L'UMP enterre le mariage homosexuel

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 28 janvier 2011.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    (Post du 14-06-2011)

    Les députés UMP, majoritaires à l'Assemblée nationale, s'apprêtent à rejeter la proposition de loi socialiste ouvrant le mariage aux couples homosexuels.

    Pourquoi ? Le mariage "reste une institution, à la base de la cellule familiale" a déclaré jeudi dernier le garde des Sceaux, Michel Mercier.
    12 mois avant les présidentielles, il s'agit de ne pas brusquer l'électorat de droite, majoritairement hostile à une mesure qu'il assimile à un cheval de Troie de la reconnaissance de l'homoparentalité.

    Seuls quelques députés UMP ont annoncé, sous les applaudissements de la gauche, leur ralliement au texte, comme Franck Riester et Henriette Martinez.
    Jean-Louis Borloo, le patron des radicaux, votera oui "à titre personnel".
    Au sein du gouvernement, seule Roselyne Bachelot, la ministre des Solidarités, a apporté son soutien à la proposition de loi.

    Le député socialiste Patrick Bloche, rapporteur du projet, l'homme qui avait déjà porté le texte sur le Pacs, juge "nécessaire de franchir une nouvelle étape sur le chemin de l'égalité des droits". Il déplore que la France est "aujourd'hui à la traîne" par rapport, notamment, aux sept états européens ayant reconnu le mariage homosexuel (Pays-Bas, Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal et Islande).

    Sur MadmoiZelle, le débat semble tranché : 90% des 167 participantes à notre sondage (à l'heure où j'écris ces lignes) disent oui au mariage gay !


    58% des Français favorables au mariage gay ! (Post du 28-01-2011)

    Le conseil constitutionnel a tranché : l'interdiction du mariage homosexuel est bien conforme à notre constitution. C'est donc aux politiques qu'il appartient désormais de s'emparer du débat pour faire bouger la loi.
    Un sondage réalisé par TNS Sofres pour Canal+ pourrait les y encourager. Il nous révèle que 58% des Français sont désormais favorables au mariage gay, contre 35% qui sont toujours contre.

    Le sujet oppose clairement les jeunes aux vieux et la gauche à la droite.
    74% des moins de 35 ans et 72% des sympathisants de gauche se déclarent favorables.
    62% des plus de 65 ans et 56% des amis de Marine Le Pen y sont opposés.

    Notons que les mentalités progressent rapidement sur cette question : les "pour" n'étaient que 46% en 2007.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Surtout, je ne vois pas UNE SEULE raison pour laquelle on peut continuer à refuser cette égalité.. En autorisant le mariage homosexuel, on ne fait de tord à personne, personne ne sera lésé, j'ai du mal à comprendre encore que ce ne soit pas accepté...

    (surtout quand je vois des pays ultra cathos qui l'ont déjà accepté :shifty:)
     
  3. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    IDEM : je ne comprends pas comment on peut être contre.
    Qu'est ce que ça peut bien FOUTRE? En quoi ça change la vie des hétéros? L'homophobie me dépasse, mais alors, complet!!

    Et la droite pas extrême, elle est de quel coté? parce que Lepen, bon.. c'est pas la droite normale hein.
     
  4. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    L'Ump n'est pas très à l'aise avec le sujet, comme en témoigne "l'affaire" Jacques Myard, ce député qui clame "Messieurs les homos des deux sexes, foutez-nous la paix". Pour cet élu, l'homosexualité est une perversion.
    A lire sur Lemonde.fr

    Réaction aujourd'hui du même Myard à la décision du conseil constitutionnel :
    «Moi je suis prêt à faire un referendum», a concédé de son côté Jacques Myard, député UMP des Yvelines. «Cessez de dire que les Français sont pour», a-t-il cependant demandé, rappelant son opposition au mariage homo. «Nous avons le pacs il me semble que ça suffit», a-t-il conclu. (20Minutes.fr)
     
  5. .Aria

    .Aria
    Expand Collapse
    -A.

    Ça fait partie des choses qui m'irritent profondément. Je ne comprends pas, et je ne comprendrai jamais, pourquoi les gens sont réfractaires au mariage homosexuel. Je ne voudrais pas faire de généralités mais je ne vois pas pourquoi un mariage homosexuel serait moins stable, plus déviant qu'un mariage hétéro.

    Qu'est-ce que ça peut bien leur faire de toute façon ? Je vis sûrement dans le monde des Bisounours mais, si deux personnes s'aiment et désirent s'engager, de quel droit on se permettrait de leur interdire ?

    (Et puis 58%, ça veut bien dire que tout n'est pas perdu...).
     
  6. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    Je m'attendais à plus que 58% et surtout, à beaucoup moins que 35% de contre !
    Même si je suis pour, je comprends qu'il puisse y avoir débat pour l'adoption par les couples homosexuels, mais pour le mariage ? Franchement, qui est-ce que ça dérange ? Dans le cas de l'adoption, l'enfant est concerné aussi, mais pour le mariage, ça ne concerne que DEUX personnes, point. Alors qu'on les laisse se marier s'ils le souhaitent, bon sang. (Personnellement, j'ai des voisins homosexuels qui se sont mariés l'année dernière et ça m'a fait super plaisir de voir leurs noms dans le bulletin d'informations de la commune parmi les nouveaux mariés !)
     
  7. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Christine Boutin, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, chef du parti chrétien démocrate (un parti associé à l’UMP) s'explique sur son opposition au mariage homosexuel dans le JDD.

    Extrait :

    "Je suis naturellement opposé au mariage homosexuel. Je n’ai pas changé de position".

    Pourquoi?

    "Je pense que c’est une porte ouverte à l’adoption. L’intérêt de l’enfant est d’avoir un papa et une maman. C’est aussi simple que cela. Ma problématique est de voir l’intérêt du plus fragile et de le défendre quel que soit le type de fragilité. En l’occurrence, il s’agit de l’enfant. Par contre, on me trouvera toujours aux côtés de ceux qui luttent contre la discrimination homosexuelle. Actuellement, il y a un fait d’actualité d’un homosexuel qui a été tabassé par des dingues, j’espère bien que les peines seront lourdes".

    Si vous aviez l’assurance que le mariage homosexuel n’ouvrait pas vers des droits à l’homoparentalité, seriez-vous pour le légaliser ?

    "Non. Il y a des logiques qu’on ne peut pas arrêter. Quand il y a une faille dans une digue, la mer s’engouffre et la digue rompt. C’est la même chose. J’ai beaucoup d’amis homosexuels et beaucoup ne réclament pas le mariage".
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Comme vous, je ne vois pas le problème à légaliser le mariage homosexuel.

    Je pense qu'il y a peut être encore des réticences car légaliser le mariage entre homosexuels, suppose la possibilité pour eux d'avoir des enfants (par adoption) et ça cela peut encore "choquer" (de manière plus nuancée, certaines personnes ont du mal à imaginer cette conception de la famille sans pour autant remettre en question l'amour qu'il peut exister entre deux personnes du même sexe) des personnes, pour elles un enfant doit être éduqué par un homme et par une femme. Je pense que notre génération il y a moins de problème car l'amour entre deux sexes et un peu plus mis en avant qu'il y a quelques années (dans les séries, les films, les spots TV, il y a peu de temps, on voyait très rarement des couples dans les médias de grand public, et j'ai l'impression qu'il y a un peu plus d'homosexuels qui osent avoir des gestes d'affection en public mais je pense qu'il y en a beaucoup qui n'osent pas encore, peut être dans quelques années, ils seront plus visibles).
    Je n'ai jamais été "contre" les homosexuels mais je dois avouer qu'il y a environ 7-8 ans, je n'étais pas d'une manière catégorique contre l'adoption mais j'avais beaucoup de mal à imaginer une famille avec 2 parents du même sexe, rien qu'un couple homosexuel car j'en avais jamais vu et les premières fois où j'ai vu des couples s'embrasser (ou des scènes d'amour) dans les films, j'étais mal à l'aise mes parents trouvaient ça troublant (voir choquant).
    Je trouve qu'en quelques années, les moeurs ont beaucoup évolué, je pense que la légalisation du mariage homosexuel en France n'est plus qu'une question de temps et je ne vois pas trop d'argument en défaveur de cela (mais je suis prête à les entendre). 2 personnes du même sexe peuvent aussi bien élever un enfant qu'une famille traditionnelle, il n'y a qu'à voir toutes les familles monoparentales (quand on ne connait pas son père, décès de l'un des parents,..).
    Je pense que ceux sont surtout les personnes agées et la génération de nos parents qui sont un peu opposées car c'est une autre conception de la famille mais ça évolue.
    Je ne veux pas débattre sur la religion car en France, on fait une réélle distinction entre le mariage civil et le mariage religieux et là on parle du mariage civil.
     
  9. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Au contraire de celles qui étaient étonnées qu'il n'y ait que 58%, mon premier réflexe a été de penser "Oh plus de la moitié ! C'est encourageant !" je pensais réellement que le chiffre de "pour" serait plus faible.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest


    Ce matin, il y a eu le même sondage sur la Radio que j'écoutais et 70% des personnes qui y ont répondu était contre le mariage homosexuel alors comme toi, j'ai trouvé ce chiffre encourageant.
     
  11. miss_caro

    miss_caro
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    C'est exactement ce que je me suis dit. 58%, je trouve ça très encourageant, les mentalités commencent à changer. Personnellement, je suis pour le mariage homosexuel, ça ne gène personne que 2 gays se marient, je vois pas pourquoi on en fait tout un plat..

    Je connais, à l'inverse, des gens qui sont contre, et ce n'est pas par homophobie, mais par rapport à l'adoption qui en résulte. Je me permets de vous exposer leurs raisons (car je doute qu'une Madz contre le mariage gay le fasse, mais je me trompe peut-être) : pour les gens "contre" que je connais, ils considèrent que l'adoption d'un enfant par un couple gay peut être très difficile à vivre. Ce n'est pas une situation courante, et faut se mettre à la place de l'enfant qui ne sera pas entouré que de gens super open, qui n'osera pas forcément dire, en primaire, qu'il a 2 papa ou 2 maman, il y a la réaction des autres, de l'instituteur, des autres camarades de classe, etc. Je comprends leurs raisons, aux gens contre, quand je vois les réactions de l'entourage quand une personne fait son coming out, le soutien et l'abandon des uns et des autres. Même si je comprends ces raisons, je pense justement qu'il faut aller au delà. C'est pas en interdisant le mariage gay que les choses vont s'arranger, mais au contraire, c'est en l'autorisant que les mentalités vont évoluer. Il faut créer un déclic dans la tête des gens, et ça se fera par l'autorisation du mariage gay.
     
Chargement...