« Tous à poil » contre la censure !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 19 février 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. crapouillot13

    crapouillot13
    Expand Collapse

    Je ne suis pas certaines que ce livre soit à mettre en toutes les mains.

    en effet, pour un enfant au fait de ses droits, du respect de son intimité et qui est dans une famille structurée, pas de problème, i devrait à mon sens comprendre ce livre.

    Pour un enfant vivant dans un milieu sans repère ou peu de repère, cela risque à mon sens de brouiller les messages de l'école sur le respect de son intimité.
    Il risque de ne pas réagir correctement si un adulte se met nu devant lui ou a des comportements incorrects.

    D'autant que les actes de pédophilie intra familiaux sont très nombreux.
     
  3. crapouillot13

    crapouillot13
    Expand Collapse

    alors qu'un film comme Tomboy me parait au contraire très recommandable.
     
  4. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Je trouve ces initiatives très biens, par contre je trouve le terme de censure un poil exagéré. On ne parle pas de contrôle du gouvernement ou d'interdiction des publications il me semble.
    J'ai peur qu'à utiliser de grands mots comme ça tout le temps, on en perde le sens.

    Je trouve aussi que l'on donne beaucoup trop d'importance médiatique à un groupuscule comme CIVITAS, mais ça c'est un autre débat.
    En tout cas ils auront fait un beau coup de pub à Arte et Tomboy :cretin:
     
  5. charlotte-grenouille

    charlotte-grenouille
    Expand Collapse
    Guest

    Bonjour,
    En tant que personne travaillant dans le secteur du livre pour enfants, et plus précisément dans l'édition, je peux vous dire que nous sommes tous soufflé par les réactions qu'un livre publié il y a 3 ans suscite aujourd'hui.
    Je ne classerais pas ce livre au top des livres à mettre entre les mains des enfants cependant je pense qu'un enfant comprend très bien la différence entre la nudité et la sexualité. Ce livre est un livre humoristique il n'est pas question de sexualité dedans et encore moins de genre. La pédophilie ce n'est pas se mettre tout nu devant un enfant...

    En tout cas j'espère qu'on finira par faire comprendre aux gens l'absurdité du débat qui est en cours.

    Et pour revenir sur la censure sachez quand même que nous avons nous même reçu des coups de fil de personnes qui nous injuriaient et nous menaçaient au téléphone à cause d'un livre que nous avons publié...
     
  6. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind

    "Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi?" c'est juste une tuerie ce livre :)
    L'argument du milieu.social dont est issu un enfant ne tient pas, car c'est le rôle de l'école mais également des MJC, centres sociaux, bibliothèques, du périscolaire, de palier aux éventuelles différences que l'on peut ressentir en fonction des familles afin de former des citoyens. C'est le principe de l'école républicaine.
    Et puis si on suit cette logique, il ne faudrait pas faire lire des livres en français aux enfants issus de l'immigration récente car leurs parents ne lisent voire ne parlent peut-être pas cette langue et ne peuvent les accompagner dans leur compréhension :)
     
    #6 SallyVonHolle, 19 février 2014
    Dernière édition: 19 février 2014
  7. Faol

    Faol
    Expand Collapse
    Heavy seas of love

    Les suggestions de Télérama m'ont fait mourir de rire :yawn:
     
  8. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind

    Et j'aimerai ajouter à leur suggestion de "La petite maison dans la prairie" : moi j'ai toujours trouvé que Nelly ressemblait à un petit garçon avec une perruque blonde !
     
  9. Noissou

    Noissou
    Expand Collapse
    Chartreuse for life.

    Je me souviens avoir beaucoup aimé "Mademoiselle Zazie..." dans ma folle jeunesse, et je n'ai pas l'impression que ça m'ait perverti dans mon développement sexuel et développement tout court, d'ailleurs. C'est peut-être dû au fait que j'ai grandi à la campagne et que c'était tout à fait normal pour une fille de courir dans la boue et de grimper aux arbres. Et avec le ton ludique et mignon de l'histoire, faut pousser loin le bouchon (sacré Maurice) pour y voir une quelconque incitation à la perversion !

    Par contre j'ai été choquée de lire dans l'article des Inrocks, qu'il y a des gens qui vont faire le tri dans les bibliothèques... Sérieusement, une milice de la pensée droite et pure qui essaye de faire sa loi et d'imposer une "morale" comme ça, ça craint non ?? :sad:
     
  10. Brifon

    Brifon
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Je sais pas qui a écrit les suggestions pour l'article de télérama, mais j'ai adoré ! Bravo monsieur/madame :clap:

    Un de mes préférés : "Casse-noisettes, 20h30, Mezzo Live HD. Parce qu'enfin, comment ne pas lire une sournoise attaque contre la masculinité dans le titre faussement douceâtre de ce ballet prétendument inoffensif ?"
    J'ai mis un moment avant de comprendre :yawn:

    The best ever : "Catwoman, 20h40, Téva. Parce qu'on ne va tout de même pas applaudir aux exploits d'une femme qui essaie de voler le job d'un homme certes bizarrement accoutré (les collants, surtout…), mais compétent et présent depuis longtemps sur le marché".
    :rire:

    Bon ben ce soir ce sera TomBoy (et quand je vois qu'ils osent qualifier l'équipe d'Arte de "dégénérés" :oo: ...)
     
  11. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Pardon ?!!

    [​IMG]
    (Dommage j'ai pas trouvé le gif)

    Mais tu sais Nelly existe aussi en garçon :

    [​IMG]


    Bon sinon ce soir il est clair que je serai devant Arte pour voir un de mes films préférés, Tomboy. Et fuck à civitas, qui a mon avis se masturbe trop le neurone avec ces questionnements à la con et son étroitesse d'esprit...
     
  12. Rhapsody

    Rhapsody
    Expand Collapse
    L'idée, la mouche importune.

    Ce que je trouve rigolo, c'est qu'il y a de très jolis programmes qui passent régulièrement à la télévision. Du sexe (et même en éludant le film purement pornographique ou purement érotique), du meurtre, des personnages plus ou moins immoraux... Personne ne crie au scandale. On peut diffuser, je ne sais pas, Orange Mécanique, American Psycho, Le Loup de Wall Street ou je ne sais quoi, ce n'est pas grave.
    Mais dès qu'on parle de problématiques liées à la sexualité ou le genre, non, il ne faut surtout pas, C'EST MAL, la décadence et tout :halp:
     
Chargement...