Licence de médiation cuturelle / Info comm à l'université

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Lezzie On X, le 4 octobre 2009.

  1. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    Yo.

    Comme toujours j'ai des problèmes d'orientation donc :

    Je suis en bac STG Communication. La communication est la matière qui m'intéresse le plus, mais problème : je ne sais pas vers quoi m'orienter après le bac. J'aimerai pouvoir travailler dans le domaine culturel/évenementiel, et puis précisément dans l'organisation et la conception de projet culturels (organiser des expo, des festivals, des concerts, etc). Après quelques recherches j'ai trouvé un tas de licences, dont « licence (pro ?) conception et mise en oeuvre en projets culturels », « licence arts du spectacle parcours type conception et mise en oeuvre en projets culturels », « licence médiation culturelle », « licence médiation culturelle et communication », mais là dedans je ne peux pas choisir ! Je crois que pour certaines (toutes ?) il est nécessaire de pratiquer une activité artistique or je ne fais rien du tout (c'est ballot haha).

    Et puis, étant plus spécialisée dans la communication que dans l'art, je pense que la licence « médiation culturelle et communication » est la plus appropriée pour moi, mais que fait-on exactement dans cette licence ? Est-ce qu'il faut aussi obligatoirement pratiquer une activité artistique ? Parce que lorsque j'avais fais des recherches sur la licence de médiation culturelle à Metz, il était écrit qu'en deuxième année il faut choisir une spécialité et comme je souhaiterai (idéalement) me diriger vers le milieu musical, j'aurais du prendre spécialité.. musique et danse. (DANSE.)
    Je suis totalement perdue et à part ces licences et quelques écoles hors de prix comme l'EAC, je ne vois pas trop comment je pourrais faire pour me diriger vers l'évenementiel.

    Aussi, ça n'a rien à voir mais ça peut servir : à propos de la licence information communication à la fac, j'ai entendu des avis très différents. Certains me disent que c'est très bien et intéressant, d'autre que ça ne mène à rien et qu'étant très théorique, les employeurs ne l'apprécient pas et qu'elle sert surtout à préparer aux écoles de communication. Où est la vérité là-dedans ? Que peut-ton faire après cette licence ?

    Voilà, j'espère que vous pourrez m'informer un peu :)
     
  2. LADY BEAN

    LADY BEAN
    Expand Collapse
    candy

    J'ai bossé dans une boîte qui fait de la promo musicale cet été, donc événementiel par la même occasion. Mes collègue organisaient la promo autour d'artistes et labels de musique et moi j'étais chargée d'une expo en parallèle à un événement musical pour les 40 ans de Woodstock.

    Tout ça pour dire que les gens qui bossaient là dedans viennent de pas mal de cursus différents et n'ont pas de pratique artistique pour la plupart. Ce point étant pour te rassurer car ce n'est pas en fin de compte une barrière à l'embauche.

    J'avais deux collègues qui venaient de médiation culturelle sans pratique particulière artistique. Un autre comme moi qui venait d'école de commerce.
    En fait je pense que c'est ta motivation, ta "culture", ton attrait au milieu qui fait la différence et ton potentiel à y travailler dedans. Car comme on dit tous les chemins mènent au rhum! Tu peux y parvenir avec un enseignement de management, de com' ou une license plus spécialiser dans la gestion de projets culturels.

    Je t'encourage vraiment dans cette voie si c'est ce qui t'intéresse car c'est un milieu certes peu rémunérateur mais vraiment enrichissant et "vibrant".


     
  3. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    re :) (c'est marrant j'ai hésité exactement entre les deux voies l'année dernière)

    Alors par rapport à toutes les licences dont tu parles.
    Je ne sais pas à quelle université tu es, mais à la Sorbonne, ces licences ne commencent qu'en 3ème année, tu dois faire d'abord deux ans d'une autre licence (ou autre, moi je viens de 3 ans de beaux arts et 1 an de stage).
    La licence n'est pas "pro" à proprement parler, mais par contre elle te met directement dans le bain : je commence les cours aujourd'hui, je sais déjà que j'ai 3 jours de prévus au Louvre pour faire des ateliers de médiations.
    Mes profs (hormis quelques cours théoriques) sont type : directeur de la communication du musée Rodin, Administrateur de (quel musée ? j'ai oublié :rolleyes:), directeur de l'auditorium du musée d'Orsay etc...
    Et surtout, mon année se finit en Mars pour laisser place à un stage obligatoire.
    Le M1 est conçu de la même manière, mais avec 6 mois de stage obligatoire au lieu de 3.

    Le M2 est un Master professionnel, avec encore 6 mois de stage et une spécialisation :"Conception de Projets culturels dans l'espace public" ou "Sciences et Techniques des Expositions" ou un autre sur le Multimédia.

    (y a aussi Paris 3 qui fait un M2 "Conception et Direction de Projets Culturels" après la Licence Médiation culturelle et le M1 du même nom.)

    Pour la licence que je fais, il n'y a pas d'activité artistique à faire à côté, juste 3h de photographie argentique par semaine inclue dans le cursus. Mais si on veut en faire, chez nous on peut s'inscrire à de la danse contemporain et plein d'autres choses.
    Cependant, plus tu as de cordes à ton arc, mieux c'est... Pour la L3 Métiers des Arts et de la Culture, on est 28 élèves pour 600 dossiers, donc la sélection est assez dure.

    Le plus important est d'aller voir le contenu de chaque licence qui t'intéresse, en regardant la totalité des cours qui y sont proposés, ça te donnera déjà un bon aperçu. (la mienne donne ça : http://bit.ly/vmMHa )
    La mienne a à la fois des cours très "techniques" niveau médiation, socio, institutions culturelles, mais aussi de la philosophie, des études culturelles et de l'histoire de l'art.
    Je m"tais amusée à faire mon emploi du temps ici :
    http://www.moossye.fr/blog/2009/09/premiers-pas-a-la-fac/
    (mais certains cours, dont ceux avec astérisques sont une autre licence)

    En revanche, il faut savoir que ces licences te "spécialisent" dans les projets culturels mais ne te spécialisent pas dans un domaine particulier (musique, audiovisuel, art contemporain, danse, théâtre..) là c'est à toi de te spécialiser comme une grande, soit par 2 ou 3 premières années d'études, soit par des lectures, des stages spécialisés etc...


    Je ne connais pas trop les licences comm' (j'ai failli en faire une, mais finalement, j'ai choisi les licences + culturelles).
    Tout ce que je peux te donner, c'est mon expérience de stagiaire :
    - Au Palais de Tokyo, j'ai été choisie comme assistante relations presse pour mon expérience dans la communication. Même si mes connaissances culturelles m'ont servi, ça n'a pas été le critère. Mais par contre, on recrutait toujours des gens qui avaient un profil "comm'" + un peu de culture". Les Master "Communication des institutions et des entreprises" postulent chaque semaine, y en a pas un seul qui a été pris.
    Cependant, c'est le seul service où l'on recrute des profils comm'. Après pour le service des expositions, celui de la médiation, du jeune public, et pour la programmation annexe, je n'ai vu que des profils type "Master 2 l'art contemporain et son exposition", "M1 Direction et Production de Projets culturels" etc...
    Donc dans ce service tu évolues dans le monde de l'art, mais tu n'organise pas de projets.

    - Dans un autre centre d'art, j'ai été prise comme chargée du public, et là, c'est mes études aux beaux arts (+ l'exp. au Palais) qui a joué. Ils cherchaient vraiment des profils culture, ma collègue avait fait un "M2 sciences et techniques des expositions", l'ancien chargé des publics également, mon autre collègue a fait l'école du Louvre...
    Ce qu'ils aiment, c'est que ces formations te donnent une formation au niveau des "structures" culturelles : tu connais les statuts, tu sais comment fonctionne une asso, comment chercher un budget... et c'est essentiel, c'est vraiment un gros critère de sélection.
    Et en plus dans la plupart des M2 tu as un projet de fin d'année où tu dois créer une association et monter un événement (expo, festival etc...), donc tu as forcément une expérience dans le domaine :)

    Donc voilà, il faut définir dans quel type de structure tu veux travailler, mais surtout quelles missions tu veux avoir, car je pense que c'est ça qui te permettra de choisir soit une dominante communication, soit une dominante culturelle.

    après aucun des deux domaines n'est fermé, il suffit de faire des stages assez tôt et de bien les choisir.
    Mais là comme ça j'aurais tendance à dire qu'une licence com' ne te ferme pas au domaine culturel, mais qu'elle te cantonne vite à la presse, la communication interne, la communication externe (aussi très intéressant mais très différent de la conception de projets). Donc si tu choisis cette voie, il faut faire attention aux stages que tu choisis pour t'ouvrir des portes qui te plaisent.

    (et dernier point très important : il FAUT parler anglais. Ne jamais négliger cette langue ^^)


    C'est un peu brouillon tout ça, mais je viens de me lever T_T'
    Donc si tu as d'autres questions, surtout n'hésite pas :)
     
  4. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    Merci pour vos réponses :d

    LADY BEAN tu me rassures, et ce que tu dis me motive encore plus, maintenant que je sais que ce n'est pas perdu d'avance ! Au moins je ne vais pas devoir me mettre très vite à la danse, c'est déjà ça ^^"

    Rrose Sélavy, dans quelle fac étudies-tu ? Est-ce que tu pourrais me dire en gros quel est le contenu de tes cours, ce que tu y fais exactement ?

    Je crois que c'est encore le mieux à faire, même si je pense de plus en plus à me diriger vers l'info comm. Il me semble que tu fais 2 licences en même temps, est-ce que c'est gérable ? Je me demande si c'est possible de faire médiation culturelle + info comm, ou si c'est carrément du suicide.

    Et si j'ai bien compris, pour une même licence les programmes changent d'une fac à l'autre ? Je demande ça par rapport aux activités artistiques obligatoires (ou non). Haha je suis trop perdue. :domokun:
     
  5. Winoâ

    Winoâ
    Expand Collapse
    La chantilly c'est la vie

    Hello !

    J'ai pas de réponse à donner mais en revanche j'ai une petite question :

    Je compte m'inscrire en Lettres Moderne avant la fin du mois d'octobre mais je ne compte pas devenir professeur etc bref, je ne compte pas bosser dans le public .

    J'aimerais plutôt m'orienter vers la communication.
    Savez-vous si je peux faire 2 années de Lettres et ensuite être admise en Licence Pro avec une spécialité relié à la communication ?!?

    Je vous remercie d'avance ! :)
     
  6. Moossye

    Moossye
    Expand Collapse
    Vieux Meuble de Mmz.com

    oui ça change beaucoup d'un lieu à l'autre. Les programmes ET les profs.

    La licence que je fais en ce moment n'est dispo qu'à partir de la L3 ;)
    Mais oui c'est du suicide infoCOM + L3 MAc

    Ma licence esthétique est en train de s'étioler petit à petit au profit de ma licence Métiers des Arts et de la Culture...
    En gros en une semaine, je dois déjà faire un commentaire de texte en philosophie de l'Art, aller visiter une expo à la fondation Cartier, aller au Louvre pour préparer 4 soirée de médiations dans un mois, préparer un support physique de médiation sur 3 œuvres du Louvre, visiter d'autres expos, lire deux études sociologiques et en faire deux analyses. Écrire un essai en Etudes Culturelles sur Resident Evil 5, lire la totalité des actus Liberation.fr pendant une semaine puis faire l'analyse du domaine culturel dans Libération, la qualité des critiques, le pourcentage de chaque domaine, la gestion de ce secteur au sein du site internet...
    On a aussi des visites obligatoires dans des lieux culturels, 3 spectacles au théâtre de la Colline...
    En études culturelles j'ai une bibliographie assez importante à lire, en français et en anglais.


    Par contre j'ai une copine qui a fait InfoCOM avant, et qui reprend une L3 MAC, et ça lui va parfaitement. ça lui a permis d'avoir déjà un stage dans une agence de production d'événements artistiques, et maintenant, elle bosse quelques heures par semaine pour faire la com' d'une artiste, ça lui plait beaucoup. (Mais même elle, je crois qu'elle a abaissé ses heures de boulot à cause de tout ce qu'on nous demande).


    (au fait je rectifie ce que j'avais dit dans le précédent post : ma licence est bien une licence pro.)
     
  7. Ulice

    Ulice
    Expand Collapse

    Tu n'as pas pensé au DUT InfoCom ?
    Je suis dans ce DUT, en spécialité communication des organisations.
    On touche un peu à tout, c'est super intéressant je trouve. Et puis, après une formation de deux ans en infocom, libre à toi de continuer là-dedans ou de te spécialiser dans un domaine en particulier !

    Pour info j'ai : de l'éco (générale et d'entreprise), de la sociologie, de la théorie de l'information/communication, de l'étude de médias (cours mené par un journaliste ;)), de l'histoire des medias, un atelier d'expression écrite et orale, de la communication des organisations (avec différents intervenants qui nous parlent de leurs fonctions et des spécificités de leur boulot, donc une consultante en agence de com, le directeur de com d'un opéra, un chargé de com d'une multinationale, etc), des cours d'audiovisuel (radio, montage, etc etc)... en deuxième année du marketing, de la gestion...

    Perso je veux continuer dans les métiers de la culture ensuite... je ne sais pas quoi exactement, mais on verra, j'ai deux ans pour découvrir pas mal de trucs...

    Voilà, n'hésite pas si tu as des questions :)
     
  8. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    Oh mon dieu !!! D'accord, j'abandonne l'idée de la double licence. Si j'en fais une ce sera déjà bien..

    Ulice, j'ai effectivement pensé au DUT, mais je ne suis pas très optimiste, je sais qu'il y a peu de places.. Toutefois ça ne coûte rien d'essayer, et ça m'a l'air assez intéressant, maintenant que t'en parle..
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je me permets de te conseiller la licence infocom avec une spécialité en médiation culturelle.

    Déjà plutôt qu'un DUT ou d'un BTS, qui sont de très bonnes formations, mais j'ai vu beaucoup d'étudiants qui sortaient de ces formations qui ont intégrés la licence en 3e année, pour avoir un diplôme plus important et pour s'ouvrir plus de portes parce qu'ils les trouvaient trop spécialisées alors qu'aujourd'hui en communication il faut être assez polyvalent, quelque soit le domaine de travail d'ailleurs.

    Et évite le double cursus, ça me paraît super compliqué à gérer (je galère déjà entre mes cours et mon job, alors le double de cours et le travail perso que ça demande...)

    Après je vais parler de ce qui se fait dans le programme de ma fac concernant la licence. Tu as une majeure qui te propose la base des connaissances en communication, théoriques et pratiques, il y a autant d'ateliers que de "cours magistraux". Avec la majeure tu as les connaissances nécessaires en communication (histoire, économie, socio, sémio etc.) et les outils pour t'en servir (techniques d'entretien et d'enquêtes, ateliers de rédaction, gestion de projet, relation presse etc.), et tu appliques tout ça dans le stage obligatoire de trois mois.
    Ensuite tu as la mineure que tu choisis en deuxième année, en médiation culturelle par exemple (il y a en a 4 ou 5 chez moi), qui là est très pratique, il y a des projets à faire à l'extérieur de la fac (pour des entreprises, des associations), des rencontres avec des professionnels etc. Ce qui est pas mal c'est que si jamais tu te rends compte que la MC n'est pas vraiment ton truc et que tu préfères la communication des organisations ou l'étude des médias, tu peux changer, ça ne te ferme pas de porte. Par ailleurs, tu peux aussi prendre une mineure dans un autre département, je connais quelques étudiants qui font une majeure en communication et une mineure en cinéma.

    Après si tu veux continuer en master, et dans un master différent, une licence en infocom ne t'oblige pas à faire un master en infocom ! Tu peux faire un master dans d'autres disciplines, du moment que ça reste dans le champ des sciences humaines.

    En gros, la licence en infocom c'est bien parce que c'est une bonne formation (enfin chez moi, parce qu'ils ont compris qu'on devait faire le poids face aux écoles privées) et parce qu'elle ne te fermera pas de portes parce qu'elle est trop spécialisée.

    Si je peux te conseiller sur le choix de la faculté, regarde le contenu des cours déjà et ensuite Google les profs, histoire de voir s'ils publient "activement" (ce qui est un bon signe) et quel est leur parcours.

    Je t'envoie des trucs en complément par mp.
     
  10. Ulice

    Ulice
    Expand Collapse

    STOOOP
    j'ai aussi cru pendant toute une année qu'entrer en DUT infocom était impossible : c'est faux.
    après je n'ai pas vu tes bulletins, tout ça, mais vraiment, si tu en as envie tente car ce n'est pas du tout inaccessible (avec une bonne lettre de motivation bien sûr, et une moyenne autour de 12 en terminale)

    méga big up pour Damsel, parce que ce que tu fais a l'air vraiment très complet et super intéressant...

    (j'ai choisi l'option DUT notamment car la fac ne me convenait pas, m'en suis rendue compte l'année dernière, et aussi pcq un parcours licence infocom n'existe pas ici - seulement la L3)
     
  11. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    Merci à toutes :d

    Malheureusement j'ai (encore) un soucis. L'université la plus proche de chez moi propose une licence info comm qui m'a l'air très intéressante, avec des matières comme "montage audiovisuel" "conception web" "enjeux des médias numériques", en gros elle me fait très envie. Mais en allant sur le site de cette université j'ai vu ça :

    Je reste donc perplexe et totalement désorientée.. Pourtant cette licence est (+ / -) dans la continuité de mes études, je suis quand même en communication et je veux continuer là dedans, ça me parait normal, c'est pas comme si je voulais aller en fac de droit ou de psycho, mais j'ai peur de m'embarquer dans quelque chose d'ingérable et de tomber de haut puisque apparemment "les STG ne sont pas faits pour la fac". Sauf que je ne me vois pas faire un BTS qui ne me plairait pas spécialement au lieu de cette licence qui m'intéresse réellement.
    Alors selon vous, je suis condamnée à faire un BTS (ou un DUT, on peut toujours rêver) ou est-ce que c'est tout à fait possible de réussir à la fac ? :errf:
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Tu peux vraiment y arriver même avec un bac technologique, j'en connais, ils ont eu quelques difficultés la première année c'est vrai, le temps de s'habituer et encore, seulement aux gros cours théoriques qui demandent pas mal de rédaction aux partiels, pour le reste on est à peu prêt tous sur le même pied d'égalité, même si tous les bacs ont leurs avantages et leurs difficultés, par exemple les bac ES sont naturellement plus à l'aise en cours de sociologie et d'économie de la comm quand les autres rameront, les L auront plus de facilités en atelier d'écriture ou en sémio, enfin bref on y arrive quand même finalement :)
     
Chargement...