Vers la légalisation du mariage à 3 et plus ?

Sujet dans 'L'actu dans le Monde' lancé par Denis, le 12 septembre 2012.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Alors que la France s'apprête à légaliser le mariage entre deux personnes du même sexe, le Brésil se trouve confronté à une nouvelle étape de l'évolution de la famille : celle de la légalisation du ménage à trois.

    Claudia Domingues do Nascimento, une notaire de l'Etat brésilien de Sao Paulo, a uni civilement en mai dernier un homme et deux femmes.

    Pour elle, les choses sont simples : "nous n'inventons rien, nous accordons simplement à ce type d'union une reconnaissance officielle. Une union qui, du reste, a toujours existé (...) la définition ancestrale de la famille a changé, et ne cadre plus avec son sens actuel. Il ne nous appartient pas d'en juger la qualité", a-t-elle dit sur BBC.com.

    Nathaniel Santos Batista, un juriste qui a aidé à rédiger le document, indique pour sa part "que l'idée était de protéger leurs droits en cas de séparation ou de décès d'un partenaire". Et pour cause, si le trio refuse de parler à la presse, on sait qu'il vit ensemble depuis trois ans. Ce ménage dispose d'ailleurs déjà d'un compte bancaire commun.

    Dans ce pays profondément catholique, cette union rencontre une opposition farouche. La présidente de la Commission du droit de la famille Regina Beatriz Tavares da Silva a ainsi jugé la démarche "absurde, inacceptable, totalement illégale et contraire aux valeurs et aux mœurs de notre culture." Elle veut faire rompre le contrat établi.

    En France, la nouvelle n'a pas échappé à ceux des militants catholiques qui s'opposent le plus fortement à l'adoption du mariage homosexuel. Publié par Chrétienté.info, un communiqué du Collectif pour l’enfant voit dans l'affaire brésilienne la preuve que "le mariage entre personnes de même sexe est ainsi la porte ouverte à la reconnaissance légale de la polygamie".

    Reste la question de fond : pour quelles raisons la société devrait-elle s'opposer au mariage de trois hommes, trois femmes, une femme et deux hommes, un homme et deux femmes et plus si affinité ? Le mariage "pour tous" doit-il se limiter à deux individus ? Pensez-vous que les évolutions en cours conduiront dans l'avenir à la légalisation de l'union entre trois individus et plus ?
     
  2. Tardigrade

    Tardigrade
    Expand Collapse
    Georges Hautecour.

    Comme Shield, je m'inquiète des dérives qu'il pourrait y avoir. D'autant que trois et plus, ça commence à ne plus former que des couples mais ça ouvre la prote à des "sociétés" (en plus de la crainte qu'un des conjoints soit lésé).

    Je me demande aussi comment les choses seront partagées pour l'héritage. Il me semble que c'est réparti en parts égales entre le conjoint et les enfants : est-ce qu'on ferait plutôt trois parts (conjoint + conjoint + enfant), qu'on en regrouperait ... ?
    J'ai l'impression que ça servirait d'abord des contournements fiscaux (payer moins d'impôts, en regrouper ...) plutôt qu'à régulariser des relations de couple. En fait, il faudrait un système un peu hybride entre le PACS et le mariage pour les personnes qui veulent prévoir tant leur héritage que ce qu'il arrive aux enfants ... Mais on doit sans doute pouvoir trouver ça avec plusieurs mécanisme et je me demande s'il y a un véritable besoin (en France en tout cas : vu ce qu'on a peur du mariage homosexuel ...).

    Après, ouaip, j'espère que ça ne va pas donner de l'eau au moulin des gens qui s'opposent au mariage homosexuel : ça n'est pas comparable à mes yeux. :erf:
     
  3. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Le mariage à 3, dont il est question ici, unit chacun des trois individus aux deux autres. Dans le cas d'un homme et de deux femmes, il unit l'homme à chacune des femmes mais aussi les femmes entre-elles, ce dans un seul acte.

    La polygamie traditionnelle, c'est un homme qui s'unit à une femme, puis à une autre, les femmes n'étant jamais mariées entre-elles.

    Ce mariage à 3 ou plus ne pourrait donc pas servir de cadre juridique au déploiement de la polygamie de tradition religieuse puisqu'il faudrait pour cela que les religions concernées acceptent l'union de femmes entre-elles. On en est loin !

    Cela n'exclut pas totalement le risque de mariage forcé. Comme tu le dis, il existe dans le cadre du mariage monogame, il pourrait donc exister dans le cadre de notre mariage à 3. Mais il faudrait pour cela que l'homme force deux femmes à se marier à lui et entre-elles dans un même acte. Pas simple !

    Pourquoi certains catholiques font-ils le lien entre mariage homosexuel et mariage polygame (qu'ils rejettent, eux, autant l'un que l'autre) ? Le Collectif des enfants (dont j'ai cité le communiqué plus haut) dit ceci : "le mariage entre personnes de même sexe est ainsi la porte ouverte à la reconnaissance légale de la polygamie. Car, en ne réservant plus le mariage à l’homme et à la femme qui s’engagent dans la durée pour fonder une famille mais en l’ouvrant à des personnes de même sexe « au motif qu’ils s’aiment », pourquoi ne pas, dès lors, le permettre entre plusieurs personnes qui peuvent également éprouver des sentiments les unes pour les autres" ?

    Bonne question ! Une fois le mariage homosexuel acquis (et il le sera en France d'ici quelques mois) , rien n'interdira plus à un trio de revendiquer son droit au mariage, dans le cadre décrit plus haut. Que cette perspective fasse frémir d'horreur certains catholiques doit-elle interdire à la société de s'interroger sur la question, comme elle l'a fait sur le mariage homosexuel ?

