Twee, la tendance Bisounours venue des USA

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 9 juillet 2014.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. HelenaWay

    HelenaWay
    Expand Collapse
    Summertime

    Comme tous les matins je lisais mon magazine préféré Madmoizelle, et là je tombe sur un article surprenant.
    Encore une "tendance", un phénomène qu'il faut prendre la peine de nommer.

    Perso je n'ai jamais voulu correspondre à un style en particulier, je prends ce que j'aime, je mixe tout, et je crée ainsi quelque chose qui est à l'image de ma personne, et pas de mon personnage. Seulement voilà, certaines caractéristiques de cette "tendance Twee" peuvent se retrouver chez moi, or je n'avais aucune connaissance de ce mouvement avant. Certes, j'adore les films de Wes Anderson, même si c'est un peu toujours la même chose de film en film (mouvements de caméra, rythme, couleurs, symétrie, musique).
    On peut retrouver des couleurs pastels dans les films de Sofia Coppola aussi, et pourtant c'est pas le même délire !

    Je trouve ça dommage de toujours devoir répertorier les styles, juste parce qu'un journaliste a remarqué que ah tiens, y'a des gens qui cultivent un peu les mêmes valeurs, alors il faut les rassembler sous un nom commun. Y'a plus de place pour l'individualité à ce compte-là !

    ("Oh la réac' que c'est ! gnagnagna :P)
     
  3. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    "Pourquoi toujours vouloir coller un nom sur tout ?


    S’il est très facile de dénoncer une caricature ou des facilités dans le monde de l’art, adresser ces critiques à une personne, ou pire, un ensemble de personnes, tient de la sociologie de bas-étage : le hipster d’hier peut devenir beaucoup trop rapidement le twee de demain et ce même twee peut évoluer encore, rapport au fait que les humains ne sont pas des caricatures ambulantes."

    Je peux difficilement fait de plus gros titres allant dans ton sens :d
     
  4. a.bouriaudboquien

    a.bouriaudboquien
    Expand Collapse

    Je trouve ça assez bébette ces nouveaux mots qu'on invente pour définir une "pseudo tendance" alors que c'est quelque chose qui existe depuis toujours.

    Je suis moi même un peu fleur bleue et de nature plutôt optimiste, est ce que cela fait de moi une "twee" ?

    J'ai l'impression qu'on va vraiment chercher des problèmes là ou il n'y en a pas. Voir le verre à moitié plein et être plus "friendly" c'est forcément une meilleure attitude.

    On peut aimer les chats, instagram et les cupcakes sans être pour autant insouciant.

    Bref pas besoin d'être désagréable et sinistre pour s'imposer en tant que femme/homme ou faire changer le monde.
     
  5. HlowEase

    HlowEase
    Expand Collapse
    La fille secrète de Brigitte Fontaine, c'est moi.

    @daffy duck C'est vrai que tout ce qui ressort des ces analyses pseudos sociologiques, qu'il s'agissent des bobos, des hipsters, des twees ou que sais-je encore, c'est que des jeunes blancs de classe moyenne et supérieure, surtout ceux qui ne font pas partie de minorités, veulent prendre de la distance avec une réalité qui pourtant n'est pourtant pas si difficile pour la plupart (pas tous) d'entre eux. Tout le reste paraît assez accessoire, ça tombe dans la sur-interprétation avec un traitement type magazine (en version cheap) qui passe à côté des angles plus intéressants. On pourrait parler de la gentrification, de ce que cache la nostalgie et le rétro, de l'individualisme libéral qui se cache derrière tout ça.
    D'une manière générale la façon dont les média parlent des "sous-cultures" est très stéréotypés, et comme tu le dis à chaque fois les pauvres et les non-blancs sont soit ignorés ou caricaturés à outrance, cf la vision des jeunes de banlieue..

    Enfin vous verrez que dans 6 mois tous les magazines féminins vous feront des rubriques modes sur le twee :stare:
     
  6. Kand'x

    Kand'x
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    "on a bien le droit d’être une connasse de temps en temps."
    Cette conclusion m'a tué :rire:
     
  7. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    je fuis le journal du 20h et je n'aime ps parler de la crise économique, j aime regarder un bon vieux Disney ou une comedie/film drole et non un film serieux sur les camps de concentration ou un reportage sur la bombe hiroshima, j essaye de voir le verre a moitié plein et non a moitié vide, de rester optimiste et parfois j ai une pointe d utopie en imaginant des solutions a certaines choses cruelles (en general mon interlocuteur me repond "oh si c etait aussi simple" ou encore "on n est pas au pays de oui-oui et bisounours), j aime manger des cupcakes et j aime regarder sur internet des articles des années 90 : le mascara pour cheveux, le ondamnia qui descend l escalier, totoche, waikiki, les mini babies ou le magazine ok podium
    suis une twee? je me definirai comme quelqu un de nostalgique qui a gardé son petit coté enfantin et j aime pas trop quand on met les gens ds des cases:vex:
     
  8. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    je plussoie ce que tu dis :worthy:
     
  9. Eurylaime

    Eurylaime
    Expand Collapse
    LIKE A TROLL

     Je suis d'accord, j'ai été extrêmement déçue quand j'ai vu à quel point l'article était un écho à celui de Slate.

    Surtout lorsqu'on peut lire des propos qui, justement, ne rappelle pas celui de Slate, il s'agit de  conclusions/conseils poncifs, comme (je cite) " la meilleure des tendances, c’est encore celle que tu as créée toi-même avec tes propres valeurs" ou "on a bien le droit d’être une connasse de temps en temps".
    Je suis déçue par la qualité de l'article de manière globale.
    Je ne dis pas que cet article est inintéressant et que l'auteure n'a pas d'idées personnelles, mais on ressent bien les propos de l'article de Slate qui traite du même sujet.
     
  10. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Avant on pouvait aimer les chats, la folk et l'esthétique rétro et être juste une personne qui aime les chats, la folk et l'esthétique rétro, mais ça c'était avant :lunette:

    C'est comme le "normcore", cette manie de vouloir mettre des mots sur tout m'énerve ... Tu aimes la couleur bleu, tu n'aimes pas les araignées et tu aimes bien l'électro ? Tu es une bleutroné ma fille, t'inquiètes, c'est une tendance qui vient des USA :rolleyes: Maintenant on va rire de toi et de ta manière de vivre si ça ne te dérange pas, parce que nous on est des gens normaux, même si nous aussi on aime pas les araignées, on aime bien l'électro et on aime bien le bleu  :top:

    Et puis le mot tendance ... on parle de mouvement hippie, de mouvement punk. Tendance c'est un mot de magasine de mode  pour désigner quelque chose fabriqué de toute pièce pour vendre et qui généralement disparaitra au bout de 2 mois.

    (je dis pas ça contre l'article de mad, ni sur ce qu’englobe le mot, juste sur le concept du mot. )
     
    #10 Lady Von Duck, 9 juillet 2014
    Dernière édition: 9 juillet 2014
  11. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Ah bah moi j'ai dégoté cet article sur Rue89 à la base. Article qui a été publié avant celui de Slate. Comme quoi :cretin:
     
  12. Arlune

    Arlune
    Expand Collapse
    Une tourniquette pour faire la vinaigrette...

    Alors moi, selon toutes les catégories que la société a créées, je suis une twee-geek-rock-romantique-pouilleuse-intello-boulet. Ca me va! :cretin:
     
Chargement...