Les syndicats étudiants

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par cleo63, le 23 janvier 2009.

  1. cleo63

    cleo63
    Expand Collapse
    Parle à ma main !

    Au risque de lancer un sujet polémique, je voudrais savoir quels sont vos relations avec les syndicats étudiants.

    • Quelles image avez-vous des syndicats étudiants ?
    • Etes vous au courant de ceux présents dans votre fac ?
    • Faites-vous partie d'un syndicats étudiant (ou lycéen) ?

    Voilà trois questions pour commencer !
     
  2. cleo63

    cleo63
    Expand Collapse
    Parle à ma main !

    Merci d'avoir répondu malgré ton manque d'intérêt pour les syndicats étudiants. C'est une des choses que je voulais savoir, si les étudiants y accordaient beaucoup d'importance où non ! Par simple curiosité, dans quelle fac es-tu ?
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'en ai connu, de l'unef et de l'uni.
    Ce que j'en ai retenu ce sont des mecs prêts à tout et surtout n'importe quoi.

    J'en ai une très mauvaise image. Probablement parce qu'à des élections des membres de l'unef ont volé des urnes et tabassé le mec qui en avait la charge...
    (et l'unef n'aime pas les faluchards ce qui m'aide clairement à les voir d'un assez mauvais oeil pour avoir vu et entendu certaines pratiques (vol de faluche)
    Au cas où merci de ne pas quoter la portion entre parenthèses.

    En gros, peut-être qu'ils font changer les choses, j'en sais trop rien.
    Ce que j'ai vu c'est que les étudiants qui siègent aux divers conseils sont en général majoritairement ceux issus d'associations qui se revendiques apolitiques. Ce sont d'ailleurs eux que je connais le mieux et que j'apprécie.
     
  4. cleo63

    cleo63
    Expand Collapse
    Parle à ma main !

    Merci pour ces premières réponses ! :biggrin:
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai une très mauvaise image des syndicats étudiants. La seule chose que je retiens d'eux, c'est quand je me faisais sauter dessus pour que je prenne leurs tracts, ou quand ils gueulaient sur les gens qui ne les suivaient pas. Je me méfie d'eux comme de la peste. Je trouve que c'est facile de se laisser embarquer. Après ce sont peut-être des gens très bien et qui politiquement sont indispensables. Il n'empêche que j'ai une mauvaise image d'eux.
     
  6. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    Exactement pareil.

    Sinon après j'avoue que je rigole bien quand je lis le journal de l'UNEF de ma fac, bourré de fautes et plus-à-gauche-tu-meurs. Voilà le seul mérite de l'UNEF de ma fac, me faire rire, parce qu'honnêtement chez moi ils ne font strictement rien.

    Sinon je reconnais leur grand talent pour faire des affiches anti-sarko très drôles.
     
  7. cleo63

    cleo63
    Expand Collapse
    Parle à ma main !

    Hey, hey ! Je m'attendais exactement à ce type de réponses !! Les syndicats ne sont pas très aimés...
    Personnellement, je suis dans un syndicat étudiant, mais je comprend tout à fait ce que vous dites. Je partageais certaines de ces idées avant.
     
  8. cleo63

    cleo63
    Expand Collapse
    Parle à ma main !


    Mon ordi vient de me lacher, je me connecte donc vite fait de la fac je ne peux dc pas répondre pour le moment à ta question, du moins de façon détaillée !
    On va dire comme première réponse, que j'ai appris à les connaitre, et j'avais aussi l'envie de plus m'investir.
     
  9. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Je ne fait pas partir de syndicat étudiant , je suis en PCEm1 et pr les éléctions j'ai voter pr l'association qui m'accompagne toute l'année et qui a fait beaucoup pour la fac et qui est affilié a la FAGE je crois.
    Par contre les gens de l'UNEF me font doucement rire , ils se pointent pdt les éléctions nous disent qu'ils ont fait de rgande choses pr nous tout en ayant rien branler , au moins les gens de l'UNI sont plus clair ils viennent que pr le vote et se barrent aprés.
    Quoique je ne suis peut être pas trés objective , mais en votant j'ai eu l'impression de voter vraiment utile ...
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    (Je ne suis même pas étonnée de lire que plusieurs personnes ont eu le même ressenti que moi vis-à-vis des syndicats !)

    Je ne prendrais pas le "problème" dans ce sens là :d !

    Les syndicats étudiants, je n'en avais jamais entendu parler avant les grosses manifestations. Et ils ne sont jamais venus à moi dans d'autres contextes.

    J'ai eu la sensation qu'à leurs yeux, j'étais "un étudiant un peu imbécile de plus qui ne semblait pas engagé politiquement, que c'était mal, et qu'en tant qu'étudiant imbécile qui n'avait pas d'opinion politique, ou plutôt qui avait de mauvaises idées politiques, je devais vite être pris en charge". Je me suis sentie rabaissée et humiliée. J'avais l'impression de ne pas avoir le droit à des opinions qui m'étaient propres, et je sentais que les syndicats étudiants exerçaient une pression sur moi afin que je converge dans leur sens (et que je ferme ma gueule). Je devenais un instrument qui facilitait la diffusion de leur "idéologie". Que ce soit dans un clan ou dans un autre. Je n'étais plus une personne avec ses interrogations, ses doutes, ses convictions. J'étais un teu-bê de plus qu'il fallait utiliser pour avoir le pouvoir sur. C'est vraiment le fait d'avoir été instrumentalisée, et donc de ne pas avoir existé en tant que sujet, qui m'a fait quasi-détester les syndicats étudiants. De plus, je me suis sentie agressée lors des assemblées générales et des processus de votes (qui étaient, soit dit en passant, des gags géants).

    Une fois les manifestations terminées, je n'entendais plus parler d'eux. J'ai bien eu quelques tracts de l'UNEF glissés sous ma porte au cours de l'année, mais rien de très explicite. J'en ai conclu que pour eux, je n'avais une utilité que lors des mouvements sociaux, histoire qu'ils aient une voix de plus en leur faveur. J'ai vécu les choses de cette façon : ces personnes ne sont pas là pour m'aider mais pour [m']imposer leurs idées, créer des confrontations en montant les gens les uns contre les autres, comme s'il n'existait qu'une Vérité, comme si il y avait les bons versus les méchants. Je n'aime pas la violence gratuite et les élans séparatistes.

    Enfin, je suis bien contente d'avoir changé d'université. A première vue les choses se passent différemment dans mon nouveau bahut (: Néanmoins, je ne crie pas victoire...

    :XD:.

    Pour revenir au sujet, en effet, je pense que les syndicats étudiants devraient se manifester dans d'autres cadres que les manifestations ou les grèves, afin de donner d'eux une image plus positive, conciliante, et ouverte au dialogue.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ah et aussi, s'ils pouvaient nous demander notre avis, ou comment nous vivons les choses, tout ça, ça pourrait être cool...

    :fleur:

    (Je précise que les quelques tracts que je recevais en cours d'année de l'UNEF étaient en partie et surtout composés de leur programme résumé et d'un champ réservé pour leur filer du fric ou adhérer à leur truc. J'adore. C'est vachement participatif comme méthode.)

    O.K. j'arrête. N'empêche ça fait du bien de dire tout ce qu'on a "sur le c?ur", hinhin.
     
  12. Pecan

    Pecan
    Expand Collapse
    Marmotte en chef

    J'en ai aussi une très mauvaise opinion. Je suis dans une fac de lettres et il y a pas mal de syndicats principalement de gauche (Unef, Sud ...). On a aussi l'Uni, mais je ne les ai jamais vu :P
    J'ai un peu la même impression que Caá Yarí. De 1, avec eux, impossible de dire son avis s'il est différent du leur et de 2, ils nous considèrent un peu comme des "étudiants imbéciles" qu'il faut remettre dans le droit chemin si on est pas du même avis.

    Bref, je prend même plus leur tract, je les ignore. Je n'aime vraiment pas les gens qui essaient d'imposer leurs idées aux autres.
     
Chargement...