Question (pas si) con Test de stérilité

Sujet dans 'Questions (pas si) cons' lancé par Naaiers, le 4 février 2016.

  1. Naaiers

    Naaiers
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Bonjour !

    J'ai une question qui me traverse l'esprit depuis quelques temps.. Pourquoi est-ce qu'on ne fait pas faire aux filles des test de stérilité avant de choisir un moyen de contraception ? Parce que ça me semble assez inutile de prendre la pilule ou autre si au final on découvre plus tard qu'on est stérile...

    Désolée si ma question a déjà été posée ou que je suis dans le mauvais forum ^^'
     
    Alania Malfoy, Iris Hexa, Synalèphe et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    Je vois déjà une raison éthique : la plupart des femmes commencent à prendre une contraception au début de leurs règles (parce qu'elles ont mal, veulent êtres régulieres, diminuer leur acné...). Annoncer à une adolescente de 13 ans qu'elle est stérile peut avoir de lourdes conséquences sur son mental.
    Ensuite, parce que ce sont des test qui ne sont pas simples, et certains sont invasifs (hysteroscopie, biopsie de l'endomètre... En soi c'est pas dangereux, mais l'insertion d'un objet médical dans l'utérus via le col peut être douloureux, et je pense que c'est assez dur à vivre pour une personne qui sort de l'enfance)

    Après, est-ce qu'on pourrait le faire chez des adultes ? Oui je pense, mais ça reste quand même toute une batterie d'examen, l'attente des résultats... Au final, la stérilité concerne une minorité de gens, est-ce que ça vaut tous ces coûts ?
     
    Anableps, Iris Hexa et Lis ont BigUpé ce message.
  3. Naaiers

    Naaiers
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Merci pour vos réponses, je n'avais pas du tout pensé à tout ça !
     
    Lis et Adélaïde. ont BigUpé.
  4. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    Puis il pourrait y avoir des problèmes de diagnostique aussi. Genre on dit à la fille que oui oui elle est stérile, donc elle prend pas de contraception, et puis au final elle tombe enceinte... :hesite: Et puis, quel pourcentage de la population est stérile (et non pas infertile) ? (J'ai trouvé 5% mais c'est pour des couples, donc je sais pas ce que ça donne pour les femmes uniquement). On ferait passer des tests à beaucoup de monde pour au final un très petit nombre de femmes stériles, c'est peut être pas très "rentable". :hesite:
     
    Iris Hexa, Lunafey et Lis ont BigUpé ce message.
  5. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    Moi j'avoue que j'aimerais bien savoir par contre dans quel cadre c'est possible, si on est célibataire (ou dans un couple de facto stérile) d'entamer une démarche pour savoir si on est stérile ?
     
    Lis a BigUpé ce message
  6. Blattie

    Blattie
    Expand Collapse

    La stérilité c'est un mot qui désigne beaucoup de choses ... Cela peut déjà être dû (je tiens à mon accent :-)) à une incompatibilité du couple, mais aussi à une condition génétique qui peut ne se révéler qu'à l'âge adulte, ou à contrario à une maladie acquise à l'âge adulte. Bref, il y a tellement de causes possibles.

    BREF, en gros, la stérilité c'est impossible d'être sûr qu'on l'a dépistée à 100% chez une jeune fille !
    En plus, comme ça a été mentionné plus haut, bonjour le coup au moral chez une ado !

    Dernière chose qui n'a pas été évoquée : le coût !! Je pense qu'il est beaucoup, beaucoup plus cher de faire toute la batterie de tests nécessaires à affirmer la stérilité que de mettre une femme sous pilule pendant toute sa vie
     
  7. Chokochoc

    Chokochoc
    Expand Collapse
    Le chocolat, ça chatouille le nez!

    @Amara81
    Comme dit précédemment par d'autres, le diagnostic de stérilité est quelque chose de long, coûteux et pas forcément définitif: il existe des témoignages de femmes sur docti et autres qui après un parcours PMA super compliqué et une grossesse quasi miraculeuse, se sont retrouvés enceintes du 2e super facilement.

    De plus, dans mes anciens cours de biostatistiques, le prof nous avait expliqué qu'il est beaucoup plus facile de prouver qu'une chose existe que sa non-existence. Pour prouver la stérilité de quelqu'un, à moins d'avoir des dossiers médicaux mentionnant une hystérectomie, ligature des trompes, vasectomie, amputation des testicules..., les médecins devront rassembler un faisceau de preuves très large avec un grand risques d'erreur. Il est dès lors plus simple de considérer toute femme comme apte à concevoir dès sa puberté.

    Pour le radiologue et son tablier en plomb, je crois qu'il est dans l'obligation de te le proposer si pas de te forcer à le mettre (en refusant de faire la radio si tu ne le mets pas) pour se protéger légalement dans l'hypothèse où après changement d'avis, tu n'arrives pas à concevoir et te retourne contre lui dans un délai pas si lointain. Et en outre, les rayons X peuvent rendre stérile à haute dose et faits fréquemment mais entrainent surtout cancers.

    Maintenant, c'est vrai qu'en France et Belgique, on ne reconnait pas facilement aux personnes child-free le fait qu'elles ne vont pas changer d'avis dans les années futures. XD Pour la contraception non hormonale,le DIU au cuivre peut être une solution (la ligature des trompes est suuuuuuuuuuuper compliquée à obtenir pour les nullipares de - 60 ans au mépris des lois régissant la stérilisation volontaire :erf:).
     
    Synalèphe, AngelTen Richard II et Lis ont BigUpé ce message.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Melissa
    Réponses :
    1
    Affichages:
    303
  2. Hawley
    Réponses :
    0
    Affichages:
    671
  3. -Abby-
    Réponses :
    0
    Affichages:
    189
  4. cecile59
    Réponses :
    25
    Affichages:
    2261