Réponse à la lettre ouverte à François Hollande de Clara G., 20 ans

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 5 mai 2013.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Gotmilk

    Gotmilk
    Expand Collapse
    Working Girl

    Je n'ai qu'une réaction envers cet article :

    :clap::clap::clap::clap::clap:

    @Marie-Charlotte on sent que tu as plus réfléchis et plus fais de recherche que "Clara" avant d'écrire ton article, et bravo pour ça.
     
  3. Nuthea

    Nuthea
    Expand Collapse
    Fondation en chantier

    Je suis entierement d'accord avec cette reponse.
    D'ailleurs l'autre jour encore, je regardais D8, où un invité vendait la fuite de la France.

    Certes c'est la crise, mais nous ne sommes pas les seules touchés. L’insertion des jeunes dans le monde pro se veux de plus en plus galere. Mais à coté nous avons une sécurité sociale qui contribue et rembourse beaucoup de chose comme le font seulement trés peu de pays.
    De plus nous avons la chance d'avoir beaucoup d'aide, sans lesquels une majeur partie des étudiants je pense ne pourrait pas continuer leurs études supérieurs.
    Et pour tout ça nous avons vraiment de la chance ! :nerd:
     
  4. Brunnhild

    Brunnhild
    Expand Collapse
    s'évapore.

    Bravo pour cet article :clap:

    Ta réponse me fait un bien fou après la lecture de la lettre de base, qui est franchement affligeante et déconnectée de la réalité.
     
  5. Tessy

    Tessy
    Expand Collapse

    Bon, j'avoue, j'ai pas lu la lettre de base parce que j'ai déjà dépassé ma dose hebdomadaire de facepalm...

    Mais chaque mot de cette réponse est tellement vrai!
    Et je vous confirme en tant qu'expatriée temporaire: j'ai jamais autant aimé la France que depuis que je vois mieux comment c'est ailleurs!
     
  6. DjangoDjango

    DjangoDjango
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    top ! :clap:
     
  7. Catimini Boop

    Catimini Boop
    Expand Collapse
    Yo no soy David Wozniak.

    Je n'ai rien à redire sur le contenu de la lettre, je passe juste faire un petit point grammar nazi :lunette:.

    "Toi qui a grandi comme moi dans un monde de privilèges,"

    C'est "Toi qui as grandi".


    Parce que "toi" remplace le pronom tu. Je croise souvent l'erreur en ce moment.  C'est tout :ninja:.
     
  8. Lapsa

    Lapsa
    Expand Collapse
    Miaou

    MERCI !

    je n'en peux tellement plus d'entendre tous ces jeunes qui disent qu'il vont quitter la France parce que toute façon il n'y a plus d'avenir ici...
    comme c'est très bien dit, cette crise touche la majeure partie des pays développés.
    et à moins d'avoir une compétence bien précise, la plupart des expatriés vont se retrouver à faire des petits boulots, exactement comme ils le feraient ici.
    il faut arrêter de croire que les patrons canadiens/australiens/néo zélandais et cie attendent les jeunes français comme des messies.
     
  9. Mathy.

    Mathy.
    Expand Collapse
    [url=http://www.goodmorningpretty.blogspot.co.uk]http://www.goodmorningpretty.blogspot.co.uk[/url]

    Je suis entièrement d'accord avec cette réponse. Ca me fait plaisir de voir qu'il y a encore des personnes qui se rendent compte de la chance que nous avons en France et qui, malgré tout, ont conscience du lot de problèmes qui y résident.

    Je suis partie pendant un an à l'étranger, en Angleterre, et j'ai pu observer l'endettement astronomique des élèves et/ou de leur famille pour pouvoir étudier (compter 10 000€/an pour faire des études de droit).
    L'enseignement là-bas n'est pas un droit, c'est un privilège, et je trouve ça tout bonnement scandaleux.
    Bien sûr, en France, beaucoup d'écoles sont aujourd'hui payantes, mais l'université reste encore une porte grande ouverte à tous et offre de belles possibilités.

    C'est triste, ces personnes qui ne font que critiquer leur pays, clairement, ça n'est pas grâce à elles que les pays progresseront...
     
  10. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    En général lire madmoizelle me remonte le moral, mais là cet article fait encore mieux

    Que dire à part merci ? Merci de faire entendre un autre son de cloche pour fois :jv:

    édit: le lien pour la lettre ouverte de clara est mort, je le reposte là
     
    #10 Lady Von Duck, 5 mai 2013
    Dernière édition: 5 mai 2013
  11. cherrypop

    cherrypop
    Expand Collapse
    What would Blair Waldorf do ?

    Ça m'y a fait penser aussi, il s'agit d'Eric Brunet, qui soit dit en passant, est de droite. Cela m'étonnerait qu'il ait sorti un tel livre si le gouvernement correspondait à ses opinions politiques (puis sincèrement, il se contredisait sans cesse, c'était affligeant).

    Les journaux ont forcément une part de responsabilité dans tout ça, mais gardons à l'esprit qu'il y a journaux et journaux. Comme pour tout, il faut choisir ses sources.
    _

    Autrement, mille merci pour cette lettre. Cela reflète exactement ma vision des choses. Cela m'énerve au plus au point que cette fameuse Clara s'exprime au nom de la jeunesse française, alors que je ne m'y reconnais pas (et je ne doit pas être la seule visiblement).
     
    #11 cherrypop, 5 mai 2013
    Dernière édition: 5 mai 2013
  12. Maitsuya

    Maitsuya
    Expand Collapse
    Jack m'a dessiné un p'tit caca !

    Petit point noir : le passage sur les mères arrêtant de travailler m'a rendu triste. Qu'il soit si évident que c'est elle qui devrait arrêter de travailler pour que son mari garde son travail n'est, je l'espère, pas vraiment représentatif de l'évolution des moeurs. J'espère vraiment que de plus en plus de filles se disent que le choix de qui s'occupe des enfants sera le fruit d'un accord entre le père et la mère et non pas toujours déjà la mère par défaut.

    Sinon j'ai trouvé la première lettre terriblement égoïste et effectivement inconsciente des réalités. La réponse remets bien les choses au clair : études, frais médicaux et aides sociales, tout le monde profite du système à un moment ou un autre. Fuir au moment de rééquilibrer la balance est lâche.
    La façon dont le sondage au départ est utilisé, manipulé, ou du moins mal interprété est également représentatif de l'à côté de la plaquisme de cette brave Clara qui se considère pourtant visiblement comme une élite à étudier à La Sôrbôôônne. Si la question était bien "Si vous le pouviez, aimeriez-vous quitter la France pour vivre dans un autre pays ?", alors les "oui" contiennent aussi ceux qui veulent partir en voyage pour quelques années comme une très grande partie des étudiants veut le faire. Pas tant pour fuir la France que pour enrichir nos cursus d'autres points de vue, d'autres cultures et, à part pour ceux qui tombent vraiment amoureux de leur pays d'accueil, l'écrasante majorité revient en France, ravie et personnellement enrichie.
     
Chargement...