« L'école n'est pas obligatoire », le strip de Tarmasz sur l'école à la maison

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 3 mars 2015.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

  2. Lephisa

    Lephisa
    Expand Collapse
    Y

    Moi ça m'intéresse ! :happy: J'aurais voulu faire comme toi à l'époque, mais mes parents n'ont jamais pris ma phobie scolaire au sérieux, et je n'avais pas la maturité ni la force pour imposer ma décision...
    Du coup toutes ces histoires d'enseignement hors système scolaire m'intéressent beaucoup. Si un jour éventuellement j'ai un/des enfant-s j'envisagerai de suivre une solution alternative, surtout si ça se passe mal à l'école. Sans non plus vouloir dénigrer aveuglément l'Education Nationale (mon père était prof des écoles, je sais l'investissement que ça demande et j'ai moi-même plutôt de bons souvenirs du primaire). Mais je ne veux certainement pas qu'ils subissent ça comme moi je l'ai subi.
    Après c'est vraiment différent j'imagine selon les niveaux, les enjeux ne sont pas les mêmes pour un enfant de 6 ans qui va suivre l'enseignement familial et un élève de terminale qui bossera "tout seul" (d'où mon intérêt pour ton témoignage aussi ;) ).

    Le seul truc qui me chiffonne un peu c'est justement ce problème du moment où il faudra rejoindre le circuit "normal", du coup j'ai hâte de voir la suite de la BD. Parce qu'effectivement au niveau sociabilisation, activités, copains, tout peut se passer très bien mais du coup les enfants n'apprennent pas les "codes" implicites et les aléas de la vie en communauté (je sais pas si je me fais bien comprendre), qui ne sont pas forcément positifs mais hélas plus ou moins nécessaires pour vivre en société... Et j'aurais peur que le choc soit un peu rude à ce moment-là :erf:. Par exemple être hypocrite c'est très naze, mais parfois nécessaire pour ne pas se mettre tout le monde à dos... (après je raisonne encore peut-être trop sur le mode pessimiste "si tu ne fais pas comme les autres tu vas prendre cher"... C'est ce que l'enseignement secondaire m'a appris malheureusement :erf: )
    Bref protéger mais ne pas sur-protéger non plus, ce sera coton :hesite:
     
    Peaudouce, Little Doll, chat rond et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. enidnamaoz

    enidnamaoz
    Expand Collapse
    (Occasionnellement) Infirmière (continuellement ) en vadrouille. Je suis expatriée Down under (Melbourne) pour quelques années .

    Merci pour cet article, c'est un sujet super intéressant! J'ai aussi hâte de voir la seconde partie car ce sont les difficultés que j'imagine liées à l'intégration qui pour l'instant me feraient questionner l'école à la maison...Mais ça fait du bien de voir des alternatives où la reflexion prime et pas la "tradition"! :pedo:
     
  4. Dame Andine cogite

    Dame Andine cogite
    Expand Collapse
    hors des sentiers battus, et avec d'autres chaussures

    Comme @Terrific-fluffy-bunny et @Lephisa , je suis convaincue que ce système m'aurait bien convenu. Adolescente, je l'ai clairement demandé, mes parents n'ont pas voulu - j'allais m'isoler, blablabla (alors que je fréquentais avec assiduité une école de musique). @Jauneparapluie : c'est génial que tu ais suivi ton intuition - dans l'état qui était le mien à l'époque je n'aurais pas eu cette audace. (Si c'était à refaire... mais cette hypothèse n'a pas vraiment de sens puisqu'elle suppose ce que j'ai acquis depuis lors comme expérience.)
    Dans ce sens, il y a un peu plus d'un an, j'ai adoré le livre d'André Stern Et je ne suis jamais allé à l'école... Il y a quelques mois, j'ai aussi vu le film documentaire Alphabet... j'en avais les larmes aux yeux tout le long tant ça me renvoyait à la souffrance ressentie à l'école et dont je ne prends la dimension qu'à présent, et à ce que j'aurais préféré à la place... par exemple, suivre des cours avec Arno Stern (le papa d'André), ça m'aurait plu :-).

    Merci beaucoup @Lea Bucci de me permettre de découvrir Tarmasz. J'aime beaucoup :-).
     
    MadKingBunny et Jauneparapluie ont BigUpé.
  5. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    @Jauneparapluie : Oui :lunette:.
    Vraiment. Les questions d'éducation et d'instruction me préoccupent beaucoup Je suis future prof, je crois à l'école par mon côté idéaliste et qui a envie de faire bouger les choses, mais je comprends aussi totalement les parents qui font le choix d'enseigner à leurs enfants. C'est clair qu'il y a certaines choses que j'aurais envie de faire à ma manière (c'est aussi pour ça que je veux être prof, pour faire bouger l'école de l'intérieur et faire quelque chose pour l'éducation des enfants, un peu à ma manière). Notamment les visites culturelles, les promenades, le théâtre, etc : ça c'est ma vision de l'éducation, c'est très parlant pour moi. En fait je ne conçois pas l'éducation autrement.

    Mais ce qui me ferait le plus "peur" dans l'instruction en famille, ce serait plutôt le fait de voir autant mes enfants.
    36 15 my life :
    J'ai toujours été scolarisée.
    A la maison, c'était surtout ma mère qui m'élevait, femme au foyer et assez envahissante. Je sais qu'au bout d'un moment je n'en pouvais plus. Je vivais avec mes deux soeurs (et mon père qui lui travaillait), et je n'avais jamais un instant de répit. J'aurais tellement aimé quelques minutes de solitude par jour... Je sais que je n'en pouvais vraiment plus de ma mère par moments. Surtout qu'elle, ancienne prof, m'"""aidait"""" dans la matière qu'elle avait enseignée, et ça finissait toujours en drame. Vraiment pas sain tout ça.

    Je pense que certains parents arrivent un peu mettre leurs affects de côté, mais je parle d'expérience quand je dis que certains n'ont aucun recul et supportent très mal que leur enfant ne comprenne pas du premier coup.
     
    #5 Lilou la licorne, 4 mars 2015
    Dernière édition: 4 mars 2015
    OpiumDiary, Glück et Jauneparapluie ont BigUpé ce message.
  6. DvasssT

    DvasssT
    Expand Collapse

    Témoignage très intéressant, mais effectivement ça pose des questions derrière (même si l'auteure ne veut pas de débat, le fait de raconter cette scolarité différente à ses lecteurs les poussent forcément à réfléchir dessus).
    Effectivement je pense que c'est une voie d'apprentissage qui en vaut une autre mais du coup, mais du coup c'est au parent qui enseigne de faire un très gros effort, parce que tout le monde n'est pas instituteur et je pense qu'enseigner nécessite de maitriser une pédagogie particulière (l'avantage c'est qu'en ne s'occupant que de son enfant, on est sans doute plus à même de savoir laquelle convient le mieux).
    J'ai aussi hâte de voir la suite notamment savoir au niveau du passage d'examens comment ça se passe, parce que le brevet, le bac sont des trucs très formatés sur les méthodes d'apprentissage de l'éducation nationale il me semble (je me souviens que même en ayant eu une prof de français assez peu conventionnelle en terminale, elle nous a quand même bien fait comprendre que l'oral de français = apprendre tous les plans des textes étudiés pour pouvoir recraché le bon le jour J ... du coup, là, peu importe les méthodes suivies par le passé, tu apprends par coeur et tu récites et si t'as bien récité, comme au CP quand t'apprenais une poésie, t'as une jolie note) ^^
     
  7. FMR738

    FMR738
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Euh sinon le coup des sorties aux musées, voyages, et autres ça n'est pas interdit même aux enfants qui sont scolarisés à l'école ! Je comprends ce passage (et je comprends surement mal hein :rire:) comme "oué regardez ce que l'école à la maison permet de faire..." Perso j'ai fait tout ça (même le haut Koenigsbourg oué oué :banana:!) en allant à l'école "normale". Alors oui, je suis certainement un mauvais exemple car je crois profondément en l'école et l'Education Nationale (par contre je ne crois pas en la formation des profs :mur:) et surtout, j'ai eu une scolarité exemplaire du point de vue des enseignants (sauf en CM1). Je n'ai que des bons souvenirs ! J'aimerai bien un jour un témoignage positif sur l'école publique... :cheer:
    L'instruction à la maison oui, c'est une solution dans un cas de phobie scolaire, c'est une possibilité quand on ne fait pas confiance à l'institution ou qu'on n'est pas d'accord avec... il y a plein de raisons respectables (et Tarmasz le montre bien) mais effectivement, sa maman est enseignante de formation Dans mon entourage, je connais plusieurs personnes qui ont opté pour ce choix : ce sont tous des enseignants :supermad:
    Je suis impatiente comme tous de connaitre la suite, car effectivement l'entrée à l'école/collège peut poser beaucoup de problème, voir même déclencher une phobie scolaire... Vivement la suite ! ;)
     
    Shann et Agatyou ont BigUpé.
  8. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    @FMR738 :
    et en même temps c'est hyper intéressant de voir que presque toux ceux qui font l'école à leurs enfants sont instits ou profs : ce sont ceux qui bossent pour l'école (et qui à priori la connaissent) qui refusent d'y mettre leurs enfants...
    Malheureusement, je crains que ça ne soit révélateur d'une vérité bien triste, si les profs perdent la foi comme ça... :hesite:
     
    Shann et shae661 ont BigUpé.
  9. agapanthe7

    agapanthe7
    Expand Collapse
    Truffaldienne

    le Haut Koeigsbourg...seriez vous de mon coin? :-D
     
    Shann a BigUpé ce message
  10. lu-cette

    lu-cette
    Expand Collapse
    Guest

    Super intéressant comme article !!! j'ai appris tous plein de truc :top: j'ai hâte de lire la suite :P
     
  11. Agatyou

    Agatyou
    Expand Collapse
    Nous sommes de retour... pour vous jouer un vilain tour !

    Jeune instit', j'ai eu peur en voyant le titre de l'article (ça s'est mon côtés: je m'emporte et je réfléchis après). Mais j'ai été agréablement surprise en lisant la BD. Au final, c'est clair que c'est quelque chose de super enrichissant pour l'élève : faire la classe à 4 c'est beaucoup plus facile et sympa. Le système scolaire est loin d'être parfait mais les gens qui crachent dessus sans proposer de solution, ça m'énerve. On a ici un bel exemple de substitut à l'école, qui fonctionne et qui a certainement été super enrichissant. Bravo :top: (et merci de nous faire découvrir ça en BD :).)
     
    FMR738, Shann et shae661 ont BigUpé ce message.
  12. Dame Andine cogite

    Dame Andine cogite
    Expand Collapse
    hors des sentiers battus, et avec d'autres chaussures

    Il ne faut pas forcément le voir hiérarchiquement. Ce n'est pas forcément mieux mais c'est autre chose. Autre chose qui va mieux convenir à certain-e-s et pas à d'autres. D'autant que "instruit à la maison" comme on le voit dans la bd complète, c'est vaste, les motivations sont variées (entre autres, "je vais faire mieux") et les parents et leur méthode aussi sont variés ;-).

    Tu sais si il existe une option qui aurait été meilleure pour toi ?
     
    Lieve et Kitty Kat ont BigUpé.
Chargement...