nouchkabada;4244525 a dit :
Justement non. Souvent les études demandent de la mobilité, mais pour beaucoup ça n'est pas possible parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Donc on choisit une formation dans la grande ville la plus proche, quitte à faire quelques heures de trajet par jour. Je connais plusieurs personnes comme ça qui ont du choisir leurs études en fonction de ce qui était près de chez leur parents parce qu'ils n'avaient pas les moyens de payer autre chose. Quand on a pas les moyens de supporter un deuxième loyer, même avec les bourses, ça joue très clairement sur le choix d'études (la proximité, mais aussi le type d'études : des études courtes et professionalisantes sont "rentables" plus vite que des études longues). Et si je déménage de chez moi l'an prochain, je me considère plus comme une privilégiée que dans la norme.
Mais bon dans ce cas là alors c'est pas la bourse au mérite qui va totalement inverser la tendance, non? Si l'objectif est de vraiment commencer à travailler vite pour être indépendant financièrement, on est plus dans la même logique, c'est pas les 200€ en plus qui vont faire se dire "ah bon ça va alors tu peux faire 7 ans d'études au lieu de 2", enfin si c'est le cas j'avoue que je comprends pas le raisonnement...
 
arrrum;4244832 a dit :
nouchkabada;4244525 a dit :
Justement non. Souvent les études demandent de la mobilité, mais pour beaucoup ça n'est pas possible parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Donc on choisit une formation dans la grande ville la plus proche, quitte à faire quelques heures de trajet par jour. Je connais plusieurs personnes comme ça qui ont du choisir leurs études en fonction de ce qui était près de chez leur parents parce qu'ils n'avaient pas les moyens de payer autre chose. Quand on a pas les moyens de supporter un deuxième loyer, même avec les bourses, ça joue très clairement sur le choix d'études (la proximité, mais aussi le type d'études : des études courtes et professionalisantes sont "rentables" plus vite que des études longues). Et si je déménage de chez moi l'an prochain, je me considère plus comme une privilégiée que dans la norme.
Mais bon dans ce cas là alors c'est pas la bourse au mérite qui va totalement inverser la tendance, non? Si l'objectif est de vraiment commencer à travailler vite pour être indépendant financièrement, on est plus dans la même logique, c'est pas les 200€ en plus qui vont faire se dire "ah bon ça va alors tu peux faire 7 ans d'études au lieu de 2", enfin si c'est le cas j'avoue que je comprends pas le raisonnement...
Hum, j'avoue que cette partie était peut-être un peu HS. Ce que je voulais dire, c'est que l'argent disponible peut jouer énormément sur le choix des études. Et dans certains cas, des étudiants devront faire des études courtes, ou de l'alternance pour avoir un salaire rapidement parce que leur parents n'ont pas les moyens de payer des études plus longues. Je disais ça parce que c'est un peu le même principe que pour a ville d'études : on fait ses choix en fonction de ce que le facteur soussous permet. En augmentant le facteur sous on rend plus de choses possibles. Ce n'est pas vraiment une question de vouloir l'indépendance finnancière, mais de ne pas pouvoir faire autre chose. Et c'est pareil pour le logement, on choisit selon les ressources dont on dispose, et si on dispose de plus de ressources on a plus de choix. (même si je suis d'accord que c'est pas 200 euros qui vont faire une différence énorme, mais c'est toujours ça et ça peut être une aide importante pour certains. Dans mon cas, ça me paierait presque mon loyer en cité U)
 
