Une campagne contre la maltraitance visible seulement par les enfants

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 9 mai 2013.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Aeanaa

    Aeanaa
    Expand Collapse
    Guest

    c'est pas seulement les enfants, vus que l'on voit le message en fonction de notre taille.....

    Et puis, si tous le monde est au courant, via des articles, l'intéret y est-il vraiment encore ?

    Et de plus, si les enfants ne savent pas lire ?

    Je suis perplexe.
     
  3. Yunaa23

    Yunaa23
    Expand Collapse
    “Pourquoi, en général, fuit-on la solitude ? Parce que peu d’entre nous se trouvent en bonne compagnie avec eux-mêmes.” -Carlos Dossi-

    En gros ce sera utile que si l'enfant arrive à lire à temps le panneau et s'il se souvient du numéro de téléphone ... C'est utile que pour les enfants les plus "vieux" en fait.
     
  4. Paixriznoeud

    Paixriznoeud
    Expand Collapse
    J'attends.

    C'est vrai que ce message ne concerne du coup que les enfants sachant lire.
    Mais je trouve ça déjà tellement bien comme initiative !
    J'admire surtout la science quand il s'agit d'inventer des choses de ce genre pour aider/rendre service aux plus vulnérables :)
    Donc gros BIP UP à eux ! :test
     
  5. December 4

    December 4
    Expand Collapse
    Lets be optimistic

    Je trouve que c'est une super idée, vraiment. Le concept n'est pas parfait car il faut que l'enfant sache lire et qu'il passe plusieurs fois devant cette affiche pour comprendre de quoi il s'agit mais ça reste une très bonne idée qui peut s'avérer efficace.

    Bien sûr, il n'y a pas que les enfants qui le verront, mais les probabilités pour qu'un enfant plus qu'un adulte le voit sont quand même assez élevées. Il y a quand même peu d'adultes qui font moins de 1.35 m.

    Et si ça peut être utile des "vieux" enfants c'est déjà un bon début. Tant que c'est utile à quelqu'un.
     
  6. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    J'ai pensé aux mêmes points qu' @aeanaa

    Même si on omet les fait qu'un adulte assis verra aussi le message, et que les enfants qui ne savent pas lire ne la comprendront pas, l'idée en soi était plutôt intéressante et maligne.

    Par contre c'est extrêmement stupide d'avoir révélé le secret de cette campagne !! Alors que tout son intérêt était justement que les potentiels maltraitants ne puissent pas savoir que l'enfant verrait le numéro d'aide...

    S'ils voulaient parader avec leur technologie, certes innovante, ils auraient du le faire sur une campagne moins "sensible"... :facepalm:
     
  7. Hannah-Scarlett

    Hannah-Scarlett
    Expand Collapse

    Franchement je trouve ça super ingénieux et de plus, cette campagne à le mérite de faire parler d'elle.
     
  8. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    "Maman pourquoi il a des bleus le petit garçon ?
    - Hein ? Mais non il a rien, pourquoi tu dis ça ?
    - Mais si regarde ! il saigne !
    - :oo: Bon on va aller chez le psy..."
     
  9. Ineffable

    Ineffable
    Expand Collapse
    Act like a girl !

    C'est exactement la question que je me pose... et la seconde c'est

    Si l'enfant ne "sait pas" que l'adulte ne peut pas le lire, est ce qu'il ne va pas "détourner le regard" et faire comme si ça ne l'interessait pas ?

    (Désolée je m'interroge)

    Sinon c'est quand même une sacré bonne idée :)
     
  10. Sara Miller

    Sara Miller
    Expand Collapse

    Je risque de me faire taper sur les doigts mais tant pis.. je me lance.

    Avant toute critique, je trouve l'initiative super. C'est toujours très bien de défendre les plus faibles et la maltraitance, quelqu'elle soit, fait trop souvent des ravages.

    Comme ça a été dit, c'est utile pour les enfants de 6-10 ans. Avant cet âge, on ne sait pas lire, après, on est trop grand pour voir le message caché.

    Etant donné qu'en France ces numéros sont anonymes et gratuits (donc n'apparaissent pas sur la facture détaillée des appels), je me demande si c'est aussi le cas en Espagne et si ça l'est quel est l'intérêt de cacher le numéro.. Surtout que les adultes aussi peuvent être amenés à constater qu'un enfant a souvent des bleus, se fait crier dessus, etc. Dans ce cas là, l'adulte aidant se trouve exclus de la campagne.

    Là, c'est la minute parano-lemalestpartout. Ca m'inquiète un peu qu'on puisse dévoiler des messages publicitaires (parce qu'il s'agit d'un encart publicitaire et la méthode peut être reprise par Mattel, Coca ou Jardiland sans problème) uniquement aux enfants... Autant par leur nature influençable que leur capacité à orienter les choix parentaux. Il y a des risques de dérives, si on sort du thème de la campagne et le fait que la méthode soit rendue si accessible, l'idée devient d'autant plus simple à reprendre.

    Comme ça a été dit, quel est l'intérêt de cacher le message si il n'était adressé qu'aux enfants? Les adultes maltraitants ne vivent pas dans des igloos baricadés dans le fin fond de la Creuse avec horde de dragons et absence d'Internet pour être sûrs d'être coupés du monde.. Peut-être pour faire connaître l'association alors? Faire parler du problème de maltraitance de manière générale? La technique alors ne serait qu'un prétexte et même si c'est efficace, ce n'est pas totalement "transparent" comme démarche.

    /la râleuse
     
    #10 Sara Miller, 9 mai 2013
    Dernière édition: 9 mai 2013
  11. lonelytrain

    lonelytrain
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je trouve que c'est une très bonne idée, mais le problème, comme dit auparavant, c'est qu'un enfant mesurant moins d'1m30 ne sait pas forcément lire. Et effectivement, c'est dommage que tout le monde soit au courant maintenant.
    Mais ça reste quand même une excellente idée !
     
  12. Psychadélique

    Psychadélique
    Expand Collapse
    Le monde ne disparaît pas quand tu fermes les yeux !

    J'étais super emballée à la lecture de l'article, mais les commentaires des mad'z m'ont un peu ramenés à la réalité.
    Effectivement, ce n'est pas encore la perfection, et ça ne va pas résoudre tous les problèmes, de tous les enfants, dans tout le monde, et pour toujours.
    Mais c'est un pas, que personnellement, je considère immense.
    Les associations ne cherchent plus un slogan accrocheur, maintenant elles cherchent à s'adresser directement à l'enfant.
    Et on sait que c'est difficile car entre 0 et 12/13 ans, l'adulte "filtre" relativement l'information de l'extérieur à l'enfant, surtout dans le cas de maltraitance, de famille déséquilibrée etc. On parle pas d'isolement en Alaska, mais vraiment du rôle que joue l'adulte dans la balance des informations à recevoir.
    En ce qui concerne la taille, c'était une des seules variables utilisables...  Et en ce qui concerne la lecture, c'est vrai que c'est très difficile aussi à manipuler pour les membres de l'association. Espérons que l'image du coup, le visage d'un enfant qui finalement "me ressemble et il est triste comme moi" peut intervenir dans la psychologie de l'enfant dans la mesure où il peut prendre conscience que ce qui lui arrive n'est pas normal.
    Et je ne pense pas que la nouvelle se soit tant ébruitée. Si j'étais un parent maltraitant mon enfant, je crois que je me le cacherais à moi même ("Il n'a pas été sage, il l'a mérité, ce n'est pas de la maltraitance") et donc je me sentirais peut-être pas forcément en danger.
    Moi j'trouve qu'on avance, et que c'est vraiment un bon point.

    Ah décidément... ils sont forts ces espagnols !
     
Chargement...