True Detective, LA série de ce début 2014

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 1 mars 2014.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. MissMachine

    MissMachine
    Expand Collapse
    "Booze tends to take the edge off. I wanna stay angry."

    Oh, merci, merci, merci, merci d'avoir fait un article sur cette série !!! :puppyeyes:

    Elle m'a complètement bluffée, que ce soit par la performance des acteurs, par le scénario, par la réalisation... je crois que c'est de très loin ce qui s'est fait de mieux en termes de séries policières, et pourtant je les dévore les unes à la suite des autres !

    Du coup, j'en profite pour faire un peu de pub à mon topic True Detective ;) Si jamais il y a d'autres Madz' qui sont fans...
     
  3. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    J'ai ajouté le lien à la fin de l'article, j'avais jamais vu ton topic crénom :lunette:
     
  4. Ninetales

    Ninetales
    Expand Collapse

    Je trouve aussi que c'est une très bonne série, même si je reste circonspecte face à sa hype actuelle - un tel engouement entraîne souvent à surévaluer l'oeuvre en question ^^
    Rien à ajouter sur les deux acteurs, magistraux. McConaughey vole un peu la vedette à Harrelson, un autre grand acteur sous-estimé, mais c'est justifié, et j'attends avec impatience un "les fantasmes de la rédac" consacré à son personnage version 1995 (j'espère aussi qu'il aura l'oscar de meilleur acteur pour Dallas Buyers Club).
    Ce qui m'intéresse le plus, c'est que True Detective empile les clichés mais surprend grâce à une narration et des références qui changent du commun des séries. Du coup pour moi elle ne révolutionne pas les séries policières, et d'ailleurs ce n'est qu'au cinquième épisode que j'ai vraiment été convaincue, mais sa dimension littéraire fait tout son intérêt : le Roi jaune et Carcosa, certes, mais aussi les monologues, le jeu sur le narrateur...
     
  5. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Même si j'ai trouvé les deux épisodes que j'ai vu jusqu'à présents pas trop mal, j'en peux plus de cette mode de la lourdeur continue dans la narration. Tout doit être dark, tout doit être pesant, il n'y a jamais de respirations, et le pire c'est que c'est en grande partie artificiel par rapport à l'action. Ça m'a tellement fait penser à Hannibal sur ce point. Pas mal à Breaking Bad aussi (même si là c'est plus ou moins justifié).

    Je regrette des séries comme "Les sopranos" ou "Oz" ou au final le propos est 1000 plus violent mais où la mise en scène n'est pas aussi outrageusement sérieuse/dépressive.

    Dans le même temps une série comme Utopia réussit à atteindre des niveaux de malsain/glauque impressionnant sans recourir à des procédés aussi clichés.

    Bref si ça a l'air d'être une série cool, cet effet de mode dans les séries américaines commence à m'agacer sérieusement.
     
  6. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    As-tu vu Black Mirror ? C'est à peu près du même niveau.
     
    Ghost wind a BigUpé ce message
  7. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    Cette série quoi.
    Je l'ai commencé en étant HYPER dubitative, probablement parce que j'étais encore focalisé sur les rôles des deux mecs avant, et j'avais peur que le côté "série lente dans la Louisiane un peu crade" me soule, mais merde :halp:

    J'ai retrouvé cette sensation d'amour inconditionnel que je voue à une série dès les dix premières minutes, comme pour Vikings l'an passé, jusqu'à en rêver la nuit :yawn:  (j'avoue rêver de Rust aussi, pur fantasme :yawn:).

    Au final, bizarrement, l'intrigue policière me tenait pas des masses en haleine (enfin, maintenant si), c'était surtout bah... tout le reste autour.
     
    Ghost wind a BigUpé ce message
  8. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Ouaip cette série est vraiment géniale <3 (si on peut vraiment la mettre dans la catégorie série). Cela dit j'ai trouvé ça vachement moins trash qu'Utopia, peut être parce que les histoires ne sont pas développées au delà d'un épisode
     
  9. Ninetales

    Ninetales
    Expand Collapse

    Je suis exactement du même avis, et c'est ce qui me rebutait dans les premiers épisodes : FORCEMENT les deux détectives ont un sombre passé, plein de traumatismes / addictions / vices. Les tirades cyniques de Rust, aussi fascinantes qu'elles soient, me paraissent aussi toujours un peu forcées, en mode "écoutez moi, je suis un personnage dépressif, j'exprime avec langueur toute la noirceur du monde".
    Mais c'est quand même beaucoup plus justifié que dans Hannibal. J'ai tenu 5 épisodes de cette série d'ailleurs, qui aurait gagné à mon sens d'adopter le même format que True Detective, c'est à dire 1 saison = 1 enquête, plutôt que chaque épisode = un nouveau serial killer plus horrible, plus glauque et plus violent que le précédent.
    Ce qui me gêne le plus dans cette "mode de la lourdeur" c'est que du coup il n'y a plus du tout d'humour ou de second degré. Oz et les Soprano ont toutes les 2 leurs moments un peu comiques... comme la plupart de mes dramas préférés. Et Twin Peaks, qui a d'ailleurs le même point de départ que True Detective, reste une série très très très dérangeante tout en étant très drôle à certains moments...
     
    Ghost wind a BigUpé ce message
  10. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    @Ninetales Mais tellement :jv:Hannibal j'ai poussé jusqu'à l'épisode 9 avant de renoncer. Ça finissait par devenir ridicule dans la recherche du glauque et des sentiments torturés, comme si ils sortaient leur inspiration du tumblr d'un(e) ado en pleine période gothique.

    C'est vrai que cette lourdeur passe un peu mieux dans true detective (difficile de faire pire qu'Hannibal en même temps), surtout qu'ils se calment un peu à ce niveau là après l'ep 1 - je vais commencer l'ep 5 là - mais l'ensemble reste horriblement artificiel. Même le procédé narratif du flash back: certains dialogues sont justes improbables. Ok on a besoin d'avancer dans l'intrigue, ok on veut connaitre le background des personnages, mais je sais pas les gars, ça serait pas mal de trouver une justification à vos monologues. L'idée de base est cool (des flics interrogés par d'autres flics sur une vieille enquête) mais ça ne fonctionne pas, ou en tout cas pas au delà de 2 épisodes.

    Le pire c'est que malgré tout ça les personnages restent très archétypaux, sans réelle profondeur, pas "humains" comme si ils étaient juste là pour délivrer un message sans l'incarner vraiment.
    Par exemple la relation entre Martin Hart et sa femme. Je comprends l'idée que le scénario veut faire passer quand ils se parlent, mais les dialogues en eux mêmes sonnent juste tellement faux/artificiels ...
    Et quand Rust Cohle commence à philosopher ... j'ai beau être d'accord avec lui à 90% j'ai juste envie qu'il se taise vite, parce qu'à chaque fois ça tombe comme un cheveux sur la soupe.
    'Fin bref c'est dommage parce que l'écrin est joli et l'idée de base vraiment sympa, mais il y a un gros problème de construction dans cette série (qui est sur-souligné par la lourdeur de la narration)
     
  11. Ninetales

    Ninetales
    Expand Collapse

    Tu as encore plus de réserves que moi ^^ Je sais juste que l'épisode 5 a réglé la plupart des "problèmes" que j'avais avec la série, (si tant est qu'on puisse avoir des problèmes avec une série), (bref, façon de parler).

    Regarde vite, peut-être changeras-tu d'avis ! (ou peut-être continueras-tu seulement de regarder pour voir Matthew McConaughey en marcel).
     
  12. Sweetberry

    Sweetberry
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Grosse fan de Matthiew depuis le Défense Lincoln, il fallait que je regarde cette série et c'est la seule qui me fait trépigner d'impatience alors que je suis une flemmarde d'ordinaire de devoir attendre un épisode après l'autre
     
Chargement...