Anne Hidalgo et Valérie Pécresse victimes de la « falaise de verre », cette dynamique sexiste ?

25 Mars 2021
106
1 774
204
42
Autant pour Anne Hidalgo, clairement elle a été envoyée au casse-pipe (mais est-ce que le PS avait quelqu'un d'autre sous la main à envoyer? même pas sûr… j'ai plutôt l'impression que le PS a été dans le déni total).
Autant Valérie Pécresse a quand même remporté la primaire LR et s'est battue pour représenter son parti (61% des voix face à Eric Ciotti). A moins de penser que tous les votants LR aient considéré l'élection perdue d'avance et aient choisi d'envoyer une femme … je ne vois pas trop … surtout qu'elle n'est clairement pas passée loin des 5%!
(Par contre je trouve ça fou qu'elle ait du s'endetter personnellement pour la campagne)

Ca me fait aussi sourire de voir qu'elles sont considérées comme de "solides élues locales". Elues parisiennes, certes (suurtout pour Hidalgo). Mais franchement, quand on sort de Paris et qu'on demande aux gens ce qu'ils pensent d'Anne Hidalgo … leur défaite révèle surtout à quel point l'"appareil" du PS est déconnecté de la réalité du terrain et centré sur ses bureaux (parisiens, j'imagine, pour croire qu'elle avait une moindre chance de faire plus de 5%).
 
3 Mai 2011
240
1 872
4 814
(Par contre je trouve ça fou qu'elle ait du s'endetter personnellement pour la campagne)
(Je trouvais ça choquant aussi, mais j'ai appris que c'était une obligation dans les campagnes présidentielles françaises. En fait, une banque ou même le parti politique doit faire un prêt directement au candidat engagé ici ou ).
 
23 Décembre 2012
5 114
56 560
5 794
20anspasses.wordpress.com
@Maadge Pour moi la situation de Hamon et Hidalgo était très différente. Hamon était trop à gauche et trop progressiste sur certains sujets pour une partie du PS qui l’a donc lâché en pleine campagne et refusé de le soutenir contre toutes les règles de loyauté partisane. C’était choquant et mesquin à mes yeux mais c’était surtout idéologique.
Hidalgo, je trouve vraiment tout ça assez incroyable. J’ai l’impression qu’elle a dû être conseillée par ses ennemis politiques à l’intérieur du parti qui ont tout fait pour la discréditer afin d’éliminer une rivale, c’est pas possible autrement. C’était l’une des seules personnalités qui avait encore une légitimité et une influence au PS. Avec la débâcle post-Macron, elle était une seules personnes qui pouvait parler et représenter le PS, qui avait du succès politique et qui en plus était dans une ligne tout à fait compatible avec un PS de gauche mais pas très radical. Le fait que sa campagne ait fait un tel bide alors qu’elle se faisait encore élire sans difficulté à Paris un an avant, pour moi c’est qu’elle a pas dû être conseillée par des gens très bien intentionnés. Même à Paris, son score était dans les 2-5% cette fois alors qu’elle y est en principe suffisamment populaire pour se faire élire maire relativement facilement. Jadot a fait plus du double de son score à Paris aux présidentielles alors que le PS y dépassait largement EELV aux dernières élections! Ça veut dire que cette campagne l’ a même discréditée là où elle est victorieuse depuis 8 ans et même avant puisqu’elle était l’adjointe du maire précédent ! Franchement, ça m’a vraiment choquée. Je pense vraiment que ces élections avaient pour but de la détruire politiquement en partie pour laisser la place à des hommes aux dents longues. Franchement, qui l’a conseillée sur la fin pour basher Mélenchon alors que c’était peine perdue? Qui a eu l’idée de la lancer avec des sondages bas en pleine effervescence Zemmour sans spécialement lui préparer de quoi se démarquer? Qui lui a dit qu’elle devrait y aller quand elle disait ne pas vouloir se présenter il y a peu et qu’une personnalité comme Taubira semblait intéressée en même temps?
Autant Hamon a été saboté parce que son projet de gauche n’a pas été soutenu et que de nombreux membres du PS ont trahi leur parti, autant je pense que le sabotage d’Hidalgo était beaucoup plus personnel et individuel. Elle a vraiment été envoyée au casse-pipe alors que rien ne présageait de bons résultats et que sa réputation aurait pu rester brillante. Hamon, au moins, il y avait un pari politique et idéologique derrière sa campagne en essayant de tirer le PS à gauche ce qui justifiait une certaine prise de risque. Hidalgo, je ne comprends absolument pas pourquoi elle s’est lancée là-dedans à moins d’avoir été induite en erreur par son entourage politique.
 
17 Décembre 2021
308
4 420
154
Je rejoins @Ciredutemps, je ne pense pas que Valérie Pécresse et Anne Hidalgo aient été dans une situation identique, en tout cas au départ.
Je reconnais effectivement bien la campagne d'Anne Hidalgo dans ce que l'article dit du concept de "falaise de verre" : on l'a envoyée dans une situation risquée, dont il serait difficile de sortir la tête haute.
Est-ce qu'ils n'avaient personne d'autre ou de mieux à envoyer ? Après tout, il n'y a plus grand monde qui soit connu du grand public au PS et qui ne soit pas plus ou moins à la retraite, donc à moins de ressortir Ségolène Royal du placard ou d'aller tirer Jospin de sa retraite à bicyclette, on ne peut pas dire qu'ils avaient beaucoup de choix. Quand on voit que François Hollande avait l'air prêt à se lancer et la soutenait du bout des lèvres, je n'ai également pas l'impression qu'elle ait été très soutenue dans sa campagne. Elle fait un peu l'effet d'une candidature par défaut. Elle-même disait d'ailleurs ne pas vouloir être candidate, avant...ben, d'être candidate.
Est-ce qu'ils savaient que c'était un "sacrifice" et qu'ils se sont dit que sacrifier une femme c'était moins embêtant ? Est-ce qu'ils ont demandé à d'autres, mais que les egos masculins ont eu plus de mal à accepter l'idée de potentiellement tuer leur carrière ? Est-ce qu'elle s'est dévouée dans un élan d'altruisme typique de la socialisation féminine ?
Au vu de ses premiers discours de campagne, on peut aussi penser qu'ils se sont dit que le fait qu'elle soit une femme, et née dans une famille ouvrière, pourrait compenser un peu la mauvaise situation. C'est quelque chose sur lequel elle insistait beaucoup, c'était peut-être en partie pour meubler le vide, mais ça faisait clairement partie d'une stratégie. Après, le sexisme peut faire que ça a pu lui desservir.
Peut-être qu'ils ont effectivement choisi une femme parce qu'il y avait peu de budget, mais je ne pense pas qu'elle ait eu peu de budget parce qu'elle est une femme. Peu importe le candidat, le PS aurait eu un budget serré, ça aurait idiot de prendre le risque de dépenser beaucoup après le fiasco des dernières présidentielles et la concurrence nombreuses à gauche. Sans compter qu'il y a les législatives à financer après.

Valérie Pécresse a quand même été élue à la primaire, c'était le choix des militants, elle avait envie d'y aller. Elle se retrouve à faire une campagne de don dès le lendemain des élections, certes, mais c'est bien parce qu'elle a eu un budget qu'elle doit maintenant le rembourser.
En revanche, c'est clair que son propre camp l'a peu soutenue. Toute la saga sur "Sarkozy donnera-t-il enfin son soutien" a complètement nuit à son image. Et je pense aussi que, même si je disais plus haut qu'elle a été choisie par les adhérents, le système de la primaire l'a desservie, tout comme elle a desservi Yannick Jadot : on a vu des candidats d'un même parti se descendre les uns les autres pendant des heures à la télé, développer plusieurs lignes avec des différences marquées ou qu'ils ont prétendu marquées, pour au final en abandonner trois sur quatre (quitte à ce que certains aient du mal à lâcher) et appeler à voter pour un de ceux dont ils énuméraient tous les défauts la veille. Elle s'est fait bouffer par Ciotti.
Venant en plus d'un électorat conservateur, on peut effectivement penser que le sexisme a joué pas mal dans son mauvais score. Une candidature féminine pouvait espérer donner un vernis moderne et progressiste au parti, mais ils n'ont peut-être pas le bon électorat pour ça...

En tout cas, médiatiquement, on ne leur a rien laissé passer. Est-ce qu'elles étaient chiantes à écouter ? Oui, carrément. Est-ce qu'on a autant insisté sur l'ennui provoqué par des candidats masculins chiants à écouter ? Non.
Le "costume" de candidat à la présidentielle est encore très masculin, et elles ont été jugées sur ces critères-là, avec un bon côté "pile je gagne, face tu perds" : il faut être ferme et parler fort, mais attention, pas être froide et crier. Ce qui passe bien chez un homme ne passe pas toujours pour une femme auprès du grand public, et je pense que ça n'a pas été suffisamment pris en compte par les conseillers des candidates, particulièrement de Valérie Pécresse. Ou même d'un point de vue technique : la voix d'une femme ne va pas porter de la même façon sur scène, par exemple, ou penser son placement sur scène, dans une photo de groupe, à une table à plusieurs différemment peut être pertinent aussi.

Après, l'autre gros point commun que je trouve à Valérie Pécresse et Anne Hidalgo, c'est le biais parisien. Je pense que LR comme le PS se sont trompés en misant sur le fait que ces deux candidates aient confortablement remporté des élections avant en région parisienne, que leurs bilans sont considérés bons par leurs élécteurs, et que ça leur donnait donc une envergure nationale, parce que Paris et l'Ile de France, c'est gros et important. Non, en dehors de l'Ile de France, tout le monde s'en fout d'Anne Hidalgo. J'avais oublié l'existence de Valérie Pécresse avant qu'on parle d'une éventuelle candidature. Un alsacien ou quelqu'un qui vit dans le trou du cul du Limousin n'a aucune idée de leurs bilans. En 2020, quand j'entendais parler d'une potentielle candidature de Pécresse ou Hidalgo, ça me faisait sincèrement rire et me demander "mais QUI veut une candidature Hidalgo/Pécresse ?" : eh bien, manifestement, personne. :yawn:
 
29 Octobre 2021
377
2 401
204
Valérie Pécresse a remporté une primaire pour être candidate à l'élection présidentielle; l'analyse ne tient donc pas, au moins pour son cas personnel. Il n'y avait aucune raison a priori de penser qu'elle ferait un score aussi bas (au-dessous des 5%), d'autant plus qu'elle a sans aucun doute été victime (à l'instar de Yannick Jadot) d'un vote utile de fin de campagne qui a poussé des électeurs LR à reporter leur vote sur Macron. Elle a simplement fait une mauvaise campagne au sein d'un parti qui n'a aucun espace politique entre Macron, Le Pen et Zemmour. Pécresse a même poussé l'absurde jusqu'à défendre des idées qui ne sont pas du tout les siennes pour obtenir le soutien des militants pro-Ciotti.

Pour Anne Hidalgo, il faut bien se rendre compte qu'elle était la seule personnalité du PS à avoir eu des succès récents avec sa réélection à Paris. Je ne pense pas qu'elle ait spécialement été sacrifiée par son parti, elle était simplement la seule à pouvoir y aller. Quoi qu'il en soit, sa candidature était totalement illégitime et anti-démocratique puisqu'elle avait fait la promesse, à au moins trois reprises (ici, ou encore ici) pendant la campagne municipale, de ne pas être candidate à l'élection présidentielle. Aucune pitié donc. Elle appartient à un parti en fin de vie (comme avant lui le Parti Communiste et le Parti Radical). Que ce soit en matière d'écologie ou de social, le PS est complètement dépassé par EELV et LFI.

