Manon Portanier

Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Chère Daronne, aide-moi à faire comprendre à mon mec qu’il étend mal le linge
chere-daronne-660x400.jpg

Lire la suite ...
 
Dernière édition :
Ahahah je me sens trop concernée avec mes colocs mecs qui sont dans la trentaine bien tassée. Au début, j'étais en mode "on est tous adultes ici, je suis pas leur mère donc je vais ranger et nettoyer quand ça me dérange et pas leur faire de remarque".
Sauf que bon après avoir lavé 6 fois le micro-ondes avec ses traces de soupe rouge dégueulasses que mes colocs faisaient exploser dans l'appareil à chaque usage sans nettoyer derrière, j'en ai eu marre et j'ai acheté ces couvercles spécial micro-ondes pour qu'ils mettent sur leurs plats en me disant "au pire, je mettrai ça au lave-vaisselle s'ils nettoient pas, ce sera plus simple que le four". Sauf qu'ils utilisaient pas le couvercle! Donc je l'ai rangé DANS le four pour qu'ils comprennent le rôle du truc, mais non, je me suis rendue compte qu'ils enlevaient systématiquement le couvercle du four pour cuire leurs trucs et ils le laissaient SUR le four. J'ai répété mon manège 4-5 fois mais ils retiraient systématiquement le couvercle pour cuire leur bouffe et ça continuait à exploser dans le four.
J'avais pas envie de jouer aux mamans mais j'ai hésité à leur faire un cour sur à quoi sert le couvercle et finalement, j'y ai renoncé. J'ai essayé de nettoyer le four devant eux en disant très fort "c'est fou, c'est toujours très sale dans ce four, je comprends pas!" mais ils ne se sentaient pas concernés.
Donc j'ai renoncé à nettoyer le four, tout simplement, parce que je l'utilise vachement moins qu'eux de toute façon mais j'ai constaté que du coup, les restes de bouffe collés s'amoncelaient dans le four, ce qui était quand même un poil dangereux.
Un jour, on cuisine un truc ensemble et ils insistent à mort pour qu'on le cuise au micro-ondes plutôt qu'à la poêle. Je finis par lâcher "bah ok faites-le au micro-ondes mais vous mettez le couvercle car sinon ça va être le chaos". Là, ma coloc fille balance "oui parce que là c'est déjà bien immonde", ce que mes colocs mecs trouvent DRÔLE. Et ils se mettent à débattre de "oui mais c'est pas à moi ce morceau de fromage fondu depuis 2 semaines, et moi ma soupe, elle est pas rouge". J'étais hallucinée, on les avait même pas accusés d'être responsables et ils cherchaient direct à se dédouaner, preuve qu'ils savaient bien qu'ils étaient pas censés laisser ça comme ça! Au bout de 5 minutes à les entendre se renvoyer la balle, je leur dis "non mais on s'en fout hein de qui a bu cette soupe, c'est juste que j'ai renoncé à le nettoyer après la 10e fois et bah ce serait bien de le faire maintenant quoi". Là ma coloc fille retire la plaque en verre où il y avait du fromage collé et la tend à un de mes colocs mecs qui était planté près de l'évier. Il prend la plaque et... la fot dans le lave-vaisselle! Ma coloc lui dit "euh non mais faut que tu la laves à la main maintenant en fait". Le gars là regarde OUTRÉ et il dit "ah mais pourquoi, c'est une punition quoi? Pourquoi tu veux me punit pour un truc que j'ai même pas fait, parce que je mange pas de fromage au micro-ondes moi".
Là, ma coloc et moi on se regarde hébetées. Je dis "bah en fait, on va utiliser le micro-ondes maintenant donc on va pas attendre la prochaine machine pour récupérer la plaque, on en a besoin tout de suite". Là mon coloc répète "oui mais pourquoi c'est à moi de le faire alors que c'est pas moi qui ait sali". Et j'étais là dans ma tête MEC parce que t'es à côté de l'évier, que ce truc est crade depuis 2 semaines donc on va pas faire une enquête pour trouver le coupable et même si on faisait une enquête, il se souviendrait probablement plus que c'est lui et surtout, tu as 37 ans et on est tous adultes ici donc on peut bien nettoyer un truc qu'on utilise tous même si c'est pas nous qui l'avons sali! Mais j'ai juste balancé "bon c'est pas grave, je vais le faire" tout en tournant la louche dans la casserole que je gérais DEJA sur le feu parce que je suis pas sa mère mais qu'on a besoin que ce truc soit propre. Et là, ma coloc fille a dit "mais non" et je crois qu'à ce moment-là, mon coloc a réalisé le côté abusé de la situation donc il a ENFIN accepté de nettoyer le truc.
Et pendant ce temps-là, mon autre coloc nettoyait l'intérieur du four et il se tourne vers nous et dit "bon voilà, c'est fait, vous êtes satisfaites?" et m'a coloc lui dit "bah tant qu'à nettoyer le four, tu pourrais ptete TOUT nettoyer" en pointant des grosses traînées orange sur la vitre à l'intérieur :facepalm:
Franchement, c'est tellement hallucinant à un certain âge à quel point certains mecs se défaussent totalement de ce genre de tâches et en tant que femmes adultes, on doit choisir entre faire leur part du boulot ou passer pour des mégères relou :facepalm:
 
