Les dons à des associations, ONG, oeuvres de charité en tout genre

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Yana, le 8 septembre 2011.

  1. Yana

    Yana
    Expand Collapse
    <<= Gauche // Droite =>>

    Je ne crois pas qu'on ait de sujets pour parler des dons alors que ça me semble important et qu'on a pas mal de madmoiZelles très bien informées sur le sujet et que d'autres (comme moi) sont parfaitement ignorantes.

    Avez-vous déjà fait des dons ? Pourquoi ? A qui ?

    Quand faire un don ? A qui ? Comment ? Comment être sûres que l'argent sera utile, et bien utilisé ?
     
  2. Grisou

    Grisou
    Expand Collapse
    A dos de chameau véloce

    C'est drôle j'y réfléchissais y'a deux jours, je me disais que maintenant que j'ai un salaire, je pourrais me permettre de faire des dons, en fonction de mes moyens.

    Par contre comme tu dis, à qui donner? Peut-on avoir confiance dans toutes les associations? Je me pose vraiment la question, j'ai pas vraiment trouvé de réponse...

    En attendant, je donne tout ce qui ne me sert plus (meubles, vêtements) à Emmaüs. Plus rien ne va à la poubelle, surtout quand c'est en bon état.
     
  3. Piou.Bleu

    Piou.Bleu
    Expand Collapse

    Je suis assez sensible et réceptive aux causes humanitaires, sans avoir le courage/la volonté de m'engager "physiquement". Du coup ça passe par des dons. J'admire les gens qui s'impliquent dans des associations, mais je n'ai jamais eu la motivation pour le faire.

    J'ai fait mon premier don suite au tremblement de terre/tsunami qui avait eu lieu dans l'océan indien en 2004. J'avais alors décidé de donner à action contre la faim.
    Je suis par la suite devenue donneuse régulière (je suis prélevée chaque mois d'une petite somme). Et je donne parfois lorsqu'il y a des appels aux dons pour des catastrophes exceptionnelles (séisme à Haiti, famine dans la corne de l'Afrique tout ça).

    Mon copain est donneur régulier chez Médecins sans frontière. Ça se complète en fait.

    Sinon je mets régulièrement des fringues dans les bacs du style secours catholique (mais bon, les choses qu'on met là-dedans sont généralement vite récupérées et revendues sur des marchés aux puces "clandestins"). Et je participe aux collectes alimentaires quand elles sont organisées dans mon supermarché.

    Par contre je n'aime pas être sollicitée dans la rue par des gens qui essaient justement de trouver des donneurs réguliers pour telle ou telle ONG. En général, je réponds que je suis déjà donnatrice ailleurs. Et ce qui me gonfle c'est quand on me répond "ah bah oui, mais bon, alors vous pouvez donner aussi à mon ONG, c'est pas beaucoup plus". J'ai choisi cette assoc, je peux pas donner à toutes les assoc du monde non plus. Je vais pas signer à chaque fois que je suis sollicitée... (bon je sais que c'est souvent des jobs étudiants aussi, qu'ils doivent essayer de trouver le plus de donnateurs possible et qu'ils se prennent des vents à longueur de journée, mais c'est pas une raison pour tirer sur la corde).

    Et euh voilà, j'ai fait un pavé pas intéressant :yawn:
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand j'étais étudiante, j'essayais de donner 1 fois par an, maintenant que je suis salariée, je fais toujours de même mais ça fait plusieurs fois que je me dis qu'il faudrait que je passe en don régulier.
    Je donne à 2 associations : sidaction et à France Alzheimer. Je donne pour faire avancer la recherche des 2 côtés.
    Sidaction, c'est la première association à qui j'ai donné et je n'ai jamais arrêté.
    France Alzheimer, je donne depuis que ma grand-mère a la maladie. C'est une maladie tellement perturbante et difficile à vivre pour les proches que j'estime vouloir faire avancer la recherche pour trouver des médicaments et aussi pour aider les familles qui ont un membre atteint de cette maladie. Dans la rue, quand d'autres associations m'interpellent, ils me demandent souvent pourquoi cette asso vu mon âge et que c'est un peu un "truc de vieux", seulement, je suis trop touchée par la maladie de ma grand-mère pour ne pas ne rien faire avec mes moyens.
     
  5. Grisou

    Grisou
    Expand Collapse
    A dos de chameau véloce

    En fouinant sur mes comptes chez l?Écureuil, j'ai découvert que je pouvais convertir mes points Smiles en donc pour des associations. Les points Smiles peuvent se cumuler à la caisse d'épargne mais aussi à Monop, Casino, au BHV, à la SNCF...

    Perso j'en cumule mais sans le faire exprès et vu que ça m'intéresse pas d'échanger un grille-pain contre 12487 points, j'ai préféré les transformer en don, c'est toujours ça.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis bénévole Médecins Du Monde et donne une petite somme tout les mois. Ce n'est pas énorme, ça ne m'empêche pas de vivre, et au final sur un an ça fait une jolie somme je trouve. :happy:

    Le prélèvement se fait automatiquement donc je n'y pense même plus, je sais que si besoin, si j'ai des soucis d'argent je peux suspendre les prélèvements ou les arrêter, mais j'aimerais ne pas en arriver la. Et j'envisage d'autres dons, dans les mois à venir.
     
  7. azertg

    azertg
    Expand Collapse
    J'aime la bière et les frites.

    Avez-vous déjà fait des dons ? Pourquoi ? A qui ?
    Quand faire un don ? A qui ? Comment ? Comment être sûres que l'argent sera utile, et bien utilisé ?

    J'ai déjà fait des dons. Souvent aux gens qui demandent. Mais pas spécialement pécuniers... Je suis quelqu'un qui a tendance à facilement donner une petite pièce, avec un regard. Aux gars qui disent rien. A ceux qui déclament leur désespoir, lucides mais alcoolisés, dans les espaces publics. A ceux qui ont encore leur instrument et qui jouent de l'accordéon désaccordé avec ferveur. Je suis une "bonne poire", je crois que je suis parfois pigeon, aussi. Mais j'aime bien aussi donner un peu de ma présence. Y'a des gens qui demandent parfois de la présence plus que des sous. Je partage parfois mes tartines. Ca dépend. C'est parfois difficile de trouver la limite à ne pas franchir, que la personne en face de toi ne soit pas blessée. Je me souviens d'un gars avec qui j'ai discuté politique près de la gare qui voulait pas ma pomme. D'un autre à qui je disais bonjour. Je sais pas trop comment ils utilisent les sous que je peux donner. Tant pis d'ailleurs. Mais je donne jamais ma pièce sans un regard. Je suis pas la meuf qui regarde fixement ailleurs quand elle tend la main. Je trouve ça important. On me dit que c'est dangereux. C'est possible.

    Sinon, des gens de la maison d'accueil pour des personnes déficientes mentales (une petite organisation, très locale) venaient chaque année dans mon école vendre des gaufres. J'allais toujours, je leur demandais à quoi ça servait, je m'intéressais, et j'achètais des gaufres que je donnais à mes potes.

    Je suis pas encore très calée, niveau dons. Je préfère agir que verser des sous sur un compte, je n'ai pas une confiance immense dans les grandes structures, mais je ne sais pas encore agir, je capte rien. Je suis assez maladroite aussi, mais j'essaie. Ce sont des moments intéressants, quand on essaie d'aider. Enfin bref. Ca viendra, j'imagine.

    Edit : ah oui, et j'ai l'idée fixe d'être bénévole à Médecins Sans Frontières quand je serai médecin. C'est-à-dire dans trèèèèèès longtemps (très très très très longtemps :cretin:), mais ça me trotte pas mal dans la tête. Je préfère vraiment donner de ma personne que de faire des versements, je pense.
     
