Pour la journée de la langue française, le CSA défend la #TeamTradi

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 14 mars 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. kensha

    kensha
    Expand Collapse
    en couple

    Bien sûr que la langue s'enrichi. C'est normal que des anglicismes apparaissent. Maintenant, certains contextes laissent peu de places aux fautes d'orthographe "flagrantes" et qui changent le sens du mot, ou bien qui sont des erreurs, tout simplement. Dans les sous-titres de films (les fautes m'y agacent et me "coupent" le film), je pense notamment aux "il est passer prendre son sac" ou dans les lettres de motivation "un stage dans votre entreprise me permettrez de mettre en avant mon savoir fair [...] Je reste à votre disposition pour tout entretien dont vous conviendrai pour vous convaincre de ma motivassion"
    Au boulot, quand on juge une lettre de motivation bourrée de fautes (et j'insiste sur le pluriel de fautes, une faute de frappe ou d’inattention va passer, mais une faute tous les trois mots c'est plus compliqué), ce n'est pas la qualité de l'orthographe qu'on juge, mais c'est la capacité qu'à l'auteur de faire relire par un tiers, ou bien d'utiliser un correcteur orthographique.
    On fait tous des fautes, c'est humain, mais dans certains contextes, il faut faire un effort supplémentaire à mon sens.
     
    jjul, Clearview, agapanthe7 et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Elle est toute mignonne leur liste d'alternatives aux anglicismes :lol:
    Pis sinon à un moment faudra arrêter avec le fait de dire que le "langage" SMS c'est pas du francais, c'est juste une autre maniére de le coder, l'écriture et l'orthographe ca n'est pas LA langue et je trouve qu'on ne rend pas trop justice à notre langue en disant qu'elle peut être "abîmée" par une chose aussi anodine qu'un SMS ou un mot emprunté.
    (Pendant que j'y suis: les technologies font que les gens écrivent tout le temps, et c'est déjà quand même assez merveilleux, non ?)
     
    Pink Fluffy Unicorn, Nekhbet, adita et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. Boogie

    Boogie
    Expand Collapse
    Show me the morty !

    Design : stylisme Designer: styliste
    Enchanté je suis donc styliste en graphisme et je fais du stylisme graphique :yawn:
     
    Nekhbet, Babitty Lapina, Denderah et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Ratibulle

    Ratibulle
    Expand Collapse
    Grammar Nazie officielle du forum et Reine des Ovins&Caprins en Tout Genre

    Amen.
     
    Tubbs, Clearview, agapanthe7 et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Nonmercisansmoi

    Nonmercisansmoi
    Expand Collapse

    Certains mots doivent passer dans le langage courant, parce qu'un blog, ce n'est pas un bloc-note, désolée le CSA! Par contre je suis complètement pour le fait d'éviter d'utiliser des mots anglais quand leur équivalent français existent et ont du sens (date limite, liseuse ou livre électronique, palmarès, en direct, invité vedette, matinale, exclusivité...). Par ailleurs, je me permets de pousser un coup de gueule contre l'expression "faire sens" qui personnellement m'écorche les oreilles :cretin:
    Je voudrais aussi, et rien à voir avec des anglicismes pour le coup, m'énerver un peu contre les mauvais emplois de conjonctions relatives (le livre QUE je t'ai parlé, le stylo que tu as besoin...:gonk:) et également la mort de l'mploi de l'indicatif après "après que". Voilà. Je suis #TeamTradi mais de celles dont (DONT) on se moque quand elle tente d'expliquer une faute....
     
    Cornélie, MookieA, Boogie et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Vaea

    Vaea
    Expand Collapse

    J'avais entendu parler de l'équivalent vacancettes en cours, ce mot est tellement mignon! Mais il n'est pas réussi à passé dans l'usage. Dommage...
     
    Boogie, Babitty Lapina et Jessica RaMel ont BigUpé ce message.
  8. Jessica RaMel

    Jessica RaMel
    Expand Collapse

    Je te plussoie tellement ! :cheer:#TeamDontetIndicatifaprèsAprèsque
     
  9. PetiteMénade

    PetiteMénade
    Expand Collapse
    Sans culotte et sans scrupule.

    En même temps c'est pas nouveau qu'en France vous êtes un peu figés au niveau de la langue :P Avec vos Immortels et tout le touintouin.
    La langue doit être en constante évolution sinon elle meurt. Par ailleurs, la création de nouveaux mots n'est pas forcément liée aux fautes d'orthographe ou abréviations.
    Je trouve ça bête de vouloir limiter le langage :/ Très sincèrement, la seule chose que cela m'évoque c'est la citation de l'ignoble Joseph Goebbels «Nous ne voulons pas convaincre les gens de nos idées, nous voulons réduire le vocabulaire de telle façon qu'ils ne puissent plus exprimer que nos idées» :/
     
    jjul a BigUpé ce message
  10. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Ben au Québec on dit fin de semaine, pas week end ^^ Donc l'équivalent, il existe bel et bien en francais. Sauf que personne en France ne va arrêter de dire week end pour autant, ca montre bien que l'usage l'emporte forcément une fois que la forme est répandue dans une communauté. On ne le voit plus comme une horreur étrange comme ces autres mots, pourtant c'est le même principe.

    @LN_Brunette
    Ca me fait penser à cet article de blog que j'ai lu l'autre jour. Un extrait:
     
    #10 Morpheme, 14 mars 2016
    Dernière édition: 14 mars 2016
    Mandorle et La Dame Grise ont BigUpé.
  11. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    On peut aussi être à la fois tradi et bienveillante ! Bien sûr que le français évolue, notamment via les emprunts aux langues étrangères. Évidemment qu'on ne va pas se mettre à dire "la fin de semaine je me consacre à mon bloc-notes" parce que le CSA l'a décrété. Oui, les gens qui interviennent pour te reprendre pour une malheureuse coquille au lieu de rebondir sur le propos, c'est chiant voire irrespectueux. Ça n'empêche pas que l'orthographe, la syntaxe, ça compte, dans la sphère professionnelle ou tout simplement parce que si chacun s'invente la sienne façon skyblog ça devient illisible et ça peut mener à des erreurs de compréhension : "il a du sauté" (de légumes), "il a dû sauter" (dans le vide), par exemple. Quant aux anglicismes, quand c'est abusif moi désolée ça me brûle les yeux. Les magazines féminins lambda et leurs looks trendy-chic, leurs must-have de la saison et autres fashion faux-pas, merci mais non merci (on est d'accord que c'est loin d'être le seul truc que je leur reproche).
     
    Cornélie, MookieA, PetiteMénade et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Coco.lalie

    Coco.lalie
    Expand Collapse
    C'est déjà l'heure de l'hibernation.

    En tant que future prof de français, j'ai tendance à être dans l'équipe (tant qu'à garder le mot français :P ) tradi, voire psychorigide ; rien n'empêche pourtant la bienveillance, et notamment essayer d'expliquer l'erreur et le pourquoi du comment, mais franchement, à chaque fois que j'ai voulu expliquer à quelqu'un pourquoi il se trompait (que ce soit sur Internet ou dans la vraie vie d'ailleurs) j'ai remarqué que la plupart des gens le prennent très (très) mal. J'y vois justement une forme de susceptibilité ou de réaction épidermique face à ma "condescendance" alors que justement je veille à rester dans la bienveillance ... donc je veux bien être sympa mais me faire envoyer bouler quand j'explique pourquoi on dit "après que + indicatif" ou pourquoi on ne dit pas "je me suis faite prendre en levrette", non merci. Et je sais faire la différence entre une faute d'inattention ou de frappe et une faute de français (généralement, je n'interviens là-dessus qu'après la troisième faute du même type donc je ne suis pas encore une grammar nazi).

    C'est juste que le vocabulaire ne s'est pas constitué de la même façon au Québec et en France (sans que l'un des deux soit supérieur, hein ! :hello: ). C'est vrai qu'au Québec, tous les mots étrangers sont transposés alors qu'en France, ils sont incorporés avec plus ou moins une modification de l'orthographe et/ou du sens. Mais je suis d'accord qu'une fois que l'usage a été admis, c'est difficile d'en changer ! Si on avait dit "diffusion de flux" à la place de "streaming" dès l'apparition du concept, ça ne nous choquerait pas ... C'est d'ailleurs souvent l'usage qui a constitué le sens du mot (parfois bien loin de ce qu'il signifie dans la langue d'emprunt au passage), et c'est très bien comme ça (puisque c'est comme ça qu'on le pratique au quotidien). Il faut accepter que la langue évolue, notamment son vocabulaire, mais la grammaire et la syntaxe sont quand même essentielles pour comprendre vu que nous avons une langue sans désinence (contrairement à l'allemand par exemple), ce ne sont pas seulement les Français qui ont un problème là-dessus (essayez de dire à un Anglais "the girl what I like" par exemple ^^)

    Ben en fait, si, dans certaines grammaires de référence, on trouve l'explication. Justement, j'ai dû travailler avec une grammaire toute l'année et j'ai bien pu y lire l'explication de la quasi-disparition du "nous" en français populaire remplacé par "on, ou de l'assimilation des temps par des périphrases verbales (finir d, continuer à, etc.). Renaud a toujours joué avec l'argot, l'expression populaire et certains anglicismes (et oui ! Il avait même écrit une chanson "It is not because you are" à propos des anglicismes). Cependant, il a toujours su faire la différence entre ce "parler populaire" et le "parler élitiste" (passant allègrement de l'un à l'autre selon le thème de la chanson, voire selon le couplet) ; là où c'est plus dérangeant aujourd'hui à mon sens, c'est qu'on n'a plus conscience de la "déviation" par rapport à la langue normée des grammaires.
     
    Freehug, Lis et agapanthe7 ont BigUpé ce message.
Chargement...