Bilan 2020

De toute mon existence j'ai le sentiment que 2020 est l'année qui est passée le plus rapidement... mais pas pour les bonnes raisons. :lol: Les souvenirs du début de l'année sont encore tout frais, tout simplement car ce sont les derniers évènements concrets et légers qui se sont déroulés. :yawn: De mars à mai puis tout le mois de novembre j'ai l'impression qu'il ne s'est RIEN passé. L'été a été en pointillés également. Ce sentiment est d'autant plus renforcé par le fait qu'on avait de GROS projets pour 2020 avec mon copain. 2020 devait être l'année où l'on partait vivre à l'étranger. Ou, à défaut, l'année où on déménageait pour un plus grand appart confortable avec pourquoi pas l'adoption d'un chat et l'achat de quelques plantes vertes et d'une voiture. :lol: Plus un gros voyage de 3 semaines aux Etats-Unis où je devais revoir mes potes expat et faire un road-trip de folie.:rockon:
SPOILER ALERT: rien de tout ça n'a été concrétisé.:yawn: La covid est la seule responsable. Outre le fait que les recherches d'un boulot à l'étranger sont quasiment devenues impossibles, cette pandémie m'a fait réaliser que ma seule envie était d'être entourée de mes proches, dans un petit chez moi douillet. La recherche d'appartement a également été mis en suspend lorsque l'on a appris qu'on pouvait avoir quelque chose dans nos critères pour un prix très correct, à condition d'attendre 2021. On attend donc. Ca renforce cette sensation de n'avoir pas avancé durant cette année mais on se rassure en se disant que c'est pour la bonne cause. Un autre point global qui me vient en tête et que cette année j'ai absolument cessé de me soucier de mes potes. C'était un gros point d'interrogation depuis des années. Je prends les choses bien trop à cœur lorsqu'il s'agit d'amitié et parfois ça me bouffe la vie. Je pense que le fait de traverser une pandémie mondiale plus les autres trucs merdiques que j'ai listé ci-dessous m'ont fait complètement lâcher prise par rapport à ça, ce qui est un point positif notons le. :cretin:

J'aime toujours reprendre le déroulé de mon année dans l'ordre chronologique.
Le début de l'année a été très fatiguant physiquement. Je me suis pris une grosse cuite le 31 décembre et j'ai passé mon 1er janvier complètement malade (une collègue polonaise m'a dit une fois que chez elle, on pensait que la façon dont on commençait l'année déterminait la façon dont elle allait se dérouler - elle ne croyait pas si bien dire :lol:). Ensuite j'ai enchainé les migraines et les malaises. Je crois que j'étais très fatiguée par le travail, on sortait aussi d'une grève ratp qui nous avait forcé au télétravail et on rerentrait dans une nouvelle vague de stress avec le début du covid. En parallèle j'avais commencé des changements dans mon mode de vie (arrêt de la viande, dry january...).
Puis le confinement. Je me souviens qu'il est arrivé après une bonne remontée de la pente. J'avais passé un week-end génial avec mes copines à rattraper le temps perdu puis un week-end dans le sud avec mon copain à déambuler sans but dans les rues de Marseille. Autant vous dire que ça nous a coupé la chique.:cretin: Bien sûr je faisais partie des bien loties : je suis partie vivre chez ma mère à la montagne avec mon mec. Le travail est devenu plus light et j'ai même eu un peu de chômage partiel sans grosse conséquence financière. Mais je n'ai pas supporté l'inactivité... Passer mes journées à lire des livres et mater des séries me parait toujours séduisant sur le papier mais concrètement c'est quelque chose que je supporte difficilement plus d'une journée. On a fait quelques balades, on a suivi un programme sportif et on a beaucoup cuisiné... mais la vie quotidienne, mes amis et même mes collègues, tout cela me manquait beaucoup trop. J'ai l'impression d'avoir gâché mon temps pendant ces quelques semaines (et en plus j'ai pris 4 kilos que je n'ai pas reperdu et j'ai remangé de la viande). J'essaye de me dire qu'au moins j'ai passé du temps avec ma famille et que cela m'a fait prendre conscience de certaines choses (i.e. je ne tiens pas en place et je me fais vite chier :lol:).
Ensuite déconfinement : gros sentiment de liberté. Vite freiné par de nombreux évènements : mon copain se fait agresser lors d'une soirée ce qui me stress pendant pas mal de temps et puis les contraintes reviennent, port du masque dans la rue, week-end écourté encore et toujours à cause de la covid, etc. Au final je ne prends que de courtes vacances.
A la rentrée de gros changements : j'ai une nouvelle cheffe qui ne parle pas français, je parle donc anglais tous les jours. Elle est dans une dynamique d'évolution, de progression, et nous donne toujours de nouveaux challenges. Je progresse donc mais je suis aussi stressée et je ne suis plus du tout dans ma zone de confort au boulot. En cette période je réalise aussi que je peux plaire à d'autres mecs que mon copain et ça me fait du bien. Ca me perturbe aussi beaucoup mais la conclusion est toujours la même : c'est lui que j'aime et c'est avec lui que je veux passer ma vie.
Quoiqu'il en soit le vent de changements est vite balayé par le second confinement. Rebelote retour chez maman. Cette fois ci le travail est plus intense et j'ai un gros sentiment de ras le bol qui monte : en 2020 j'ai beaucoup travaillé et je n'ai eu aucune compensation. Je n'ai pas pu voyager, je n'ai pas pu sortir, je n'ai pas pu voir mes amis... Le simple fait de boire une bière en terrasse me manque. Ce sentiment continue en Décembre même lorsque je rentre à Paris. Je travaille, je travaille et je ne vois personne à part mon mec (et ok 2 copains en mode clandestins:ninja:). Je ne peux même pas décharger ma frustration auprès de mes collègues, ce qui généralement suffit amplement et me rappelle pourquoi j'aime mon boulot malgré tout. J'ai grossi et je n'ai perdu aucun des kilos accumulés pendant ces deux confinements. En même temps le télétravail dans un petit studio, les salles de sport fermées et le temps gris de Paris n'aident pas à s'activer. Je me sens un peu au bout du rouleau mais j'essaye de garder le moral.... jusqu'à ce que je finisse aux urgences la semaine dernière.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Alors clairement je sais que ça n'a rien à voir mais je me dis que tout arrive pour une raison. Mon corps m'a dit stop. Je suis arrêtée pendant 2 semaines, mes collègues ont été ultra compréhensives et je ne touche plus à mon ordi pro. Ca fait du bien. Et cette petite trêve de Noël qui me permet de sortir en journée voir mes amis je vais en profiter aussi. Je crois que 2020 on en a plus que marre de toi.

