Les fournitures scolaires, ces objets qui ne nous serviront plus jamais

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 13 mai 2014.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Tankli

    Tankli
    Expand Collapse
    Punk bunny

    J'avoue tout, j'utilise encore l'effaceur.
    C'est toujours beau une copie sans mot rayé nulle part, et l'air de rien, même à la fac, ça peut être un plus, une copie bien présentée.

    (Mais je collectionne plus les p'tites billes des cartouches hein, ça c'est du passé ! Enfin... Je... Je crois ?)
     
  3. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Et le papier calque + la peinture pour l'art plastique ? Hein ? HEIN ?! (tant de gaspillages durant ma scolarité...)

    Par contre si t'es orthopédiste, toujours besoin du rapporteur, pour les angles des scolioses par exemple, ou l'angle col / tête fémorale pour une prothèse :d

    (Et JAMAIS je lâcherai mon stylo-plume, JAMAIS !!)
     
  4. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    j'utilise un stylo-plume, les examinateurs de concours enlèvent 0,5 point faute par rayure ou gribouillure sur la copie, autant dire que ça fait mal ^^

    Sinon vous avez oublié UN truc : le cahier avec l'alternance des feuilles blanches et des feuilles quadrillées pour écrire les poésies ! (oui, oui, le truc qu'on utilisait qu'un demi-quart en un an)
     
  5. Margotton

    Margotton
    Expand Collapse
    Feignasse

    Bah moi, j'utilise encore tout ça (sauf l'effaceur, j'avoue). Aujourd'hui, j'ai même vérifié des angles avec mon équerre.






    Mais c'est parce que je suis prof :lol:
     
  6. Jones.

    Jones.
    Expand Collapse
    No matter what they say.

    J'utilise toujours les effaceurs, surtout pour les partiels. Je me dis qu'une copie propre peut grappiller un point. :shifty:
     
  7. Noissou

    Noissou
    Expand Collapse
    Chartreuse for life.

    Je suis actuellement une chômeuse confirmée, et pourtant je trouve toujours le moyen de me servir des effaceurs ! (oui, j'écris dans mon agenda au stylo-plume).
    Et comme vous l'avez compris dans la phrase précédente, je ne saurais me passer de mon agenda, qui est donc l'évolution du cahier de textes... En un peu plus fin, puisque j'ai moins de devoirs à noter :cretin:

    Par contre, aucune mention des sublimes rosaces qu'on a tous fait avec les compas ?? Rien que pour ça, je trouve cet objet utile !
     
  8. Remus

    Remus
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    Objection !

    Le compas servait aussi à dessiner de magnifique rosace.
     
  9. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    Oh, j'étais une de ces pros du compas, moi (sans vouloir me vanter! :taquin: ). Mes dessins de Yin et Yang ont vraiment contribué à ma popularité (ah, ces jeunes années...). D'ailleurs, la blague de la belle au bois dormant moderne, je la sortais à tout va... Par contre pour les stylos plumes... J'ai abandonné ma collection de billes l'année dernière. C'est grave? :shifty:
    Et enfin, suis-je la seule à adorer tracer des graphiques sur le papier millimétré? ça me détend...
     
  10. Lovett

    Lovett
    Expand Collapse

    JAMAIS je n'abandonnerais mon fidèle compas !
    Oui je l'utilise encore de temps en temps en dessin, et le mois dernier je l'ai utilisé pour faire un Paris-Brest bien rond comme il faut :d

    Alors, qui a dit que le compas était désormais inutile ?
     
  11. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    @Sarah Bocelli " Pas sûr qu’un rapporteur les inquiète, et nous péririons à 90° quoi qu’il en soit."

    Ch'est bow. TT
     
  12. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

    Oui, alors, non, les mathématicien-nes n'utilisent pas de compas toute la journée (merci bien^^).
    Thésarde en maths en couple avec un thésard en maths (et en géométrie, de surcroît), je suis même pas sûre qu'on ait un compas chez nous. Qu'est-ce qu'on en ferait ? Les dessins pour réfléchir, on les fait à l'arrache et à main levée, et les dessins "jolis", on les fait à l'ordinateur. Et de toutes façons, un cercle, ça devient vite surfait (M.Azeban fait joujou avec des surfaces bien plus tordues, et moi je fais des trucs qui ont rien à voir)
    Donc voilà, les mathématicien-nes sont peut-être (probablement) des psychopathes, mais ils crèvent pas les yeux des gens avec des compas. Désolée si ça vous déçoit :P
     
Chargement...