Quand une femme échange, en vidéo, avec son ex qui l'a trompée

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 20 février 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Personnellement ce qui m'intrigue c'est la raison qui les a poussés à faire cette vidéo. C'est très intéressant d'analyser les relations de couple et pourquoi elles peuvent ne pas fonctionner, même si je préfère les articles plus globaux avec plusieurs témoignages et des pistes de réflexion psychologiques/sociologiques. Mais là ce que je vois c'est un témoignage à visage découvert et plutôt gênant (j'aurais vraiment jamais l'idée de me faire filmer en train de faire le point avec mon ex, même si on est restés en bons termes). C'est même pas une critique, ils sont grands et font bien ce qu'ils veulent, juste, je comprends pas qu'on puisse vouloir étaler sa vie aux yeux de tous à ce point.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Peace&Love&It;3, Poupoup, Ymotana et 11 autres ont BigUpé ce message.
  3. Destiel Mok´

    Destiel Mok´
    Expand Collapse
    "-You can fly? -I'm a bird Poh..."

    Je voudrais comprendre un truc et ce n'est pas un jugement : Quel est ce delire de vouloir tout mettre en video pour partager ensuite sur le net? C'est systematique.... J'aimerais comprendre en fait.
     
    Peace&Love&It;3, nobilie, Bombs et 13 autres ont BigUpé ce message.
  4. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    Pas regardé la vidéo mais lu l'article et...
    Et j'en passe = :worthy:
    Ma "lutte" depuis des années, je ne COMPRENDS PAS ces réflexes totalement contre-productifs. (Dont je ne suis pas exempte hein, malgré toute l'énergie que je peux dépenser à réfléchir à ce sujet. :facepalm:)
    C'est vraiment une énorme source de questionnement (et de confusion :hesite:) pour moi depuis loooongtemps, ces derniers temps peut-être encore davantage...
    Oui oui c'est de toi que je parle, ex-le-plus-récent. :cretin:
    Bref

    Par contre un bémol là-dessus :
    Parler de notion de "satisfaction" (ou d'insatisfaction en l'occurrence) en la mettant en parallèle avec la notion de fidélité est dérangeant et inexact, je trouve. Je ne sais pas, cette phrase me perturbe. :hesite:
     
    Ymotana, Babitty Lapina, noulena et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    #5 Black Phillip, 20 février 2017
    Dernière édition: 20 février 2017
    Manea, Zegna, whitejimmy et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    Juub, Manea, Little Moi-Même et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    J'ai vraiment du mal avec le voyeurisme de ce genre de vidéos... Je trouve pas ça naturel.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Ymotana, Lis, Black Phillip et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Elliana

    Elliana
    Expand Collapse

    Ymotana, Ahn et Black Phillip ont BigUpé ce message.
  9. Ütie

    Ütie
    Expand Collapse
    manger-dodo

    On m'a expliqué que l'amour, au moins au départ, est toujours exclusif parce que c'est un acte où on investit tellement de nous-même, en l'autre (en se projetant etc.) qu'on ne peut pas faire ça, aussi intensément, avec plusieurs personnes. Et après, bah ce qu'on appelle "l'amour" ça se tasse ou non, ça évolue ou non, ce sentiment exclusif peut disparaître ou pas, ça dépend des gens.
    Reste que, à partir du moment où on souffre, comme vous le décrivez parce que y'a culpabilité, ou qu'il faut lutter contre un naturel, je pense que ça peut vraiment aider de voir un psychologue, notamment un dont c'est le domaine. Même si ça paraît pas être grand-chose, même si "ça va on gère". Rien que pour savoir pourquoi il y a cette lutte, ce malaise, dans cette situation. Pour voir ce que vous voulez vraiment, et pourquoi.

    On pense toujours plus ou moins se connaître et savoir ce qu'on veut, ce qu'on est, ce qui nous va. Alors qu'en fait on est le fruit de besoins contradictoires, certains naturels oui, d'autres dus à notre culture ou notre éducation. Ce qu'on veut "vraiment", ce qu'il nous faut pour être bien et épanoui, ce n'est pas si net que ça. On peut passer des années et des années à faire des expériences, réfléchir, analyser, se poser des questions tout ça... comme on peut aller voir un psychologue, en discuter 20 minutes, et progresser à toute vitesse en quelques semaines.

    Je suis pas psychologue, j'ai pas d'actions chez les psychologues, et à la base je suis apparemment quelqu'un "d'équilibré" (étonnamment). Et pourtant, j'ai trouvé ça hyper enrichissant de voir plusieurs fois un psychologue,pourtant pour des broutilles. J'ai découvert des tas de trucs sur moi, sur notre société aussi, et en fait on devrait en voir plus souvent, même si "ça va", parce que y'a toujours des p'tits trucs sur lesquels on s'interroge ou qui vont moyens, qu'on gère mais sans arriver à un équilibre, en se disant que "c'est normal, c'est la vie, c'est comme ça, et pis y'a pire...". Alors qu'en fait, en voyant quelqu'un dont c'est le métier de connaitre l'humain, son fonctionnement, et tout, eh bah la vache, on règle des tas de trucs et ça va encore mieux.

    Donc bref, je sais pas, à te lire BlackPhilipp j'ai l'impression que ça pourrait carrément t'aider à déculpabiliser et à ne plus avoir à "gérer" quelque chose de pas forcément confortable.
     
    Citronnelle et Black Phillip ont BigUpé.
  10. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    @Ütie Peut-être qu'en me lisant on dirait que je souffre de la situation, je ne sais pas comment mon "ton" peut être interprété à l'écrit, mais ce n'est pas du tout l'impression que je voulais transmettre. En fait je trouve juste que ça me demande un effort et une lutte de rester fidèle quand je suis en couple (je ne le suis pas en ce moment donc le "problème" ne se pose pas), surtout selon les stades de la relation, les moments où elle s'essouffle et où on a des tentations ailleurs. Mais comme je le disais "je gère", c'est juste que ça me demande du travail, mais de toute façon pour moi une relation demande du travail pour la faire fonctionner, et pas seulement sur le plan de la fidélité, la tension se situera ailleurs pour d'autres personnes.
    Quand je disais que j'ai beaucoup trompé :ninja:, c'était il y a 5 ans ou plus, et c'était mes premières relations amoureuses.
    Ce qui m'étonne c'est de lire que pour d'autres personnes c'est super naturel et facile d'être fidèle, en fait j'ai tendance à penser que ces personnes là sont rares, et que ça doit représenter un effort pour tout le monde a différents niveaux.

    Je voulais surtout dire qu'à mon sens il ne faut pas estimer les personnes infidèles comme forcément de mauvaise foi ou de mauvaise volonté, penser qu'elles sont détachées ou les diaboliser. D'expérience ce n'est pas forcément le cas. Et je déteste plus que tout la phrase qui dit : "Once a cheater always a cheater".

    Sinon j'ai vu un psy aussi il n'y a pas longtemps (pas du tout pour ça, pour moi je n'ai pas du tout de problème d'infidélité qui nécessiterait une psychothérapie) et je confirme que c'est très cool, et que ça aide bien si on tombe sur la bonne personne.
    Merci pour ton conseil en tout cas et pour t'être montrée concernée :fleur:
     
    #10 Black Phillip, 22 février 2017
    Dernière édition: 22 février 2017
  11. BeaW

    BeaW
    Expand Collapse

    @Black Phillip Je trouve tes réflexions super intéressantes :jv:
    A l'inverse de toi, c'est hyper simple pour moi d'être fidèle quand je suis en couple et que je me suis engagée sous ce type de "contrat". Je n'ai absolument jamais trompé mes partenaires, j'ai été un tout petit peu tenté une fois seulement. Mais... ce schéma ne me convient pas du tout, mais alors pas du tout du tout du tout :yawn: Je n'ai aucun souci avec la fidélité donc mais je finis toujours par foutre le truc en l'air pour retrouver ma vie de célibataire multi-partenaires.
    Je ne trompe pas, ça ne me demande aucun effort mais je ne trouve pas ça "naturel" et je rejette désormais complètement ce type de relation.

    Sinon j'adore ton expression "nature de poly" :rire:
    ça me fait penser aux polly pocket :ninja:

    Ceci dit... je crois que je me sens plus aromantique que polyamoureuse finalement. Même si j'aime beaucoup certaines personnes, que je dis être "amoureuse" (mais comme je peux être "amoureuse" d'un yaourt.... ça perd un peu en valeur)...
     
    Black Phillip a BigUpé ce message
  12. lamarie84

    lamarie84
    Expand Collapse
    Comme on dit les grands esprits se rencontrent ;)

    J'ai un peu de mal à comprendre.
    Si on ne trouve pas que la fidélité est naturelle, pourquoi ne pas être en relation libre? Cela ne veut pas dire aller voir ailleurs tous les 4 matins.
    Car se savoir infidèle, ne pas le dire à son partenaire, c'est omettre qqc de très important dans une relation de confiance et faire du mal intentionnellement à son partenaire.
    Et j'ai du mal aussi à comprendre que si on trompe on ne supporte pas l inverse.
    C'est une relation malsaine voir toxique ^^'
    J'ai plusieurs copines qui trompent mais font tout un foin si leurs copains passent du temps avec des copines (en toute amitié) alors qu'elles batifolent souvent ailleurs.
    C'est un énorme paradoxe.
    Je ne juge pas, je ne comprends juste pas, car l infidélité peut être évitée si les partenaires sont honnêtes. Que le couple peut avancer, évoluer ou s arrêter.

    Pour moi, c'est très naturelle d être fidèle, si la relation me convient, si mon partenaire est sincère et honnête, la confiance est totale.
    Par contre je ne pourrais pas pardonner une infidélité car c'est briser la confiance car:
    Si pour mon partenaire dès le départ il se savait "infidèle", il aurait du me le dire pour que j'ai le choix d être avec lui ou non, puisqu'au courant de son choix de vie et ce n'est plus de l infidélité.
    S il est fidèle mais au cours de notre relation il a envie d aller voir ailleurs, il faut qu'il m en parle avant de passer à l acte, que j accepte ou non, que notre relation évolue vers une relation libre ou non...

    Après chacun fait ce qu'il veut je pars du principe qu'il ne faut pas faire à l autre ce qu'on ne supporterais pas qu on nous fasse et que pour qu une relation amoureuse (amicale aussi d ailleurs) durent, il faut être honnête et communiquer pour que la confiance continue de régner car sans elle, aucune relation ne peut durer.
     
    Lunafey, Narcissa et Gargouillette ont BigUpé ce message.
Chargement...