M.I.E.L, ou le truc qui n'a rien à voir avec les abeilles !

Sujet dans 'Forum Beauté' lancé par AnonymousUser, le 13 août 2009.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Qu'on me lapide haut et court, si un pareil sujet a déjà été posté !

    Au gré de mes pérégrinations webiennes, notamment à la recherche d'une recette de caramel pour l'épilation, je suis tombée sur cette page, luttant contre la chasse aux sorcières que nous faisons à ceux qui depuis toujours, font partie de nous, j'ai nommé: les poils.

    Du coup, reprenant le "débat" de pour/contre l'épilation masculine, et l'article pour la culotte "Assumons nos poils" (et à tous les autres articles qui parlent de ces délicates antennes nous prolongeant vers l'infini), et malgré l'été finissant, je pose la question à cent-mille euros et une queue de vache: toi et tes poils, c'est symbiose ou guerre ouverte ? Défrichage massif et débroussaillage en folie, ou acceptes-tu les douces caresses que te proposent tes poils ?
    Et une autre question qui, je pense, est moins bête qu'il n'y paraît: Pourquoi tu t'épiles ? Pour toi, c'est quoi l'épilation ou la non-épilation? Geste beauté, hygiène, refus de la norme ? Tu as déjà pensé à te laisser (re)pousser ta maigre fourrure, ou pour toi c'est niet ? Sur le site, on dit que les femmes surestiment le nombres d'hommes qui préfèrent les peaux lissèssanpwals, qu'est-ce qu'il en pense, le chéri, justement? Et les copains mâles ? Partagez vos avis !

    Et en complément, un blog photos qui glorifie nos aisselles à nous, les femmes. Un blog au poil :] (j'ai été choquée quand j'ai été dessus, il y a une page d'avertissement comme pour les blogs pas-pour-les-enfants, disant que certaines personnes trouvaient ce blog et l'idée de ne pas s'épiler innaceptables !)
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ben justement, le truc c'est d'en discuter ! C'est vrai que les aisselles je me les épile systématiquement sauf en cas de grosse, grosse flemme. Les jambes, c'est quand j'y pense (célibat powaaa !) et ça ne me gêne pas spécialement. Donc avec mes poils, je ne leur livre pas une bataille acharnée, mais ils ne sont pas tranquilles non plus.
     
  3. cessilou

    cessilou
    Expand Collapse
    Poopoopidoo

    Pour ma part lepilation des aisselles m'est systematique..... je trouve que ca limite la transpiration et les odeurs pas glam...
    pour le reste cest en fonction, souvent je suis en mode rasoir pour les demi jambes mon corsaire pour le sport est a se niveau y allant tout les jours ou presque je fait un effort pour ne pas passer pour la soeur de chewbaka hein!! Ou je fait la totale quand j'estime qu'un niveau critique est atteint....
     
  4. Souriires

    Souriires
    Expand Collapse

    En voilà un sujet pour moi. Je vais essayer de faire le plus glam' possible.
    Donc, moi, j'ai un gros problème de pilosité. Déjà, de base, j'ai un problème de peau héréditaire qui fait qu'on a systématiquement l'impression que j'ai la chair de poule, surtout au niveau des jambes. Ça me complexait, jusqu'à ce que je me rende compte qu'en fait, de loin, ça ne se voyait pas tant que ça, et qu'il fallait vraiment s'en approcher pour s'en rendre compte. Le problème, c'est que déjà, rasoir et crème dépilatoire me sont formellement proscrit. Ensuite, même lorsque je passe des heures à m'épiler - à la cire, donc -, j'ai souvent des réflexions de la part de l'Homme qui disent " Ha, tu piques ". Alors que non, en fait, c'est juste que lorsque l'on touche, on a la même sensation que lorsque l'on touche quelqu'un qui vient d'avoir un frisson... ( Si vous ne voyez pas, touchez vous le bras lorsque vous avez la chair de poule, vous verrez ! ). Et puisque je ne peux utiliser que la cire, et que ce n'est ni forcément agréable, ni forcément pratique - Surtout lorsqu'il faut s'épiler en vitesse - j'avoue que parfois, je n'ai pas le temps / pas la possibilité, et que du coup, la zone est à l'abandon quelques temps. Et ça, ça me complexe et me dérange énormément.
    Du coup, j'ai tenté l'épilation définitive au laser. Trop coûteux, trop long, j'ai abandonné au bout de la non-réussite des 6 premières séances.
    Du coup, je suis sans cesse complexée par mes poils. Et pourtant, je rêverai non seulement d'avoir une peau lisse, mais en plus ultra nette. Pour moi, pour l'esthétique ( j'en viens à être totalement rebutée par tout poil ! ), et pour le chéri également, parce que c'est quand même plus agréable de caresser une peau, sans " excédent ".
    Donc, l'épilation et moi, c'est la guerre ouverte, mais vraiment, j'en fais des crises (!). Quant au chéri, comme évoqué plus haut, même s'il m'a déjà dit que ça ne le dérangeait pas plus que ça, moi ça me dérange. Souvent, d'ailleurs, je refuse qu'il me touche parce que je n'ai pas eu le temps de m'épiler. Il ne comprends pas ça, mais moi, ça me complexe énormément. J'ai toujours peur qu'il se dise " Ha, elle est pas agréable à toucher, elle est poilue, elle prend pas soin d'elle ".
    En fait, ça en devient presque une obsession.
     
Chargement...