    Comme l'ont dit plusieurs madz, le vrai problème en fait sera de démêler la pelote juridique !
     
  4. philatela

    philatela
    Expand Collapse
    Un lecteur vit mille vies avant de mourir. L’homme qui ne lit pas n’en vit qu’une.

    Je partage les réticences des mad'z d'en haut bien qu'en respectant totalement l'idée du polyamour.

    J'ajouterai, que d'abord c'est 3, puis c'est 4, puis 5, si on en arrive à 20 ça sera quand même un sacré bordel, ne serat-ce que juridique et pratique.

    Et puis admettons que je sois une femme en couple avec un polyamoureux. J'aurais envie de ma marier avec lui mais PAS avec sa deuxième compagne avec laquelle je ne vis PAS d'histoire d'amour. Bref, c'est un chouia compliqué tout ça. Et si en plus j'ai envie de me marier plus tard avec un deuxième compagnon....bref ça peut vite devenir compliqué.
     
  5. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis contre car pour moi, ça entraînerait des dérives pour l'héritage, les divorces...
     
  6. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Pourquoi ? :)
     
  7. GoldLion

    GoldLion
    Expand Collapse

    Vraiment (et plus largement que ce message) je ne comprend pas le lien entre mariage homosexuel et autres sujets, avec nos amis les bêtes ou une pléthore de femmes.
    Ce sont des sujets distincts.

    Et sinon, en quoi ça déreglera la societé ? :)
     
  8. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Ce n'est pas parce que ça s'est toujours fait que c'est justifié et immuable... ;)
    Et pour toi le côté maternel et paternel ne peuvent être représentés par deux hommes ou deux femmes... Pourquoi ? Que fais-tu des enfants battus ou, en allant moins loin, des enfants "déséquilibrés" mentalement et qui ont des parents hétéros, ou des parents démissionnaires, ou des parents solo ?
     
  9. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Si vous souhaitez débattre de l'homoparentalité, je vous suggère de profiter du topic dédié à ce sujet.

    Aujourd'hui, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon a dit que la légalisation du mariage homosexuel aura "des quantités de conséquences qui sont innombrables. Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre."

    Perso, je ne vois pas pourquoi on interdirait le mariage à des polyamoureux dans les conditions décrites plus haut.

    Je suis en revanche surpris que des madz favorables au mariage homo et à l'homoparentalité refusent le mariage à 3 et plus.

    Alors, mariage pour tous ou pas ?
     
  10. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    Et donc le respect de TES valeurs devraient empiéter sur la relation de gens qui te sont inconnus ? Catholicisme ou pas je dois dire que je m'en fiche un peu, c'est les idées qui m'intéressent. Encore que, j'ai eu une éducation catholique, et de ce que je me souviens je pourrais dire que si Dieu a créé l'amour entre deux hommes ou deux femmes, je vois pas trop ce que j'aurais à redire.

    Le seul danger avec le mariage homosexuel, c'est que des homosexuels se marient. Point.

    L'important pour l'éducation d'un enfant, c'est qu'il soit élevé de façon à ce qu'il soit un adulte accompli, épanoui et responsable, je vois pas ce que l'orientation sexuelle des parents vient faire là-dedans, encore moins en quoi ça peut être une source de déséquilibre.

    Enfin bon, comme dit Denis, c'est pas tellement le sujet.


    Je ne parle pas du mariage à plusieurs, parce que je ne me suis pas encore fait une idée arrêtée dessus, et que je trouve qu'on devrait laisser déjà le temps au mariage homosexuel, qu'il devienne anodin (ou plutôt qu'il ne soit plus la victime d'une levée de boucliers), avant de réfléchir et de légiférer sur un mariage à plusieurs (je suis une folle adepte de "chaque chose en son temps" :cretin:). Dans l'absolu, je me dis que c'est une bonne idée, parce que pour moi il n'y a pas de "bon" ou de "mauvais" mariage.
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  11. Tardigrade

    Tardigrade
    Expand Collapse
    Georges Hautecour.

    Le mariage religieux intervient en France après le mariage civil. Il n'y a pas de célébration religieuse légale si on n'est pas passé devant le maire ! En plus des autres arguments (à mon sens, il n'y a pas plus de danger pour l'enfant à être élevé par des personnes de même sexe qu'un homme et une femme), ça me paraît plutôt logique que le mariage homosexuel soit adopté par l'Etat. Il y a déjà des couples qui élèvent un enfant sans être mariés (précaire pour eux, y compris l'enfant), et c'est une idée qui semble quand même acceptée dans plusieurs pays autour de nous. Les Eglises pourront toujours refuser de le célébrer en leur sein, mais ça ne justifie pas qu'on l'empêche pour ceux qui ne croient pas. :)
    Pour le mariage à trois, en fait, j'aimerais bien voir une solution juridique cohérente. Il risque d'y avoir des pressions diverses et variées (si C refuse de se marier avec B et A parce qu'il/elle n'aime pas l'un des deux autres, comment faire ?) et ça me paraît déjà dur de réaliser tous les effets juridiques du mariage. L'autoriser pour trois personnes (ou plus), ça impliquerait énormément de textes de loi, non ? Et comme Jézabel l'a dit, je trouverai ça chouette qu'on laisse déjà les mentalités s'habituer au mariage homosexuel, sans que les gens qui n'en veulent pas n'y voient la porte ouverte à toutes les fenêtres.
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  12. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    C'est un problème que la légalisation du mariage homo règlera puisqu'il faudra bien donner un statut à celle des deux femmes qui n'aura pas accouché de l'enfant dans le cadre d'un mariage lesbien. D'évidence l'une des deux ne sera pas la mère biologique.

    Dans le cas de ton trio, il y aura deux parents biologiques et un parent qui pourra profiter de ce statut...
     
Chargement...