Passer 5 jours sans parler, mon défi de la semaine... et ses raisons

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 16 janvier 2017.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Mais, c'est ne pas parler "oralement" ou ne pas parler tout court (pas de geste ni d'écrit, auquel cas un article seulement à la fin) ? Parce que si c'est juste ne pas parler oralement mais parler comme d'habitude voir plus -pour compenser- via écrit, je vois pas bien ce que ça fait puisqu'au final on s'exprime quand même ? :hesite: (j'essaie de comprendre, parce que les jours de silences je les ai toujours vu décrit comme du silence complet :happy:)
     
    Lilodo, Thedreaming, Tigre et 18 autres ont BigUpé ce message.
  3. Kamilleon

    Kamilleon
    Expand Collapse
    :ravenclaw:

    Je suis assez d'accord avec @Lunafey. Les gens qui vont dans ces retraites pour ne pas parler pendant 1 semaine le font pour mettre de côté toutes les interférences etc. qui viennent de la communication, qu'elle soit verbale ou non. L'idée est de se recentrer sur soi, ses ressentis etc. Donc entre verbaliser les potins ou bien les écrire sur un bout de papier je vois pas vraiment la différence, puisque l'ouverture aux autres est toujours là, bien que moins pratique. Je ne pense pas que cette technique permette de retrouver les "bienfaits" des retraites silencieuses du coup.

    Il n'empêche que ça peut être un projet super intéressant, mais pour des raisons complètement différentes (déjà en terme de challenge personnel, et pour sortir de sa zone de confort) ! Tu pourras peut être nous dire lesquelles à la fin de ta semaine :)
     
    Narcissa, Querencia, Manea et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Eiden

    Eiden
    Expand Collapse
    Maladaptive Daydreamer

    Eh bah, en tant que grande introvertie, ne pas parler pendant 5 jours ne serait pas du tout un défi pour moi, plutôt une bénédiction ! :yawn:
     
    Thedreaming, Tigre, call_me_agathe et 19 autres ont BigUpé ce message.
  5. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    Pareil... je suis pas certaine qu'une semaine de silence tout en travaillant et continuant son train-train de tous les jours, permette de beaucoup se recentrer. À la limite, ça fait un peu expérience sociale ou un genre de « t'es pas game de... ». Au sein d'une retraite, c'est autre chose : on est centré sur soi, on ne fait rien d'autre, généralement, pas de télé ou d'internet... et je pense aussi qu'il faut tenir au minimum les communications écrites.
     
    RhinestoneEyes et Manea ont BigUpé.
  6. Jeannepurple

    Jeannepurple
    Expand Collapse

    C'est un super défi ! Contrairement à d'autres je vois l'intérêt de ce genre d'exercice hors d'un monastère, qui est d'autant plus difficile quand on est confronté à des tas de tentations d'ouvrir sa bouche. Entre tous les amis qui seront amusés et tenteront de te faire craquer, les gens insupportable que tu vas croiser dont tu ne pourras plus te plaindre directement, les bonnes vannes que tu peux avoir envie de sortir au milieu d'une discussion mais tu ne pourras pas intervenir ... La pause café paraîtra plus longue.
    Mais justement ce genre d'exercice t'entraîne à être d'avantage à l'écoute des autres. 5 jours c'est long tout de même, le moment où tu reparleras sera une délivrance ... Bon courage !
     
    Pham Nuwen, Looshy, Babitty Lapina et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. sarahblablabla

    sarahblablabla
    Expand Collapse

    Je dois avouer que lorsque j'ai lu le titre, je me suis dit :"c'est quoi cette idée ?! "
    Je ne pense pas que ce soit la même chose que de faire une retraite dans un monastère, même si l'inspiration vient de là. Mais après tout, pourquoi pas ? Ça peut permettre de se rendre compte de l'importance que prend la communication orale dans notre vie quotidienne, de ses côtés positifs comme négatifs. Du coup bonne chance pour cette expérience sociale, j'attendrais son compte rendu (en vidéo? ;) ) avec impatience.
     
  8. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Je trouve que la démarche diffère sensiblement de la retraite religieuse. Pour l'avoir vécu, le silence de la retraite est aussi un partage, parce que les gens autour, soit observent le même silence, soit adhèrent à la démarche et donc respectent ce désir de silence. Par ailleurs, en retraite on est coupée du monde, déconnectée de manière à ce que le silence ne soit pas qu'un obstacle à la communication mais un vecteur de conscience de soi. Du coup j'ai du mal à voir ce que @Lise F. attend de ce silence (malgré l'article).
    Par ailleurs, au niveau boulot, l'expérience me paraît assez limitée. Soit on fait un boulot où on peut s'exprimer autrement que par la parole (mails, chat...) et dans ce cas la démarche peut être acceptée par l'employeur sans trop de problème mais elle ne sera pas très significative, soit on fait un boulot où on ne peut pas refuser d'adresser la parole aux gens (en gros tous les boulots en rapport avec le public, ou presque) et il est peu probable que l'employeur voit la chose d'un bon œil.
     
    Thedreaming, Kopses, Cléo. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    sarahblablabla, Kamilleon et Lunafey ont BigUpé ce message.
  10. Khyra

    Khyra
    Expand Collapse

    Une situation dans laquelle il doit être difficile de ne pas pouvoir ouvrir la bouche, c'est dans le métro/tram/bus bondé* quand tu arrives à ton arrêt et que les gens te bloquent la sortie. :cretin: Déjà que quand on dit "pardon" d'une voix forte et claire, il y en a toujours qui comprennent pas (ah mais j'ai une révélation, peut-être qu'on a appris à ces gens de s'excuser haut et fort quand ils pètent. Du coup, ils pensent que tout le monde fait pareil et c'est pour ça qu'ils font genre on ne vous entends pas parce que ça pourrait nous mettre dans l'embarras. Tout s'explique. :hesite:) alors quand on peut pas parler XD Reste la solution de la bousculade et là je me rends compte que parmi les gens qui poussent pour sortir, il y a peut-être des emmerdeurs mais il y a peut-être aussi des gens qui ne peuvent pas parler. :cretin:

    Rho mais je suis idiote, je me pose pleins de questions alors qu'il suffit de mettre un message pré-enregistré sur son téléphone. XD
     
    Babitty Lapina et Ptitepousse ont BigUpé.
  11. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @Lise F. à titre perso si j'ai fait le rapprochement avec la retraite religieuse c'est
    1) parce que tu pars de deux expériences, dont au moins une est explicitement liée à une retraite dans un monastère
    2) la plupart des propositions de retraites silencieuses sont liées à un cadre spirituel (les charlataneries du développement personnel et autre coaching perso n'ont fait que reprendre une recette qui marchait)
    Du coup, merci pour la précision qui est la bienvenue.
    Sinon, dans ton compte rendu des jours 1 et 2, je suis curieuse de savoir comment tu as pu interragir dans la vie hors du boulot (puisque apparemment au boulot ton expérience ne pose pas de problème). Pour faire les courses ? Pour dire bonjour à ton voisin dans l’ascenseur ? Pour remercier la personne qui te tient la porte ? ... bref, est-ce que, en deux jours, tu as déjà dû te confronter à des situations où les règles de vie en société (la politesse quoi) demande à ce qu'on parle ? et si oui, comment as-tu fait ?
    Tu dis avoir perçu un certain tri dans tes propos : laisser de côté ce qui est accessoire et n'écrire à tes collègues que pour ce qui est essentiel, mais d'un autre côté, tu "monopolises Slack", votre outil de conversation en ligne. Du coup, comment concilies-tu les deux ? Un chat ça se rapproche pas mal de la spontanéité d'une conversation orale, non ?
     
    Kopses, duendecita, Babitty Lapina et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    @Khyra Hahahaha genre avec google trad ! La voix super artificielle qui dit "laissez-moi passer s'il vous plaît." X)

    @Gabelote C'est un point que je vais développer demain parce qu'effectivement c'est intéressant. Je souris énormément pour faire passer des messages, et j'hoche la tête aussi. Je cherche au maximum un contact visuel pour que les gens comprennent que je ne suis pas en train de faire comme s'ils n'existaient pas. Je tease un peu : dans certains cas, ça n'a pas trop marché ^^'

    Pour le tchat quand je dis que je le monopolise c'est une hyperbole, je n'y suis pas beaucoup plus que d'habitude mais j'utilise pas mal la fonction pour appeler tout le monde, pour faire passer un message général. Et même si c'est un tchat (donc de la discussion instantanée), ça reste bien plus long de taper au clavier que de parler donc ça me permet déjà de faire un tri ^^

    J'en profite pour partager cette anecdote avec vous : je me suis tapée un fou rire avec @Anouk Perry et notre correctrice Manon m'a engueulée parce que je faisais presque du bruit. Dur la vie :crying:
     
    Lifaë, VeganFox, Melissa et 5 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...