Là ma coloc fille retire la plaque en verre où il y avait du fromage collé et la tend à un de mes colocs mecs qui était planté près de l'évier. Il prend la plaque et... la fot dans le lave-vaisselle!

Mais le pire, au-delà du fait que vous aviez besoin maintenant de la plaque... Le mec met donc sa vaisselle comme ça dans la machine et se dit qu'elle va gratter les trucs collé aussi ? :oo:
 
@Nienke Ah oui ça, j'y fais même plus attention :yawn: Ils remettent le plat 3 fois de suite dans la machine si ça gatte pas tout et en général au bout de la 3e fois c'est bon si ça l'était pas au début :cretin: (ou alternative : vu que c'est une fois sur 2 mois qui vide la machine, je gratte ce qui reste et je le range). Ils mettent tout au lave-vaisselle donc souvent je dois aller récupérer des poêles ou des casseroles dans la machine pour les laver moi-même parce que j'en ai besoin et qu'ils avaient la flemme de les laver :cretin:
Et après, on a souvent des débats où ils sont en mode "oui il faudrait demander au proprio une nouvelle machine car elle marche pas bien et nettoie pas tout" :yawn:
 
@MorganeGirly ton histoire est l'illustration parfaite du pourquoi j'ai JAMAIS voulu me mettre en coloc avec qui que ce soit.
Je suis pas une maniaque mais j'estime que pour se sentir bien faut un minimum de rangement et d'hygiène de son habitation. Et quand je vois déjà tous mes potes mecs comme filles qui sont des bordéliques à minima voir pour certains de véritables dégueulasses :stare::sick:

Sinon pour ce qui est de mon mec je suis partisane du " je te le dis une fois. Je veux bien te l'expliquer une seconde fois mais fais en sorte qu'il n'y ait pas de troisième fois."
Sinon c'est chacun chez soit et basta.
 
Je voulais répondre la semaine dernière mais pas eu trop le temps!

En fait @Miss Rayven pour moi la question c'est pas tellement "les gens sont sales", parce que déjà je ne suis pas du tout Miss Ordonnée moi-même (je suis très bordélique quand je suis seule, je suis vraiment le genre de personnes qui va penser "oh tiens un pull sale par terre" et ne pas le ramasser avant plusieurs jours si personne d'autre n'est attendu dans la pièce ou laisser sa tasse utilisée trainer indéfiniment près de l'ordinateur :cretin:), mais aussi parce que je pense que ce qui est sale ou pas sale, c'est aussi vraiment quelque chose de très personnel et donc ce n'est pas à moi de décider qu'un tel est sale ou pas. Par exemple, certaines personnes vont tout passer à la Javel mais marcher en chaussure de ville dans la maison tandis que d'autres vont trouver dégueulasse de marcher en chaussure dans la maison mais laver le sol seulement une fois tous les deux mois. Bref, je ne sais pas qui a raison ou qui a tort, et je ne cherche pas du tout à juger mes colocs là-dessus.

Par contre, ce que je trouve vraiment stupéfiant et en quelque sorte "intéressant" dans ma dynamique de coloc actuelle, c'est que je trouve que ça révèle assez fortement la manière dont on a été sociabilisés, et ça me parait quand même bien genré.
Par exemple, je suis donc assez bordélique et pas du tout maniaque de la propreté, mais toute ma vie, on m'a appris que c'était honteux d'être comme ça et que je ne devais surtout pas le faire voir aux autres. Ma mère m'a poursuivie toute mon enfance et mon adolescence à base de "tu es vraiment désordonnée", "tu ne m'aides pas assez", "tu me prends pour ta femme de ménage ou quoi", et chaque fois que je laissais quelque chose en bazar ou quelque chose de sale, on me faisait bien comprendre que c'était MAL, que j'étais IRRESPECTUEUSE et MAL ELEVEE et que si des gens extérieurs à la famille voyaient ça, ils allaient penser que j'avais un comportement honteux. J'ai aussi grandi avec mes parents, oncles, tantes, grands-parents, etc., qui me faisaient des remontrances si je restais passive pendant que quelqu'un (habituellement une femme) rangeait ou nettoyait devant moi. Ma grand-mère venait me chercher pour que j'épluche des pommes de terre avec elle, si j'étais invitée chez des gens et qu'ils débarrassaient la table, mes parents me faisaient bien comprendre qu'il fallait que je me lève instantanément pour proposer aussi, et j'ai tellement vu les adultes (en particulier les femmes) aller donner un coup de main en cuisine quand quelqu'un les invitait que j'ai bien compris que ce n'était pas du tout acceptable de rester assise à rien faire pendant que d'autres font des tâches ménagères. Et si je restais assise à rien faire, c'est généralement parce que trop de monde était déjà en train d'aider et je me sentais un peu gênée d'être la glandeuse du groupe, donc généralement je proposais QUAND MEME d'aider ou je me justifiais de ne rien faire ("il y a déjà 5 personnes dans la cuisine", "ah bon, il n'y a plus d'assiettes à rapporter?").
Tout ça pour dire qu'on m'a sociabilisée au niveau des tâches ménagères en m'enseignant que je ne pouvais pas laisser les autres faire seuls ce gene de tâches quand je vis en collectivité avec eux et que c'est très mal élevé de leur imposer mon désordre.
Or, dans ma coloc, la seule personne qui semble avoir les mêmes réflexes que moi, c'est l'autre fille. Elle n'est pas forcément à fond dans le ménage, mais DES qu'elle me voit laver un truc ou faire quelque chose, même si elle est en train de se relaxer, elle se lève immédiatement pour me proposer son aide ou même ne propose pas et commence à m'aider sans rien dire. Si elle arrive trop tard et que j'ai déjà tout fait, elle s'excuse, demande s'il y a besoin de faire autre chose ou me promet de le faire elle la prochaine fois. Et je fais exactement pareil.
En revanche, presque AUCUN des garçons de la coloc ne fait ça. Ils ne trouvent pas du tout anormal de nous voir faire le ménage et de ne rien proposer du tout alors que ça irait plus vite si on était plusieurs. S'ils répètent "je vais faire ça" haut et fort, en général c'est parce qu'une tâche doit être faite, qu'ils l'ont remarquée mais qu'ils ont la flemme donc ils se donnent bonne conscience en disant "je vais le faire", mais comme ils ne le font en fait pas, une fille finit par le faire, et sans aller répéter à chaque quidam qu'elle croise qu'elle est en train de faire une tâche.

