« Relève », l'histoire d'une création et le portrait d'un révolutionnaire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 2 septembre 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. louise6568

    louise6568
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Le reportage est vraiment magnifique, découvrir la création d'un ballet et toutes ses petites mains est enrichissant. Vraiment bluffée.

    En revanche, je trouvais le reportage très à charge contre l'Opera de Paris. Alors, oui, Benjamin Millepied a certainement raison sur beaucoup de sujets (les kinés en permanence, etc.), mais j'avais l'impression de ne voir que l'apport de Benjamin Millepied à l'Opera et pas l'inverse.
    De la même façon, les danseurs semblent n'éprouver du plaisir qu'avec son arrivée. Mais pourquoi sont-ils à l'Opera dans ce cas?
     
    minibambi a BigUpé ce message
  3. minibambi

    minibambi
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    On a trop tendance à idéaliser Millepied. Si il est parti c'est pas forcément parce qu'il était trop révolutionnaire. Il y a aussi et surtout le fait qu'il assumait pas trop le côté administratif de son rôle qui est pourtant très important puisqu'il consiste entre autres à diriger le ballet et à le faire concrètement marcher. Il déléguait la moitié du boulot en gros et ses subalternes étaient submergés. Sa saison, malgré toute la publicité qu'il a eu, a très mal marché. Et d'après ma soeur qui était en stage (en machinerie à ce moment là je crois) il ne disait bonjour à personne d'autres qu'aux danseurs (même si il parait qu'à un moment il s'est amélioré sur ce point) et les machinos avaient un peu l'impression qu'il les prenait pour des pouilleux... Sauf que les machinos, en tant que maître, de ballet t'es quand même normalement tout le temps amené à travailler avec eux. Pareil avec les gens aux décors, faut réussir à comprendre qu'ils ont besoin de temps pour travailler, qu'ils font des choses précises et que pour bien les faire sans danger ils doivent connaître les besoins des danseurs. Millepied a certes apporté des belles choses à l'opéra mais je pense pas qu'il faille être triste qu'il parte, il était en partie incompétent dans le rôle qu'il avait à l'opéra et je pense que c'est pour ça qu'il n'a pas vraiment réussi à mener à bien ses réformes.
    Après, le documentaire, je l'ai trouvé très beau, mais je trouve assez marrant qu'on centre un documentaire qui s'appelle "relève" sur le maître de ballet... Je sais, je critique beaucoup, mais j'ai pris énormément de plaisir à le regarder parce que j'adore la danse et qu'il la montre d'une des plus belle façon qui soit.
     
  4. Frenchy-Mamou

    Frenchy-Mamou
    Expand Collapse

    Merci à Madmoizelle pour cette avant première, qui m'a permis de renouer le contact avec un des danseurs, avec qui j'ai passé tout mon primaire (ça remonte) !! J'ai trouvé ce documentaire absolument fantastique, d'un bout à l'autre. Mais comme l'ont si bien dit d'autres personnes, Benjamin est un excellent créateur, cela ne veut pas dire qu'il est un excellent directeur ! Ceci dit, je pense que le but du documentaire était de se focaliser sur les danseurs, et son rapport aux danseurs. En ça, le pari est plus que tenu !
     
Chargement...