Veille permanente contre l'homophobie

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Novocaïne, le 30 septembre 2012.

  1. MowPens

    MowPens
    Expand Collapse

    @Ana-Esperanza
    Je comprend ton opinion, mais je ne suis pas d'accord sur le côté "il faut gérer les proches homophobes"... J'ai déjà essayé de la contredire, de lui faire comprendre que c'est pas correct, ce qu'elle dit, que ça ne se dit pas, etc.. J'ai déjà fait ma part.. Si elle ne comprend pas, ce n'est pas ma faute a moi.. Et je ne vois pas ce que je peux faire de plus.
    Et au vu de la relation que j'ai avec elle, je n'ai pas envie de me miner moi, pour ses opinions a elle.
    J'en ai déjà parlé sur le sujet "comment tes parents t'ont bousillé" et récemment sur la veille permanente "ECM II Féministe" Vu son comportement avec moi quand je la contredit, franchement, je n'ai plus envie de dépenser mon énergie pour ça contre elle.

    Après, je pense qu'elle ne tient pas ce genre de discours en public.. La dernière fois, quand elle m'a sorti tout ses arguments digne de la manif pour tous, c'était en voiture. On était juste elle et moi.
    En fait, elle se dit "ouverte d'esprit" devant les gens, mais par derrière, elle nous sort a nous, ses proches, ce qu'elle pense vraiment, en gros.
    Donc je ne pense pas qu'elle dirait ça a quelqu'un qu'elle connait peu ou en public..
     
    ----- Publicité -----
  2. Loo-kat

    Loo-kat
    Expand Collapse
    am I gonna get myself back home?

    Chacun est juge de ce qu'il peut supporter. Donc ici je ne parle pas de ta situation @MowPens, tu n'as pas besoin de plus de confrontation avec ta mère, pour ta propre santé mentale.

    Mais je voulais appuyer @Ana-Esperanza dans le sens où contredire une personne homophobe qui nous est proche quand on est pas queer soi-même, c'est aussi ça être allié (et même chose pour toutes sortes de -phobies).
    C'est, à défaut d'éduquer, envoyer un message à la personne, et à celles qui sont éventuellement autour : "ce que tu dis n'est pas correct/faux/haineux et je refuse de faire semblant de n'y être ne serait-ce qu'indifférent". Peut-être que ça n'aura aucun effet, mais peut-être que ce proche y réfléchira à deux fois avant d'avoir un propos homophobe en public, ou peut-être qu'une personne queer écoutant ne se sentira pas seulement agressée, mais aussi soutenue.

    Pour dévier un peu et parler ""homophobie"" perso, je me retrouve souvent à débattre sur des sujets qui me tiennent à cœur (type : doit-on se battre pour la liberté de la manif pour tous à descendre dans la rue ? :lol:) au milieu de mes amis. Et bah quand je suis la seule à m'énerver, que je passe pour l'hystérique, et que ces potes assistent silencieux aux échanges, ils ont beau ne pas être homophobes, j'en pleure et je leur en veux. Parce qu'être allié, c'est pas juste "penser". Et ça me saoule qu'on me dise "mais je suis de ton côté".
    Fucking act like it.
     
    Evanesco, Allitché, Sol Invictus et 18 autres ont BigUpé ce message.
  3. MowPens

    MowPens
    Expand Collapse

    Au secours...
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    EDIT: Ah, ça y est, elle a sorti l'argument du "oh lala, faut comprendre le second degré c'est de l'humour, on peut plus rien dire" .... Je pensais pas que ça en arriverait là... :crying:

    EDIT² : Ah ben maintenant c'est moi qui ai un problème.. Je vous copie/colle ce qu'elle m'a écrit en spoiler :

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Mais attention, je ne suis pas handicapée, hein, ça n'a rien a voir avec les capacités intellectuelles...
    Euh... Ok, donc maintenant quand on défend des causes et qu'on refuse de se taire quand une "blague" est homophobe, en fait on a un problème dans notre cerveau... Pourquoi pas... :dunno:
     
    #3748 MowPens, 29 janvier 2019
    Dernière édition: 29 janvier 2019
    Azurhibis, Lisbeth Salander, Ada or ardor et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. Azurhibis

    Azurhibis
    Expand Collapse

    @MowPens : je comprends que ce soit très frustrant pour toi,mais si je peux te donner un conseil : lâche la grappe. Ca ne sert à rien de perdre son temps avec des personnes aussi peu à l'écoute :)
     
    MowPens, Galoulouelle, Loo-kat et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. MowPens

    MowPens
    Expand Collapse

    @Azurhibis
    J'avais laché l'affaire. Au final, elle m'a renvoyé des messages pour me dire qu'elle a compris ce que je voulais dire, que le post partait en cacahuète, justement parce que ce genre d'image provoque les homophobes, et justifie leurs propos..
    Du coup elle s'est excusée, elle comprenait pas en quoi l'image était problématique quand elle l'a publié, mais par la suite elle a compris.
    Sachant que les commentaires devenaient petit a petit vraiment homophobes, elle a compris pourquoi moi j'avais bondis. Et elle a du coup retiré le post au complet.
    Elle m'a dit qu'elle fera plus attention la prochaine fois qu'elle voit une image de ce genre, parce que vraiment, elle ne voyait pas le mal.
     
    Galoulouelle, Azurhibis, Noctali et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Croquemitaine

    Croquemitaine
    Expand Collapse
    "Bagfuls and bucketfuls of stars; I could open my mouth to the night and drink them."

    Je viens de me rendre compte qu'en l'espace de seulement deux semaines j'ai réussi à avoir deux conversations distinctes durant lesquelles la personne d'en face m'a sorti des trucs hallucinants sur les lesbiennes dans le plus grand des calmes. La première fois pour me dire que tel bar gouin était un vrai repère de "lesbiennes vénères" qui "assument pas leur sexualité" et genre compenseraient en étant trop rentre-dedans (mmmh ouais ou alors si on veut pas se faire draguer par des meufs... on va pas dans un bar de meufs ?), et la seconde pour me dire que tel autre bar (le bar'ouf pour pas le citer) était rempli de "vieilles camionneuses" (vraiment je sais pas quand est sorti le mémo comme quoi ce mot était devenu okay mais je l'ai pas reçu).

    Eh bah en y repensant, ça me fout les nerfs. Parce qu'à chaque fois ça venait de personnes pas mal intentionnées, qui captaient pas ce qu'il y avait de mal dans ce qu'elles me disaient. Genre c'est tellement normalisé ce cliché de la gouine agressive et/ou indésirable, les gens se rendent même pas compte de leurs préjugés. On remarque d'ailleurs que dès que la lesbienne affiche sa sexualité, c'est de toute façon jamais comme il faut (entre la angry dyke trop ostentatoire ou la vieille camionneuse pas assez hétéronormé, vraiment on sait plus où se foutre, ça devient compliqué).

    En passant, je vous conseille le super podcast enregistré par Cheek Magazine "Que reste-t-il de la culture Pulp ?" sur les lieux lesbiens à Paris, très intéressant et avec des intervenantes bien agressives comme on les aime.

    (je mets même pas de smileys dans mon message tellement je suis vénère dans la vie parce que j'assume pas ma sexualité, m'voyez) (en vrai ça va je suis pas fâchée, à part ontologiquement)
     
    CaraNougat, Ana-Esperanza, Lisbeth Salander et 15 autres ont BigUpé ce message.
  7. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse

    Je débarque comme un cheveux sur la soupe dans une veille qui ne m'est a priori pas adressée, j'espère que mon message ne gênera pas trop. :erf:
    Je n'étais pas sure de savoir où poster ces questions en dehors de cet endroit.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Maxlie, Multicolorielle, Astipalaya et 3 autres ont BigUpé ce message.