Aussi, j'ai remarqué que je faisais D'ABORD les tâches ménagères que je dois faire dans les espaces communs avant de m'occuper de ma chambre s'il me reste du temps alors que les garçons font passer leurs tâches personnelles AVANT le collectif. Pour moi, la priorité c'est de ne pas déranger les autres avec mon désordre alors que leur priorité à eux c'est d'être confortable dans leur espace personnel. Il y a vraiment un sens du collectif qui est complètement inversé entre ma coloc fille et moi et les garçons.
Par exemple, je me lève très tard le weekend alors que les garçons se lèvent très tôt. On avait fait une soirée ensemble l'autre jour et on était partis se coucher le samedi soir en laissant la cuisine en bazar. A 13h le dimanche, je suis réveillée parce que mon coloc passe l'aspirateur dans sa chambre au-dessus de la mienne. Je suis un peu saoulée qu'il ait décidé de passer l'aspirateur alors qu'il voyait bien que je dormais encore mais bon, je me dis qu'au moins, le ménage a été fait et j'aurais rien à faire.
Et là, j'arrive dans la cuisine pour me faire un café et TOUT EST EXACTEMENT comme la veille quand on est partis nous coucher! C'est-à-dire que le lave-vaisselle n'était même pas vidé alors qu'il avait été lancé à 22h la veille donc tout était déjà propre quand mes colocs se sont levés vers 8h, et au lieu de vider le lave-vaisselle, ils allaient juste se servir des trucs propres dont ils avaient besoin dedans sans vider le reste. Et comme bien sûr il n'y avait pas de place dans le lave-vaisselle, des plats jonchaient tous les espaces de travail et s'empilaient dans l'évier. J'étais vraiment furieuse car je ne pouvais même pas me servir un café, pendant ce temps, deux de mes colocs étaient affalés devant la télé depuis des heures et l'autre nettoyait SA PROPRE CHAMBRE au lieu de débarrasser les espaces communs! Donc la première chose que j'ai dû faire en me levant ça a été de nettoyer et ranger pour le collectif pendant que les garçons se consacraient à leurs loisirs personnels. Et ma coloc fille était réveillée aussi, mais dès qu'elle a entendu des bruits de vaisselle, elle est aussitôt accouru, alors qu'un des garçons m'a dit "bonjour!" puis est parti dans sa chambre :yawn:
On en a discuté avec ma coloc fille ce weekend et elle m'a expliqué avoir eu une conversation avec un de mes colocs garçons (qui a presque 40 ans) et elle lui a dit "il faudrait mieux répartir les tâches car sinon c'est Morgane qui fait la plupart des trucs, peut-être qu'on devrait faire un planning de ménage" et devinez ce que mon coloc lui a répondu? "Oui mais moi je salis pas beaucoup la maison donc je vois pas pourquoi tu dis ça comme si c'était moi le responsable et que je devrais faire plus de ménage". Et j'étais HALLUCINEE. Non mais en gros gars, tu crois que les filles de la maison sont des grosses dégueulasses et c'est pour ça qu'elles nettoient? C'est quoi ce raisonnement débile? Enfin franchement, le gars ne vide JAMAIS le lave-vaisselle alors qu'il met des trucs dedans, il ne passe JAMAIS l'aspirateur alors qu'il marche sur la moquette, et il considère qu'il n'est pas responsable de la saleté dans la maison? Je trouve ça tellement fou que des hommes adultes estiment qu'on fait le ménage seulement si on a ouvertement sali un truc, sinon je sais pas ce qu'ils imaginent que la maison reste magiquement propre tant qu'on ne renverse pas une casserole de lentilles à l'huile sur le carrelage? Moi je me pose même pas la question, si je vois une assiette trainer et que tout le monde est parti se coucher, je la mets au lave-vaisselle, je ne me dis pas "ah non c'est pas à moi hein, je laisse" parce que j'ai plus de 30 ans et que ma mère m'a engueulée je ne sais pas combien de fois dans ma vie comme quoi j'étais mesquine et égoïste quand je faisais ce genre de trucs, donc je me sentirais hyper morveuse de raisonner comme ça.
Et ça me rappelle vraiment quand j'avais 19 ans, j'étais partie avec une bande de potes en vacances à la mer. Une de mes copines était hyper ordonnée et donc quand tout le monde avait pris sa douche et que la salle de bain était plein de sable et en bordel, elle se mettait à tout nettoyer pour tout le monde. Moi ça me dérangeait pas trop l'état de la salle de bains mais par contre, ça me dérangeait qu'elle fasse toute seule tout le boulot donc je faisais le ménage avec elle et j'avais fini par dire aux garçons qu'ils pourraient faire un effort. Hé bah devinez ce qu'il m'avait répondu? Dans la même veine que mon coloc "hé bah moi je m'en fous que ce soit sale donc pouquoi j'irai nettoyer". J'avais dit "bah parce que sinon c'est Pauline qui fait tout" et ils avaient répondu "ah oui mais c'est pas notre faute si ça la dérange hein, elle peut nettoyer si elle veut mais nous ça nous dérange pas donc y'a pas de raison qu'on nettoie tous les jours". Je précise qu'en plus, on était invités chez les parents d'un membre du groupe, donc c'était aussi nécessaire de nettoyer pour rendre l'appart en bon état à la fin du séjour! Les filles du groupe de leur côté, même si elles n'avaient pas envie de nettoyer, elles n'avaient pas osé sortir un truc pareil ou soutenir les garçons dans leur position.

Bref, là, il y a un de mes colocs garçons qui semble avoir plus de conscience de l'existence de tâches ménagères collectives, mais je trouve que c'est aussi intéressant la manière dont il le fait. Par exemple, il relève que je fais le ménage mais sa contribution c'est qu'il va rester enfermé dans sa chambre pendant que le sol sèche par exemple au lieu de proposer de le faire la prochaine fois. Ou c'est le genre à se porter immédiatement volontaire pour aller acheter un truc qui manque pour la maison, ou des trucs un peu "manuels", ou à attendre "des instructions" précises (par exemple, si je lui dis "peux-tu remplir un seau d'eau stp" ou "peux-tu laver la poubelle", il va le faire sans rechigner voire spontanément me proposer de le faire s'il sait que c'est nécessaire) mais sans se joindre vraiment aux tâches ménagères. Et en fait, il m'a déjà fait des commentaires comme quoi sa mère "aurait pas apprécié" si c'était elle qui faisait le ménage et qu'il salissait un truc, donc il trouve normal que je lui fasse des réflexions et que j'ai des exigences, contrairement à l'autre coloc qui dit "c'est pas moi" (alors que c'est pas du tout mon truc de diriger une escouade de ménage à la bas hein :yawn: ). Et du coup, j'ai trouvé ça assez intéressant de constater ça, car ça veut dire que sa mère lui a bien fait prendre conscience qu'il fallait accorder de l'attention aux tâches ménagères, mais elle lui a surtout appris à respecter le travail DES AUTRES et pas à considérer que les tâches ménagères étaient sont job A LUI, alors que ma mère à moi m'a bien appris que c'était MON JOB et que c'était justement anormal que je considère ce job comme celui DES AUTRES, et visiblement, c'est aussi ce qu'a appris ma coloc fille.

Bref voilà, ce que je trouve intéressant en quelque sorte, c'est que c'est pas tellement que les filles sont plus propres ou quoi, c'est qu'elles semblent avoir beaucoup plus profondément intégré l'idée que les tâches ménagères collectives les concernaient et que vivre avec une ou plusieurs personnes signifie prendre ses personnes en compte dans l'organisation quotidienne du foyer, alors que beaucoup d'hommes semblent avoir beaucoup plus de mal avec ce concept.
Même dans ma famille, je suis honnêtement plus bordélique de manière générale que mon frère (genre sa chambre est mieux rangée que la mienne), et il est très "serviable", donc quand on est tous les deux pendant plusieurs jours dans la même maison, ça peut être vraiment le bazar, probablement en grande partie de mon fait, mais si des gens viennent, ça ne le dérange pas vraiment de ne pas ranger ou nettoyer. Alors que moi, je suis hyper gênée et je me mets à ranger. Mon frère vient alors "m'aider" mais ça se voit qu'il ne pense souvent qu'à la moitié des tâches et qu'il y a plein de tâches qu'il n'a pas du tout intégrées comme nécessaires. Pourtant, il était souvent à côté de moi quand ma mère nous engueulait pour notre désordre, mais visiblement, ça m'a beaucoup plus marquée que lui.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Du coup, c'est quand même étrange à quel point ça semble être un truc qui va au-delà des parents eux-mêmes, mais aussi de la perception en tant que fille et garçon qu'on peut avoir de notions comme la propreté en public, l'ordre, le collectif, le foyer, etc.
 
@MorganeGirly
Tu devrais teeeellement leur faire lire les posts que tu as écrit !
Sérieusement, j'aimerais tellement savoir ce qu'en pense un mec une fois qu'il le voit de cette façon là

Après, le mieux ce serait encore que tous les mecs lisent ce post sans qu'ils n'aient été poussé à le faire (sinon, y'a toujours le risque d'avoir une réponse réfractaire type "nan mais c'est pas moi", réponse typique quand on fait une remarque)

Mais bon, ça doit être quand même ultra relou. moi j'avoue que dans ces cas là, je me la joue perso. Ca m'est arrivée d'être avec une colloc qui faisait pas sa vaisselle et qui partait en week end, et je me retrouvais à faire sa vaisselle quand j'avais besoin d'ustensile spécifique. Comme c'était assez récurrent, j'ai juste fini par ramener ma propre passoire et poele que j'utilisais puis stockais dans ma chambre :lunette: (et j'ai une tolérance au bordel assez forte, donc ça me dérangeais pas non plus d'avoir des trucs qui trainent, juste, je fais pas le ménage pour les autres quand c'est trop déséquilibré :shifty: )
 
Ce que je comprends pas, c’est pourquoi ces femmes, supposément féministes, se laissent tomber amoureuses d’un homme-enfant (parce que oui, pour moi tomber amoureuse c’est un choix) et donc font le choix de devenir la mère de substitution si elles sont supposées refuser les carcans de femme=maman ? Moi même si j’ai un crush, si je vois qu’il a la capacité de survivre d’un enfant de 5ans, je fuis. Pourquoi se faire ça à soit même ?
 
@guerredesmiroirs
Parce que si c'était si simple que ça, il n'y en aurait surement déjà plus et on ne se poserait pas la question ! :cretin:

Mais, ce n'est pas si simple que ça.
Déjà parce que ce genre de comportements venant de mecs cis, c'est super fréquent (Perso en lisant les histoires de coloc j'aurais pu remplacer par mon père, mes frères, certains potes que j'ai, mon ex... Et je dis ça sans exagération, le typique "Ouin ouin mais moi je salis pas tant que ça/Ouin ouin mais la dernière fois je l'ai déjà fait/Ouin ouin on aime bien faire ouin" je l'entends tout le temps quand je suis chez mes parents (Ma mère n'est pas ravie que je sois partie bizarrement depuis, et qu'elle soit la seule femme à la maison :lunette:), donc dans l'idée où c'est super fréquent, on a quand même vite fait le tour des gens qui ne font pas ça/Vont faire leurs tâches sans qu'on doivent leur demander.

Ensuite, parce que certains cachent bien le truc
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bien sur, si je suis ton raisonnement, j'aurais pu partir, le quitter ! Mais je pense que je n'apprends à personne que quitter quelqu'un c'est pas facile une fois qu'on est dans la relation.
Tout ça, je ne l'ai pas su avant 6 mois de relations, autant dire que ça laisse le temps de se mettre bien en couple et de ne pas voir le truc arriver. Et ça aussi, c'est fréquent en fait. (Mais j'avoue, je trouvais ça archi drôle quand il soutenait mordicus qu'il voulait des enfants, alors qu'il ne savait pas se gérer lui même :yawn: )
En bref, des gars qui montrent ce qu'ils veulent montrer tu en as plein aussi en fait.

Enfin, parce qu'une grande partie des femmes, aussi féministes soient elles, ont été éduqué de cette façon, et qu'il est difficile de se détacher de tout ça, quand c'est la norme, quand tu ne t'attends pas à vivre ça, quand tu n'oses pas dire (Et si je reprends mon exemple, quand j'osais demander des légumes où changer juste la taie d'oreiller c'était le meilleur sketch du moment, à base de "Non mais pas maintenant" ou de me donner les mêmes légumes, soit des épinards, parce que le reste c'était "Je suis pas difficile mais j'aime pas trop ceci quand c'est comme ça et ça bof et ça moyen... Mais j'suis pas difficile !" (Encore un bon qu'on a éduqué version "Un homme ça peut se plaindre c'est son droit ce sera jamais considéré comme un difficile VS Une femme ça fait que chouiner donc ça doit se taire")), eh bien on continuent un peu le cercle.

En bref, si les hommes de ce genre avaient un panneau rouge clignotant avec écrit "Je sais pas me gérer", c'est sur, on ne seraient pas nombreuses à vouloir d'eux je pense ;) Mais ce n'est pas le cas.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes