Je me reconnais beaucoup dans ce beau témoignage ! Quand j'étais au collège et encore un peu au lycée, je pestais contre le sport, je détestais, je pensais que parce que j'étais mauvaise, je ne pouvais pas aimer. Encore maintenant, la peur de ne pas être assez performante me freine parfois pour aller faire du sport avec des inconnus. Mais depuis, je me suis vraiment réconciliée avec, au point que je me considère comme "sportive", oui je recherche la performance, mais c'est MA performance, en gros j'aime me voir progresser, peu importe que je ne sois pas svelte ou essoufflée plus vite que d'autres. Mon expérience en club d'athlé m'a bien aidée : j'y suis allée sans rien connaître, mais ai découvert une ambiance d'équipe ultra sympa où on s'encourage les uns les autres et un entraîneur trop gentil qui me félicitait à chaque fois que je m'améliorais, même si je restais la dernière du groupe. Ce serait bien que tous les profs d'EPS soient comme ça (j'en ai eu quelques uns très sympas et d'autres horribles) et qu'on ne nous force pas à faire ce qu'on n'aime pas au lycée (où on a souvent déjà testé plein d'activités et où du coup on est à même de choisir celle qui nous plairait). Par exemple, j'aime l'athlétisme et ça me permet de grandement m'améliorer, vu que j'aime courir. Par contre, j'aime pas du tout avoir à marquer un but, que ce soit au foot ou au hand, et j'ai jamais trop eu envie de m'améliorer à ça.
Bel article en tout cas !
 
Je rejoins beaucoup d'autres sur la case dégoût de sport à l'école. Je faisais environ 1m60 pour 65kg ou peut-être un peu moins. Léger surpoids. Mon père nous avait fait à mes frères et moi un terrain de foot, et on jouait tous chez moi avec les voisins ... C'était génial. L'été je grimpais dans les arbres pour aller manger encore et encore plein de cerises (Vive les fruits !) ... Et puis je suis arrivée au collège. Ca allait, je faisais la dure à cuire (J'étais la seule en endurance à courir avec les garçons), j'étais nulle en gymnastique, mais je faisais partout des efforts, j'ai réussi à m'en tirer plutôt tranquillement. Le seul truc qui m'énervait, c'était de retourner en cours sans s'être lavé, de subir le regard et les moqueries de certains ...

Et puis après je suis arrivée au lycée. Avec les barèmes pour le bac ... Au collège, les activités étaient assez variées malgré assez peu de moyen au final, j'ai eu une activité cirque. Mais au lycée, non seulement on était réduit à cause des infrastructures déjà prises lors de mes deux heures de sport, mais en plus le gymnase du lycée avait été démoli pour être reconstruit. Du coup pour le bac, programme obligé : Course de vitesse, puis après course d'endurance.

Et là, en plus de séparer garçon et filles, on pose des barèmes sur une moyenne ... Par exemple en endurance, on devait courir une heure mais en ayant effectué un nombre de tours de piste précis juste pour avoir 10/20 ... Je suis capable de courir pendant une heure, peut-être plus, mais je ne cours pas vite. Vraiment pas vite. Au final j'en ai parlé à mon prof'. Je lui ai dit que je ne pourrais pas faire mieux. Et là il m'a juste répondu "Désolée, c'est comme ça, c'est le ministre de l'éducation qui a choisi les barèmes". Donc quoi au final, j'allais en Juin au bac avec des points de retard ? Non merci. Finalement, j'ai été chez mon médecin traitant pour en parler. Elle m'a ausculté et elle a d'ailleurs décelé que j'avais la colonne vertébrale pas très droite et c'est ça qui me provoquait les douleurs. Ca m'a bien arrangée, j'avais deux heures pour travailler en permanence quand j'en avais besoin.

Et finalement, je me suis remise au sport parce qu'il m'est arrivé plusieurs fois de me plaindre de douleurs au dos, aux genoux et aux chevilles. De plus, avec mon permis, j'ai fait encore moins d'efforts. J'ai pris quelques kilos. Pour avoir une meilleure forme, pour éviter d'être essoufflée au moindre effort, et éviter de devoir racheter des fringues à chaque fois, j'ai pris un abonnement en salle de sport. Celle que je fréquente est ouverte du Lundi à 8H30 jusqu'au Vendredi 23H sans interruption, même la nuit, et puis le Samedi et le Dimanche de 09H à 16H. Donc malgré mon emploi du temps changeant toutes les semaines, je peux y aller tous les jours selon mon emploi du temps et le travail que j'ai à faire. Mais c'est un vrai bonheur. Au quotidien je ne souffre plus, quand je fais du ménage je n'ai plus mal au dos. Et je peux monter les trois étages qui me sépare de mon chez moi tranquillement.

J'encourage toutes celles qui ont dégoûtées du sport d'apprivoiser ce dégoût autrement que par les méthodes de l'école. =P
 
C'est fou le monde qui se reconnait dans cette situation (comme quoi, y a peut-être un soucis dans la méthode d'enseignement du sport à l'école x) ) !
De mon côté c'est la même, j'étais très sportive en extra-scolaire (à 10 ans, je faisais 10h de sport par semaine : gym + équitation) mais en cours, et particulièrement au collège, j'étais systématiquement parmi les derniers recrutés dans les équipes, j'arrivais difficilement à garder la moyenne... (sauf sur l'éternel cycle gym, qui sauvait ma moyenne annuelle en sport !)
Il faut dire qu'étant petite et pas bien épaisse, impossible de faire des miracles en course ou au basket.
Le bilan de tout ça : une bonne grosse aversion pour les sports en salle/en équipe. Et c'est dommage, parce que dans le fond, c'est amusant...
La dernière chose c'est que j'aimerais retrouver mes anciens profs (tortionnaires) et leur dire qu'aujourd'hui dans mon travail, je marche et je cours toute la journée sans la moindre difficulté et que c'est pas grâce à "l'endurance annuelle" du mois de février.
 
Je me suis réconciliée avec le sport quand j'ai pu le pratiquer à ma guise et non selon les bonnes (ou mauvaises) volontés de mes profs durant ma scolarité. Je n'aime pas les cadres qui sont beaucoup trop réducteurs.
J'avoue même être tombée dans l'excès inverse:je suis passée de quasiment rien à plusieurs heures de sport par semaine :P
 
  • Big up !
Reactions : Patounette_love
Tiens, moi j'ai toujours aimé le sport, et même à l'école ! D'ailleurs j'ai eu cette même interrogation sur les notations Filles /Garçons, mais justement je tenais à faire tout pour être meilleure que les garçons, parce que je voulais prouver qu'on pouvait faire aussi bien même en étant une fille ! ( #LeFéminismeQuandOnA8ans héhéhé ). Puis bon j'étais assez fière et compétitrice (toujours en fait ...) Du coup j'aimais ça, même si c'est vrai les cours d'EPS c'était clairement pas la folie ! Mais depuis toujours, j'ai eu la possibilité d'avoir des activités sportives en dehors des cours ( notamment beaucoup de danse et plus récemment du cirque et du cheerleading )

Le sport pour moi c'est tellement une habitude que c'en est une drogue ! Si pour une raison ou une autre je ne peux pas faire de danse pendant une semaine ça va sacrément me manquer et je vais pas tenir en place ! Comme @Clemence Bodoc le dit dans l'article, c'est un défouloir, un moyen de s'évader et de se sentir bien dans sa tête et dans son corps ! Cette phrase fait absolument cliché mais elle n'est que trop vraie !

Et sinon j'aimerai TROP faire le mud-day ! Mais je vois pas trop qui serait assez motivé pour le faire avec moi... Ça pourrait être chouette de le faire avec des madz ;)
 
  • Big up !
Reactions : Patounette_love
C'était horrible le sport au collège aussi chez nous (Suisses), on devait tirer les équipes entre nous et du coup, les populaires tiraient les populaires d'abord puis les "rejetées" en dernier... grand moment de joie. Bref. En plus d'être séparées par sexe. C'était tellement déprimant que la moitié des filles prétextaient avoir leurs règles quand elles ne voulaient pas faire un exercice aux agrès...

Au lycée, c'était plus chouette, on pouvait y aller pour se dépenser sans réfléchir, on avait des bons profs dans l'ensemble. Et à l'uni, c'était la libération! Les gens y vont juste pour eux du coup plus de comparaison, de mauvais regards, c'est même l'occasion de rencontrer des gens!
 
  • Big up !
Reactions : Patounette_love
Merci pour ce superbe article :paillettes:!!!!!!!!
Pareil, je détestais le sport au collège. Ben ouais, les années où je détestais ma classe ou mon groupe, les séances en collectif étaient une torture (en plus d'être choisie en dernière touçàtouçà). Au lycée, çà allait déjà mieux vu que c'était par option (en plus de la séparation fille/garçon).

Depuis 3 ans maintenant, à cause de problème de surpoids et de cholestérol, j'ai redécouvert le sport et vous savez quoi? J'adore!!! :caprice:
Cela fait maintenant 3 ans que je fais de la zumba, cette année et c'est nouveau, je me suis mise à la pole-dance et je me mets à courir les matins quand j'ai du temps libre les jours où je n'ai pas zumba, ni pole dance (là, j'ai dû arrêter à cause d'une chute qui m'a amoché le genou).
Bref, pour moi, c'est l'éclate totale!!!!

A long terme, je compte m'inscrire dans une salle de sport mais quand je vois les prix, çà refroidit... :erf:
 
Le sport, mes grandes angoisses du collège, des séances de torture où la bonne élève que j'étais se faisait complètement ridiculisée car tellement nulle et toujours choisir en dernier pour faire les équipes... ça m'angoissait tellement d'ailleurs que ma maman (géniale) a fait le tour des médecins avec moi jusqu'à en trouver un qui me fasse une dispense pour tout le lycée (le bonheur)... Je me souviens de mon médecin de famille qui me recommandait toujours de faire du sport pour calmer mes angoisses et mes insomnies mais je n'en avais cure... s'il me voyait aujourd'hui... !

15 ans plus tard, c'est avec la gym suédoise que je me suis réconciliée avec le sport... en une semaine, je peux aller à trois ou quatre cours et aller courir au moins deux fois, d'ailleurs j'ai même couru le demi-marathon l'an dernier, du sport supplice je suis passée au stade du sport euphorie... parce que c'est pour moi, exactement quand je veux, sans personne pour me crier dessus, avec juste la pression que je me mets et, aussi, parce qu'il n'y a pas mieux pour se défouler et bien dormir ensuite ...

j'ai aussi l'impression que le rapport au sport change considérablement en fonction du rapport au corps... à 13 ou 14 ans, c'est rarement la joie... mais aujourd'hui je me sens à l'aise, jolie et en forme dans mon corps de trentenaire (oui je suis une vieille Madz:vieux:) et ça me donne envie d'en prendre soin :)
 
Aaah article bien sympa qui je pense colle a pas mal de personne. J'ai toujours adoré de le sport, ai commencé tres jeune et atteint un haut niveau trés jeune, mais effectivement le sport au collége ca craint.

Par contre je proteste sur ce que tu dis @Clemence Bodoc vis a vis de la via ferrata, non c'est pas plus varié que l'escalade, loin de la! des structures speciales ont besoin d'etre installées, pas en escalade :) (petit ralage non personnel :fleur:)
 
  • Big up !
Reactions : Patounette_love
Team Churchill pour moi aussi ! Ado j'aimais l'escalade, mais je n'ai jamais pu en refaire depuis la 3ème. Et je me suis fait harceler au collège, le pire était les humiliations du sport (1. Ne pas avoir de soutif mais des brassières, n'ayant pas de seins à soutenir 2. Trouver ses chaussures dans la poubelle 3. Etre la dernière à être choisie 4. Ne pas être choisie du tout, devoir passer de groupe en groupe pour demander si je pouvais venir avec eux et entendre non, puis le prof en forçais un à me prendre, et ils me le faisaient payer par la suite...).
Et en dehors de ces mauvais souvenirs, je n'ai jamais aimé le sport et je suis vraiment, vraiment mauvaise. Alors l'inscription dans une salle ou le jogging du dimanche matin, personne ne m'y verra jamais, sauf recommandation médicale (et encore ! c'est pas sûr !):supermad:
 
punaise les terrains de badminton.. Un de mes profs tortionnaires m'avait mise à la base sur le meilleur terrain, le plus haut. Il savait pertinemment que j'étais nulle ce qui fait que je n'ai gagné aucun match, je descendais invariablement. Pour le moral.. y'a mieux (oui car bien sûr j'étais la seule nulle/moyenne à cet endroit là, les autres étaient super bons et j'ai jamais rencontré qqn de mon niveau.. y'en a même un qui a dit "ahah naelia pff je vais t'écraser!").
 
  • Big up !
Reactions : Patounette_love

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes