Qu'est-ce qui cloche ?!!

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Wesley, le 25 juin 2006.

  1. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Après la lecture d'un petit article, voici quelques chiffres qui ressortent :
    - la France est le pays européen où l'on consomme le plus de médicaments (notamment les anti-dépresseurs et antianxiolytiques, on bat tous les records) ;
    - 11% des français reconnaissent avoir vécu une période de dépression au cours de ces deux dernières semaines ;
    - 25% des français se disent "malheureux" ;
    - ce sondage nous place en dernière position du baromètre européen de la santé mentale !!
    Conclusion de l'article : "La France a perdu sa joie de vivre".

    Est-ce que tu te serais attendue à ces résultats ? Est-ce que tout a l'air d'aller aussi mal, autour de toi ?
    A ton avis, qu'est-ce qui peut expliquer qu'on se sente les plus désespérés d'Europe, qu'est-ce qu'il nous manque pour retrouver le goût à la vie ??
     
  2. anoaj

    anoaj
    Expand Collapse
    En hibernation

    C'est peut être le climat économique et politique qui nous rend plus fragiles.
    J'avais même entendu que si la France gagnait la coupe du monde, la natalité augmenterait alors...
    Et puis il y a le changement social, le vieillissement de la population, les retraites de plus en plus nombreuses à payées etc... quand on y pense c'est pas la joie je trouve.

    Personnellement je ne dirais pas que dans mon entourage je vive dans un tel climat, mais déja une bonne partie sont contre le recours aux médicaments ou tout autre aide... Après je n'imaginais pas ça à l'échelle nationale.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense que si aux JT ils nous râbachaient pas tout le temps des mauvaises nouvelles avec chômage, terrorisme, chiens méchants, émeutes, guerre, crises politique etc etc, et qu'ils nous mettaient un peu plus de nouvelles "joyeuses" ça pourrait faire un +. Un peu de bien dans le mauvais, ça serait pas mal du tout.

    Ensuite pour ce qui est de la France perd sa joie de vivre, j'avais vu ça en socio l'année dernière, mais la perte du lien social en est une cause. Ca devient de plus en plus dur de rencontrer des gens etc, on rentre dans un indiviualisme assez poussé avec une fermeture sur le monde extérieur.

    Enfin bon, c'est mon opinion.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je rejoins Estella. Les médecins refilent des antidépresseurs assez facilement, mine de rien.
    Et je connais des tas de gens qui se sont autodiagnostiqués dépressifs parce que Bibi (leur poisson rouge) est mort, et qui se mettent à faire un tel cinéma devant le médecin que celui-ci se laisse avoir. Non, ça ne m'étonne pas, et à mon avis c'est pas la santé mentale des Français qui est en cause, c'est les structures de santé.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Là je ne suis pas d'accord. Je trouve que justement les JT n'en font pas assez. Quand on nuos fait 15 mn sur le foot, et que après, on passe aux civils irakiens morts dans les attentats, je trouve justement que c'est quelque chose de scandaleux. Je trouve que justement on ne nous dit pas assez de mauvaises nouvelles, enfin qu'on est mal relié au monde via la télé. Faut lire la presse pour en savoir plus, chercher les infos nous même. Je trouve que la télé est loin de nous déprimer, au contraire. Le JT c'est du grand foutage de gueule : on parle foot, puis tennis, et enfin, si il reste un peu de temps, on pense à l'usine qui va licencier 2000 personnes et aux 60 morts irakiens. La question des loisirs (puisque le sport en est un), voire la météo parfois, passe souvent avant les thèmes les plus graves.
    (Ne crois pas que je sois agressive :) Mon message peut sembler un peu vif, mais ça n'est surtout pas dirigé contre toi ;)).
     
  6. Ursule

    Ursule
    Expand Collapse

    Moi ce qui m'effraie le plus c'est l'augmentation des tentatives de suicides chez les 15-25ans..
    Apres la cause? Je sais pas...Peut etre un gouvernement qui nous aide pas non plus^^
    On est de plus en plus pessimiste, on se crée les problemes, a dire que la vie c'est moche (je généralise) ^^
     
  7. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Comme Estella
    En France on se dit 'dépressif' quand on a une petite déprime, alors.
    Après je sais pas si c'est pareil partout mais bon.
     
  8. little_light_in_darkness

    little_light_in_darkness
    Expand Collapse
    Fuck

    C'est tellement plus facile de se dire qu'on est malheureux surtout! les français sont simplement fainéants, ils ont la flemme de se donner une chance. Si leur boulot leur plait pas, au lieu de chercher autre chose,de partir ailleurs, ils s'enterrent, prennent des médocs ou se suicident carrément :eek: .

    C'est un constat que j'ai fait sur les gens de mon entourage, et franchement ça fait peur :sad: .

    J'ai encore l'exemple tout récent d'un copain qui pète les plombs de rester ici, son boulot le soule ( il bosse à la sncf, il a une paye en or, il est à l'intérieur et il se plaint, bref c'est autre chose ça!) il en a marre de tout, du coup il se met le crâne tout le temps à l'alcool et tout ce qui lui passe devant le nez, ne dors plus etc... j'ai eu beau lui dire que rien ne le retenait, qu'il avait tout ce qu'il voulait, il est toujours pas parti, et il s'enfonce de plus en plus. C'est l'exemple type en fait, du gars qui se complait dans sa merde.
     
  9. little_light_in_darkness

    little_light_in_darkness
    Expand Collapse
    Fuck

    C'est peut- être vrai mais dis toi que l'individualisme c'est les individus qui le créent, donc c'est qu'on le veut bien. Si on va vers quelqu'un je pense pas qu'il se tourne automatiquement vers son nombril. Pour rencontrer des gens, il suffit d'aller vers eux et de s'intéresser à eux.
     
  10. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Pour les infos, je suis partagée...
    D'un côté je trouve qu'on n'en fait pas assez, parce que les choses importantes du monde, comme les guerres, les conflits, les problèmes environnementaux et compagnie, c'est totalement éludé... Dans le journal de Pernault, on parle de Mémé au fin fond de l'Ardèche : c'est beau, mais ça ne fait rien avancer...
    Par contre je trouve que la façon d'aborder les choses insiste trop sur le pathos, le sentiment, etc. Ils pourraient nous expliquer plus les causes, les conséquences, les solutions, etc... Là, on ne voit que du sang, des larmes... :confused:

    Mais pour les médicaments, même si on dit que les médecins en donnent trop, il n'en reste pas moins que ce sont les patients qui vont eux-mêmes consulter pour leur mal-être, s'ils finissent par en avoir ! Alors peut-être qu'on en donne trop, mais il y a aussi une demande en retour, je pense... :o
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Nan nan je prend pas ça mal ;) C'est juste qu'entre le foot qui abruti un peu et les mauvaises nouvelles, je trouve qu'on a pas beaucoup de positif dans les infos. On parle beaucoup de négatif (voir trop selon moi) et on insiste dessus j'ai l'impression. On sait qu'il y a les guerres, la famine mais il y a des choses bien dans le Monde quand même qu'il faudrait un peu plus montrer.

    Après je ne dis pas que le JT est la cause du mal-être, mais personnellement quand je vais mal et que j'allume la télé et que je vois que sang, guerre, famine, scandale, c'est pas ça qui redonne un peu joie de vivre. Je pense que le négatif et la peur est assez poussé en France quand même (même en politique faut bien l'avouer)

    Ensuite je suis d'accord pour les médicaments délivrés à tour de bras par les médecins. Tu pleure un peu et hop le médoc miracle. Enfin je pense que les gens commencent à percevoir tous ces traitements commes les médicaments miraculeux et je pense qu'il y a un véritable abus. Et puis bon fait aussi avouer que c'est un effet de "mode" de dire qu'on est dépressif... ET je trouve ça insultant pour les vraies personnes malades.

    Pour ce qui est du lien social... Faut quand même avouer que c'est dur de parler aux gens. Je suis plutôt sociable dans ma nature mais par exemple avec mon arrivée à ma Fac où je connaissais peu de gens, on va pas dire que les gens sont très très sociables au début. C'est comme un mur. Et je pense que ça doit se retrouver un peu partout cet "individualisme" même si là non plus ce n'est pas LA cause.

    Je pense que c'est une accumulation et une saturation de choses (petites ou grandes) qui font que c'est devenu comme ça.
     
  12. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Oui mais justement, là est la question : pourquoi plus d'envie, plus de rêve ? Pourquoi la crise dont tu parles ?
     
Chargement...