En ce moment, je suis en train d'acheter un appart (je signe bientôt), et doit donc m'occuper du prêt, de calculer les travaux, etc... Et je me sens tellement adulte par moment! Heureusement que je retrouve mes amis bien plus jeunes de temps en temps, pour retomber quelques temps en adolescence!
Ah oui, et donc j'ai 34 ans, 9 ans de CDI dans la même boite un chat, une voiture,... bref, je suis plutôt autonome et devrait me considérer adulte depuis un moment, mais non, y'a encore des matins où je me réveille en me disant "Eh meuf, on te paie pour ton travail, et tu le fais bien en plus, t'es plus étudiante", mais ça rentre pas...
 
Je suis dans la tranche des 20-30 ans, j'emménage bientôt avec mon chéri, et pourtant ni lui ni moi n'aspirons à être adulte. Pour nous vivre ensemble ce n'est pas tant le désir d'émancipation que "chouette on va pouvoir mettre des posters sailor moon et game of thrones dans le salon" :nod: on est de gros consommateurs de jeux vidéos, et on préfère largement passer le week-end à traîner au lit comme des ados avec des céréales pour toute sustentation, plutôt que sortir faire des trucs "d'adultes".
Au moment où j'écris ça je me rends compte qu'en fait ce n'est pas tant rentrer dans l'âge adulte qui me pose problème, mais plutôt devenir comme les adultes de la génération de mes parents. Ca c'est juste pas possible. Une longue carrière dans la même boîte, faire construire dans un lotissement et acheter un scénic, j'entends que ça peut être l'objectif de certains, mais pour moi c'est un cauchemar. Ca ne me correspond en rien. J'imagine qu'adulte, je le deviens, puisque je prends la mesure de certaines choses (d'actualité, de politique, de vie en société) qui me font réfléchir, là où petite ça me passerait au dessus de la tête, mais je compte bien conserver précieusement des choses de mon enfance, comme la curiosité et l'émerveillement :happy:
 
C'est exactement la question que je me posais.

Je viens d'avoir 30 ans, je suis célibataire, j'ai un cdi, pas le permis, et un appart' que j'essaye de tenir correctement. Ces derniers temps je fais un peu n'importe quoi avec mon argent, mais je compte m'améliorer.

Je suis restée longtemps chez ma mère, trop longtemps selon certains. Mais ce que les gens ne savent pas c'est que c'était un peu moi qui gérer. La seule chose que je ne faisais pas c'était payer le loyer on va dire. Ca va faire bientôt 1 an que j'ai un chez moi, et je comprends mieux l'idée d'indépendance aujourd'hui, même si j'ai toujours tenu à me débrouiller toute seule (je vais vous épargner l'histoire de mon déménagement). J'aime l'idée de n'avoir besoin de personne pour "fonctionner", je dis toujours non quand on me propose de l'aide.
Là pour cadeau de noël, je me suis permise d'acheter cette paire de chaussures hors de prix qui me faisait rêver depuis des années. J'aurais pu le faire avant, mais je n'ai pas osé de peur d'être jugée "la tanguy qui fait n'importe quoi de son fric", ou parce que c'est une dépense injustifiée. D'autant plus que mes collègues me faisaient remarquer à quel point j'étais en retard. A présent je suis même étonnée de ne pas culpabiliser et d'être contente de mon achat.
Je voudrais juste ajouter que j'aime tout ce qui fait enfant: j'ai un taille crayon éléphant et poisson.

Pour moi être adulte c'est s'assumer financièrement, l'argent à son importance dans cette histoire, et surtout être en accord avec soi-même, et assumer.
Tous ces gens qui remplissent tous les critères de cette liste prédéfini par la société, ne sont pas tous heureux.

J'ai l'une de mes collègues qui a plus de 30 ans, qui a 2 enfants, 2 beaux-fils. Elle est mariée, elle a une maison. Et l'année dernière elle s'est achetée une paire de chaussures à led. Elle a arrêté de les mettre parce qu'une nana (une grosse rageuse) du taf s'est foutu d'elle. Ca m'a mise en colère parce qu'elle était fière de ses pompes et assume très bien son côté enfant, comme si ça ne tenait qu'à l'impression qu'on donnait pour être adulte ou non.
 
oui!! être adulte ce n'est pas se taper un crédit de baraque sur le dos, avoir une bagnole des gosses et un taff, c'est quand on s'assume pour ce qu'on est et qu'on est capable de réagir conformément à ses valeurs! c'est pas être comme ses parents! c'est quand qu'on peut se relever dans les coups durs et essayer d'agir! c'est pouvoir demander de l'aide mais pas la quémander ou se dire que les gens se doivent de nous aider!
y a des gens de 50 ans qui ne sont pas adultes même avec une baraque et 10 petits enfants!! Y aura toujours des gens pour vous dire comment vous devez être à tel âge, laissez les parler.
 
Fin 2016 mon copain et moi (qui habitions toujours chez nos parents) avons emménagé ensemble à plus de 500km de chez nous pour un CDI que j'ai trouvé après 1 an de chômage. Alors c'est un peu tout d'un coup, premier vrai job qui est censé durer longtemps, indépendance à fond vu les 500km qui font bien mal au coeur ^^ , la découverte de la vie à deux (je pensais qu'on serait tellement forts à ça, haha, faut de l'adaptation même pour les meilleurs), la découverte d'une nouvelle région, la paperasse infinie, la gestion de son chez soi, de son budget, etc. J'essaye d'obtenir un maximum d'aide de mes parents même à distance, mais ça reste compliqué donc il faut quand même que je me débrouille un peu plus rapidement que si j'habitais à côté de chez eux. J'ai 23 ans, mon copain 24. On est de grands enfants : des posters de films accrochés partout dans le salon, une collection de Funko Pop envahissante, des tas de peluches kawaii, ma collection de goodies Harry Potter... C'est pas facile, c'est à la fois cool et effrayant. Le truc c'est que tout le monde a été surpris qu'on fasse ce choix parce qu'on est les gens les plus casaniers de la planète, qu'on est jamais partis de chez nos parents, même pour les études, qu'on a pas beaucoup voyagé dans notre vie faute de moyens... Alors c'était un peu la grosse surprise pour tous nos proches et au final c'est pas si mal de prendre des risques, de sortir de sa zone de confort. Ca fait que 4 mois mais on en a appris des tonnes. Maintenant ce qui nous fait peur c'est pas de devenir des adultes, mais plutôt de pas oublier qu'on est et qu'on veut être des enfants. Pour toujours ! Et à nous les voyages, enfin !! :cheer:
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Byoga
Visiblement, être adulte, aujourd'hui, n'est plus la vision qu'on avait de l'adulte de quand nous étions petits et petites. Les temps changent et les moeurs aussi. Quand on lit des articles ou regarde des reportages sur notre génération, on est qualifiés souvent d'«adulescents». On a grandit avec les jeux vidéos, l'internet, bref tous ces loisirs à portée de main. Je pense que ça parait dans notre comportement à l'« âge adulte ».

Parce que moi non-plus je ne me sens pas « adulte » au sens où je le voyais quand j'étais petite... Toutefois, je travaille en milieu scolaire avec des adolescents, et je peux vous dire que eux, peu importe l'âge que t'as dans la tête, ils te voient comme un adulte. Et vous savez quoi? Même si, à 27 ans et demi, j'aime regarder des dessins animés, lire des BDs pour enfants et adolescents, que je dors avec un loup en peluche, que je préfère passer des heures à glander plutôt que de prendre rendez-vous avec un conseiller financier pour préparer ma retraite, laquelle me semble toujours très abstraite, que je panique à l'idée d'avoir des enfants, que je n'ai pas d'emploi stable, que j'aime acheter des Kinder pour voir la surprise qu'il y a dedand et que j'adore porter des t-shirts à imprimés de superhéros... Ben je suis quand même consciente que je ne suis plus adolescente et que je suis très heureuse que cette période de questionnements, de doutes et de mal-être soit terminée. Pas que je n'ai plus du tout de questionnements ou de doutes, ni que j'ai réglé mon problème de confiance en moi, mais à l'adolescence, c'est pas mal puissance 1000, et que l'introvertie que je suis a découvert depuis que je n'étais pas anormale, mais que j'avais besoin de temps et d'espace et surtout que j'avais besoin de l'assumer.

Finalement, je pense que c'est notre définition du mot adulte qu'on devrait revoir.

Ah et ceci dit, j'ai adoré le strip !
 
Dernière édition :
@Gazpacho, on peut avoir entre 20 et 30 ans, une maison a crédit, deux voiture, un boulot stable (au moins pour un des deux du couples), avoir des enfants ET aimé regarder des dessins animés (avec eux ) ou passer une après midi sur des jeux vidéos (bisous mon chéri). Même si je comprends que le fait de fonder une famille ne fasse pas rêver tout le monde, heureusement même
Y'a des jours où je suis obligée de me rappeler que j'approche la trentaine ... la seule chose qui me fait me sentir adulte, c'est qu'il faut bien que j'assure un minimum pour mes enfants.
Mais vu la salle de cinéma / console de jeux / BD qu'on est en train de se faire dans notre maison , je pense que notre génération continuera à profiter de ses hobbies, même à 40/50/70 ans.
(D'ailleurs, à la grande époque de Windows 98 - mon dieu, l'ancêtre- mon père, 37/40 ans, faisait rager ma mère en jouant à flight simulation )
 
J'ai mis un temps fou à comprendre que si je ne me sens pas adulte c'est simplement parce que ma vision des adultes ne colle pas avec ma vie actuelle.
J'ai un modèle d'adulte en tête, et puisque je n'y colle pas, je ne me sens pas adulte.

Mais j'ai appris à relativiser et à comprendre que je suis adulte, mais simplement à ma façon.
J'ai ma personnalité, et ce n'est pas parce que j'aime toujours pokémon et les disney que je ne suis pas adulte pour autant.
J'ai mon fils, j'ai mon homme. J'ai une vie stable, malgré mon rôle de mère au foyer.
Ma vie ne correspond peut être pas aux standards d'adulte que je m'étais imaginée, mais au fond, on s'en fou..

Mon fils va bien, il grandit bien, il est équilibré.. Je suis heureuse dans ma vie.
C'est tout ce qui compte.

Je suis adulte à ma façon, et c'est très bien comme ça.
Mais c'est dur d'en arriver à cette conclusion quand tout ton entourage te fais comprendre que t'es une gamine et que ton mode de vie n'est pas "responsable".. Alors que t'as juste une vision différente de la vie, et que t'as entièrement le droit..
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes