Une jeune Irlandaise internée de force alors qu'elle voulait avorter

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 19 juin 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    #1 Esther, 19 juin 2017
    Dernière édition par un modérateur: 19 juin 2017
  2. just_in_case

    just_in_case
    Expand Collapse
    Oui, j'aime les chats.

    Mais qu'ils aillent se faire f*utre, on se croirait dans The Handmaid's Tale ! Personnellement c'est une des raisons pour lesquelles je ne pourrais pas aller en Irlande, je boycotte les pays qui crachent sur les droits des femmes. C'est nul mais tant pis, faut vivre au XXIè siècle aussi !
     
    Thinocephale, Freehug, Kounette et 9 autres ont BigUpé ce message.
  3. Lilas DUPONT

    Lilas DUPONT
    Expand Collapse

    Ce que je ne comprend vraiment pas c est qu ils ont légalisé le mariage pour tous..je me suis dis super ca avance les mentalites bah en fait..toujours autant de betise
     
    Thinocephale, Freehug, Kounette et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. Bleu pastel

    Bleu pastel
    Expand Collapse

    ... J'ai pas les mots :eh:
     
    Shadowsofthenight a BigUpé ce message
  5. Poupao

    Poupao
    Expand Collapse

    L'Irlande a bien légalisé le mariage gay, vient d'élire un Premier Ministre gay mais on est très très loin de la légalisation de l'avortement. D'ailleurs le Premier Ministre s'est positionné contre. Actuellement, les femmes qui avortent illégalement en Irlande risquent 14 ans d'emprisonnementt. Et le cas où la femme enceinte est considerée comme en danger, ce qui théoriquement lui donnerait le droit de se faire avorter, n'est souvent reconnu qu'à un stade très très avancé, d'où beaucoup d'histoire absolument sordides avec des séquelles terribles quand ce n'est pas fatal.

    J'ai habité en Irlande pendant un moment et pour moi la question de l'avortement était très difficile. Beaucoup de gens se baladaient avec des badges pro-lifes, la présidente de l'asso féministe de mon école était pro-life... Dans les toilettes de l'école il y avait des stickers womenonweb, un mouvement qui aide les filles à se procurer des pillules abortives (donc c'est potentiellement illégal et dangereux) mais ces meufs sont mes héroïnes.
     
    #5 Poupao, 19 juin 2017
    Dernière édition: 29 juin 2017
    Thinocephale, sophiebrld, Freehug et 13 autres ont BigUpé ce message.
  6. Lilitamago

    Lilitamago
    Expand Collapse

    C'est déjà effrayant cette facilité à dénoncer une instabilité mentale chez quelqu'un, et de lui voler sa liberté... Mais je n'y ai jamais songé applicable dans le cadre d'une volonté avortement! En 2016/2017 et en Irlande!
     
    Ouestrion, Freehug, Shadowsofthenight et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. leyatte

    leyatte
    Expand Collapse

    Je crois que tu voulais parler de 14 ans d'emprisonnement? ;)
     
    Poupao, Thinocephale, jjul et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    C'est super de vouloir aider des femmes et des enfants à vivre, tout ça. Du coup, les anti-choix ont prévu quoi pour les soutenir après la naissance (non désirée) ? Comment ? Rien ? Ah...

    Quoique ! Je connais une super asso qui évite des centaines d'avortements chaque année ! Ça s'appelle : le planning familial. C'est un tout petit peu féministe et un gros petit peu efficace.

    Ah bah oui mais la contraception, c'est super dangereux oh, c'est chimique avec des trucs pas naturels qu'on fabrique en laboratoire, ouuuuh, ça fait peur ! Une grossesse, bien sûr, ne présente aucun risque pour la santé. Je suppose que le suivi se fait à coup de fleurs des champs et d'herbe à chat. Na-tu-rel. Au fait, on vous a précisé qu'on était pas du tout un truc religieux ?


    Cette pauvre jeune fille, en tout cas, si elle était pas traumatisée à la base ça doit être fait maintenant.
     
    Ymotana, Maud Kennedy, jjul et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. Melle Sosostris

    Melle Sosostris
    Expand Collapse
    Vini vidi vici

    Autant j'adore l'irlande, autant sur la question de l'avortement ils font chier un max. Combien de fois faudra t il le dire:
    1) avorter est preferable a avoir un enfant pas du tout desiré ou parce que les conditions materielles ne vs le permettent pas.
    2) Empecher par la loi l avortement n empeche pas sa pratique illicite.
    3) Avorter dans de bonnes conditions n'est pas un péché. C est sauver des vies rien que par la bonne hygiene du lieu et l experience du medecin.
     
    Freehug, Lilas DUPONT, Pattatouille et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. LyraJLB

    LyraJLB
    Expand Collapse

    Juste un truc, il y a une loi très équivalente en France concernant les hospitalisations sous contrainte. La vraie différence légale c'est qu'on considère en Irlande qu'un foetus ou même un embryon, est une personne (donc en souhaitant avorter, on porte atteinte à l'intégrité physique de QUELQU'UN) alors qu'en France, on considère qu'il s'agit d'une personne à la naissance uniquement.
    Bref, tout ça pour dire que ce n'est pas le Mental Health Act qui est vraiment en cause ici (quelqu'un qui a des troubles psychiques ET qui, à cause de ces troubles, veut tuer QUELQU'UN, je pense pas que ça pose problème à qui que ce soit qu'il soit contraint à des soins psychiatriques, hospitaliers ou non).
     
    Freehug et Shadowsofthenight ont BigUpé.
  11. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    @LyraJLB : mouais...la logique se tient, mais j'y vois plus une volonté de la punir, comme quand ici ils te font une échographie interne en faisant bien exprès de te faire mal. J'ai vu une vidéo (probablement sur madz) de 9 femmes qui racontent leur avortement. Y en a une , je sais pas où elle est tombée, ils lui ont fait payer l'acte en liquide avant l'opération pour lui faire se "rendre compte de ce que ça coûte". En France. Et récemment, parce qu'à vue de nez elle avait la petite trentaine maximum (c'était à visage découvert). À la fin de la vidéo, elle explique qu'elle n'a pas pu se résoudre à retourner avorter la seconde fois et qu'elle a donc subi une grossesse non désirée.

    Et pour le coup, je connais pas l'Irlande mais en France l'hospitalisation sous contrainte de personnes autonomes (en termes de santé je veux dire), apparemment, c'est plus rare qu'on pense. Beaucoup des patients qui séjournent en HP sont là de leur plein gré. Là, la jeune fille est mineure donc sa famille aurait dû décider. Interner un enfant contre l'avis de la famille, euh Oo
     
    Ymotana et Shadowsofthenight ont BigUpé.
Chargement...
Sujets similaires
  1. Sowhat?
    Réponses :
    0
    Affichages:
    226
  2. yza
    Réponses :
    1
    Affichages:
    310
  3. Ptit-Popcorn-Doré
    Réponses :
    17
    Affichages:
    1788
  4. ~Leev~
    Réponses :
    16
    Affichages:
    1856
  5. Prissou
    Réponses :
    166
    Affichages:
    14656