Sinon je partage les commentaires précédents, le PS et LR n'ont pas réalisé qu'avoir des succès électoraux en région parisienne était loin d'être suffisant pour convaincre toute la France. Tant pis pour eux et bon débarras. Un parti qui a trahi le gaullisme et un parti qui a trahi le peuple ne sont pas de grandes pertes.

@Budgies
Est-ce qu'elle s'est dévouée dans un élan d'altruisme typique de la socialisation féminine ?
Non, ça n'existe pas en politique. En tout cas certainement pas dans un parti de cette taille.

Le PS est un parti très implanté localement. Beaucoup d'élus du PS (vraiment beaucoup) vivent de la politique. C'est une boutique qui doit continuer de fonctionner et d'exister, et cette existence est conditionnée par une présence systématique à l'élection présidentielle. Hidalgo savait dès le départ qu'elle avait aucune chance et qu'elle n'aurait aucune idée particulière à présenter. Le PS le savait aussi, d'où l'absence d'emprunt et de risques financiers - le score inférieur à 5% était largement anticipé. Il a jamais été question d'autre chose que de préserver coûte que coûte une certaine visibilité pour le PS.
 
30 Août 2014
51
173
2 894
Je ne suis pas vraiment d'accord avec cet article.
Ok ce sont deux femmes mais elles ont aussi fait de très mauvaises campagnes!
Valérie Pécresse a été élue assez largement à la suite d'une primaire. Elle avait une vraie dynamique derrière elle à ce moment. Je me rappelle d'une (courte) période où on se demandait même si elle ne pourrait pas être au deuxième tour.
Mais elle a trop voulu ratisser sur l'électorat de l'extrême droite. Ce n'était pas une bonne oratrice... Elle n'était juste pas convaincante. LR a toujours un électorat bien implanté localement. Son score s'explique probablement par le vote utile. Les gens ont vu qu'elle n'avait aucune chance.
Anne Hidalgo n'a jamais été si populaire qu'on l'imagine. En dehors de Paris, je ne suis pas sûre que ce soit une personnalité rassembleuse. Il n'y avait aucune personnalité se démarquant au PS. Elle a probablement été choisie car elle était l'une des candidates les plus identifiables mais la dynamique n'a jamais été là...
Sur les quatre dernières élections présidentielles on a retrouvé trois fois des femmes au second tour. Et Ségolène Royal a subit un sexisme incroyable à l'époque de sa campagne ("qui va garder les enfants" et compagnie...). Ses camarades du PS lui avaient bien savonné la planche pourtant elle est allée jusqu'au second tour.
Pour le coup je pense que Pécresse et Hidalgo n'ont juste pas fait de bonnes campagnes et ça c'est retrouvé dans les urnes.
 
30 Septembre 2019
555
1 750
544
27
hidalgo ma soeur était énervé car elle avait appelé a voter macron.. "ça s'appelle un social-traitre" alors qu'elle l'a trouvais bien en maire de paris mais en dehors d'elle tous le monde se plaignait..et pécresse a voulu prendre l'electorat extrême droite donc elle s'est fait manger..
 
23 Décembre 2012
5 114
56 560
5 794
20anspasses.wordpress.com
Je suis pas trop d’accord avec l’argument de ça a foiré car l ‘élite parisienne est déconnectée de la France. Chirac était maire de Paris avant de devenir président. Et puis Hollande était maire de Tulle et Sarkozy de Neuilly sur Seine, on peut pas dire que plus de Français se reconnaissaient dans leur implantation régionale… Alors c’est vrai qu’ils avaient eu des rôles nationaux comme ministres, secrétaires de partis, etc. Mais c’est aussi le cas de Pécresse! Avant d’être à la tête de la région, elle s’est illustrée au gouvernement. Elle ne sort pas juste de la region parisienne.
Quant à Hidalgo, vu son score ridicule à Paris ça va bien au-delà d’une analyse Paris vs. le reste de la France. Si c’était vraiment populaire à Paris mais inconnue ailleurs le sujet, elle aurait été proche de Mélenchon niveau votes dans la ville ou au moins aurait battu EELV, ce qui n’est pas arrivé. Quelque chose d’autre s’est passé qui a tué sa candidature.

hidalgo ma soeur était énervé car elle avait appelé a voter macron.. "ça s'appelle un social-traitre" alors qu'elle l'a trouvais bien en maire de paris
Je comprends pas à quoi fait référence ta sœur :hesite: En 2017 je serais très étonnée qu’Hidalgo ait trahi Benoit Hamon en appelant à voter Macron au 1er tour comme certains PS ont fait vu que son mari était directeur de campagne de Hamon :hesite: Quant au 2e tour bah elle fait partie du PS, c’est pas une radicale du NPA. Ça a toujours été la ligne du PS de distinguer l’extrême-droite des partis républicains. Je suis un peu étonnée qu’on pense qu’une élue PS pourrait voter autrement :hesite:

Ensuite, Ségolène Royal est allée au 2e tour parce qu’à l’époque, on était plutôt dans le bipartisme avec PS va UMP. Les gens votaient massivement pour l’un ou l’autre aux présidentielles. Le parti était aussi plus discipliné et loyal qu’aujourd’hui car ses membres pouvaient en tirer avantage. Et malgré tout, Bayrou du MoDem a fait un score hyper élevé, 3 fois plus que les élections précédentes et 2 fois moins qu’aux suivantes, ce qui laisse quand même penser que le bipartisme aurait été moins installé dans le paysage politique, Royal aurait bien plus galéré à atteindre le second tour. Ensuite même son propre compagnon l’a soutenue hyper mollement (c’est à cette période qu’il a commencé à se mettre en ménage avec Trierweiller au lieu de s’investir à fond pour sa victoire- lui-même aurait voulu être le candidat mais avait renoncé face à la popularité de sa femme) pour se faire élire lui-même le mandat suivant en ayant une personnalité vachement plus terne et moins de fans (Royal avait autant de gens qui l’adoraient que de gens qui la détestaient alors que Hollande laissait plus indifférent). Compte tenu du contexte, je pense qu’elle aurait eu beaucoup plus de chance de remporter les élections si elle avait été mieux soutenue, au moins comme Hollande l’a été ensuite.
Dans tous les cas, c’est un phénomène différent car Royal a fait face au plafond de verre (quand le succès bloque à un certain pallier) et Hidalgo à la falaise de verre (quand il n’y a pas de succès en vue donc tu es choisie pour être sacrifiée).
 
Dernière édition :
17 Décembre 2021
308
4 420
154
Quant à Hidalgo, vu son score ridicule à Paris ça va bien au-delà d’une analyse Paris vs. le reste de la France. Si c’était vraiment populaire à Paris mais inconnue ailleurs le sujet, elle aurait été proche de Mélenchon niveau votes dans la ville ou au moins aurait battu EELV, ce qui n’est pas arrivé. Quelque chose d’autre s’est passé qui a tué sa candidature.
Après, les parisiens l'ont élue maire quand elle disait "promis, je ferais mon mandat, je ne serais pas candidate aux présidentielles", je comprends qu'ils l'envoient chier quand finalement, elle fait ce qu'elle leur avait dit qu'elle ne ferait pas.
 
29 Octobre 2021
377
2 401
204
@MorganeGirly
Quelque chose d’autre s’est passé qui a tué sa candidature.
Lors de la campagne municipale, Anne Hidalgo s'était engagée à se consacrer à Paris et à ne pas être candidate à l'élection présidentielle.

Je trouve ça sain et rassurant de voir que Paris lui a fait payer très cher cette promesse non tenue. Et je trouve indécent qu'elle ne démissionne pas de son poste de maire qu'elle occupe, désormais, de manière illégitime.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes