Veille Permanente Végéta*isme et Antispécisme

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par TheRealTryphon, le 2 mars 2015.

  1. Cloudy.

    Cloudy.
    Expand Collapse
    Tralalalala le printemps est là, et moi petite fleur, je n'ai rien d'intéressant à dire."

    @Denderah Oui j'ai oublié de les préciser les désolée ! :red: J'édite mon message du coup :)
     
    Denderah a BigUpé ce message
  2. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    Nil, Kamtcha, Faolán et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Nyxi

    Nyxi
    Expand Collapse

    Bonjour, je débarque comme une fleur sans avoir lu les précédentes pages (parce que y'en a beaucoup et que je suis malade) pour poser une question. sauf que je sais pas si c'est le bon endroit :sweatdrop:. Bon, me lance, au pire, je bougerais de place ce message.

    Je suis en train de construire mon projet pro (loooooooongue story) et je garde en tête la piste "passer les concours de conseillère pénitentiaire insertion et probation/éducateur pjj". Si j'arrivais à avoir ces concours et exercer en détention, j'aimerais beaucoup pouvoir "faire entrer les animaux en détention". Hors, après réflexion, la zoothérapie me pose problème. En effet, pour moi, c'est de l'exploitation animal. Ca m'a frappé en voyant un reportage sur une intervenante à l’hôpital qui amenait des rongeur pour faire de la médiation animale en pédiatrie. J'ai vu le stress dans les yeux du lapin. Moi qui voulait me lancer dans le domaine, ça m'a refroidi.
    MAIS, j'ai pu assister à un atelier en prison, quartier mineur, avec des "chiens visiteurs". En résumé, des gens qui ont des chiens qui ont suivis (la paire chien-humain) une formation/certification venaient dans la prison pour parler éducation canine avec les mineurs puis il y avait initiation à l'éducation canine dans la cours de promenade. J'ai trouvé cet atelier extrêmement intéressant. J'aimerais beaucoup faire la même chose (ou approchant) voire pouvoir à terme, rêvons que l'administration pénitentiaire soit ok, venir bosser tous les jours accompagner de mon -futur-chien.
    MAIS en faisant ça, est-ce que j'exploite finalement pas le(s) chien(s) ? Je me poserais pas la question pour des chats, je pense pas que les félins seraient super ravis mais le chien a ceci de spécifique qu'il a co-évoluer en "interdépendance" avec l'humain. Du coup, est-ce que ça passe ?

    Est-ce que vous avez suivis mon pavé ? Pas très claire, je suis... :sweatdrop:
     
    Faye Valentine, Balsamique, CutiePanda et 9 autres ont BigUpé ce message.
  4. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    @Nyxi

    C'est une question intéressante. =)

    Je crois qu'il faut vraiment distinguer les espèces qu'on fait intervenir dans ce genre de cas. En effet, pour beaucoup, comme les rongeurs ou les lapins, le rapport risque fort d'être imposé et source de stress, et donc de l'exploitation.

    Par contre, pour les chiens, c'est un peu différent, car déjà, oui c'est une espèce qui de part sa coévolution avec la notre, fait qu'on se comprend mieux (il y a moins de risques qu'on passe à coté de signes de stress de la part d'un chien que d'un lapin), et qu'on a plus naturellement des affinités sociales interespèces (qui font qu'en général, les chiens aiment être avec des humains).
    Ensuite, cette formation impose dès le départ une sélection qui écarte les chiens qui seraient stressés ou pour qui l'exercice serait désagréable. Les chiens aptes à être "visiteurs" sont donc normalement toujours de nature très sociable, aiment rencontrer du monde et participer aux ateliers. Ils sont choisis normalement parce qu'ils y prennent plaisir autant qu'ils en apportent. Et leurs accompagnateurs étant formés aussi (et souvent il s'agit de leurs propres chiens), ça évite normalement aussi les abus.

    Après, comme dans toute chose, il faut probablement rester toujours vigilant, mais à priori, pour le cas particulier des chiens visiteurs, je pense que c'est plus une relation équilibrée qu'une exploitation. :)
     
    Little Moi-Même, Candice452, Faye Valentine et 13 autres ont BigUpé ce message.
  5. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    Une nouvelle vidéo de L214, sur l'abattoir de Houdan, avec Guillaume Meurice qui y parle.
    Pour celleux qui ne veulent pas s'infliger les images et le son : je trouve le format intéressant, Guillaume Meurice apporte une touche d'humour cynique en mettant en parallèle le rapport d'enquête fait en avril 2016 et les images tournées. En fait, les images montrent que rien n'a changé, les conditions sont toujours médiocres ET c'est ce que le rapport avait relevé, mais en minimisant les faits. En mode "tout va bien : rien ne va, mais c'est pas grave". C'est assez hallucinant, mais je pense que c'est excellent d'avoir fait ce parallèle pour pas se cacher derrière le "il y a eu une enquête, tout va bien, je peux manger ma viande".
    Et sinon, la page de L214 propose d'interpeller les candidats à la présidentielle, si ça intéresse.
    https://www.l214.com/enquetes/2017/abattoir-made-in-france/houdan/
     
    Faye Valentine, CutiePanda, Mels et 11 autres ont BigUpé ce message.
  6. Nyxi

    Nyxi
    Expand Collapse

    @Denderah Merci pour ta réponse qui me conforte dans mon idée :top: Dans un idéal, j'aimerais beaucoup faire émerger en France des programmes existant aux USA, comme par exemple, des détenus qui prennent en charge un chien de refuge pour les "rendre adoptable" (remise en confiance, éducation). C'est aussi bon pour les chiens que pour les détenus. Mais je sais que c'est très difficile de mettre ça en place avec la lenteur et la frilosité de l'administration pénitentiaire...
    Dans mon idée, je pensais adopter un chien (un jour) en refuge et après éducation/certification aller bosser avec. C'est un peu le point qui coince, comment être sure qu'un chien adopté en refuge remplira les "conditions"... :dunno:
     
    Denderah a BigUpé ce message
  7. Marichaton

    Marichaton
    Expand Collapse
    Survit en attendant le calme

    J'ai lu en diagonale vos dernières discussions,
    Je suis vegan, antispecisme et je défend les animaux comme une mère tigresse.
    Mais surtout, surtout, toutes mes connaissances sur les conditions des animaux dans nos sociétés actuelles me font vivre, au quotidien, chaque minute, une profonde tristesse et une énorme colère. Je suis intensément à cran, constamment, envers les gens, que je connaisse ou pas, qui m'entourent. Je ne comprends pas qu'ils puissent vivre inconsciemment, malgré la violence qu'ils créent. Je trouvent cela aberrant que ce soit, à leur yeux, normal de réduire des être vivants à état de déchets humains. Mais ne se rendent-ils pas compte de leur actes en demandant à manger des animaux ?
    Je pleure de rage et de tristesse envers l'humanité.

    Mais cette conscience des choses me fait également perdre toute confiance, et je suis ainsi complètement minée, à seulement 23 ans. Je n'ai aucun espoir ni plus aucune ambition, alors que je rayonnais auparavant. Être conscient de notre environnement est aussi douloureux... !
    A bon entendeur, je sais qu'il n'y a que ça ici ;)
     
    Nil, ca_rou_selle, Alice81 et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    @Marichaton Je comprend totalement ce que tu ressens et je compatis. :fleur:
    Ça fait longtemps que tu es végane ? Je demande parce que la première chose à laquelle je pense, c'est que ce sentiment a tendance à s'atténuer avec le temps, après c'est plutôt des passes. Ensuite, je ne peux que te conseiller d'avoir au moins une personne, irl ou non, qui comprenne ce que tu penses/ressens et qui te permette de te sentir moins seule : ne jamais négliger l'impact d'un seul soutien sur les difficultés de la vie. ;)

    Pour parler de ma propre expérience, je m'appuie donc beaucoup sur cette personne qui a les mêmes opinions que moi et j'ai de la chance puisqu'il s'agit de mon conjoint, donc ça me rassure énormément sur le fait que tous les humains ne soient pas aveuglés... Et ensuite, évidemment, les deux topics végé d'ici (la veille et l'ECM), avec des personnes en or, un spectre large de pensées qui permettent d'échanger et d'apaiser un peu ce "silence" que l'on doit adopter souvent.
    Après, j'essaye de ne pas faire tourner ma vie qu'autour de ça, sinon ça peut effectivement vite te bouffer le moral. J'ai arrêté de lire les articles d'actualités sur le végéta*isme, surtout les commentaires, je laisse passer les débats qui sont perdus d'avance pour ne pas puiser sur moi, je ne regarde pas systématiquement les nouvelles vidéos ou images de l'horreur des abattoirs, je les connais, je ne m'inflige pas cette douleur, etc. Je me concentre sur les actions qui servent, c'est-à-dire mes achats, sensibiliser des personnes ouvertes à la discussion ou autre.

    L'espoir, il est difficile à avoir, mais je pense vraiment qu'il faut le garder : jette un coup d'oeil sur le végéta*isme il y a seulement 3 ans, voir même il y a 10 ans. Les choses avancent, trop lentement à notre goût certes mais l'opinion change, il y a du positif. Et je dirai même qu'avec les tendances actuelles, la crise qui persiste, le changement climatique, etc. il y a des choix qui vont s'effectuer par nécessité, par obligation. Je pense qu'on est dans une période charnière, à voir ce qu'elle réserve.
     
    Little Moi-Même, Nil, Faye Valentine et 13 autres ont BigUpé ce message.
  9. Marichaton

    Marichaton
    Expand Collapse
    Survit en attendant le calme

    @L'océan de la vie
    Aucune idée si mon "@" a fonctionné, je ne sais pas comment ça fonctionne cette... fonctionnalité. Bref je pense que tu auras cette réponse de toute façon.
    Merci de m'avoir répondu et avoir pris le temps de me lire. Je sors juste de table où je ne peux, insinueusement, m'empêcher, parfois de lâcher quelques " et il vient d'où ton yaourt ?" a mes parents. ( brièvement je suis de retour chez mes parents après 4 ans de vie solo, car j'ai fini des études qui m'ont dégoutée je suis donc totalement paumée dans ma vie ). J'essaie de comprendre comment peut-on dire que l'on aime les animaux et en manger. Manger n'est-il pas l'acte le plus destructeur ? Le plus abouti de l'anéantissement ? Réduire à néant et à déchet de la matière autrefois vivante, en toute impunité, tout va bien j'ai juste détruit une vie lalala passe moi le ketchup. Sérieux ? Bon j'arrête, c'est encore la colère qui parle, et la haine de cette dissociation sociétale entre la défense et la consommation des animaux. Quel mensonge.... !

    Pour te répondre - au lieu de déverser mes larmes de rage- je suis végane depuis 3 ans, végétalienne depuis 5 ans. Je n'achète plus aucun produit issu d'animaux. Oui j'ai deux pairs de vieilles cuirs et deux vieux blousons en cuirs. J'ai des anciens pulls en laine et en cachemire d'hiver. Oui je les utilise, avec culpabilité, car les jeter serait une aversion envers leur sacrifice.
    En effet je ne trouve personne avec qui partager ma colère. Je garde bcp pour moi jusqu'à ce que cela explose, et dans ces cas la j'ai envie de secouer les gens et leur faire subir ce que subissent les animaux. Ma colère se transforme en violence et en larmes trop vite. Si je rentre dans le militantisme, je ne serai qu'une bombe à retardement et un vieux mouchoir usagé - dangereuse et inutile-.

    Alors oui, je suis abreuvée d'image de militant et des caméras cachées. Oui je me documente et m'informe surement bien trop sur ces animaux qui souffrent et la réalité de la consommation carnée. Je balance à tout va des réflexions pas sympas, puis m'excuse, puis je ne sais quoi dire. Je fais parfois la forte, avec de nouvelles personnes, en expliquant pourquoi je ne consomme pas de produit animaux, j'explique vite et bien, mais je bou(c'est quoi la terminaison de je bouillir ? lol désolée.... ) intérieurement. J'insinue leur erreurs, leurs statuts d'assassins selon quelles explications je donne.

    Tu as raison, cela doit être également une question de solitude. Le chien dans une famille humaine, quand il aboit, on lui dit d'arrêter car c'est un bruit incompréhensible, or il n'a juste personne qui le comprend. Voila vous aurez compris la métaphore. (trop de fois le verbe comprendre là )....
    Je n'ai personne ( déjà à la base je n'ai personne.... ) qui pourrait comprendre mes pensées, ma logique, mon extrémisme selon certains. Je l'assume et jamais je ne le remettrai en question. Simplement, je ne pense pas le canaliser de la bonne manière. Je me fais des tatouages à l'effigie d'animaux, pleins sur tout le corps, et la souffrance de l'aiguille canalise ma colère, et encre à jamais la vie des bêtes disparues .
     
    Nil, Faye Valentine, L'océan de la vie et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Alice81

    Alice81
    Expand Collapse
    Prends donc un cookie, c'est du bon gras !

    @Marichaton :bouquet: (si tu permets)
    Essaie de te préserver, ne t'impose pas des articles/vidéos/commentaires durs alors que tu es déjà bien consciente de tout ça. Tu as un impact rien qu'en montrant ta façon de te nourrir et de vivre, en montrant que c'est possible, alors ne culpabilise pas !
    N'hésite pas à venir sur des groupes ou forums bienveillants (ECM VG !!!!:paillettes:) pour raconter des victoires quotidiennes ou vider ton sac si besoin. On y parle souvent de bouffe, on poste des photos de chats/chiens/boules de poils/autres, tu y es la bienvenue ! :rainbow:
     
    Nil, Faye Valentine, Lis et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    @Marichaton Je ne peux qu'être mille fois d'accord avec le message d' @Alice81 !
    Préserves-toi du mieux que tu peux, si toi tu ne le fais pas, ce n'est pas les autres -malheureusement- qui le feront pour toi. Et viens papoter sur l'ECM végé, ça fait vraiment du bien de savoir que d'autres personnes qui pensent comme nous existent et tu peux raconter tes joies, tes peines, tes galères (végé ou pas d'ailleurs :cretin:)
    Et j'ai remarqué que tu étais sur Paris, je sais que certain.e.s Madz organisent des rencontres resto, si jamais ça te tente. ;)
     
    Nil, CutiePanda, Lis et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...