Universités : peu de débouchés ?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par fairy-tale, le 4 novembre 2006.

  1. fairy-tale

    fairy-tale
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Bonjour.
    Je suis actuellement en Terminale S, et je ne sais pas encore que faire l'année prochaine.
    Je suis bonne élève, sans plus.
    J'aimerai bien tenter des écoles d'ingénieur ou de commerce, sans passer par la prépa.
    Mais si je n'y arrive pas ... je ne sais quelle alternative choisir.

    Est-il vrai que l'université offre peu de débouchés ? (A part médecine, car ce n'est pas du tout ce que je veux faire)
    Que les diplomes ne valent pas grand chose et iqu'il y a un grand taux de chômages pour les actifs sortants des universités ?
     
  2. Liana

    Liana
    Expand Collapse
    FessebookeuZ

    Je passe juste très très rapidement, mais en commerce en tout cas, 56% des élèves sortant d'une école trouvent du boulot dans l'année et 55% de ceux sortant de l'université.

    Je crois réellement que tout dépend de chaque voie, mais c'est la preuve qu'il y a des diplômes universitaires qui "marchent bien" et qui peuvent nettement rivaliser.

    (Et c'est mon avis totalement personnel mais essayer d'entrer en écoles d'ingénieur ou de commerce directement sans passer par la prépa, ni par une quelconque voie autre que celle de se présenter directement après le bac j'imagine que c'est vachement dur, surtout quand tu vois le niveau en prépa. Il faut se demander pourquoi ceux qui souhaitent intégrer ces écoles passent par là et n'essaient pas direcment d'y rentrer. Il y a d'autres alternatives que la prépa, comme les concours passerelles, mais je crois qu'il faut quand même BAC+2. Enfin, je ne m'avance pas trop, je suis moi même en train de me renseigner. Et globalement, ça reste mon avis perso, je peux me tromper.)
     
  3. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Le plus important est d'avoir un projet. Mais les filières Chimie, Physique, Maths, si l'on n'est pas intéressé par le professorat, je me demande bien à quoi ça mène.
     
  4. Lamina

    Lamina
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    A des postes d'ingénieur parfois mais je pense que dans ce cas il faut se diriger vers des licences et master professionaliés
     
  5. Steffie

    Steffie
    Expand Collapse

    Pourquoi pas un DUT? les cours sont moitié professionnels-moitié théoriques, et ça peut peut-être de permettre d'y voir plus clair. Dans la filière scientifique il y en a pas mal.

    Par contre, il faut avoir un bon dossier et être prêt à travailler autant qu'au lycée avec un encadrement des profs.

    Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est d'aller rencontrer un(e) conseillère d'orientation.
     
  6. superstar

    superstar
    Expand Collapse

    Moi je crois qu'il faut aussi savoir suivre son envie. Je ne suis pas allée en lettres comme je l'aurais voulu, parce que je ne voulais pas enseigner, et j'ai fait de l'informatique. Ce que je fais dans la vie 6 ans après? Je suis rédactrice. Dans les grandes boîtes on n'entre pas sans le bon diplôme, mais dans les petites boîtes c'est de moins en moins le cas, faire ses preuves ça paye aussi parfois ;)
     
  7. Glory_Box

    Glory_Box
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Côté orientation je ne m'y connais pas très bien mais je connais quelqu'un qui est devenu ingénieur en aéronautique en passant par la FAC, j'me rappelle plus trop ce que c'était :s mais je sais qu'il avait intégré une école d'ingénieur ...
    Comme quoi c'est possible en choisissant la bonne filière et ... en bossant quand même puisque généralement les concours pour ce genre d'écoles sont en grande partie faits pour les prépas.

    Sinon la meilleure des choses a faire c'est d'aller voir un conseiller d'orientation (bien que des fois on en ressort pas plus informés ...) ou d'aller directement dans les Facs lors des portes ouvertes.
     
  8. lusibi

    lusibi
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Mon frère est passé par la fac pour faire de l'informatique, au bout de deux ans il a intégré une école d'ingénieurs informaticiens à Compiègne. Résultat, il était carrément meilleur que tous ceux qui venaient de prépa (par exemple il a appris à programmer en fac alors que pour ceux de prépa c'est la grande découverte).
    Là il est en stage de dernière année à Singapour et pour lui c'est trop cool la vie!
    Pour certaines filières, il peut donc être carrément plus intéressant de passer par la fac si on est motivé;)
     
  9. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Les exemples ne sont pas concluants, dans mon entourage. D'un côté, ma soeur : bac + 10, deux master validés (tous les deux avec mention très bien), et au final elle change tout le temps de métier, elle n'arrive pas à se fixer, elle galère pour trouver à chaque fois. De l'autre côté mon frère, cinq ans en école d'ingénieur, à l'instant même où il sort de sa fac il a une quinzaine d'offres, il fait son petit "chantage" aux employeurs ("vous vous me payez ça ? Votre concurrent m'offre mieux !") et pouf, il intgère le boulot de ses rêves, payé de façon très avantageuse. And the winner is...

    C'est bien de préparer des plans B, c'est très important. Mais je pense que le plus important de tout c'est de bosser comme une malade cette année pour obtenir ce que tu veux vraiment, et là il n'y a pas de raison que tu ne puisses pas la faire, ton école. ;)
     
  10. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    A la fac, tu as deux types de filières: les générales (DEUG, Licence, maitrise, DEA, doctorat), qui t'apportent un enseignement théorique, pas forcément en rapport avec le monde du travail. Donc avec une licence de maths ou de philo tu trouves pas grand chose. Elles ont l'avantage d'aprendre l'auto-discipline, le travail seul, et souvent tu peux découvrir d'autres matières.
    Et puis il y a les filières professionnelles (IUT,IUP, Master pro-DESS), qui eux sont des formations professionalisantes, qui correspondent plus ou moins aux ecoles d'ingénieur (pour la durée des stages etc, je ne me permettrait pas de juger de la qualité des enseignements). Ils sont accessibles à partir de diplomes généraux, sur dossier, et on y bosse dur. Et souvent on trouve du boulot avec.
    J'ai un DEUG d'histoire de l'art, tout le monde me disait que j'arriverai à rien en passant par la fac pluto que par l'ecole du louvre, mais j'ai fait un IUP et j'ai trouvé du boulot (presque) facilement!

    Donc si j'avais un conseil à te donner c'est : si tu es sûre de l'école d'ingé que tu veux faire, passe plutot par une prépa. Si tu cherches encore un peu ta voie, un ou deux ans de facs te permettront surement d'y voir plus clair, et après de préparer des concours d'entrée ou des IUP...
     
Chargement...