Madmoizelles étudiantes et indépendantes

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Dimy, le 3 septembre 2010.

  1. Dimy

    Dimy
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Salut tout le monde!
    Alors voilà,comme ne l'indique peut être pas explicitement l'intitulé de mon message, je recherche des témoignages,des avis et des conseils de madmoizelles étudiantes ayant quitté le domicile familial pour tenter la grande aventure de "la vraie vie toute seule comme une grande!" :)
    En fait,ça doit faire presque un an que je pense à prendre un appartement (à Lille,pour le contexte) et je me pose beaucoup de questions,comme "est ce que financièrement on s'en sort? Qu'est ce qui va réellement changer par rapport à la vie à la maison? Est ce que ça va pas influer,d'une mauvaise façon,sur mes études? Est ce que,pour débuter,c'est pas mieux de tenter la colocation?" . Donc voila,j'aimerais savoir comment ça s'est passé pour vous,lorsque vous vous êtes decidées à prendre votre indépendance.
    Et oui petit détail,j'ai un job à temps-partiel (question argent,ça aide!),même si c'est pas le meilleur boulot du monde (si je vous dit "En menu Maxi best of?",vous devinez où je travaille?lol)

    Merci!
     
  2. suspensi0n

    suspensi0n
    Expand Collapse
    Divin.

    Quand tu dis "indépendantes", c'est juste dans le sens vivre loin de ses parents ou alors ça inclut aussi l'indépendance financière ?

    Pour l'instant je ne peux pas te répondre, je ne suis pas partie, mais à partir du 20, j'entame ma vie d'étudiante-vivant-loin-de-papa-maman, donc je reviendrai te répondre dans un mois ou deux mois :)
     
  3. van_elodie

    van_elodie
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Il y'a deux ans j'ai décidé de partir de chez mes parents et de tenter l'aventure comme une grande. J'entrais à la fac alors j'ai pris une chambre en coloc prés de ma fac bien sur. Au début tout roulait j'avais une bourse et je touchais 400 euros par mois et ma mére me passait 200 euros chaque mois pour mon loyer qui était de 400 euros. Je n'avais pas droit à l'APL donc je ne pouvais pas profiter de ce petit plus et en même temps je travaillais dans un supermarché 4 h tous les dimanches. Ce qui me faisait 150 euros tous les mois. En gros j'avais un budget de 750 euros et je me dépatouillait plutot bien. Puis l'année suivante tout s'est enchainé. On m'a refusé la bourse et j'avais arrétait le supermarché parce qu'ils ne voulaient pas me donner plus d'heures. J'ai trouvé une garde d'enfants mais sa ne collait pas vraiment à cause de mes horaires . Je terminais à 23H. Donc à la fin je me suis retrouvé avec moins de sous toujours mon loyer à payer , mes factures ( forfait , et Cie) , la bouffe et les trucs pour les cours. Bref au bout de 7 mois j'ai craqué et je suis retournée chez mes parents. Cette année je recherche une colocation avec APL et un BTS en alternance.
     
  4. Dimy

    Dimy
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Merci van_elodie !
    Oui je veux dire indépendante financièrement aussi,parce que je ne pense pas demander de l'argent à mes parents.Et de toute façon,je pense qu'ils vont me bouder un peu lorsque je vais les quitter,donc ils ne m'aideront surement pas lol du moins au début,le temps de se remettre du choc. Et c'est d'ailleurs pour ça que je me pose pas mal de questions,parce que lorsque l'on vit avec ses parents c'est souvent bien simple de leur demander de nous dépanner de temps en temps,mais quand on est seule c'est totalement different.
     
  5. Vice-Versa

    Vice-Versa
    Expand Collapse

    Pourquoi n'avais tu pas droit aux APL?
     
  6. van_elodie

    van_elodie
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Sa dépend du logement que tu loues. Le mien ne me donnait pas droit à un APL.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je vais tenter de te repondre.
    J'ai quitter le domicie parentale a 19 ans lorsque je suis partie faire mes etudes dans une autre ville. Au depart, j'etais en collocation et ca ne se passait pas bien (caractere trop different, aucun efforts pour se lier d'amitie etc). Ma chambre etait tres petite et pas amenagee correctement pour travailler (pas de bureau mais un placard qui s'ouvre, pas de lampe, le lit prenait les 80% de la piece, une fois assise devant mon bureau je pouvais plus bouger). J'ai tenu 6 mois mais bon j'ai vite craquer, j'ai louper une annee a cause de cela egalement.
    Je me suis alors chercher un autre logement. La, j'ai du prendre sur moi pour m'organiser (aller faire les courses, lessive, menage etc). Ca n'a pas ete facile au depart car je n'aidais pas mes parents chez eux mais on s'y fais vite.
    Financierement mes parents ont toujours ete derriere moi (pour le loyer et un peu pour tout les frais annexes, nourriture et transports), je n'ai donc pas de souci a ce niveau la, j'ai aussi les Apl qui me servent a payer les factures d'energie + eau, je vais tenter de
    trouver un job cette annee a cote de la fac, pour epargner un peu.

    Apres, si tes parents ne comptent pas t'aider financierement, il serait judicieux que tu etablisse une grille avec ton budget et les depenses que tu vas devoir assumer.
    Ca va tres vite, surtout au debut quand il faut payer branchements et abonnements d'eau et electricite + mois de caution et parfois frais d'agence.

    Personnellement, je trouve ca mieux de vivre seule. J'ai toujours ete independante et j'aime solitude, le fait de n'avoir de compte a rendre a personne et de pouvoir m'organiser comme je le sens. Je me sens plus libre et c'est plus simple pour moi de travailler.
     
  8. nanii-e

    nanii-e
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Sujet très intéréssant qui a répondu a l'essentiel de mes questions :)
    Je souhaite aussi partir sur Lille aprés mon bac, avoir mon indépendance & j'pense surtout que j'ai envie de vivre "l'aventure" au risque de me planter même si j'suis bien consciente de tous les bons & mauvais cotés de cette aventure!


    Juste deux petites questions :
    Comment vos parents l'ont pris quand vous leur avait parlé de partir de chez eux ??
    Parce que ma mére ne croit pas du tout a ce projet & ne crois pas du tout en moi =/

    Y a t-il une Madmoizelle qui fait des études d'infirmiére & qui peut me dire si ces études sont compatibles avec un ptit job a temps partiel par exemple ?
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Si tu es acceptee dans ton ecole, tes parents seront forces de croire en ton projet :)

    Je ne suis pas en Ifsi, mais un pote y est. Il travaille dans une maison de retraite les week end. Donc c'est envisageable je pense.
     
  10. nanii-e

    nanii-e
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre


    Merci :)
     
  11. Dimy

    Dimy
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Merci beaucoup les filles pour toutes vos réponses!
    Cette semaine je pense passer aux bureaux du Crous pour voir un peu le genre d'aide qu'ils peuvent proposer.
    Encore une fois merci :)
     
  12. Zazouette

    Zazouette
    Expand Collapse
    -

    Coucou!

    Je suis en 2ème année d'école d'infirmière et j'entame ma troisième année loin de chez moi (j'ai d'abord fait une année de fac de psycho...)
    Pour ce qui est financier, il faut que tu fasses des simulations avec les APL, la bourse (pour l'ifsi elle est donnée par le conseil régional, et pas par le CROUS) pour voir ce que tu pourrais toucher, ainsi que ce que tes parents pourraient te donner.
    Moi, j'ai la bourse et les APL (environ 200 euros de chaque) et ma mère et un oncle qui m'aident, donc j'm'en sort)

    Pour ce qui change par rapport à la vie à la maison, il y a évidemment tout ce que tu dois faire toute seule, et puis aussi se gérer au niveau des sorties (non, ce soir, je ne sors pas, j'ai trop de boulot...)
    Quand j'étais à la fac, je n'ai pas du tout su gérer ça, mais je vivais en coloc avec ma meilleure amie et je ne comptais pas poursuivre ses études. Maintenant que j'habite toute seule dans une plus petite ville, c'est plus facile à gérer.

    Pour la colocation, c'est à toi de voir.
    De mon côté, ce n'était pas beaucoup plus avantageux financièrement, mais c'était sympa, une belle aventure, même si c'était souvent la fête à la maison.
    Tout dépend de ton/ta futur coloc et de comment vous voyez les choses.

    Enfin, pour ce qui est de travailler à côté, c'est possible.
    A la fin de la première année, tu as l'équivalent du dilplome d'aide soignant, donc c'est pratique, mais même avant, tu peux essayer de postuler à l'hopital ou en maison de retraite en tant qu'ASH (agent de service hospitalier) pour le week-end et les vacances.
    Moi, je travaille surtout pendant les vacances en tant qu'animatrice en séjour avec des adultes handicpés (pas forcèment besoin du BAFA) et ponctuellement du baby-sitting.

    Voilà, j'espère avoir pu répondre un peu à tes questions, et bonne chance pour tes études :d
     
Chargement...