Un an à travailler de chez soi : bilan et enseignements — La leçon de la semaine, par Sophie Riche

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 9 novembre 2016.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. PieMaker

    PieMaker
    Expand Collapse
    Euh ?

    Trop drôle, ça ressemble pas mal à ma journée type.

    Lever 8h30 (jsuis pas du matin), petit dej jusqu'à 9h20 heure à laquelle je me plante derrière mon ordi en pyjama car le matin j'ai pas la force de réfléchir à mes vêtements. Ensuite, vers 11h30/12h pause où je m'habille.

    Le midi je fais souvent 1h/1h30 de pause car je me prépare à manger, puis je mange devant une bonne série. Si besoin je m'allonge 10/15 min.

    Mes pics sont aussi en fin de matinée et fin d'aprem. J'ai juste du mal à décrocher du boulot avant 19h30/20h mais je me soigne.
     
    L'océan de la vie et Onamam ont BigUpé.
  3. Shurto

    Shurto
    Expand Collapse

    Bravo ! Quel discipline !! Je suis à mon compte depuis 2 ans environ (je dis environ car j'ai eu 2 statuts différents). Par contre, je ne suis pas seule, je me suis associée d'abord avec mon conjoint, pratique : bureaux côte à côte et comme il est bosseur, il entraine sur le chemin de l'activité la feignasse que je suis !!! Nous avons depuis accueilli une autre associée qui travaille chez elle et donc est toute seule la journée. Elle utilise bcp les solutions de co-working via en particulier les meetups (gros avantage du parisianisme, il existe bcp de solutions gratuites ou très peu chères). Pour moi, la première année a été assez rentable (= j'étais efficace !). Rythme particulier car soumis aux aléas de la présence d'un enfant (5 ans) donc nous suivons les rythmes de l'école quoi... Lever à 7h00 et en retard tous les matins depuis cette rentrée, au boulot à 9h00 environ après avoir laissé la petite à l'école, repas rapide (soit des restes, soit des plats tous près, même le sandwich de temps en temps ! Je soupçonne une nostalgie des temps salariés !), stop à 16h30 pour récupération de progéniture puis reprise de travail comme on peut vers 17h00 et stop à 18h00 - 18h30 pour les occupations impossibles à supprimer : lavage de progéniture, préparation de repas et repas, coucher du poussin. En général, il y en a toujours un des deux qui continue à bosser en parallèle (on touche à la répartition des tâches pas forcément équilibrée...). On peut reprendre tranquillement vers 21h00 pour 1 à 2 heures de travail si on a le courage.

    Depuis quelques mois, j'ai bcp moins d'enthousiasme et pourtant j'aime mon travail et je suis heureuse d'être à mon compte même si le stress n'a rien à voir avec le salariat. Je travaille avec des gens que j'aime et que je respecte, nous nous faisons mutuellement confiance (le plus important pour moi après une expérience malheureuse de ce point de vue). Bref, mon efficacité a sérieusement diminué et maintenant ma tendance à la procrastination m'effraie, moi qui avait toujours réussi à compenser... J'admire en tous cas les personnes qui réussissent à travailler seul et à se donner des plans de travail, dead line etc. Je manque de discipline, c'est terrible ! Allez, je vous laisse, j'ai un webinar sur la procrastination (pour lutter contre hein !) dans une heure !!!
     
  4. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    ça me rappelle mes périodes de révision ! et mon congé maladie...

    effectivement, le plus important c'est de trouver son rythme. Et pour ça, pas de miracle, il faut tout essayer ! Et toujours se remettre en question. Ne pas se forcer à bosser, comprendre son rythme, sa façon de travailler (seul ou non), dans une bibliothèque ou non... se lever tard ou pas, faire la sieste ou pas, quand faire des pauses, comment travailler (assis, debout, couché, avec de la musique, le soir, le matin, en parlant, en écrivant, sur ordi...)

    et surtout la vie sociale. bon en révision le temps est limité, mais là pendant mon congé maladie je comprends. Envoyer des messages ne coutent rien et c'est très important.

    Travailler de chez soi est faisable, mais je ne suis pas sûre que tout le monde soit fait pour ça non plus. Même avec la bonne méthode.
     
    Shurto a BigUpé ce message
  5. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    J'ai commencé à travailler de chez moi en mars, et j'avais super bien commencé ; pendant plusieurs mois j'ai eu un bon rythme, mais un truc m'a complètement chamboulée : la chaleur. Je vis à Barcelone et avec 35º dans l'appart, c'était TRÈS DUR de travailler. Mon copain aussi travaille à la maison et on avait un rythme décalé, on était obligés ; on commençait à travailler vers 18h et jusqu'à 4h du matin. C'étaient les seules heures où on avait un peu de fraîcheur...
    Maintenant, le revers de la médaille, c'est que j'ai du mal à revenir à mon rythme initial (oui parce que bon c'est Barcelone donc cette température on l'a eue jusqu'en octobre). Chaque semaine ça va mieux, mais j'ai du mal, surtout à me réveiller (alors que je préfère bosser le matin).
    Ce qui est dur pour moi c'est de partager mon temps entre les clients. Lorsqu'ils me disent "on voudrait savoir si tu fais bien 30% et pas plus" à chaque fois je suis totalement perdue, je n'arrive pas du tout à me rendre compte... Mais ma journée idéale c'est :
    - Lever 8h/8h30, douche et tout
    - Faire mes validations (je valide tout ce qui passe sur un site, ça me prend 10 mn chaque matin)
    - Petit-déjeuner + petit sortie de 10/15 mn
    - Boulot jusqu'à l'heure du repas puis manger puis sortie
    - Parfois sieste, selon les jours
    - Travail jusqu'à 19h

    @PieMaker : je ne sais pas comment tu fais, je ne peux pas travailler en pyjama :eek: pour avoir l'impression de ne pas être en week-end (enfin pour ce que ça veut dire un week-end quand t'es freelance) il FAUT que mon premier truc du matin ce soit douche + habillage. Par contre faut pas déconner hein, je garde les chaussons !
     
    Shurto a BigUpé ce message
  6. PieMaker

    PieMaker
    Expand Collapse
    Euh ?

    @Gadda pour ce qui est de la diff weekend semaine j'ai la chance de ne pas etre vraiment freelance, j'ai plus un statut de salarié mais à la maison (ce qui est vraiment pas mal).
    Je sais que ça étonne beaucoup de personnes mais tout le monde est différent ^_^ par ex je me douche le soir, et le matin j'ai pas le courage de me deshabiller il fait froiiid (suis à Londres moi !).
    Honnêtement comme ça n'afffecte pas la qualité de mon travail je ne me force pas. Je travaille suffisamment pour m'autoriser ce petit plaisir coupable.
    En revanche la où il faut que je m'inspire de ton planning, c'est sur les sorties. Il y a des jours où jz bosse tellement que je ne sors pas du tout.. heureusement que mon appart est hyper lumineux, mais bon mon dos souffre :/
     
    Gadda et Ivy-Vinyl ont BigUpé.
Chargement...