    Dilettante...

    Je crois qu'ils viennent de prouver d'eux même qu'ils n'auront jamais un pied dans la modernité. Mais perso, ce type d'affirmation "alakon" me choque moins que l'excommunication faite au Brésil de cette petite fille et de sa famille ainsi que du corps médical. Etre aussi loin de la réalité, ça en devient effrayant, comme si à 9 ans, la gamine était capable d'accoucher sans risque pour sa santé et ensuite d'élever des enfants...
     
  4. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Pas entendu parler .. De quoi s'agit-il?
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'était pas à cause d'une histoire de viol? la gamine était tombée enceinte, sa famille l'avait fait avortée contre l'avis du Vatican et ils s'étaient fait excommuniés non? Je croyais qu'ils avaient été réintégrés sous la pression populaire?
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ils en parlent ici, c'est assez effrayant, mais pas si étonnant que ça.
     
  7. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Un résumé de cette affaire d'excommunication au Brésil publié par Radio Canada
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Réintégrons les négationnistes, bénissons les violeurs et excommunions les victimes! Vive la morale catholique (edit : je parle des décisions récentes et régressistes prises dernièrement par notre pape préféré)!

    Edit : et pendant qu'on y est imposons le créationnisme comme seule pensée, rétablissons l'inquisition et faisons un joyeux autodafé avec les ouvrages qui ne nous plaisent pas.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Cette histoire d'excommunication m'étonne, et encore plus que le Vatican y ait été favorable (la décision vient d'un archevêque brésilien, culturellement ça se comprend, il faut voir au delà du point de vue français et laïque). Je pensais que c'était une pratique plutôt désuète qui n'avait quasiment plus lieu depuis des lustres.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis catholique croyante et je ne supporte pas de lire ce type de message, c'est profondément violent, injuste et insultant.

    D'une part c'est n'importe quoi (qui bénit les violeurs sérieusement et en parlant d'autodafé je te signale que l'Index n'existe plus depuis les années 60 et que les théories créationnistes ne concernent que les protestants évangélistes radicaux).

    D'autre part avant de parler de morale et de faire une grossière généralité sur la "morale catholique" il faut se demander deux secondes ce qui motive ce type de décisions, aussi archaïques et stupides soient-elles, et pour ça il faut s'intéresser un minimum aux principes du catholicisme (pourquoi l'excommunication : parce qu'à la base une vie est plus importante que tout : pourquoi la réintégration : la démarche du pardon). Ok, ces applications à la lettre sont particulièrement scandaleuses, mais de là à s'emporter à ce point, il y a une marge.

    Sinon pour répondre au sujet... Hm, ces déclarations ne me choquent plus, c'est pas comme si l'Eglise vivait avec son temps...
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai passé une partie de ma scolarité dans le privé (un collège catho) et j'ai malheureusement pu constater qu'un certain nombre de catholiques avaient de plus en plus une vision extrémiste des choses. Et mon message (lequel était ironique) s'adressait surtout aux méthodes made in Benoit XVI qui semble avoir un certain talent pour prendre les mauvaises décisions. De plus, il se trouve que j'ai lu les deux articles que Denis et I-think-i-m-paranoid mettaient en lien et oui je trouve que l'Eglise abuse. Oui, il existe des religieux qui vivent avec leur temps mais en ce moment, ça régresse dur.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai envie de dire et alors, en quoi une expérience équivaut à une vérité? J'ai fait toute ma scolarité dans le privé et des cons, il y en a effectivement (et j'en ai souffert : des intégristes qui ne voulaient plus nous parler à moi et mon frère parce que mes parents soignaient des personnes atteintes du sida par exemple,"châtiment de Dieu pour punir les homos" et ça ce n'est qu'un exemple parmi d'autres! J'ai eu aussi droit au gratin des intégristes), de là en parler comme une majorité... Bien sûr que non! On sait toutes pourtant que les plus abrutis sont les plus amenés à l'ouvrir, à la ramener sur tout, ce sont eux qu'on remarque le plus et pourtant, on sait qu'ils ne représent pas la majorité, et heureusement! Enfin heureusement que tu précises que ton message est ironique après coup hein! C'est toujours plus simple dans ces cas là :)
     
Chargement...