Zéro dépense pendant deux semaines, mon défi du moment

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 27 avril 2015.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. Sweetberry

    Sweetberry
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Très bon article ! J'ai une autre façon de ne pas dépenser : se faire voler sa carte bleue.

    J'ai découvert les joies de devoir passer une semaine avec 15€ et je vais réussir. Mes placards ont quelques conserves, j'ai des pâtes, du riz, des pommes de terre, des trucs qui ne se consomment que très lentement et je ne me suis pas privée, je suis allée au bar, au ciné et que j'ai obtenu de nouvelles fringues (les gratiféria, des brocantes où l'on donne et prend ce que l'on veut, ça aide) :caprice: comme quoi, en réfléchissant à la valeur des choses, on peut quand même se faire plaisir sans trop dépenser.
     
    MilanKey, Geex, Belle-de-nuit et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Luniiie

    Luniiie
    Expand Collapse

    Très chouette cet article ! J'ai bien aimé la conclusion, parce que ça n'est en effet pas le but, de ne plus rien dépenser du tout, juste de trier ce qui est essentiel et ce qui ne l'est pas...

    J'avoue que je me sens moins concernée. Je ne gagne même pas le SMIC mais je suis tellement fière d'avoir mon premier presque-salaire (en tant qu'apprentie), que j'ai fait super attention à mes dépenses pendant des mois, et c'est devenu une habitude. Je suis tellement contente d'être indépendante financièrement que je vérifie souvent mes comptes et je réfléchis à pas mal d'achats. Je ne vais jamais au restaurant parce que je préfère cuisiner, je n'achète pas de plats préparés, je préfère tester la recette au calme avec un peu de musique le soir pour me détendre de la journée. J'achète des fringues de temps en temps, mais ça sera soit une petite robe dans le mois, ou trois tee-shirts de chez primark le mois suivant, rien de bien dépensier.

    J'ai également la facilité de ne pas être très sorties, les bars, les cinémas, c'est pas forcément mon truc. Je préfère payer une entrée dans un musée, ou un artiste de rue qui m'a fait un spectacle absolument génial. Bon, et je suis très portée bouffe par contre, mais je vais dans des supermarchés discount pour pouvoir me faire ma barquette de 500g de fraises hebdomadaire sans craquer le porte-monnaie...
     
    Beboupolka a BigUpé ce message
  4. lilytu

    lilytu
    Expand Collapse

    Alors moi, je serais vraiment curieuse de savoir comment l'auteure de cet article fait pour vendre des trucs d'occasion et se faire autant de thunes o0
    Les sites de ventes d'occasion sont compliqués je trouve, et même en trouvant des acheteurs, il faut souvent envoyer le produit par colis, ce qui coute une blinde... Et les brocantes... quand tu as 3 livres et 2 pulls à vendre, tu vas quand même pas prendre un stand juste pour ça, si ?
    Bref, je suis intéressée par les astuces que les Madmoizelles peuvent avoir pour vendre leurs affaires ! :)
     
    Ame de Knulpette, pikalovescoke, Akanye et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. lilianea

    lilianea
    Expand Collapse
    Sorcière du Chaos

    L'article est très intéressant et bien écrit. J'ai un boulot mais j'ai tendance à faire beaucoup d'achats compulsifs. Je ne sais pas trop à quoi c'est lié? Peut-être la frustration causée par le boulot, ou autre chose...

    Parfois j'essaie de me dire "est-ce que j'en ai vraiment besoin" quand je flashe sur un truc ou bien "est-ce que ça va me rendre heureuse?". Malheureusement ça ne marche pas à tous les coups. ^^"

    Quand tu dis "Notre rapport à l’argent est conditionné par la société, par notre famille, notre travail, nos proches…" je suis tout à fait d'accord avec toi. Je me sens parfois obligée de bien m'habiller au taff pour paraître nickel et du coup je m'achète pas mal de fringues, le pire est que je ne peux pas m'empêcher de me comparer aux autres nanas, c'est plus fort que moi >_<

    En tout cas merci d'avoir rédigé cet article, ton topic de défi était déjà une très bonne idée. :)
     
    #5 lilianea, 27 avril 2015
    Dernière édition: 27 avril 2015
    KonaKona, Lifaë, Beboupolka et 5 autres ont BigUpé ce message.
  6. Narcissa

    Narcissa
    Expand Collapse
    Et vous, vous m'racontez pas votre petite journée?

    Il faudrait vraiment que j'essaie!
    Sinon, pour celles qui veulent mettre de coté, vous pouvez faire un prélèvement automatique en début de mois vers votre compte épargne (sans vous mettre dans la mouise, évidemment). C'est toujours une petite somme qui ne sera pas dépensée :fleur:
     
    #6 Narcissa, 27 avril 2015
    Dernière édition: 27 avril 2015
    MilanKey, Svenska, Reifferscheidt et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Luniiie

    Luniiie
    Expand Collapse

    @lilytu Je ne sais pas si ça peut t'intéresser mais je sais que ma mère vend des vieux stocks du magasin qu'elle tenait avant, grâce au bon coin, et en fait, elle va voir à la poste ou elle fait une simulation sur internet, et elle prévient la personne qui va acheter le magazine/la broderie, etc, du prix de l'envoi, et elle l'inclut dans le prix de vente... Comme ça, ça ne lui coûte rien. Souvent les gens sont assez d'accord, si tu le mets dans l'annonce, je pense que ça doit passer ! :fleur:

    Et comme @Liliana pour le conditionnement du rapport à l'argent ! Mes parents sont très peu dépensiers et m'ont toujours appris à faire attention, du coup je suis comme ça aussi ! (bon, jusqu'à devoir me persuader parfois que si si, je peux acheter ce petit haut trop mignon, j'ai des sous de côté, c'est pas une dépense si inutile que ça...)
     
    Sweetberry a BigUpé ce message
  8. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    Bon. alors moi... je suis pas une référence selon certains... Je suis économe et ce depuis toute petite quand ma mère me donnait 4$ par semaines pour mes petites dépenses. Si je voyais un truc que je voulais, j'économisais jusqu'à être capable de me le payer et il fallait même qu'il m'en reste! Alors je dépensais peu pour les trucs que les enfants achètent généralement avec leur argent de poche et j'ai nommé : les friandises.

    Et en vieillissant, ça n'a pas changé. J'ai eu une période creuse où je ne trouvais pas de travail : je vivais chez mes parents et j'ai traîné mes économies du dernier contrat de travail que j'avais eu pendant plus d'un an... Oui, je me faisais plaisir de temps en temps, je pouvais profiter de vivre chez mes parents pour ne pas avoir de bouffe à payer, et c'était une période difficile psychologiquement aussi (on se sent un peu comme un moins que rien).

    À cette époque, je me disais que quand je trouverais enfin un travail, tout mon premier mois de salaire partirais en folies. Et ben non, ça n'a pas été le cas. Bien que quand j'ai reçu ma première paye, j'ai fêté ça en m'offrant un énorme plateau de sushis, je n'ai pas pu m'empêcher de commencer de suite à faire des économies. Alors quand je reçois une paye (aux 2 semaines à mon travail - chez nous, c'est soit à la semaine ou aux 2 semaines), une partie va dans un compte prévu uniquement pour les dépenses fixes, une autre partie va dans un compte d'épargne, et le reste sert à la bouffe, l'essence et les dépenses perso. Et parfois même il en reste, alors, je le met de côté et on recommence à neuf à la paye suivante.

    Mais quand même, je ne suis pas radine, et si j'ai envie de payer le resto à mon copain, je le fais, et faire un gros cadeau à ma mère pour sa fête ou des petits quelques choses comme ça, pour rien, je le fais. J'aime bien m'acheter des fringues et des livres quand l'envie me prend... Mais quand j'entends les gens dire être pris à la gorge à la fin du mois, être toujours dans le rouge, et des gens avec un emploi qui laisserait présager une bonne situation financière (je sais, on ne peut présumer de rien sur la vie des gens de cette manière, mais quand même), et je me sens pratiquement coupable d'être économe... je me dis que forcément j'ai plus de chance, ou peut-être plus d'argent... ah mais non... alors moins de dépense... Oui c'est ça... elle, elle a une voiture qu'il lui coûte 500$ par mois à payer alors que moi... Oh, mais dis donc, jamais je penserais à me payer une voiture à ce prix moi! Je prend pour exemple une fille avec qui j'ai travaillé, on faisait le même salaire, à peu près même âge, sans enfants, à peu près les mêmes obligations. On parlait d'argent et je disais que je n'avais pas de mal à économiser, et elle si... et elle bien sûr, ça a fini en : oui, mais c'est facile pour toi, tu vis chez tes parents. C'est vrai, à ce moment là, je vivais chez mes parents... ok, un point. Mais quelques mois plus tard, je quittais le nid familial et m'installais avec mon copain. Verdict : toujours pas de problème à faire des économies.

    Mais ça donne une idée de la société de surconsommation dans laquelle on vit : se sentir coupable d'être économe...
     
    #8 abou333, 27 avril 2015
    Dernière édition: 27 avril 2015
    mistral, Iscambe, Lostariel et 3 autres ont BigUpé ce message.
  9. petitbisonbleu

    petitbisonbleu
    Expand Collapse

    Attends, tu as appelé ton opérateur en leur disant que tu étais à sec, et ils t'ont fais une ristourne !? :oo:
     
  10. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Nop ! Evidement que nop XD Par contre EDF j'ai clairement dis que j'avais pas les moyens, mais de toute façon de ce que l'opérateur m'a dit ils ont pas le choix ils doivent baisser à notre demande (par contre la facture de régulation de fin d'année risque d'être plus serrée si comme moi tu n'as pas décidé de te passer d'électricité depuis :d) (concernant cette fameuse facture qui fait peur à tout le monde, savez vous que vous pouvez avoir accès depuis votre espace client edf à un simulateur ? Vous mettez votre relevé de compteur et pof ça vous dit ou vous en êtes !)

    Pour Bouygues j'ai téléphoné en leur disant que j'étais cliente depuis un moment et que beaucoup d'offres nouvelles avaient été lancé aussi, y compris chez la concurrence, et que je voulais qu'ils optimisent mon forfait. Résultat maintenant j'ai Spotify gratuit, alors qu'avant je payais un abonnement, 5 giga je sais plus de navigation au lieu de 3 et au final j'économise 7 sept euros / mois yep :P (en comptant le spotify que depuis je ne paie plus du coup et qui était à 10 euros/mois).

    Si y'a bien un commerçant avec qui on a de la marge de manoeuvre, en ce moment, ce sont nos opérateurs, hésitez pas à les appeler pour "faire le point" ! C'est rare de repartir bredouille, même si ça arrive surtout si on a bénéficié d'une offre récemment.
     
    Glbxt et MortVivant ont BigUpé.
  11. Luz-

    Luz-
    Expand Collapse
    Je dois y arriver.

    Comme je l'avais dit sur le forum du défi, je ne peux absolument pas prévoir ma nourriture a l'avance... Impossible pour moi d'essayer de ne pas dépenser pendant deux semaines ou je m'arrête de manger (et le but c'est pas de mourir quand même!)
    Je ne manque QUE des produits frais, pas de congélation, boites, etc. et j'ai un mini étage dans mon frigo de coloc :/
    Mais je vais essayer 15 jours sans dépenser autre chose que de la nourriture d'ici peu :)
     
    Lostariel a BigUpé ce message
  12. Miquette

    Miquette
    Expand Collapse
    La comtesse de la Miquetterie prend sa retraite ! La comtesse de la Miquetterie.

    Je me rends compte que j'ai de la chance finalement car je suis peu dépensière (et sans souffrir).
    Je viens d'une famille plutôt modeste donc j'ai toujours appris à faire gaffe, à ne rien jeter, à ne pas gaspiller. Certes ça demande une organisation mais quand c'est totalement intégré dans ta routine c'est faisable.

    J'ai fait mes études à Annecy et je vivais avec environ 450€ par mois : avec cet argent-là je payais mon loyer (qui était d'environ 200€) à l'époque en résidence étudiante (la CAF était directement versée à la résidence) + tous les frais qu'entraine la vie quotidienne. J'avais environ 50€ de dépenses pour Internet + téléphone. Il me restait 200€ pour mes courses et mes sorties. J'ai toujours réussi à me débrouiller.
    Je faisais attention à manger des produits frais, à cuisiner avec pas grand-chose (ok j'ai souvent mangé des pâtes à la sauce tomate, très souvent). J'arrivais même à aller boire des coups avec des amis sans que ça soit trop un problème.

    Sinon l'été je rentrais chez mes parents et je bossais deux mois (job étudiant). Ça me permettait de rentrer deux salaires que je mettais sur deux comptes. L'un était le compte "Nécéssités" : pour payer l'assurance de l'appart', les frais d'inscriptions à la fac, la carte de bibliothèque, carte de transport, bouquins pour la fac, la sécu et toutes ces joyeusetés.
    L'autre compte était dédié "aux sorties et petits plaisirs" : shopping, ciné, vacances, loisirs, cadeaux d'anniversaire, noël. En m'organisant de la sorte, j'ai toujours réussi à gérer sans que ça soit une entrave à ma vie sociale. Je n'ai été dans le rouge qu'une seule fois en 5 ans de vie étudiante (et c'était genre de -8€).

    Et pourtant, j'avais certains potes qui avaient largeeeeeeement plus d'argent que moi et qui étaient tout le temps dans le rouge. C'est qu'une question d'habitude, d'organisation (et d'exigence).

    Oui je vivais dans une chambre de 9m2, je n'avais pas les dernières fringues à la mode et j'mangeais pas tous les jours au resto. Mais c'est pas si grave au final, c'est pas ce qui remplit une vie. :)
     
    #12 Miquette, 27 avril 2015
    Dernière édition: 27 avril 2015
    Mamie Gégé, Tchai-Lia, Hama et 12 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...