  8. PetitePoussiere

    PetitePoussiere
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Je donne à Médecins du Monde et à l'Unicef, tous les mois. Aux gens dans la rue, le plus souvent que je peux, et quand je ne le fais pas, je me sens mal, parce que l'argent je pense et un bien commun à tous, et qu'il doit être avant tout dirigé vers ceux qui en ont le plus besoin. Et ils en ont tellement plus besoin que moi. Alors je m'arrête, dès que je peux je m'assis à coté d'eux, on parle d'eux, de leurs parcours, de leur vie d'avant aussi beaucoup, comme s'ils voulaient redorer un honneur perdu avec leurs récits, mais pour moi, ils ont tellement plus d'honneur et de dignité que les gens qui passent devant en faisant semblant de ne rien voir. Je vois le temps d'un instant de leur point de vue, cette contre plongée qui enfonce, et toute cette indifférence. Je suis boursière, j'ai de quoi vivre modestement, je galère pas, alors des fois je vais tirer 10e et je donne, comme une forme de redistribution pour ce que l'Etat n'assure pas. Je vais commencer à donner de mon temps aussi. 2h de soutien scolaire par semaine à un enfant défavorisé, et 3h par semaine pour monter un projet de solidarité dans un quartier populaire, tout ca avec l'Afev. Je voudrais faire du soir aussi, distribuer des repas, faire des maraudes avec le Samu Social. Et plus tard je ferais de l'humanitaire, je construis mon parcours d'études autour de ça, je voudrais travailler dans l'aide à l'autosuffisance alimentaire. D'où ça me vient, je ne sais pas, depuis toujours un refus de l'injustice m'habite, terriblement fort. Je suis aussi au Crédit Coop, qui reverse quelques centimes à Action contre la Faim à chaque fois que j'utilise ma carte bleue, parce que je crois que rien ne rend plus heureux que le chemin qui mène à une cohérence totale avec ses convictions.
     
  9. Danaaé

    Danaaé
    Expand Collapse
    J'me prends la tête, pour pas changer !

    Me suis fait alpagué par l'UNICEF.
    J'oeuvre enfin pour une bonne cause. Même si c'est le minimum possible (une contribution de 7? par mois), si ça peut servir, ça me va (ça me fait penser qu'il faut que j'appelle l'établissement français du sang, mais ça n'a rien à voir)
     
  10. PetitePoussiere

    PetitePoussiere
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie


    Alors en fait le Crédit Coop reverse 6 centimes à l'assoc de ton choix, parmi une liste d'une quinzaine d'assoc, a chaque fois que tu effectues un retrait, et le double donc 12 centimes si tu effectues un retrait dans un guichet Crédit Coop, ou Banque Populaire puisque Crédit Coop fait partie de ce groupe.

    Ces centimes sont payés par la banque, elles ne sont absolument pas prelevées de ton compte en banque. Par contre tu peux choisir de donner toi aussi quelques centimes à chaque fois, a partir de 5 centimes, en fixant un montant à ne pas dépasser: bref tu peux donner genre 20e par an par tranches de 5 centimes, tu t'en rends pas franchement compte, mais l'assoc que tu choisis, si.

    Il y a très peu de guichet Crédit Coop, mais tu peux retirer sans surcout dans les guichets Banque Pop, et jusqu'a 8 fois par mois dans des guichets d'autres banques, et après c'est 1 euro de surcout.

    Pour le reste oui c'est une bonne banque, qui a un service en ligne très sécurisé (achats en ligne, virements en ligne..), et qui n'est pas plus chère, voire même moins chère, que les autres, avec tout l'aspect éthique de la démarche en plus. Il faut juste prevoir 15 ou 30 euros à l'ouverture du compte car comme c'est sous le mode coopératif, il faut souscrire des parts, chaque client est en quelque sorte actionnaire de la banque.

    Voila, hésite pas si tu as d'autres questions ;)
     
Chargement...