(Edit : et je vais rien écrire sur ce que j'attends de 2021 parce que je pense qu'on est tous un peu à marcher sur des œufs en ce qui concerne l'année qui arrive. :lol:)
 
Dernière édition :
J’ai également la sensation que cette année a été pleine de vides, de moments non-vécus, qui donnent l’impression qu’elle est passée à la fois trop lentement et trop vite. Mais ça a quand même été une année riche en évènements pour moi. Ça a été encore une année sous le signe de l'angoisse, mais aussi une année d'accomplissements professionnels et personnels.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je crois que ce que je voudrais garder en tête, par rapport à cette année, c'est la fierté. Fierté d'avoir survécu à ma santé mentale vacillante, à ce premier confinement, à ces angoisses, à ma situation familiale douloureuse. Fierté d'avancer dans ma thérapie, d'avoir eu ces accomplissements professionnels, d'avoir réalisé de petites choses sur le plan personnel, comme le fait d'avoir entamé le yoga, le sport, de cuisiner plus et de commencer à m'améliorer en rangement. Cette année, je crois que j'ai été douce, gentille, malgré les situations difficiles, avec les gens qui m'entourent. J'ai envie de m'en féliciter parce que ces dernières années, la frustration, ma difficulté avec le conflit, me rendaient parfois mesquine. Je suis fière de la façon dont j'ai réagi avec les autres, même si le chemin reste long pour devenir moi-même, pour ne plus me cacher, m'empêcher, m'angoisser, pour être totalement présente, sans m'excuser.


Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Pink Bubble

Machin, là, qui fait la pub Guess
J'adore lire les bilans des gens !

Attention, pavé césar et c'est pas ultra joyeux :sweatdrop:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Du coup, en positif: j'ai des ami.e.s et un copain formidables, mes proches se portent bien, nous avons pu faire notre voyage avec Monsieur, j'ai continué mon sport malgré les confinements, je me suis faite tatouer et j'ai les cheveux bleus :supermad:
 
Pour l'année 2020.
- J'ai changé de travail. L'ancien ne me plaisait définitivement pas, j'ai eu plusieurs propositions après avoir postulé à plusieurs endroits. Finalement j'ai choisi de refuser l'emploi qui lequel j'avais déjà de l'expérience pour quelque chose que je connaissait beaucoup moins. J'ai eu raison. Puis, j'ai eu un gain de salaire de 600 euros par mois et 15 minutes à pieds pour y aller.
- J'ai très bien vécu le confinement avec mon fils en école à la maison. J'étais en arrêt et chômage partiel. Je me suis beaucoup reposée et rapprochée de ma copine et de mon fils.
- J'ai pu inscrire mon fils à plusieurs nouvelles activités qui lui ont fait le plus grand bien, théâtre, équitation, natation. Puis je l'ai retiré de la cantine ou il ne se sentait pas bien, maintenant il se comporte beaucoup mieux.
- Je me suis mise au sport avec une inscription en salle de sport puis un achat de vélo d'appartement avec le confinement. Et j'ai commencé un rééquilibrage alimentaire qui m'a permis de perdre déjà 11kg. J'ai donc arrêté de manger la nourriture servie au travail très grasse et j'ai commencé à amener mes propres repas.
- Globalement dans ma vie, je me sens beaucoup plus sereine et au clair avec chacun de mes choix. C'était une année très productive.

Pour l'année 2021.
- J'espère continuer à perdre du poids pour atteindre mon objectif, en continuant le sport et de manger mieux.
- J'ai postulé pour un boulot de formateur/cadre et j'espère avoir au moins un entretien d'embauche.
- J'espère avoir l'opportunité de pouvoir faire l'école à la maison pour mon fils car je pense que c'est pour lui la meilleure façon d'apprendre.
- J'espère pouvoir lire un peu plus que cette année, des choses sélectionnées avec soin.
- J'espère être en forme et moins fatiguée.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes