Oeuvres sur les victimes du nazisme

Sujet dans 'Culture Générale' lancé par Lunafey, le 19 mai 2016.

  1. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Bonjour :hello:
    Sur un article à propos d'un film sur des enfants juifs de la seconde guerre mondiale, plusieurs membres ont émis le fait qu'il existe peu d’œuvres (surtout peu d'œuvres à gros budget très accessibles) à propos des autres victimes de cette guerre. Comme il a été relevé, ce propos n'a pas vraiment sa place sur un topic d'un film sur la Shoah et il vaudrait mieux un topic dédié à ce sujet.
    Le but de ce topic serait donc de partager les œuvres cinématographie/littéraires/etc/ que nous connaissons à propos de la situation de ces victimes un peu oubliées (Tziganes, homosexuel.les, handicapé.es, prostitué.s, opposants au régime, témoins de Jéhovah, et malheureusement beaucoup d'autres, mais aussi hors-camp : les combattants ou les enfants embrigadés) parce que moins nombreuses, mais aussi bien sûr à propos des victimes juives.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Le but de ce topic n'est donc pas de minimiser la Shoah. Et on peut bien sûr également partager des œuvres à ce propos. L'intention de ce topic est plutôt d'également mettre en lumière ce qu'ont vécu les autres victimes du nazisme, puisque les différents groupes de victimes n'ont pas vécu les mêmes choses. Je rappelle donc qu'il n'est pas question ici de ne pas parler de la Shoah ou de dire qu'on parle trop de la Shoah, mais plutôt de parler aussi des autres victimes, qui ont une histoire moins connue (voire inconnue) du grand public (du moins en France, je ne sais pas comment c'est ailleurs). On ne tais pas une cause pour parler d'une autre, on parle tout simplement des deux :happy:
    Je pense que ça peut aussi être le lieu pour raconter des témoignages de nos familles si on le souhaites !

    Je propose donc que les personnes intéressées postent les œuvres quelles connaissent sous cette forme :
    - Liberté, 2009 : Film sur une famille tzigane dans la France de Vichy. Résumé : [...]. (Avis : [...])
    - Le journal d'Anne Frank, 1947 : Journal autobiographique d'une adolescente juive durant la seconde guerre mondiale. Résumé : [...]. (Avis : [...])

    Voilà, vive le partage de connaissances :supermad:
     
    pingouin'stachu, Saucisson., Sylnodel et 5 autres ont BigUpé ce message.
  2. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    #2 Denis, 20 mai 2016
    Dernière édition: 20 mai 2016
    Sylnodel, Lunafey et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
  3. AprilMayJune

    AprilMayJune
    Expand Collapse
    C'est assez, dit la baleine

    C'est un sujet très intéressant, merci de l'avoir créé :fleur: je vais le suivre! Je le connais mal, alors je vous donne le résultat de mes recherches et les titres de livres que je vais tenter de lire; pour le moment c'est surtout lié aux personnes homosexuelles. Certains des liens sont en anglais, parce que Wikipédia n'a pas de page en français là-dessus, et que j'ai échoué à trouver des ressources en français ailleurs.

    Pierre Seel, français et alsacien, déporté pour homosexualité, puis envoyé au front contre l'armée russe, a écrit un livre intitulé Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel. (En collaboration avec quelqu'un je crois.)

    Heinz Heger (le nom de plume de Joseph Kohout) a écrit un livre qui s'appelle Les hommes au triangle rose (aussi en collaboration avec quelqu'un je crois) qui raconte sa déportation, et parle du traitement infligé aux hommes homosexuels après la seconde guerre mondiale.

    Après la chute du régime nazi, l'homosexualité n'a pas été dépénalisée, et beaucoup de personnes déportées pour cela ont été renvoyées en prison après la libération; le temps passé dans les camps n'a pas été décompté de leur peine; elles n'ont pas pu obtenir de compensations pour ce qu'elles ont subi.

    Le régime nazi a aussi détruit beaucoup d'avancées pour les personnes LGBT en général, avec notamment la destruction de l'Institut für Sexualwissenschaft (l'institut pour la science de la sexualité) qui avait oeuvré à soigner les gens, aidé des personnes transgenres à obtenir de nouveaux traitements endocrinologiques et chirurgicaux, et avancer les droits des personnes LGBT. Ses livres ont été brûlées, et les listes des noms et adresses des patient-es ont été saisies par le régime nazi.

    (Le triangle rose utilisé pour démarquer les personnes homosexuelles dans les camps a été récupéré comme symbole des droits LGBT. On le retrouve par exemple dans des images comme Silence = Death lors des luttes contre l'épidémie de sida et l'inaction du gouvernement américain, ou l'homomonument d'Amsterdam créé pour "inspirer et soutenir les lesbiennes et les gays dans leur lutte contre le négationnisme, l'oppression et la discrimination".)
     
    Vino Cardamom, pingouin'stachu, Sylnodel et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. pingouin'stachu

    pingouin'stachu
    Expand Collapse
    Anciennement pingu-moustache Je voudrais qu'on me considère en tant que telle !

    Hello hors sujet mais je vous partage en spoilers 2 artistes qui ont travaillé sur le devoir de mémoire :)

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
Chargement...