Les plus grosses incohérences dans « Harry Potter »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Amy, le 6 octobre 2016.

  1. Amy

    Amy
    Expand Collapse
    Should i use my invisibility to fight crime or for evil

  2. Earl

    Earl
    Expand Collapse
    Splash !

    Moi je n'ai jamais compris pourquoi Dumbledore n'offre pas à Harry un portrait de lui-même avant la fin du 6, histoire qu'Harry, Hermione et Ron puisse papoter avec lui quand ils en ont besoin. Là ils sont obligés de causer avec un vieux directeur aussi relou que pas très utile, alors que zut, ils pourraient parler avec DUMBLEDORE !
     
    eloylö, Mariviere, Charlie-Culotte et 16 autres ont BigUpé ce message.
  3. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Les maisons.

    On peut très bien ne s'identifier à aucune maison en particulier, c'est mon cas. Et franchement, certains élèves ne ressemblent pas du tout à la description de leur maison. Crabbe et Goyle ne sont ni rusés, ni ambitieux, ni intelligents.

    Les cours de Poudlard. Il n'y a même pas une option langues étrangères alors que tous les élèves de Beauxbâtons et de Durmstrang parlent anglais couramment. En outre, pratiquement tous les sorciers ignorent tout de la culture moldue et même Seamus, qui est sang-mêlé, n'a jamais entendu parler du basket-ball. C'est pas possible d'être aussi repliés sur soi-même.
     
    Chouette-Culotte, zaytoun, eloylö et 52 autres ont BigUpé ce message.
  4. Ezryth

    Ezryth
    Expand Collapse
    Protocole fantôme activé

    Han, en voilà une bonne porte ouverte pour lancer le fameux TGCM :troll:
    *Fuis avant de se laisser tenter*
     
    Sassinak, Licornichon, misspoire et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. doudouillitsa

    doudouillitsa
    Expand Collapse
    We No Who U R

    @lafeemandarine au contraire, je pense que cette partie est - malheureusement - plutôt réaliste.
    Sinon ils sont censés être 30 par classe or y'a que 5 garçons et 5 filles dans la classe d'Harry.
     
    zaytoun, Kounette, Mlle C. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    Haha, c'est un sujet super cool, et il y a plein de trucs à répondre :cretin:

    => Le retourneur de temps : Comme il est dit dans l'article, Hermione a bien conscience qu'on ne peux pas faire n'importe quoi, et l'utilisera donc de façon très précautionneuse. Ceci dit, je trouve quand même cette histoire un peu bidon. Sérieux ? Un objet pour changer le temps entre les mains d'une élève de 13 ans, sans qu'il y ai réellement un suivi ?!
    D'ailleurs, J.K elle même a déclaré qu'elle a compris après coup que le retourneur était un outil bien trop puissant, et c'est pour ça qu'elle fait en sorte, dans le 5eme tome, que la réserve soit entièrement détruite. Plus de possibilité de tricher :cretin:

    => La myopie : Ouais, c'est bizarre, effectivement. Mais : 1) on peut supposer que tout sort lié à un acte chirurgical non vital ne peut se faire avant la majorité du sorcier, 2) L'intelligence de cet univers, c'est aussi que la magie a ses limites, en médecine notamment. On voit pas mal de gens blessés qui doivent subir des soins pendant longtemps, sans que ça les soignent complètement. Du coup, on peut imaginer que bah...non, ils n'ont jamais réussi à trouver un sort efficace pour guérir la myopie. 3) il y a beaucoup moins de sorciers que de moldu, donc moins de chercheurs, et qu'il serai logique que les innovations soient plus lentes dans le monde sorcier que le monde moldu. 4) Le monde sorcier, c'est quand même un monde qui semble s'être arrêté au 18/19eme siècle (les plumes, les hiboux, les bougies...), du coup, c'est pas étonnant qu'il n'y ai pas d'innovation pointu 5) Les sorciers ont quand même passés beaucoup de temps à se cacher et à se protéger des moldus, ils ont donc pu faire passer en second plan des choses comme la myopie, histoire de construire d'abord un ministère, un plan du secret ect

    => La grosses de la mère d'Hagrid : Ouais, bah, hein, la sexualité est infini, moi je vois rien d'extraordinaire la dedans :cretin:

    => Les Nargoles : Quand on lit un roman fantastique, on accepte un système de référence qui n'est pas le notre. C'est en jouant d'ailleurs la dessus qu'on a, au 19eme siècle, des récits comme Le Horla, La Vénus d'Ille, Le Tour d'écrou...Doit on lire ces récits selon notre propre référentiel ? (Auquel cas, les narrateurs sont fous, voir dangereux) Doit on lire ces récits en acceptant un référentiel fantastique ? (Mais rien ne nous certifie avec certitude que ces récits s'ancre dans un référentiel autre que réaliste).
    Mais je m'égare :yawn: Toujours est il que si on accepte les codes de Harry Potter, bah oui, les sombrals existent, et les nargoles, non. De la même façon que dans notre univers, les lapins existent, et le monstre du Loch Ness, hum, ça reste à prouver :yawn:

    => Les sortilèges impardonnables : C'est drôle, mais ça me fait penser à notre système judiciaire, en fait. En France, il y a trois catégories d'actes qui sont des crimes : les meurtres, les viols, la torture. Il y a plein d'autres actes qui peuvent permettre des crimes, il y a en a qu'on peut juger aussi horrible que les crimes, il y a des crimes qui sont requalifiés en agressions...C'est un système terriblement imparfait. Et pour moi, les sortilèges impardonnables sont la métaphore de ça : un système de jugement institutionnalisé qu'on a essayé de construire au mieux, mais qui est terriblement imparfait, lui aussi.

    => Le fait de se faire passer pour quelqu'un d'autre : Encore une fois, c'est quelque chose qu'on peut comprendre en se fondant sur notre propre système. En France, les accidents de la route, c'est la 3eme cause de décés, si je me trompe pas. Est ce que les gens flippent à l'idée de prendre leurs voitures pour autant ? Ouais, certains, mais pas la plupart. Parce que rationnellement, c'est quelque chose qu'on ne peux pas influencer (enfin, on le peux en conduisant correctement, mais on ne peux pas anticiper le comportement des autres). Et parce qu'on ne peux pas avoir peur de tout, tout le temps. C'est le même cas à mes yeux ici : Oui, il y a finalement de façon pas rares des gens qui se font passer pour d'autres dans le monde des sorciers. Sauf que 1), c'est pas si courant non plus, 2) tu ne peux pas avoir peur de tes proches en permanences, 3) c'est pas quelque chose que tu peux influencer de façon directe. Du coup, je pense que la plupart des sorciers vivent avec.

    => L'histoire du Troll : Ok, j'ai rien à dire :cretin: Si ce n'est pas le premier tome est pas super cohérent, tout façon. Et qu'on peut lire ça de deux façons : 1) C'est le premier tome, J.K n'a pas encore bien travaillé sa narration, et ça donne des moments bancals, 2) L'histoire est raconté d'un point de vue interne par un enfant de 11 ans, sa vision des choses est partiel, peut être que le même évènement raconté par un adulte aurait été beaucoup plus cohérent.

    Bref, je pense que c'est ce que j'aime dans l'univers d'Harry Potter. Il est bancal sur pleins de points, mais, en cela, il n'est que le miroir de notre réalité, nos histoires, nos sociétés, qui sont, elles aussi, bancales, incompréhensibles, absurdes :cretin:
     
    Chouette-Culotte, Capi25, zaytoun et 40 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ai Haibara

    Ai Haibara
    Expand Collapse
    Chemistry rocks

    Et on en parle de Poudlard qui est le "lieu le plus sur" alors que cette foutue école est infiltrée chaque année par Voldemort et ses collègues?
    De la forêt interdite super dangereuse, mais visiblement par pour aller en retenue?
    Du ministère de la magie, bourré de trucs confidentiels, où on rentre comme dans un moulin.
    Des promos de 40 à Poudlard, soit assez peu de recrues pour faire un championnat anglais de quidittch.
     
    eloylö, pikalovescoke, Mariviere et 34 autres ont BigUpé ce message.
  8. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Il y a des sorcier-e-s qui envoient leurs enfants à l'étranger ou qui préfèrent les cours par correspondance mais je crois qu'iels sont en minorité.

    D'ailleurs, il me semble qu'à la bataille de Poudlard, les effectifs de l'école ont mystérieusement augmenté. :confused:

    Ma conclusion: heureusement que l'auteure n'a pas essayé de devenir mathématicienne. :taquin:
     
    zaytoun, yuyunaâ, Madeline et cie et 15 autres ont BigUpé ce message.
  9. Scail

    Scail
    Expand Collapse
    Que le superbe canard de Moldavie améliore tes cheveux avec sa lumière sacrée.

    On en parle du fait qu'il on pas de stylo à encre ? :lunette: Ou tout simplement de stylo plume à encre infinie quoi. Nan c'est la magie on doit écrire avec des plumes d'oies et des encriers :yawn:
     
    Chouette-Culotte, eloylö, Charlie-Culotte et 21 autres ont BigUpé ce message.
  10. Taluzt

    Taluzt
    Expand Collapse

    Le plus gros plothole à mon sens, c'est la condamnation de Sirius : comment il peut y avoir des erreurs judiciaires dans un monde où il existe des élixirs de vérité ?

    Et je ne sais pas si vous avez déjà fait le calcul, mais pour pouvoir assurer tous leurs cours les professeurs de Poudlard doivent tout avoir des retourneurs de temps...
     
    eloylö, Mariviere, Let_Them_Eat_Cake et 31 autres ont BigUpé ce message.
  11. Le Lustre Connu

    Le Lustre Connu
    Expand Collapse
    They told me I could be anything, so I became a slut.

  12. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    La carte du Maraudeur est capable de démasquer Sirius et Pettigrow. Pourquoi Fred et George, qui l'ont possédée 3 ans avant de la donner à Harry, n'ont jamais vu que Pettigrow restait collé à Ron ?
     
    Chouette-Culotte, La machine à rien, eloylö et 70 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...