Sujet - 29% des Français sont athées. Et toi ?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 26 mai 2013.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    D'après une étude réalisée en 2012 par WIN-Gallup international dans 57 pays, 29% des Français se déclarent "athées convaincus", ce qui fait de la France le quatrième état le plus athée au monde.

    Devant nous dans ce classement, la Chine (47%), le Japon (31%) et la République tchèque (30%).

    Nos voisins suisses et belges sont loin derrière avec respectivement 9% et 8% d'athées convaincus.

    Surprise (ou non ?), il n'y a pas plus d'athées auto- déclarés aux Etats-Unis qu'en Arabie Saoudite (5%).

    Autre enseignement de cette étude : plus les gens sont riches, moins ils se disent croyants. 49% de l'ensemble des sondés dans le monde bénéficiant des plus hauts revenus dans leurs pays respectifs se disent croyants contre 66% des sondés disposant des revenus les plus faibles.

    Et toi madmoiZelle, te réjouis-tu ou déplores-tu cet athéisme particulièrement marqué en France ? Personnellement, te dis-tu croyante, agnostique ou athée ?

    Edit : à la demande de @No-Made., je tente de définir avec l'aide de Wiki.


    Un athée est une personne qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit.

    Un croyant est une personne qui conçoit et/ou affirme l’existence de dieu(x), de divinité(s) ou d'entité(s) surnaturelle(s).

    L'agnosticisme est la position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l'existence de Dieu, des dieux, etc.) est inconnue ou inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute. La vérité absolue est incertaine.

     
    #1 Denis, 26 mai 2013
    Dernière édition: 26 mai 2013
  2. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    Tout d'abord je me demande d'où sortes ces chiffres? Enfin comment dire ça... Comment avons nous calculer ça? Parce que par exemple, beaucoup de gens se disant athés se trompent au final sur la véritable appellation de leurs croyances: ils sont davantage déistes pour la plupart. C'est du à une mauvaise connaissance théologique et terminologique au final. Mais du coup, cela ne serait il pas susceptible de fausser les chiffres?

    Je trouve ce thème extrêmement intéressant et je suis ravie qu'il soit lancé! Je suis de confession catholique, et j'ai longtemps proné l'athéisme durant ma dure (très dure) période d'adolescence :ko:. Actuellement, je me remet dans une position de croyance, mais je cherche surtout à comprendre chacune d'elles et à avoir des réponses à mes questions. J'me suis par exemple mise à lire la Bible (j'ai hate de l'avoir fini pour lire le Coran et la Torah). So exiting par ce topic héhé :).
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    As-tu cliqué sur le lien de l'étude ? La méthodo de l'enquête est expliquée. C'est en anglais, si tu veux on peut traduire...
     
  4. Solal

    Solal
    Expand Collapse
    Très, très amoureuse

    Mais elle a dit "beaucoup de gens", pas "les gens", bien sûr qu'on peut se considérer athée en sachant parfaitement ce que cela signifie!
     
  5. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    Tinquiètes je le prends pas mal du tout, on est là pour s'exprimer! Ce sont des conversations avec mes amis, des connaissances en soirée qui me fait dire ça: souvent on me dit qu'on est athé, alors je m'y intéresse, je me demande ce que cela signifie pour la personne, et au final il s'est avéré quelques fois que certaines personnes (mon copain par exemple) pensent qu'il y a effectivement "quelque chose qui gouverne tout", mais qui au final ne croient pas en la religion et toutes ses conséquences.

    Effectivement, peut être mauvaise tournure de phrase, je ne voulais pas faire de généralité! Autant pour moi :).

    Et toi expliques moi un peu ta vision des choses, ça m'intéresse de comprendre :lunette:
     
  6. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    t'es chou! mais ce n'était qu'un petit qui proquo :top:
    et toi, quelle est donc ta vision des choses? :)
     
  7. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    Je ne suis pas étonnée non plus. On est justement dans un Etat laïc (même si l'intervention de l'Eglise à outrance dans les débats politiques qui ne devrait pas la concerner tend à montrer le contraire), et c'est à mon avis aussi pour ça que l'on a des chiffres plus important que pour la plupart des pays.

    Je trouve que de plus la diversité c'est une bonne chose, et que c'est justement par la laïcité qu'on se forge son propre arbitraire, que l'on fait ses propres choix. La perte de croyance des français n'est pas un mal, c'est une évolution logique de la société et il faut faire avec. Personnellement, je suis croyante, mais très critique envers la religion. Je me pause encore beaucoup de question, et j'ai mon Dieu à moi qui est celui que l'on m'a inculqué, car j'aime les valeurs que ma religion véhicule, mais je ne cautionne pas forcément ce que l'Eglise en a fait et en fait encore.
     
  8. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    Ah si si carrément, la religion a toujours été un sujet qui m'a passionné, et du coup j'ai été amenée à en parler avec beaucoup de gens de n'importe quelle croyance que ce soit, et au final ils sont rares les gens qui sont croyants dans la tranche des 15-30 ans et qui l'assument pleinement.
    Genre moi quand je dis que j'ai fait du cathé et de l'aumonerie, soit on me regarde genre ":wut:" soit on me dit: "et en fait, de quoi ça s'agit?! :annoyed:" héhé :).

    Moi ce qui me surprend plus, c'est le nombre de gens baptisés par rapport au nombre de gens croyants: pourquoi baptiser ton enfant quand tu es toi même à peine croyant? C'est une question de moeurs je présume?
     
  9. Nomade_

    Nomade_
    Expand Collapse
    Suck my duck

    Je sais pas si c'est une bonne idée ou quoi, de définir les termes agnostique, athée, déiste , croyant...
    Parce que tout le monde ne sait pas ce que c'est, ou alors certains termes peuvent être confondus :)

    Je sais que y'a Google, mais c'est plus confortable d'avoir les définitions regroupées ici non ?


    @denis , peut-être que tu pourrais le définir dans ton premier post, car c'est celui qui est le plus lu ?
     
    #9 Nomade_, 27 mai 2013
    Dernière édition: 27 mai 2013
  10. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    Je trouve que c'est très bien de croire en quelque chose. De ce fait, tous les gens qui se rattache à une appartenance (athé, agnostique, religion) ont un petit plus dans la vie en ce sens qu'elles ont chercher le pourquoi du comment et ont trouvé des réponses qui comblent leur vide. après, j'suis bien d'accord avec toi, agnostique ce n'est pas "ne pas se mouiller", et j'suis assez surprise qu'on puisse interpréter ça comme ça, surement des gens qui ne cherchent pas suffisamment à pousser la discussion et comprendre le spirit!

    J'espère que cela va changer effectivement. je veux dire, je ne suis pas musulmane, donc je ne fais pas le ramadan... le tout c'est d'assumer ces choix. mais malgré tout la société évolue bien lentement, et ça va venir avec le temps je suppose! auparavant, ceux qui n'étaient pas baptisé, croyant ou pas, étaient montrés du doigt. Merci encore la laïcisation (ça se dit? :nerd:) :).
     
  11. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    Right!
     
  12. Nanouka

    Nanouka
    Expand Collapse
    Sometimes, you just know.

    @shield je dirais plutôt que la religion relève de la philosophie et de l'anthropologie. effectivement, il n'y a aucune raison pour qu'il y ait une volonté qui anime le monde, mais... why not? :).



    Je dirais que la religion est une invention qui s'est perpétuée car elle a une base solide. je dirais que les grandes religions monotéistes se basent toutes au final sur les mêmes histoires, et que c'est l'interprétation qui en est fait qui est divergente. je dirais également que de ce fait il semblerait logique qu'il y a effectivement eut, à une époque très très lointaine, des bouleversements "paranormaux" (je ne sais pas dire autrement) qui ont permis d'ouvrir la voix à des questionnements universels, complexes, et très nombreux. je dirais enfin (oui je parle telle une femme politique mais la fatigue de la cuite du samedi soir y est pour beaucoup haha) que les gens qui ont la foi (c'est bien au delà de la croyance, la foi. c'est la certitude) ne cherchent pas nécessairement la logique. au contraire. ils acceptent que le monde soit illogique, et trouvé la raison de cette irrationnalité leur permet la paix intérieure.

    Enfin, perso hein ;)
     
Chargement...