Livres et philosophie

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par Menteuse, le 28 avril 2010.

  1. Menteuse

    Menteuse
    Expand Collapse
    Trop loin pour toi.

    Salut les filles!
    J'aurais voulu connaitre vos avis sur les différents bouquins de philo que vous auriez lu/ dont vous auriez entendu parlé... Que ce soit des livres de philosophes ou des livres résumant des pensées philosophiques, des courants, des oeuvres d'auteurs, que sais-je ?, tout ce qui tourne autour de la philosophie quoi.
    Je voudrais trouver des bouquins accessibles et pas trop compliqués à lire pour quelqun qui commence là philo, je fais donc appel à vous les cocottes!

    (J'ai cherché sur le forum mais n'ai rien trouvé qui serait redondant avec ce topic, donc si je me suis trompée, mea culpa!)
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Oh merci merci merci, ce sujet est fait pour moi ! J'ai un gros complexe vis-à-vis de la philosophie, parce que j'ai vraiment des bonnes notes dans cette matière mais je parviens par à comprendre pourquoi (zofee et ses complexes étranges, le retour). Le vrai problème, c'est que j'ai lu très, très peu de philosophie - quelques Platon, un Marc-Aurèle, et un bouquin d'un paléontologue américain qui parlait du vivant.
    Le soucis (allez hop je raconte ma vie), c'est qu'avant ça ne me dérangeait pas, je prenais ça comme ça, pour de la chance. Mais maintenant que je commence à m'y intéresser sérieusement, je ne peux pas décemment continuer à avancer en inculte, d'après les "rapportages" que nous en font les profs ... Donc j'attends vos conseils avec beaucoup d'impatience ! :fleur:
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je passe rapidement ici pour rejoindre l'avis de Navajo concernant Nietzsche. C'est peut-être le seul philosophe que j'ai lu, mais moi j'ai commencé par le Gai savoir (et je suis toujours dessus d'ailleurs). Ce qui est intéressant dans ce livre c'est que, comme Nietzsche présente les choses sous forme d'aphorisme, on peut ouvrir le livre à n'importe quelle page et voir ce que l'on peut en tirer. Et comme Nietzsche le lit lui-même au début du livre (dans l'invitation au lecteur) le but c'est de digérer, un livre de philosophie ne se lit pas d'une traite, il se déguste, mais ne se dévore pas.

    Mais après, il ne faut pas oublier que tu peux trouver de la philosophie partout.
     
  4. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    (Les Méditations elles sont assez belles, je les avais lues aussi pour la philo cette année, et elles m'avaient fait apprécier mieux Descartes avec lequel j'avais un peu de mal avant. Elles sont écrites de manière très plaisante, je trouve, il y a une vraie proximité qui s'établit entre le lecteur et Descartes, et la forme méditative rend le tout agréable, et il me semble que c'est un texte assez abordable en plus ! Bonne lecture!)

    Sinon, les philosophes qui m'ont le plus plu à lire (je n'en ai pas lu beaucoup, et souvent je n'ai pas lu les recueils en entier), c'est Nietzsche, bien sûr, comme tout le monde, Deleuze également, Bachelard, et Levinas. Ils ont tous une très belle langue, ils sont assez abordable pour quelqu'un qui, comme moi, a un peu du mal à lire la philosophie, et j'y ai toujours trouvé des choses qui m'ont vraiment touchée, et parlée. Surtout Levinas en fait, Ethique et Infini, c'est magnifique ! Après je m'y connais sans doute beaucoup moins que les demoiselles qui ont répondu avant, de plus si il y a une chose que j'ai retenu de mon prof de philo de prépa, c'est que je n'avais sans doute rien compris aux textes que j'avais pu aimer en philo, car du fait qu'ils étaient écris par des philosophes assez récents, ils mobilisaient une connaissance de la philosophie d'avant eux que je n'avais pas, et qui donc faussaient pas mal l'appréciation que je pouvais avoir d'eux. C'est sans doute vrai, et ça m'a pas mal dégoutée, mais je choisis de l'ignorer pour recommander quand même la lecture des auteurs que j'ai cité plus haut :P
     
  5. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    (Moi de Deleuze j'aime aussi les textes sur le cinéma : L'image-mouvement, et L'image-temps ! Sinon ce qu'il y a de très cool : le dvd L'abécedaire de Gilles Deleuze, dont j'ai vu quelques extraits mais que j'ai pas encore visionné en entier, il a une présence très sympathique je trouve)
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Menteuse : en fait, ça dépend si tu as des cours qui vont avec ou non. Car la philosophie sans un professeur (ou une aide), il y a le risque de lire ses propres inférences plutôt que le discours le plus proche de celui de l'auteur. En gros tu prends le risque de fonctionner plus (+) en mode top-down (des connaissances ou croyances appliquées sur le texte) que bottom-up (des données sensorielles vers la connaissance). Mais bon ça dépend ce que tu souhaites ! En quelle classe es-tu et quelle est ta formation ? (si c'est pas indiscret :))

    Ambre : qu'as-tu lu de Deleuze ? 'Accoler' Deleuze et abordable est motivant, mais pour le moment j'ai trouvé cet auteur extrêmement complexe et non-abordable sans formation a priori ! Edit : tu as répondu en même temps.
     
  7. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    Ben Rainer, j'ai donc lu les ouvrages que j'ai cité plus haut, et la Présentation de Sacher-Masoch il y a maintenant un certain temps, et c'est vrai que cela n'a pas toujours été très coulant comme lecture, mais il me semble néanmoins être abordable, puisque n'étant ni une grande lectrice en philosophie, ni quelqu'un de particulièrement familier avec les concepts ou les pensées (niveau bac L, autant dire rien), j'estime tout de même avoir réussi à comprendre suffisamment pour en apprécier la lecture. Après, pour le coup, à part ce que j'ai vu de son Abécédaire, c'était en effet une lecture non encadrée par un professeur, donc effectivement je n'en ai certainement pas retiré tout ce qu'on peut en retirer, peut-être même que je n'en ai même pas retiré l'essentiel après tout, je n'ai pas vraiment de moyen de le savoir, il est vrai que j'ai une approche très dilettante de la philo. Cela dit, j'en ai tout de même retiré une certaine nourriture, ça n'a donc pas été en vain ! Après, comme je suis quelqu'un d'assez complexé par ses petites défaillances intellectuelles, je ne me risquerai pas pour le coup à tenter d'expliquer une lecture de ce type, mais, par curiosité, qu'est-ce que tu as lu qui t'as semblé difficile d'accés ?
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En fait vous (toi et Navajo) me donnez envie, du coup ! Une amie m'avait dirigée vers la Logique du sens, mais j'avais à peine lu quelques paragraphes que j'avais estimé ça vraiment très coûteux à la compréhension. Mais j'avoue que c'était dans une période où j'étais très occupée.
     
  9. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    (Heu ouais, vu le titre, je sais pas si je me serais risquée à essayer celui-là en même temps :P. Un titre comme celui ci je SENS à l'avance que je ne vais rien y comprendre)
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    AHA :P

    Si je m'y mets je vous en donnerai des nouvelles... !
     
  11. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Je commence Ethique et infini de Levinas, et je plussoie Ambre c'est très facile à lire, fluide. J'en ai déjà parlé dans un autre sujet, la forme de dialogue a des aspects très positifs de mon point de vue.
    Dans ce qui m'a le plus marqué... Nietzsche se lit très bien. Je me souviens qu'à une époque, j'ai beaucoup aimé lire Platon. Les Méditations métaphysiques de Descartes m'avaient beaucoup plu également.
    Les Eléments de philosophie d'Alain reprennent les cours qu'il a donnés, c'est très complet et abordable. Ses commentaires sont bien évidemment biaisés, et encouragent fortement à lire les oeuvres qu'il mentionne, donc je trouve que ça peut être un bon point de départ. C'est mieux d'avoir un minimum de recul, mais en même temps sa pensée est vraiment explicitée et ça peut susciter de l'intérêt.

    Quand j'étais petite j'avais un livre qui résumait les principaux courants philosophiques occidentaux, c'est très scolaire comme approche mais j'aime bien les vues d'ensemble, j'ai des difficultés à entrer dans un sujet en profondeur sans en avoir une vague idée au préalable (d'où mes difficultés avec Derrida en ce moment, je sais ce que je veux dépasser mais je n'ai aucune idée de ce à quoi je vais aboutir et ça me frustre terriblement, même si c'est bien tout l'intérêt du dépassement). Et puis j'aime bien cette vision chronologique, je sais c'est très convenu, cette notion de causalité, mais justement c'est vraiment en phase avec notre mode de pensée occidental et ça rend les choses plus facile d'abord.
    (Il va de soi que je suis néophyte en philosophie, je ne l'ai jamais étudiée, je n'ai pas le recul nécessaire pour véritablement en parler)

    Ah oui sinon dans les philosophies "de niche" (humour, disons très ciblées quoi), Jean Cavaillès m'intéresse beaucoup, je ne l'ai pas encore lu, seulement une introduction de Hourya Sinaceur Jean Cavaillès, philosophie mathématique. Son oeuvre traite des sciences, de la connaissance et par capillarité de la pensée. C'est réputé pas très facile à lire, je ne peux pas encore en témoigner.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ah ! Artefact. a bien écrit ce que j'avais dit, ce que je voulais dire, j'allais ré-écrire mon message de façon plus structurée pour refaire passer mon idée mais maintenant c'est inutile (: Tout ça pour dire que je plussoie. Personnellement, j'ajoute que je pense nécessaires l'aide et l'expertise d'un enseignant ou d'une personne qualifiée, au moins en début de parcours.
     
Chargement...