Mh, je me demande si ce comportement vient pas de notre entourage aussi.

Par exemple, avant de demenager pour mes études j'avais énormément de confiance en moi, j'étais drôle je pense, et les gens me renvoyaient constamment une image de moi qui me faisait du bien, j'avais pas que des amis mais dans les groupes que je fréquentais j'étais appréciée.

Ensuite j'ai déménagé pour reprendre mes études, et là ça m'a fait mal. Déjà d'avoir 24 ans quand tout le monde en a 19, d'avoir redoublé, d'avoir pas ou peu de monde qui valide mon humour, avoir à courir après les gens quand on part de l'école, ne pas être invitée aux soirées, avoir une fille qui sort avec mon colloc et de savoir que lui est invité aux soirées et pas moi ça me mine le moral.

Pourtant quand je reviens à Paris je me sens à ma place, les gens m'écoutent, m'apprécient.
Je commence à devenir une personne renfermée et solitaire, et ça me rend vraiment triste.
 
Ça me fait penser au fait que les femmes n'occupent pas l'espace public comme le font les hommes : je pense aux événements sportifs où la majorité des personnes qui sortent hurler leur joie/klaxonner dans la rue sont des hommes. Et je ne vois pas d'équivalent féminin, de femmes qui sortiraient régulièrement dans la rue en groupe pour hurler leur joie collectivement.
 

TennanTen

Ne pas citer mes messages, svp merci :)
Je suis d'accord avec @JAK-STAT, quelqu'un qu'on dirait de "solaire" ce serait quelqu'un qui transmet de bonnes ondes, qui donne confiance et qui est surtout à l'écoute. C'est pas quelqu'un qui va gueuler comme un putois, qui n'écoute absolument rien, ne réfléchit pas et piétine les autres. Et ces personnes là, elles me donnent envi de partir en courant plutôt que d'essayer de discuter avec.

@grenouilleau C'est la société genrée et stéréotypée qui a voulu ça, beaucoup de parents éduquent leur filles à être de jolies poupées discrètes qui ne doivent pas trop faire de vagues. Contrairement aux garçons.
 
@0h-dear et @Al.ly , la sociologie a permis des études qui montraient que urbains et ruraux n'étaient pas sociabilisés de manière identique, et qu'en gros un urbain a plus de chance de "comprendre" un autre urbain (même d'un autre pays que le sien, par ex un parisien.ne et un.e viennois.e) qu'une personne vivant dans son propre pays, mais à la campagne, et inversement (lien vers un résumé de l'analyse de Georg Simmel par un journaliste de Slate). Donc vos impressions sont sans doute fondées, peut-être que vos "codes de sociabilisation" étaient différents de ceux d'une partie de vos camarades, d'où la difficulté à s'intégrer.

Pour le cas où cela ne serait pas évident, je ne dénigre pas l'une des sociabilité par rapport à l'autre (je ne dis pas que la sociabilité urbaine est meilleure que la sociabilité rurale). Les deux sont différentes. J'essaye juste de fournir des éléments de compréhension à une situation (pour ce que j'en ai compris). Qu'en bref, pour une personne, changer de milieu, c'est dur.

Edit : pour nuancer, il y a aussi cet article d'un prof de Science Po Grenoble, qui souligne que les "codes" diffèrent encore selon l'âge, et même davantage, que selon l'origine sociale.
 
Merci pour cet article !

Pour ma part j'ai une astuce que j'utilise, c'est simplement d'arrêter de penser. C'est difficile, ça me rend malpolie et je me déteste pendant des semaines voire des années pour des choses que j'ai dites et que je regrette, mais au moins j'aurais dit quelque chose ^^

Par contre ça reste difficile à l'écrit. Je me vois vraiment pas envoyer un mail sincère à quelqu'un sans m'excuser de le/la déranger (du coup j'envoie rien, c'est simple :lunette:).
 
Avant je m’excusais très souvent. Et pour être franche, je vais être vraiment dure mais j’ai eu une collègue l’année dernière qui s’excusait TOUT LE TEMPS, mais genre vraiment tout le temps. Elle ralait sur certaines personnes mais s’ecrasait complètement devant eux et s’excusait de tout et rien. J’ai réalisé que ça pouvait être très énervant pour la personne en face. Je ne saurais dire pourquoi. Du coup maintenant je ne m’excuse plus.

Sinon je pense aussi qu’effectivement les personnes qui prennent toute la place et parlent fort sont souvent des hommes (souvent hein, pas systématiquement).
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes