Club de lecture - Une semaine, un manga

djinn;4853820 a dit :
H.S. : Pourquoi mes parenthèses après un smiley se transforment toujours en clin d'oeil après que j'ai édité ou quand je suis citée. Ca me donne toujours un ton bizarre, surtout quand je dis des trucs sérieux ! :bomb:

(Bon là ce n'était pas le cas mais je ne veux vexer personne en général et je préfère maitriser mes clins d'oeil, non mais ! :drama: ;)

@Sarah Bocelli  mets-toi à l'aise, prends une petite limonade et commente avec nous :chou:
uhu passe la limonade :boire:
Mais bref, oui du coup, on s'en doute : je recommande aussi chaudement Bride Stories, qu'on aime habituellement les mangas ou pas :)
 
J'arrive en retard pour Bride Stories. Je dois avouer que j'ai volontairement trainé des pieds. Même si j'en ai beaucoup entendu parler en bien (au point de vouloir l'offrir à ma mamie) je dois dire que rien ne m'attirait vraiment vers la licence. Même si le thème a l'air intéressant, ce n'est pas vraiment le genre d'histoire que j'ai envie de lire en manga.

Après avoir lu ces quelques pages, mon opinion n'a pas vraiment changé, le dessin est magnifique et je suis sure que le manga est vraiment bien, mais en ce qui concerne les longues licences  je préfère les trucs un peu plus épiques

The Royal Doll Orchestra : J'ai trouvé ce début d'histoire hyper confus et rapide. Le style de dessin, qui par ailleurs n'est pas désagréable, rend l'action encore plus illisible

En plus on y trouve quelque chose que je déteste et qu'on voit dans beaucoup d'animés et quelques mangas : l'explication "en bloc" de l'histoire en dialogues dans les premières pages entre personnages qui, normalement, ne devraient pas avoir besoin de les verbaliser parce que tout le monde est supposément déjà au courant.

En voix off ok, en bulles carrées (désolée j'ai pas le terme technique, en voix off écrite quoi), pas de problème, ou même en dialogues explicatifs avec une personne qui vient de débarquer, mais là non, c'est juste, à mon avis, de paresse intellectuelle de procéder comme ça.

Je me doute que c'est lié au système de publication au Japon (il faut que le public comprenne dés le premier chapitre le pourquoi du comment) mais ça me donne direct envie d'arrêter de lire.

Au théâtre il y a une phrase assez connue qui dit "Ne me dit rien, montre moi". En gros ne m'explique pas ce que tu fais, fais le moi comprendre. Pour moi un manga doit faire pareil. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de lire une histoire avec des dessins et pas un livre. Comprendre juste en regardant.

Donc je passerai mon chemin pour ce titre


Ad Astra
: Je ne pensais pas adhérer et pourtant j'ai beaucoup aimé cet extrait. Après je ne pense pas que je pousserai plus loin. Autant j'adore les romans historiques etc, autant j'ai toujours eu beaucoup de mal quand un personnage historique ayant réellement existé en est le personnage principal :hesite: ça me gène quelque part, je n'arrête pas de me demander "à quel point cette phrase est éloignée de la réalité ?", du coup ça me sort du récit en permanence
 
Dernière édition :
Bride Stories :jv: Le dessin est tellement joli, les costumes sont incroyables, et pour une fois qu'on a le droit à une femme dégourdie dans un manga :lol: :shifty:

Je me demande si les différents peuples que l'on y croise sont une représentation plus ou moins fidèle de véritables ethnies, s'ils ne sont qu'inspirés plus ou moins directement d'une ou plusieurs ethnies ou s'ils sont issus de l'imagination de l'auteure :hesite:
J'ai l'impression que ça pourrait donner lieu à quelque chose de véritablement intéressant, surtout dans la représentation des échanges, décalages et questionnements culturels puisque d'après ce que j'ai compris du résumé, il devrait y avoir au moins cinq peuples, cinq société différentes représentées par (au moins) un représentant (:lunette: j'ai un vocabulaire très étendu :lol:) - au moins quatre d'Asie centrale (je me suis un peu spoilée sur wiki je crois :lol:) et l'ethnologue britannique. Et j'ai bien envie de voir comment l'auteure dessine les rencontres des personnages avec les autres ethnies qui l'entourent :happy:

En plus de ça 1) j'aime bien les trucs historiques donc :dowant: et 2) j'aime bien aussi les oeuvres qui évoquent un peu de géopolitique, les différentes alliances entre les sociétés, etc. - je ne sais pas à quel point ça forme la clef de voûte du manga, je n'ose plus trop continuer de lire le résumé de wikipedia, j'ai déjà l'impression de m'être fait spoiler pas mal de choses :lol:

Bref, l'extrait m'a plutôt donné envie d'en voir la suite (et d'être la grand-mère de @lady-von-duck pour me le faire offrir :frotte: :cretin:)



J'ai lu Under the Umbrella et je ne sais pas trop qu'en penser :cretin: L'extrait ne m'a pas forcément très intriguée :hesite: Mais d'une certaine manière, je crois qu'un extrait de 30/40 pages pour juger d'un manga de romance est un peu trop court :hesite: Et du coup j'ai rien à dire dessus :cretin:
Mais du coup, je me posais une question sur les yaoi / shônen-ai (je sais qu'il y a des fans parmi vous :drama:) : est-ce qu'ils mettent plutôt en scène des hommes qui se découvrent homosexuels (ou bi-, en tout cas, qui se découvrent une attirance pour les hommes) - et si oui, est-ce que toutes les problématiques autour de l'acceptation de leur orientation sexuelle, ou du coming-out, etc. sont prises en compte dans le manga ? Ou est-ce qu'ils mettent plutôt en scène des mecs qui se savent homosexuels dès le début ? Ou autre possibilité : ces questions ne sont jamais abordées ? :hesite: (ou ptêt bien qu'il n'y a pas de tendance générale et que ça dépend et que donc ma question est juste chiante :lunette:)
En fait, la page 15 de Under the Umbrella (avec son "Peut-être quelqu'un de plus indépendant... de plus âgé... Hé ho, minute ! C'est un mec ! Mais quand j'y pense, c'est vrai qu'il est plutôt sexy :winky:") m'a intriguée - on voit que c'est la première fois qu'il est attiré par un homme, mais en même temps, il a plutôt l'air de carrément bien le prendre, enfin il rejette vaguement l'idée mais pas trop vivement non plus, il a l'air plutôt à l'aise quoi :hesite: Donc du coup, je me demandais comment tout ça était traité dans le yaoi/shônen-ai en général - vu que ça fait longtemps que je n'en ai pas lu :ninja: et que je n'arrive plus à me souvenir si c'était des problématiques soulevées dans ceux que j'ai lus et si oui, comment elles l'étaient :hesite:

(Voilà, c'était la question reloue du mercredi, 3h30 du matin :lunette:) (vu que ça déborde un peu du sujet initial, si vous avez une réponse à m'apporter, je comprendrais aussi que vous la postiez dans le Blabla général manga, c'comme vous voulez :lunette:)
 
@Rhapsody   Je peux te répondre ici, pas de soucis.

Alors  ... ça dépend des titres :lunette:. Parfois les deux personnages se découvrent une attirance mutuelle, parfois un des personnages est déjà gay et l'autre pas, parfois les deux le sont déjà ...vraiment ça dépend.


En ce qui concerne le réalisme des questionnements autour de l'homosexualité dans les BL (yaoi et shonen-ai) je serai bien en peine de te dire à quel point ils reflètent la réalité mais on retrouve souvent plusieurs éléments:

- La relation est souvent "secrète". Pas dans le sens ou ça fait parti de l'intrigue ou que la problématique de devoir se cacher est abordée. Le fait de se cacher va quelque part "de soi". Les protagonistes n'en parlent pas à leurs collègues, se font souvent passer pour célibataires, même si ils vivent ensembles.

Comme ce type de mangas se concentre généralement sur la rencontre et la mise en couple, les questionnements sont plus "intimes" que couple vs société

- Néanmoins, certaines histoires démarrent avec un couple déjà en place. Souvent ces deux personnes sont collègues et ne s’assument pas sur leur lieu de travail. Il peut arriver que leurs familles soient au courant ou qu'une partie de l'histoire se structure autour de l'annonce à un des deux parents, mais c'est rare (là tout de suite je n'ai qu'un exemple en tête).

Généralement dans ce type d'histoires la famille de l'un des deux fait pression pour qu'il se marie et fonde une famille. La plupart du temps ce personnage se considère seulement comme amoureux d'un autre homme (c'est souvent sa première relation homosexuelle) quand son compagnon se considère comme gay et n'a été en couple qu'avec d'autres hommes. L'histoire se conclu généralement par la réaffirmation du couple même si quelques unes s'achèvent par une rupture (ou alors par une rupture momentanée : X quitte Y, se marie, foire sont mariage et ils se retrouvent 7 ou 8 ans plus tard).

- En fait le poids de la famille est la problématique "sérieuse" la plus souvent abordée. Quand un protagoniste "gay" (dans le sens qui se définit clairement comme homosexuel) s'interroge sur son couple, c'est souvent comme ça "On est heureux et amoureux ensembles, mais combien de temps ça va durer ? Quand est-ce qu'il va me quitter pour se marier et fonder une famille ?"

Le couple est souvent sur la sellette parce que pas vécu possiblement comme durable. L'épée de Damoclès "femme/enfants" pèse en permanence et semble empêcher les projets. L'amour est là mais couple n'est pas synonyme de famille. La relation est une parenthèse avant de "faire les choses sérieusement par devoir" (même si au final le couple décide de s'en battre les steaks et passe outre)

Quelques histoires, d'ailleurs, mettent en scène des hommes "gays" qui décident de ne plus tomber amoureux "d'hétéros' (peu de personnages se définissent comme bisexuels même si objectivement ils le sont) parce qu'ils finissent toujours par se faire larguer au moment ou celui-ci se voit demander de fonder une famille

- Bien entendu on retrouve aussi pas mal d'histoires ou les personnages s’interrogent sur leur identité sexuelle avec plus ou moins de profondeur, surtout quand ils sont adolescents. Les adultes c'est plus "ah, ok, pourquoi pas tenter l'expérience après tout"

- Il y a les histoires ou l'intrigue se concentre sur la découverte des sentiments sans s'embarrasser d'autres choses


Dans la mesure ou le Japon n'a pas du tout le même rapport à l'homosexualité que l'Europe (culture judéo-chrétienne tout ça), je ne sais pas si cette propension à évacuer rapidement le gay/pas gay pour se concentrer sur le problème de la famille est réaliste ou pas


Voilà, je généralise beaucoup et je n'ai surement pas tout dit mais voilà ce que je peux te dire à 4h45 du mat :yawn:
 
Oups, ça fait un moment que je n'ai pas posté :ninja:

The Royal Doll Orchestra : premièrement, je suis ("j'étais" serait plus correct) une grande fan de Kaori Yuki et j'ai acheté tout ce qui portait son nom, même le pire. Pourtant, la magie n'opère plus.
J'ai commencé cette série il y a quelques années (je dois avoir les deux premiers volumes) mais je m'étais très vite lassée. Me replonger dans le premier chapitre m'a quand même fait plaisir, j'aime toujours autant l'univers gothique de la mangaka. Ses intrigues laissent toujours présager le pire et ses trames narratives s'entremêlent toujours au point qu'on ne peut plus démêler le vrai du faux jusqu'au dernier chapitre. Les graphismes n'ont pas changé non plus : costumes léchés et jolie esthétique vs proportions + positions étranges qui donnent l'air à tous les personnages d'être des marionnettes désartibulées (Edit : désarticulées bien sûr ! :moqueur: *Fan de Harry Potter inside* :facepalm:) et actions illisibles. Puis il y a ses personnages hauts en couleurs, toujours torturés et mystérieux, aux histoires amères et douloureuses, parfois à la recherche de la rédemption pour leurs erreurs passées, parfois en quête de vengeance. Un mélange curieux de très bon et de très mauvais.

Il y a bien des années, j'aurais pardonné ses erreurs concernant les intrigues incompréhensibles, les dessins (l'anatomie, surtout), les scènes d'action et ses personnages tourmentés interchangeables d'une histoire à l'autre à Madame Yuki. Seulement, après autant de mangas parfois très fouillés (et fouillis *tousseangelsanctuarytousse*), j'aurais apprécié que la dame ait progressé dans sa façon de dessiner et de conter ses histoires. Ce n'est pas le cas et je n'ai plus la patience de revenir 10 pages en arrière (quand ce n'est pas 3 volumes) pour retrouver qui a dit quoi/qui a fait quoi et comprendre mes lectures.

Je passe mon tour pour l'instant (j'y reviendrai peut-être quand j'aurais enfin envie de connaitre le fin mot de cette histoire de zombies-marionnettes).

Ad Astra : ou "par ici le petit monstre !"
Hannibal Barca est un démon de la stratégie millitaire, dans ce premier chapitre du manga, on apprend même qu'il a obtenu son pouvoir de Baal lui-même. Je ne suis pas assez callée en Histoire et en Antiquité classique pour pouvoir démêler le vrai du faux dans ces scènes mystiques mais il me semble plausible que les gens de l'époque aient vraiment pensé que le bébé avait été élu du dieu (mythologies egyptienne et greco-romaine, etc.).
Pour le reste de l'histoire, il me semble que le manga suit les faits d'armes d'Hannibal et de Scipion à la lettre, en se permettant juste la liberté artistique nécessaire pour rendre les personnages charismatiques et l'intrigue agréable à découvrir. Ce premier chapitre fait passer Hannibal pour un fou ou un monstre, un individu sans émotions ni empathie, inhumain dans sa façon de penser et d'intéragir avec les autres. Je trouve cela un peu dommage mais j'attends encore de lire la suite pour voir l'évolution du personnage.

Attention : spoils volumes 1 et 2
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Les dessins sont beaux (c'est subjectif mais je ne peux pas leur reprocher de confondre les personnages ou de ne rien comprendre à l'action), les cases bien découpées et même si on est un peu assomé d'informations, l'ensemble reste parfaitement lisible et compréhensible. Le seul regret que j'ai concernant ce titre (et ce chapitre en particulier) c'est d'avoir transformé un homme héroïque aux qualités reconnues en un monstre déshumanisé, comme si, pour devenir un conquérant et un adversaire assez fou pour monter à l'attaque de Rome, il fallait justement être maudit. (Remarque : c'est peut-être la vision que s'en sont fait les gens de l'époque dont les écrits -sur lesquels se basent les recherches des historiens et du mangaka- nous sont parvenus.)

ça ne se voit pas trop que j'aime beaucoup ce manga ? *a essayé de rester impartiale du mieux qu'elle a pu*  :ninja:
 
Dernière édition :
Attention, je double-poste ! :attaque: (J'ai le droit si ce n'est pas pour la même semaine, pas vrai ? :shifty:)

Last Man : d'abord, même si j'ai l'habitude des premières pages en couleur puis le reste en N&B dans les mangas, là ça m'a bien destabilisée... :yawn:  Pendant une seconde, j'ai tendu la main vers l'écran pour vérifier que les réglages étaient corrects (j'suis bête ! :goth:).
Pour continuer sur le dessin, je l'ai trouvé agréable mais trop incomplet (puis l'effet dessin préparatoire sur ordi colorisé avec une palette de 5 couleurs, c'est juste pas possible) : on ne peut pas accuser le trait d'être trop enfantin comme dans Rôji, là j'ai plus l'impression d'une vraie flemme de finir chaque case. (J'imagine que ce n'est pas le cas mais le résultat est pire que certains doujins dessinés sur Paint et ça me contrarie beaucoup.)

Je suis quand même allée à la pêche aux renseignements concernant cette bédé et il semblerait qu'elle fasse parti d'un ensemble plus complet regroupant un jeu vidéo et d'autres médias (un peu à la Walking Dead ?).

J'ai trouvé l'histoire intéressante et j'ai envie de connaitre la suite mais le dessin m'a trop refroidit. C'est moche à dire mais je ne pense pas pouvoir payer pour un brouillon.

J'en reste là pour l'instant, je vais le relire plus tard sous un nouvel angle et éditer mon avis (puis j'ajouterai l'autre bédé aussi).
Bon appétit ! :nomnom:

RAAAAAAAAAAH!!!!!JEVIENSDEPERDREMONEDITJ'VAISMOURIR!!!!!!!!!!!! :scream:
 
Dernière édition :
Contrairement à toi @Djinn j'aime plutôt bien le dessin de The LastMan ^^" C'est principalement pour ça que j'ai proposé le titre d'ailleurs. Après même si j'ai bien aimé lire ce début d'histoire, l'extrait ne m'a pas donné spécialement envie de connaitre la suite. Si j'avais eu le tome dans les mains je l'aurai surement terminé dans la foulée, mais je n'irai pas faire la démarche de le chercher dans une fnac ou autre. Pourtant d'habitude je suis friande de ce genre d'univers mais là je n'ai pas eu le déclic. Est-ce que c'est parce que le personnage principal n'est pas (en tout cas dans ce court extrait) très charismatique ?

En tout cas je suis curieuse de voir à quoi ressemble le jeu vidéo (je vais voir si il y a un let's play dispo sur youtube)
 
Bon comme vous avez pu vous en rendre compte, pas de nouveaux mangas cette semaine. je dois avouer ne pas avoir eu le temps d'en rajouter de nouveaux, et personne n'est venu en proposer :/

Enfin bon, les affaires reprennent dés mercredi prochain, avec cette fois un seul titre (vu que c'est la rentrée on aura toutes moins de temps). Vous pouvez bien entendu toujours faire des propositions si jamais l'envie vous en dit, et je modifierais le planning en fonction ( mais je préfère prévoir longtemps à l'avance histoire qu'on ne se retrouve pas sans rien comme cette semaine)
 
La rentrée est passée (j'espère que tout le monde y a survécu) ! :danser:

On reprend nos petites lectures ? Un extrait par semaine ou toutes les deux semaines, pour qu'on puisse toutes suivre le rythme ?

Allez, je propose Kid I Luck (humour), Cagaster (action/dystopie), Altaïr (fantastique ?), Le Maître des Livres (tranches de vie), Yakuza Love Theory (romance) et Loa (fantastique / global manga).

On tire au sort pour mercredi prochain (c'est un peu court pour relancer le club demain) ? :ordi:
 
Je me sens seule...

C'est mercredi et je n'ai pas de lecture pour la pause déjeuner !:halp:

Et si je vous appâte avec des cookies ? :dunno:

(Du coup, je triple-poste, na ! :drama:)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes