Les spécificités linguistiques régionales

Sujet dans 'Voyages & Villes du Monde' lancé par Hawley, le 20 juin 2014.

  1. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    "Chez moi on dit..." : raconte-nous les mots et expressions de chez toi !
     
  2. Gressinni

    Gressinni
    Expand Collapse

    Une gouel pour un goinfre, c'est un goéland en fait, et les goélands ça mange un peu tout. Il y a aussi l'emploi d'autres mots bretons, comme demat, kenavo, yec'hed mat, ma doue dans le langage courant en français.

    Sinon comme tic de langage il y a le très élégant "quoi" à la fin des phrases, parfois raccourci en "ko".
     
  3. Mad-lutine

    Mad-lutine
    Expand Collapse
    http://madlu.deviantart.com/

    Hey! J'en ai parlé sur mon blog il y a un moment ^^
    Dans ma région d'origine (les P.O) certains parlent catalan (mais de moins en moins), cela dit, il reste tout de même des expressions.

    C'est par là =>http://l-enfer-c-est-l-epeautre.blogspot.fr/2014/03/culturisme-du-jour-la-mate-elle-ma.html

    Je ne l'ai pas mis à jour depuis hyper longtemps...honte à moi...
     
  4. Shael

    Shael
    Expand Collapse
    Je suis une mite en pullover

    Vienne (même si je m'y connais pas vraiment et que je découvre chaque jour de nouvelles choses)  :

    _la since pour parler de la serpillière
    _barrer la porte pour dire de la fermer à clés
    _les drôles pour parler des enfants
    _l'heure de débauche pour l'heure où on fini de travailler ( imaginez la tête de mon père originaire de Paris quand on lui dire que c'est l'heure de la débauche :yawn:)
    _Couillon pour abruti

    Yen a surement beaucoup d'autre vu l’étendu du patois poitevin mais pour l'instant ya que ça qui me vient en tête :happy:
     
  5. Adrialine

    Adrialine
    Expand Collapse
    Dans la vie, y a oui, y a non et puis y a merde

    Viva Occitania ! [​IMG]

    :d
    Il y a tellement de mots à partager!
    Et d'ailleurs vous parlez la Langue d'Oc sans le savoir ;)beaucoup de mots sont rentrés dans la langue française, la Langue d'Oil :happy:

    Je vous ferai un petit topo, mais cet aprem j'ai pas le temps j'ai un enterrement de vie de jeune fille à préparer :winky:


    Aqui es l'estiù, fa caut  !
    Ici c'est l'été, fait chaud ! :hot:
     
  6. Ouble

    Ouble
    Expand Collapse
    Das ist genau so normal wie Kaugummi kauen

    Haa mais ce topic est génial ! :caprice: J'ai suivi rapidement la conversation sur JNSP, je viens apporter ma petite contribution.

    - esquinter (je n'ai absolument aucune idée de l'orthographe) pour abîmer/casser
    - benèze pour bien
    - asteure pour maintenant
    - cot (en prononçant le t) pour coup
    - neu pour nuit

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  7. Edlyshtaïme.

    Edlyshtaïme.
    Expand Collapse
    "Sire ! On en a gros !"

    Comme @Madouc l'avait mentionné, dans la région nantaise on a :

    - le ramasse-bourrier (la petite pelle + balayette :cretin:)
    - le pochon (sac plastique)
    C'est bretonnisant, mais j'entends souvent "du suc'" à la place de "sucre" ou "çui-ci" à la place de "celui-ci".
    - Estaminet/Bistrot pour un bar/pmu :yawn:


    Ma grand-mère dit souvent "tantôt" pour "cet après-midi" ou "paletot" pour "gilet", c'est mignon :cretin:

    J'ai toujours entendu mon père dire "margoulette" pour "figure" :hesite:. Genre "nettoyer la margoulette" "se casser la margoulette" :yawn:. Ou juste "la goule".

    C'est plutôt vendéen, mais j'ai souvent entendu "beurouette" ou "barouette" pour "brouette" aussi.

    - "Avoir un coup dans le cornet" = être bien bourré

    - "Se ramener avec la gueule enfarinée" = être trop maquillée, ou quand on parle de quelqu'un qui l'ouvre un peu trop, qui a une grande gueule ("Non mais l'autre avec sa gueule enfarinée !")

    - "Mouillasser" = quand il pleut qu'à moitié

    - "faire un travail de sagouin"/"ils m'ont fait ça comme des sagouins" = travail peu soigné, bâclé

    -"Jaille" = déchetterie

    - "Crébillonner" = faire du lèche-vitrines Rue crébillon à Nantes (spécifique, 100% nantais pur jus :cretin:)

    - On dit "crayon de bois" et pas crayon à papier :hesite:

    - Au téléphone, pour faire patienter quelqu'un, on lui demande "Conservez s'il-vous-plaît !" :shifty:

    - On a aussi le "J'embauche" "Je débauche" pour le boulot.

    - Il est beurré comme un p'tit Lu = il est vraiment bourré

    Je n'en vois vraiment pas d'autre, et j'ai du en rechercher quelques uns pour m'en rappeler :hesite:
     
  8. dzyal

    dzyal
    Expand Collapse
    Bigoût de la chevelure Guest

    J'aimerais apporter ma pierre à l'édifice mais j'entends tellement de choses différentes qu'à force je sais pas si ça appartient spécifiquement à la région ou pas :dunno:

    En tout cas, les choses qui ont pu me marquer dans le Nord :
    La ducasse (= fête forraine), 20 prononcé "vinte", et puis j'ai remarqué aussi que quand j'habitais dans le Sud on appelait notre maîtresse en primaire "Maîtresse" alors que quand je suis montée dans le Nord, c'était "Madame" (du coup ma prof avait tiré une de ces tronches quand je l'avais appelé "Maîtresse", j'étais pas au courant moi :yawn:) mais c'est sûrement pas régional, je sais pas. Après p'têt "Quel temps de brun" (= temps de merde) ou "Il drache" (= il pleut fort) je pense.

    Après il y a des choses du topic qui ne me choquent pas, comme le "ou quoi" en fin de phrase, le "tantôt" (mais bon la Belgique n'est pas loin ça aide :cretin:) et sûrement d'autres!
     
    #8 dzyal, 20 juin 2014
    Dernière édition: 20 juin 2014
  9. Rhapsody

    Rhapsody
    Expand Collapse
    L'idée, la mouche importune.

    Tiens, en parlant d'occitan (poke @adrialine ), l'expression quésaco/kézako/toutes les variantes orthographiques que vous voulez, à la base, ça vient de l'occitan (Qu’es aquò ? = qu'est-ce que c'est ?) :chat:
    (Je crois que c'est rentré dans le français standard non ? Ou alors on ne dit ça que dans la moitié sud de la France ? :hesite:)
    (Cela dit, je crois que c'est devenu ringard comme expression :lol:)
     
  10. Aenor

    Aenor
    Expand Collapse
    .

    Dans la région lyonnaise, on dit une "gouffa"/"gouffa light" pour une grosse touffe de cheveux (mon copain adore utiliser ce mot qu'il ne connaissait pas il y a 2 ans :d)
    "T'a vu ces gouffas ?"

    [​IMG]

    La vogue pour la fête foraine.

    C'est "vrai" ou "cher" pour dire que c'est "trop".
    Exemple : c'est vrai bon, c'est cher bien ...

    Une "gâche" est une place.

    Une "flûte" est le format de pain au dessus de la baguette.
    Je crois qu'ailleurs on appelle ça juste "un pain".
    Je m'en suis rendue compte, quand j'étais étudiante et que je bossais en tant que caissière. Un jour, un monsieur m'annonce qu'il a prit "un pain". Je regarde, et lui réponds : "une flûte?".
    Il me rétorque "un pain".
    Or chez moi, "pain", c'est un mot générique qui désigne le pain en général, pas un format particulier. Dialogue de sourds :yawn:

    "C'est quelle heure ?" pour "Il est quelle heure" ?

    La fameux "y", qui n'est pas spécifiquement lyonnais, mais aussi usité dans le Jura, l'Allier d'après mes observations: "T' y as trouvé où ?"

    Quad j'étais en licence, une collège de l'Ain et moi même utilisions l'expression "un pot d'eau" pour désigner une carafe, et ça choquait nos congénères, originaires de toute la France :hesite:

    Y'a effectivement des expression du style "ou quoi", "se casser la margoulette", "esquinter", je pense que c'est de partout non ? Après, ma mère et jurassienne, mes grands parents de Saône-et-Loire, alors peut être que j'utilise des expressions de là-bas sans le savoir :d
     
    #10 Aenor, 20 juin 2014
    Dernière édition: 20 juin 2014
  11. Dr Frank-N-Furter

    Dr Frank-N-Furter
    Expand Collapse
    Touch-a touch-a touch me !

    Pour le Pas-de-Calais (d'ailleurs, dans le coin où mes parents habitent, la plupart des gens parlent vraiment patois alors pour celles que ça intéresse de voir un vrai ch'ti et pas celui du film : ici) :lunette:



    - une wassingue pour une serpillère
    - tatouler comme 'eun marmite qu'elle bout : parler beaucoup
    - une ducasse (enfin chez moi on dit pas "une" mais "eun"), c'est une espèce de fête foraine mais dans les quartiers ou les villages, un petit truc avec trois manèges, sinon on dit qu'on va à la foire.
    - brin pour dire merde.
    - quand ça (cha :lunette:) drache, c'est qu'il pleut bien fort
    - quand on est pas drôle, c'est qu'on fait pas de manière
    - chez nous, on dit quoi au lieu de ... bah en fait je sais pas ce que vous dites chez vous pour le coup :lol:
     
  12. fingal

    fingal
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    En Lorraine, on a la migaine. (Et même le correcteur connait pas, alors qu'ici c'est courant. (Qui dit "l'appareil" ? :lunette:))
    Et sinon, un cornet pour un sac plastique (du genre des supermarchés), on ajoute le/la devant le nom des gens (même si je milite contre, c'est HYPER moche).
    C'est tout ce qui me vient, mais je reviendrai sûrement.
     
Chargement...