nouchkabada;4245941 a dit :
arrrum;4244832 a dit :
nouchkabada;4244525 a dit :
Justement non. Souvent les études demandent de la mobilité, mais pour beaucoup ça n'est pas possible parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Donc on choisit une formation dans la grande ville la plus proche, quitte à faire quelques heures de trajet par jour. Je connais plusieurs personnes comme ça qui ont du choisir leurs études en fonction de ce qui était près de chez leur parents parce qu'ils n'avaient pas les moyens de payer autre chose. Quand on a pas les moyens de supporter un deuxième loyer, même avec les bourses, ça joue très clairement sur le choix d'études (la proximité, mais aussi le type d'études : des études courtes et professionalisantes sont "rentables" plus vite que des études longues). Et si je déménage de chez moi l'an prochain, je me considère plus comme une privilégiée que dans la norme.
Mais bon dans ce cas là alors c'est pas la bourse au mérite qui va totalement inverser la tendance, non? Si l'objectif est de vraiment commencer à travailler vite pour être indépendant financièrement, on est plus dans la même logique, c'est pas les 200€ en plus qui vont faire se dire "ah bon ça va alors tu peux faire 7 ans d'études au lieu de 2", enfin si c'est le cas j'avoue que je comprends pas le raisonnement...
Hum, j'avoue que cette partie était peut-être un peu HS. Ce que je voulais dire, c'est que l'argent disponible peut jouer énormément sur le choix des études. Et dans certains cas, des étudiants devront faire des études courtes, ou de l'alternance pour avoir un salaire rapidement parce que leur parents n'ont pas les moyens de payer des études plus longues. Je disais ça parce que c'est un peu le même principe que pour a ville d'études : on fait ses choix en fonction de ce que le facteur soussous permet. En augmentant le facteur sous on rend plus de choses possibles. Ce n'est pas vraiment une question de vouloir l'indépendance finnancière, mais de ne pas pouvoir faire autre chose. Et c'est pareil pour le logement, on choisit selon les ressources dont on dispose, et si on dispose de plus de ressources on a plus de choix. (même si je suis d'accord que c'est pas 200 euros qui vont faire une différence énorme, mais c'est toujours ça et ça peut être une aide importante pour certains. Dans mon cas, ça me paierait presque mon loyer en cité U)
Je trouve que 200€, ça fait une sacrée différence ! Je suis pour le retrait de la bourse au mérite si cela permet de réajuster la bourse sur critères sociaux pour tout le monde. Cependant, ça me surprend de voir plein de Madz - et je te cite mais je ne te vise pas personnellement - pensent que 200€ ne peuvent pas faire la différence. Franchement, quand on est vraiment dans la merde, 200€ c'est énorme. C'est le budget de deux mois de courses, l'intégralité du loyer après les APL, voire quelques verres en terrasses parce oui, c'est important une vie sociale quand même. Et aujourd'hui encore, même en n'étant plus étudiante - mais dans une situation professionnelle assez précaire - je trouve que 200€ font la différence. Pas une différence vitale, mais une différence sur notre qualité de vie. Alors imaginez pour un étudiant.
 
suomi;4246150 a dit :
nouchkabada;4245941 a dit :
arrrum;4244832 a dit :
nouchkabada;4244525 a dit :
Justement non. Souvent les études demandent de la mobilité, mais pour beaucoup ça n'est pas possible parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Donc on choisit une formation dans la grande ville la plus proche, quitte à faire quelques heures de trajet par jour. Je connais plusieurs personnes comme ça qui ont du choisir leurs études en fonction de ce qui était près de chez leur parents parce qu'ils n'avaient pas les moyens de payer autre chose. Quand on a pas les moyens de supporter un deuxième loyer, même avec les bourses, ça joue très clairement sur le choix d'études (la proximité, mais aussi le type d'études : des études courtes et professionalisantes sont "rentables" plus vite que des études longues). Et si je déménage de chez moi l'an prochain, je me considère plus comme une privilégiée que dans la norme.
Mais bon dans ce cas là alors c'est pas la bourse au mérite qui va totalement inverser la tendance, non? Si l'objectif est de vraiment commencer à travailler vite pour être indépendant financièrement, on est plus dans la même logique, c'est pas les 200€ en plus qui vont faire se dire "ah bon ça va alors tu peux faire 7 ans d'études au lieu de 2", enfin si c'est le cas j'avoue que je comprends pas le raisonnement...
Hum, j'avoue que cette partie était peut-être un peu HS. Ce que je voulais dire, c'est que l'argent disponible peut jouer énormément sur le choix des études. Et dans certains cas, des étudiants devront faire des études courtes, ou de l'alternance pour avoir un salaire rapidement parce que leur parents n'ont pas les moyens de payer des études plus longues. Je disais ça parce que c'est un peu le même principe que pour a ville d'études : on fait ses choix en fonction de ce que le facteur soussous permet. En augmentant le facteur sous on rend plus de choses possibles. Ce n'est pas vraiment une question de vouloir l'indépendance finnancière, mais de ne pas pouvoir faire autre chose. Et c'est pareil pour le logement, on choisit selon les ressources dont on dispose, et si on dispose de plus de ressources on a plus de choix. (même si je suis d'accord que c'est pas 200 euros qui vont faire une différence énorme, mais c'est toujours ça et ça peut être une aide importante pour certains. Dans mon cas, ça me paierait presque mon loyer en cité U)
Je trouve que 200€, ça fait une sacrée différence ! Je suis pour le retrait de la bourse au mérite si cela permet de réajuster la bourse sur critères sociaux pour tout le monde. Cependant, ça me surprend de voir plein de Madz - et je te cite mais je ne te vise pas personnellement - pensent que 200€ ne peuvent pas faire la différence. Franchement, quand on est vraiment dans la merde, 200€ c'est énorme. C'est le budget de deux mois de courses, l'intégralité du loyer après les APL, voire quelques verres en terrasses parce oui, c'est important une vie sociale quand même. Et aujourd'hui encore, même en n'étant plus étudiante - mais dans une situation professionnelle assez précaire - je trouve que 200€ font la différence. Pas une différence vitale, mais une différence sur notre qualité de vie. Alors imaginez pour un étudiant.
Je me suis mal exprimée. Je pense que oui, 200 euros c'est une somme très conséquente dans un budget étudiant (comme je l'ai dit ça me paie quasiment mon loyer) et ça peut faire une sacrée différence. Je voulais juste dire que tout seul, ça ne permettrait pas de passer comme l'a dit Arrrum de 2 à 7 ans d'études. Il faut qu'il y ait soit d'autres bourses soit une aide des parents derrière en plus pour que ça permette à des élèves vraiment en difficulté de passer de l'autre côté de la barrière.

Mais oui, 1800 euros sur l'année c'est conséquent.
 
nouchkabada;4246211 a dit :
suomi;4246150 a dit :
nouchkabada;4245941 a dit :
arrrum;4244832 a dit :
nouchkabada;4244525 a dit :
Justement non. Souvent les études demandent de la mobilité, mais pour beaucoup ça n'est pas possible parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Donc on choisit une formation dans la grande ville la plus proche, quitte à faire quelques heures de trajet par jour. Je connais plusieurs personnes comme ça qui ont du choisir leurs études en fonction de ce qui était près de chez leur parents parce qu'ils n'avaient pas les moyens de payer autre chose. Quand on a pas les moyens de supporter un deuxième loyer, même avec les bourses, ça joue très clairement sur le choix d'études (la proximité, mais aussi le type d'études : des études courtes et professionalisantes sont "rentables" plus vite que des études longues). Et si je déménage de chez moi l'an prochain, je me considère plus comme une privilégiée que dans la norme.
Mais bon dans ce cas là alors c'est pas la bourse au mérite qui va totalement inverser la tendance, non? Si l'objectif est de vraiment commencer à travailler vite pour être indépendant financièrement, on est plus dans la même logique, c'est pas les 200€ en plus qui vont faire se dire "ah bon ça va alors tu peux faire 7 ans d'études au lieu de 2", enfin si c'est le cas j'avoue que je comprends pas le raisonnement...
Hum, j'avoue que cette partie était peut-être un peu HS. Ce que je voulais dire, c'est que l'argent disponible peut jouer énormément sur le choix des études. Et dans certains cas, des étudiants devront faire des études courtes, ou de l'alternance pour avoir un salaire rapidement parce que leur parents n'ont pas les moyens de payer des études plus longues. Je disais ça parce que c'est un peu le même principe que pour a ville d'études : on fait ses choix en fonction de ce que le facteur soussous permet. En augmentant le facteur sous on rend plus de choses possibles. Ce n'est pas vraiment une question de vouloir l'indépendance finnancière, mais de ne pas pouvoir faire autre chose. Et c'est pareil pour le logement, on choisit selon les ressources dont on dispose, et si on dispose de plus de ressources on a plus de choix. (même si je suis d'accord que c'est pas 200 euros qui vont faire une différence énorme, mais c'est toujours ça et ça peut être une aide importante pour certains. Dans mon cas, ça me paierait presque mon loyer en cité U)
Je trouve que 200€, ça fait une sacrée différence ! Je suis pour le retrait de la bourse au mérite si cela permet de réajuster la bourse sur critères sociaux pour tout le monde. Cependant, ça me surprend de voir plein de Madz - et je te cite mais je ne te vise pas personnellement - pensent que 200€ ne peuvent pas faire la différence. Franchement, quand on est vraiment dans la merde, 200€ c'est énorme. C'est le budget de deux mois de courses, l'intégralité du loyer après les APL, voire quelques verres en terrasses parce oui, c'est important une vie sociale quand même. Et aujourd'hui encore, même en n'étant plus étudiante - mais dans une situation professionnelle assez précaire - je trouve que 200€ font la différence. Pas une différence vitale, mais une différence sur notre qualité de vie. Alors imaginez pour un étudiant.
Je me suis mal exprimée. Je pense que oui, 200 euros c'est une somme très conséquente dans un budget étudiant (comme je l'ai dit ça me paie quasiment mon loyer) et ça peut faire une sacrée différence. Je voulais juste dire que tout seul, ça ne permettrait pas de passer comme l'a dit Arrrum de 2 à 7 ans d'études. Il faut qu'il y ait soit d'autres bourses soit une aide des parents derrière en plus pour que ça permette à des élèves vraiment en difficulté de passer de l'autre côté de la barrière.

Mais oui, 1800 euros sur l'année c'est conséquent.
Oui c'est sûr que ça n'est pas ça qui peut te faire gagner 7 ans d'études. Après, on peut dire ça sur tout - c'est pas 5 heures de baby-sitting par semaine qui va m'aider à faire un master, c'est pas uniquement ma bourse sur critères sociaux de 400€ qui va m'aider à faire un master, c'est pas les 100€ que me donnent ma mère qui va me dépatouiller de ma situation précaire d'étudiante. Sauf que tout accumulé, ça nous permet parfois d'arriver un peu plus haut qu'on ne l'espérait. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, mais on pourrait dire cela de tout. :test
Après, j'ai du mal à dire que je suis contre la bourse au mérite car j'y ai bénéficié et que ça m'a été d'une très grande aide. Mais je ne dirais pas que je ne serais jamais là sans elle. J'aurais de toute façon fait mon master, quitte à travailler plus à côté. Ce que je dis est assez contradictoire, j'en ai conscience. Mais pour moi, une bourse doit être attribuée sur critères sociaux.
 
suomi;4246296 a dit :
nouchkabada;4246211 a dit :
suomi;4246150 a dit :
nouchkabada;4245941 a dit :
arrrum;4244832 a dit :
nouchkabada;4244525 a dit :
Justement non. Souvent les études demandent de la mobilité, mais pour beaucoup ça n'est pas possible parce qu'ils n'en ont pas les moyens. Donc on choisit une formation dans la grande ville la plus proche, quitte à faire quelques heures de trajet par jour. Je connais plusieurs personnes comme ça qui ont du choisir leurs études en fonction de ce qui était près de chez leur parents parce qu'ils n'avaient pas les moyens de payer autre chose. Quand on a pas les moyens de supporter un deuxième loyer, même avec les bourses, ça joue très clairement sur le choix d'études (la proximité, mais aussi le type d'études : des études courtes et professionalisantes sont "rentables" plus vite que des études longues). Et si je déménage de chez moi l'an prochain, je me considère plus comme une privilégiée que dans la norme.
Mais bon dans ce cas là alors c'est pas la bourse au mérite qui va totalement inverser la tendance, non? Si l'objectif est de vraiment commencer à travailler vite pour être indépendant financièrement, on est plus dans la même logique, c'est pas les 200€ en plus qui vont faire se dire "ah bon ça va alors tu peux faire 7 ans d'études au lieu de 2", enfin si c'est le cas j'avoue que je comprends pas le raisonnement...
Hum, j'avoue que cette partie était peut-être un peu HS. Ce que je voulais dire, c'est que l'argent disponible peut jouer énormément sur le choix des études. Et dans certains cas, des étudiants devront faire des études courtes, ou de l'alternance pour avoir un salaire rapidement parce que leur parents n'ont pas les moyens de payer des études plus longues. Je disais ça parce que c'est un peu le même principe que pour a ville d'études : on fait ses choix en fonction de ce que le facteur soussous permet. En augmentant le facteur sous on rend plus de choses possibles. Ce n'est pas vraiment une question de vouloir l'indépendance finnancière, mais de ne pas pouvoir faire autre chose. Et c'est pareil pour le logement, on choisit selon les ressources dont on dispose, et si on dispose de plus de ressources on a plus de choix. (même si je suis d'accord que c'est pas 200 euros qui vont faire une différence énorme, mais c'est toujours ça et ça peut être une aide importante pour certains. Dans mon cas, ça me paierait presque mon loyer en cité U)
Je trouve que 200€, ça fait une sacrée différence ! Je suis pour le retrait de la bourse au mérite si cela permet de réajuster la bourse sur critères sociaux pour tout le monde. Cependant, ça me surprend de voir plein de Madz - et je te cite mais je ne te vise pas personnellement - pensent que 200€ ne peuvent pas faire la différence. Franchement, quand on est vraiment dans la merde, 200€ c'est énorme. C'est le budget de deux mois de courses, l'intégralité du loyer après les APL, voire quelques verres en terrasses parce oui, c'est important une vie sociale quand même. Et aujourd'hui encore, même en n'étant plus étudiante - mais dans une situation professionnelle assez précaire - je trouve que 200€ font la différence. Pas une différence vitale, mais une différence sur notre qualité de vie. Alors imaginez pour un étudiant.
Je me suis mal exprimée. Je pense que oui, 200 euros c'est une somme très conséquente dans un budget étudiant (comme je l'ai dit ça me paie quasiment mon loyer) et ça peut faire une sacrée différence. Je voulais juste dire que tout seul, ça ne permettrait pas de passer comme l'a dit Arrrum de 2 à 7 ans d'études. Il faut qu'il y ait soit d'autres bourses soit une aide des parents derrière en plus pour que ça permette à des élèves vraiment en difficulté de passer de l'autre côté de la barrière.

Mais oui, 1800 euros sur l'année c'est conséquent.
Oui c'est sûr que ça n'est pas ça qui peut te faire gagner 7 ans d'études. Après, on peut dire ça sur tout - c'est pas 5 heures de baby-sitting par semaine qui va m'aider à faire un master, c'est pas uniquement ma bourse sur critères sociaux de 400€ qui va m'aider à faire un master, c'est pas les 100€ que me donnent ma mère qui va me dépatouiller de ma situation précaire d'étudiante. Sauf que tout accumulé, ça nous permet parfois d'arriver un peu plus haut qu'on ne l'espérait. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, mais on pourrait dire cela de tout. :test
Après, j'ai du mal à dire que je suis contre la bourse au mérite car j'y ai bénéficié et que ça m'a été d'une très grande aide. Mais je ne dirais pas que je ne serais jamais là sans elle. J'aurais de toute façon fait mon master, quitte à travailler plus à côté. Ce que je dis est assez contradictoire, j'en ai conscience. Mais pour moi, une bourse doit être attribuée sur critères sociaux.
Ah mais je suis tout à fait d'accord hein. :yawn: Sur les deux points d'ailleurs. Moi aussi je pense que baser une bourse sur une mention c'est moyennement pertinent, mais d'un autre côté je ne suis guère pour sa supression dans ces conditions et sans contrepartie... Moi aussi je suis contradictoire. :yawn:
 
Je tiens à dire que sans la bourse au mérite et mes 200 euros par mois je n'aurais pas eu de quoi faire mes courses et me payer un ciné une fois de temps en temps. Mes parents n'auraient pas pu me donner plus de 60 euros par mois et s'ils avaient voulu quand même le faire, ils auraient dû supprimer les cours d'équitations de ma petite soeur. C'est sa passion et elle est vraiment douée, je me serais sentie coupable et mon année cloîtrée dans mon petit appart sans jamais pouvoir sortir avec mes amis faite d'argent aurait été un enfer. Et cette histoire de donner 1000 euros au étudiants d'échelon 0 me laisse dubitative....
 
Ce que je trouve hallucinant, c'est que cette bourse au mérite n'est accordée qu'aux élèves qui ont le droit à une bourse sur critères sociaux... Les élèves ayant eu mention TB mais qui n'ont pas le droit à la bourse sur CS sont donc moins méritant ? :O

Parce que les plafonds sont quand même très bas. Il suffit de dépasser de 10 euros pour qu'elle soit refusée et ça ne veut pas dire que les parents gagnes 6000 euros par mois. Il y a des élèves non boursiers qui ont aussi besoin d'argent !
 
effectivement...
je n'ai pas le droit à l'éxonération des frais d'inscriptions. en ce qui me concerne si j'ai le bac, je compte faire un prêt étudiant garenti par l'Etat pour payer les transports (entre 1500 et 2000€ par an selon ou je vais) et tout les frais annexes.
j'ai la chance de vivre chez mes parents & heureusement d'ailleurs.

Le minimum ça serait que la sécu ne fasse pas payer la cotisation a la sécu étudiante (200€ quand même !)

ça m'énerve bien de voir des meufs avec qui j'étais au lycée avoir des bourses au mérites car "mention TB"  alors que certaines n'en avaient pas besoin.
 
Oui, ou des bourses sur critères sociaux qui sont dépensées dans tout sauf pour les études... Ou encore ces élèves qu'on ne voit qu'en TD et qui ratent leurs partiels avec 2 de moyenne pour ne pas qu'on leur retire leur bourse...

Je serais pour un contrôle plus strict de l'utilisation des bourses. Ca éviterait que des gens qui en ont vraiment besoin doivent faire des prets ou réclamer de l'argent à leur parents pour pouvoir faire leur études.

(Et puis pour la bourse au mérite, quand on voit que la plupart des mentions très bien sont obtenue grâce aux options, qui, je le rappelle, sont un coefficient 3 avec que les points au dessus de la moyenne qui compte, je pense qu'elles n'ont plus réellement de sens. Il y a beaucoup de bachelier mention très bien qui ne l'aurait pas obtenu sans option....)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes