J'ai eu 15 jours d'ITT et ça a aussi été la réflexion du gendarme de me dire que si j'avais lâché mes affaires je n'aurai pas été frappé, ça a aussi été la défense du mec quand on l'a retrouvé...


Je trouve ça quand même incroyablement dingue que "fallait lâcher pour ne pas prendre de coup" soit une réflexion normal. Autant de la part du gendarme que du voleur. C'est lui qui frappe, tente de voler, mais la victime qui est en tort, on croirait rêver et marcher sur la tête.
 
Je trouve ça quand même incroyablement dingue que "fallait lâcher pour ne pas prendre de coup" soit une réflexion normal. Autant de la part du gendarme que du voleur. C'est lui qui frappe, tente de voler, mais la victime qui est en tort, on croirait rêver et marcher sur la tête.

Bah en gros dans le cas d'un "simple vol" la violence était largement évitable si je lui avais donné ce qu'il voulait. C'est moi qui aie rendu la situation tendue. Le mec a dit qu'il avait été énervé par ma réaction et qu'une fois qu'il avait commencé à voler autant aller jusqu'au bout, je l'avais "saoulé", "c'est bon c'est qu'un ordi".
Et le gendarme a été très "paternaliste" : "ça ne valait pas le coup, vous êtes plus avancée maintenant? Vous pensez à vos parents? Ils seraient contents de savoir que leur fille est morte pour un ordinateur? Un ordinateur ça se rachète, une vie non. Tous les jours les gens se font voler si tout le monde réagissait comme vous, il y aurait de nombreuses victimes".
Je peux comprendre le flic sur le fond mais c'est vrai que je me suis remise en cause, d'autant plus que les suites ont pas été top j'ai eu deux dents cassées, des bleus, une côte fêlée... Mais ce sont les dents qui m'ont le plus marquées, c'est superficiel je sais mais je crois que c'est parce qu'à mes yeux ce n'étaient pas "réparable". Moi même je ne comprends pas trop pourquoi je suis restée autant accrochée à cette sacoche même à terre... j'avais peur pour la suite de mon année, je pensais à mes clefs, que je ne pourrai pas rentrer chez moi, le bordel pour refaire tous les papiers... Je me suis surprise moi-même dans mon obstination totalement puérile.
C'est pour ça que je me dis que les réactions des victimes peuvent être inattendues et que même rentrer chez quelqu'un sans son autorisation peut être dangereux...
 
@Pelleas Je ne mets pas un questionnaire à l'entrée de mon logement pour que les délinquants puissent cocher " Je viens cambrioler " , " Je viens squatter " ou " Je viens essayer de te violer ".
Quand bien même il viendrait voler mes chers " bibelots ", rien ne me dit qu'il ne pourrait pas m'agresser si je le surprend.
Donc oui, clairement, un gars qui rentre par effraction chez moi se prendra un bon coup de taser ou de pistolet d'alarme ( rien de léthal ) si je le peux. Et je pense que toutes les victimes de home jacking auraient été bien heureuses de pouvoir se défendre de la sorte.
 
Les cambrioleurs qui porte plainte ... Il va vraiment falloir un jour réussir à debunker ce truc. Déja c'est tellement grotesque et improbable que les journaux se dépêchent de relayer l'info pour faire du sensationnalisme facile les très rares fois ou cela arrive. Mais en vrai cela ne va quasiment jamais plus loin qu'un dépôt de plainte classé sans suite. Chose qui d'ailleurs n’empêche pas le cambrioleur de répondre devant la justice du dit cambriolage.
Honnêtement vous avez déjà essayer de déposer une plainte en commissariat ? On ne compte plus le nombre de témoignages narrant les difficultés à le faire et le faible taux de plaintes qui aboutissent réellement, mais par contre si un casseur se blesse en tombant chez toi c'est automatiquement pour ta gueule ? Ça ne tient pas deux minutes.

@VickyLgn Tant que çà reste non létal.
 
@Bingereading Le pistolet de la marque Taser, qui permet de tirer des projectiles électriques sont effectivement interdits. Mais les " shocker " ou " tasers de poche " , qui délivrent une décharge électrique à bout touchant sont légaux en France.
Et même si je parlais des " vrais " taser, je n'ai pas dit que c'était légal, seulement que je le ferais.
 
@Bingereading Le pistolet de la marque Taser, qui permet de tirer des projectiles électriques sont effectivement interdits. Mais les " shocker " ou " tasers de poche " , qui délivrent une décharge électrique à bout touchant sont légaux en France.
Et même si je parlais des " vrais " taser, je n'ai pas dit que c'était légal, seulement que je le ferais.
Merci pour ta réponse, c'est bon à savoir que les tasers de poche sont autorisés. Si je l'avais sû avant je m'en serais achetée un, ça m'aurait peut-être évité une agression. Je n'avais pas réalisé que les "vrais" tasers étaient ces trucs qui envoient un projectile, je les confondais avec les petits.
 
Dernière édition :
@Bingereading

Alors en fait les tasers de poche, les couteaux, les bombes lacrymo sont autorisés MAIS on ne peut pas l'avoir sur soi et le motif d'une eventuelle agression n'est pas vu comme "valable".
Ce qui est complètement con par ailleurs :yawn:

Je confirme ! :vieux: (Des flics m’ont effectivement confisqué mon matos de protection une fois...:stare: Je n’ai pas eu d’amendes)

Sinon vos témoignages sont terrifiants. J’ai une connaissance qui s’est réveillée dans son appartement parisien avec un mec assis sur une chaise qui la regardait. Elle a hurlé. Il est parti. Il ne l’a pas touché, n’a rien volé. Ça ne l’a pas empêché d’être traumatisée. A devoir en faire une thérapie, changer d’appart, prendre des cachets pour dormir et pour l’angoisse, adopter deux chiens etc...
 
Dernière édition :
Je pense fais quand même une grosse différence entre la gardienne intrusive qui rentre illégalement chez les locataires en espérant leur faire plaisir, et un violeur ou un agresseur qui vient vous faire des propositions sexuelle, vous regarder ou vous agresser(sincèrement désolée pour celles qui ont vécu ça, j'ai une tante a qui s'est arrivé quand elle était étudiante, elle s'est défendue avec succès mais ça l'a durablement traumatisé, à tel point que mes parents ont refusé que je prenne un logement au rez de chaussée, le gars était rentré par la fenêtre).
L'intention de la personne n'est pas la même et je trouve ça logique que la justice française demande une légitime défense proportionnelle.

Je ne sais plus qui a dit ça, mais le crous c'est vraiment effrayant. Ils ont beaucoup de clauses illégales dans leurs baux, qu'ils justifient parce que c'est une sous location mais je ne sais pas si c'est valable comme argument quand on sous-loue une résidence entière clôturée. Les autres baill sociaux ont-ils le droit de faire ce qu'ils veulent ?
Outre l'interdiction des animaux, y'a l'interdiction de recevoir des visiteurs, de vivre à plusieurs dans le logement (je ne vois pas en quoi ça les regarde du moment que tu payes tes charges et que tu ne fais pas de bruit). Leur système de cartes magnétiques pour remplacer les clés c'est super tu ne peux pas faire de double de chez toi, mais eux peuvent rentrer comme ils veulent !

J'aurais aimé que l'article mentionne, pour aller plus loin et parce que visiblement, la situation est courante mais pas si bien vécue systématiquement, les alternatives légales et les moyens de protection qu'on peut mettre en place.
 
Le CROUS qui s’assoit littéralement sur les lois...
Moi le mec de l'entretien dans mon logement du Crous m'a terrorisée pendant des années (5 ans) au point que tous les soirs je mettais des obstacles derrière la porte d'entrée pour que ça fasse du bruit s'il rentrait dans la nuit. Il avait les clefs de l'appart et ne frappait jamais, chaque fois qu'il venait réparer un truc ou faire des interventions non demandées je mettais des heures à le faire partir, il insistait grave, demandait si j'avais un copain, se vantait d'avoir déjà vu des étudiantes nues en entrant, me disait que j'avais des jolies cuisses quand j'étais en pyjama, disait que les filles comme moi avait besoin d'un homme expérience...
Les derniers temps je ne demandais plus de réparations car j'avais peur de tomber sur lui, ma coloc et moi avons vécu sans lumière dans les toilettes pendant deux mois, mais il venait quand même frappait une fois puis rentrait avec ses clefs...
Il avait la cinquantaine et était vraiment insistant et flippant et moi je n'osais rien dire parce que j'avais peur que ce soit moi qui interprétait mal et je ne voulais pas lui faire perdre son emploi... Je me sentais déjà chanceuse d'avoir un logement et il m'avait rappelé subtilement que ce serait lui qui ferait l'état des lieux de sortie... C'est super dur de dire non parfois, de mettre quelqu’un dehors on nous apprend à être polie et gentille... Il n'y a rien de pire que de ne pas être en sécurité chez soi. Il le faisait à d'autres filles aussi.
J'ai eu mon propre appartement cette année et je me suis rendue compte de ce que c'était de vraiment dormir, de ne plus être sur ses gardes constamment, de ne pas surveiller les bruits de la porte, de devoir aller dans la salle de bain avec une tenue pour en sortir habillée et ne pas y restée coincée, de dormir nue... Ce n'est pas normal et ce ne sont pas de bonnes conditions de vie cette pression constante.
(et pour le commentaire sur la violence, si quelqu'un qui n'a rien a faire chez moi s'y trouve et refuse de partir j'estime avoir le droit de me défendre, je ne vois pas pourquoi leurs droits seraient supérieurs aux miens et c'est cette défense un peu hors de propos des gens malveillants qui fait que les gens deviennent agressifs et veulent défendre leurs biens, rien qu'à voir comment jusqu'à peu les squatteurs étaient protégés plus que les propriétaires légaux... Ou même si un abruti entré sans mon accord se fait mordre par mon chien chez moi il est hors de question que ce soit mon chien qui prenne).

Il n'est pas trop tard je pense pour signaler son comportement au CROUS et pour porter plainte si tu le souhaites. Peut-être n'es-tu pas la seule à en être victime :erf:
Avec le mouvement #metoo & cie, les gens prennent davantage conscience que ce genre de comportement n'est pas acceptable, donc on peut espérer que le CROUS fasse une enquête interne et le renvoie.
 
Je suis une pure trouillarde (une tendance que j'alimente bien gentiment à coup de Faites entrer l'accusé et autres récits de faits divers glauques :cretin:), ça m'est déjà arrivé de sursauter de peur en croisant quelqu'un dans l'escalier de mon immeuble, donc honnêtement si quelqu'un essaie de s'introduire chez moi quand je suis là, je vais pas du tout avoir de pensées rationnelles du type la personne s'est trompée, ou c'est un livreur/réparateur et j'avais oublié qu'il devait venir, ou alors c'est quelqu'un qui veut voler des trucs mais qui ne fera pas de mal si je n'essaie pas d'intervenir. Mon premier réflexe va être de me dire : iel est là pour me tuer. Du coup j'avoue que j'ai déjà pensé à des solutions type faire chauffer ma bouilloire au max pour en balancer le contenu sur la personne. Et en même temps, rationnellement, je ne souscris pas du tout à la légitime défense type USA où tu peux abattre un type au fusil si tu penses qu'il est en train de violer ta propriété. Donc c'est compliqué.

En tout cas, j'étais surprise de la nonchalance de l'auteure en lisant le témoignage. Quelqu'un qui rentre chez moi sans mon accord pour faire la lessive et le ménage, même si je sais qui c'est, même si ça part d'une bonne intention, c'est no way, je trouverais ça complètement creepy. C'est une intrusion totale dans mon intimité, l'idée qu'on puisse toucher à mes affaires en mode open bar, quand bien même ce ne serait pas des objets de valeur d'ailleurs. (En même temps, je suppose qu'il y a une part de second degré dans ce détachement affiché, une prise de distance volontaire par rapport aux évènements racontés ? J'imagine que dans la vraie vie, la première réaction de l'auteure en voyant ses culottes propres n'a pas été uniquement de se dire "boarf, j'aime pas faire ma lessive en même temps" :cretin:) Après j'ai jamais vécu dans un immeuble avec gardiennage, peut-être qu'il y a une mentalité particulière qui fait que ça paraît plus acceptable ? Du genre "je suis là pour veiller sur les habitants". Soyons claires, je ne critique pas les réactions de l'auteure, je pense au contraire que c'est mieux de réagir calmement pour éviter l'escalade.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes