Psoriasis, Eczéma.. et autres joyeusetés capillaires

Sujet dans 'Forum Coiffure' lancé par Aphropunk, le 7 juillet 2014.

  1. Aphropunk

    Aphropunk
    Expand Collapse
    Guest

    Bonjour à toutes,

    Par la création de ce topic, j'ai eu envie de proposer un endroit où parler de nos problèmes capillaires: psoriasis, eczéma, alopécie précoce... et autres joyeusetés que je ne connais pas encore :). Dans l'idée de se soutenir, d'échanger des "trucs" pour gérer tout ça..

    Dans mon cas, je souffre de psoriasis du cuir chevelu depuis une bonne dizaine d'années. Après avoir coupé mes cheveux très courts, ça s'est calmé. Pour revenir en force à mon entrée en fac, il y a six ans. C'en était resté à un phénomène par "vagues". Et depuis un peu plus d'un an, ça revient me pourrir la vie constamment. Je me gratte, des croûtes pullulent sur mon crâne (miam, clin d'oeil au topic "l'instant glamour"). J'ai honte lorsque mon copain applique du produit pour calmer tout ça. J'ai honte quand on me fait remarquer que j'ai "un truc qui pend, là". Et je vois bien que beaucoup de gens trouvent ça crade (et comment les blâmer ?).
    J'ai voulu me tourner vers les soins "naturels". Mais il faut avouer qu'appliquer de l'huile de calendula sur le crâne, avec les cheveux mi-longs, c'est une opération délicate et décourageante. :d
    Bref, j'en ai marre. Et beaucoup de gens, y compris mon entourage, ne comprennent pas.
    :fleur:
     
  2. Elkaria

    Elkaria
    Expand Collapse

    @Aphropunk tu as tout mon soutien.

    Je souffre moi aussi de pso du cuir chevelu. Honnêtement, même si c’est méga pénible je m’estime très heureuse de n’en avoir qu’au niveau du cuir chevelu. Mon frère a fait une crise sur le visage, c’est vraiment autre chose, niveau exposition.

    Personnellement, j’ai renoncé à me traiter. Ça fait 15 que j’ai été diagnostiquée, déjà ça, ça a été la croix et la bannière a chaque fois que je changeais de ville, donc de dermato j’avais le droit à : «  nan mais c’est surement une dermite on va faire un traitement pour ça et si ça marche pas on changera », ou comment perdre un mois avec des produits qui puent et des lavages de cheveux super fréquents.

    Au final, pour moi, le traitement est plus pénible que la maladie en elle-même. J’ai les cheveux longs, et les laver tous les jours pour un résultat pas probant, et de toute façon temporaire, ça me gonfle. En période de crise (en général elle vienne en période de stress, parfois même avant que je ne réalise consciemment que je suis stressée), j’essaye de m’attacher les cheveux de façon un eu élaborée, ça me retient un peu de tout détruire en me grattant. J’ai briefé mon copain aussi, il sait que si j’y touche, il doit m’arrêter. D’ailleurs quand je sens que ça démange je lui donne mes mains pour qu’il les occupe.

    Mon plus grand moment de stress lié à ça s’était le coiffeur. J’avais peur des commentaires ou des réactions pendant le shampoing, mais au final, mon coiffeur actuel m’a demandé si c’était bien du pso la première qu’il en a repéré, et depuis il me fait des commentaires sur son évolution quand j’y vais, mais d’une façon bienveillante (genre « wouah, ça a bien reculé depuis la dernière fois », ou « Oh, c’est revenu, ça va toi en ce moment ? »). Du coup j’essaye de toujours avoir rendez-vous avec lui (mais les autres sont cools aussi dans le salon), et ça enlève un poids mine de rien.
     
  3. Elkaria

    Elkaria
    Expand Collapse


    Je reprends quelques passages de ton message:

    Apparemment le traitement de la dermite ne fait rien pour le pso alors que celui du pso, plus lourd, traite les deux. Mon dermato m'avait traité uniquement pour la première pendant un mois je crois pour vérifier.

    Personnellement je ne sais pas bien à quoi ça ressemble (je le regarde/vois qu'une fois que je me suis grattée donc c'est juste des plaies), mais en gros je dirais que ça me fais comme des machins blancs accroché à mon cuir chevelu.

    Si ta famille en fait, il est quand même bien probable que ce soit ça, mais tu peux toujours consulter. Par contre ça me parait bizarre qu'on t’ait incité à te couper les cheveux. Ça doit effectivement rendre le traitement moins pénible, vu que le mieux c'est des shampoings quotidiens, mais à part ça. Le rasage c'est encore pire, parce que du coup tu devrais exposer ton crane, c’est pas évident !

    Pour ta question sur le soulagement, elle ne se pose pas vraiment. J’avais un choix entre traiter des symptômes ou vivre avec, dans mon cas les symptômes sont moins gênant, alors je préfère encore ça. Le soulagement pour moi est venu avec l’arrêt d’une bataille qui de toute façon était perdue d’avance. On ne guérit pas, on à juste des périodes de mieux, donc je l’ai vu comme une bataille stérile.

    Après c’est mon choix, je dis pas que je ne retenterais pas un traitement, en cas de grosse poussée, ou de lassitude, mais j’ai pris l’habitude de vivre avec, j’ai arrêté d’en avoir honte et pour le moment ça me convient.

    Alors oui je me sens bête quand je me gratte jusqu’au sang (mon plus gros problème c’est que je le fais sans y penser et que je réalise ce que je fais au moment où je me fais mal), quand je dois virer les pellicules juste parce que j’ai passé la main dans mes cheveux. En ce moment j’ai eu des gros coups durs au boulot donc je suis vraiment en bas de la vague, mais je sais que c’est temporaire alors je prends mon mal en patience (et là je râle parce que d’en parler ça fait que ça me gratte, il va falloir être forte !!!)
     
  4. Zirbu

    Zirbu
    Expand Collapse
    «Deuxième étoile à droite et puis, tout droit jusqu'au matin!»

    Je viens mettre mon nez par ici pour vous raconter ma petite vie capillaire!
    J'ai eu une grosse période pellicules avec des plaques qui me démangeaient et plus je me grattais, plus j'avais des pellicules. Normal.
    Du coup, j'ai essayé une quantité folle de produits, aussi bien naturels que chimiques (Head & Shoulder, shampoing anti-pelliculaire de chez l'Occitane,...) mais rien n'y faisait, les pellicules persistaient.

    En fouinant sur le net, j'avais lu les bienfaits du vinaigre de cidre. J'ai testé, et... Ô miracle, après quelques shampoings, plus de pellicules!
    Donc, voici la marche à suivre : 6 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans un litre d'eau, à utiliser pour le rinçage final de vos cheveux après le shampoing (et ne surtout pas rincer avec de l'eau clair ensuite!!)
    Personnellement, il m'a fallu à peut prêt trois shampoings rincé au vinaigre de cidre pour éliminer totalement mes pellicules.

    A voir ce que cela donnera sur le long terme, mais en tout cas, je pense qu'en renouvelant régulièrement l'opération, ça peut permettre d'atténuer le problème.
    J'espère que cela pourra aider certaines d'entre vous! :fleur:
     
  5. Elkaria

    Elkaria
    Expand Collapse

    @Aphropunk

    :calin:

    Mon problème actuellement c'est pas tellement que ça me gratte, mais plutôt que je m'ennuie beaucoup. Et quand j'ai rien à faire de mes mains je commence à jouer avec mes cheveux, pis a toucher à mon cuir chevelu, puis a le gratter sans vraiment réaliser ce que je fais... jusqu'à ce que je me fasse mal, et ça c'est vraiment pas bon signe
     
  6. SisterHazel

    SisterHazel
    Expand Collapse

    Mon problème c'est plutôt l'eczéma.
    Avant j'en avais plein sur le visage,  les bras et bien sûr le cuir chevelu.
    Il y a deux ans, j'ai été diagnostiqué : allergies alimentaires!  Depuis, je suis un régime d'éviction et l'eczéma a plié bagages...sauf sur le cuir chevelu où il est toujours présent parce que je ne peux pas m'empêcher d'y toucher.  Depuis que je connais la cause de mes problèmes je refuse de remettre une crème à base de cortisone alors forcément ça prend plus de temps à passer, puis j'y retouche jusqu'au sang,  j'arrête et essai de soigner,  puis j'y retouche... :facepalm:
     
  7. Lucresia

    Lucresia
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    A toutes les MadmoiZelle qui envisageraient de se faire une coloration, pour éviter que cela vous arrive:


    L'année dernière, j'avais fais une coloration noire, prise en supermarché. Ça faisait 5 ans que j'en faisais et je n'avais jamais eu de problème, sauf un peu de brulures légères sur le crâne. Le jour suivant la coloration, toujours rien. La nuit, impossible de dormir, j'avais l'impression que mon crâne allait exploser. Le lendemain matin, j'avais l'impression que mon front avait doublé de volume. Je vais en cour quand même. Arrivé midi, obligé de rentrer chez moi: Mes yeux s'étaient enfoncés, une énorme bosse sur les fronts. Au fil des yeux, ma bosse sur le front se "déplaçait" sur mon visage, d'abord une énorme bosse sur les côtés des yeux, puis ensuite mes paupières se sont mises à gonfler jusqu'à ce que je vois plus rien, même la peau sous mon oeil avait gonflé. Obligé d'aller aux urgences, qui me disent que c'est une allergie au PPD (p-phénylènediamine) qui me provoque un œdème de Quinck. Mes joues gonflaient elles aussi. C'était horrible, mon visage était tellement déformé que je ne me reconnaissais plus.
    On m'a donné de la cortizone et des anti-inflammatoires, et au bout de quatre jours, je suis redevenue normal.

    Cependant, je me suis dit que c'était peu être exceptionnel, et que la prochaine ne me ferait pas ça. Du coup j'ai pris une coloration rouge, de marque cette fois, en pensant que je ne ferais pas d'allergie. (Et la vous vous dites que je suis super têtue !) Alors oui je vous écris en ayant un œdème, mais moins pire que la dernière fois. Pourtant j'avais fais le test 48h avant derrière mon oreille, aucun signe d'allergie. Puis avant hier matin je me suis réveillé encore avec une bosse sur le front, et aujourd'hui c'est ma paupière droit qui gonfle, mais ça diminue peu à peu. Au moins ça m'aura servie de leçon, j'ai eu de la chance que mon  cou n'est pas gonflé ce qui aurait bouché les voies respiratoires.

    Comme quoi même en faisant le test allergique on peut faire une allergie quand même. Et tant que votre cou ne gonfle pas, il est inutile d'aller aux urgences. Ça dégonfle assez vite même si c'est très impressionnant à voir.

    nb: j'espère avoir posté dans le bon topic...
     
  8. nella28

    nella28
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    @Lucresia courage !
    @Aphropunk j'espere que ca va mieux..

    mon soutien à toutes qui souffrent de démangeaisons capillaire..

    Je n'ai pas d'eczéma ou autres sur ma tête mais il y a deux ans j'ai eu des poux pour la première fois de ma vie !! Hé ben bonne chance pour les faire partir et vive l'état des cheveux après les shampooings anti poux ! dé-sa-streux! ET surtout qu'est ce que ca gratte.. :sad:

    Apres 3 semaines d'acharnement plus de poux mais un cuir chevelu bien abimé.
     
  9. Amandinee

    Amandinee
    Expand Collapse

    Bonjour à toutes !

    Ça fait du bien de trouver des filles atteintes de cette cochonnerie, des fois je me sens si seule. J'ai du psoriasis que sur le cuir chevelu mais parfois ça me rend folle. J'ai d'abord été diagnostiquée avec une dermite mais devant la persistance du truc et l'inefficacité des traitements, j'ai commencé à penser que j'avais du psoriasis et après cinq ans de galère, le dermato m'a confirmé ma pensée. J'ai des crises dès que je stresse ou dès que j'angoisse. En plus, comme je stresse, ça me fait tomber les cheveux, une vraie merde ce truc. J'ai coupé mes cheveux très courts pour pouvoir soigner (heureusement j'aime bien, c'est déjà positif). Je mets de l'huile Callophyle (ça calme vraiment) ou une lotion "diprosalic" (mais j'évite d'en mettre tous les jours pour pas que ma peau s'accoutume. Parfois ça me met le moral vraiment bas, je n'ai pas envie de sortir quand j'ai des crises et je dois constamment maitriser mes nerfs... Heureusement je commence à guérir mais des fois j'en ai marre de devoir être sous contrôle en permanence. Le pire c'est que je sais qu'on est condamnées à avoir ça à vie... Bref, je vous souhaite bon courage à toutes :)
     
  10. GMcR

    GMcR
    Expand Collapse

    Bonjour!
    J'ai régulièrement de l'eczéma sur le corps et une plaque de psoriasis dans le cuir chevelu (vers la nuque) depuis le début de la puberté. J'ai aussi renoncé aux traitements rapidement et ai pris ca comme une fatalité. L'eczéma ca s'en va tout seul avec le temps mais ma plaque au cuir chevelu ca fait depuis au moins tout ca qu'elle m'accompagne.
    MAIS! Depuis quelques mois je fais une nouvelle routine pour les cheveux et ca va beaucoup mieux la dedans!
    - rinçages au vinaigre très dilué: ca apaise les gratouillis qui me venaient souvent après un shampooing. et même ponctuellement quand je sent que ca gratte je trempe un coton-tige dans de l'eau vinaigrée (il faut bien diluer!) et je me gratte avec et ca fait beaucoup de bien.
    - je fais plus attention à la composition de mes shampooings, qui souvent contiennent des composés irritants, sur une peau déjà abimée c'était pas terrible.
    - 1 shampooing par semaine: je ne sais pas si c'est le sébum qui fait du bien ou le fait d'éviter l'exposition au shampooing / eau chlorée ou quoi mais j'ai remarqué que ca me gratte plus les 2-3 jours qui suivent un shampooing que les jours où mes cheveux sont sales.
    Bon je me gratte encore tous les jours et la nuit en mode automatique mais ma plaque est devenue sèche depuis plusieurs semaines, ce qui ne fait plus mal. Bon ( passage glamour) je desquame encore mais moins qu'avant et les croutes sont plus petites (ca fait plus comme des pellicules "normales" quoi). Donc j'ai bon espoir que ca s'en aille tout seul avec le temps et continuant comme ca :)
     
  11. MOHAERA

    MOHAERA
    Expand Collapse
    Attends, j'arrive !

    GMcR a BigUpé ce message
Chargement...