Commentaires sur Carla Bruni-Sarkozy pour Octobre rose : « J'ai été diagnostiquée d'un cancer du sein »

9 Mars 2018
156
1 543
1 204
@Issunn si tu veux t’informer à ce sujet tu as le site cancer rose qui propose une information plus mesurée sur les bénéfices attendus du dépistage organisé, qui sont bien moins importants qu’octobre rose ne cherche à nous faire croire. Le site est très richement fourni en documents divers, et très sérieux.
Je suis dans le corps médical et favorable au dépistage - si le professionnel l'estime nécessaire - par mammographie & co, j'étais juste curieuse de voir les contre-arguments. Mais merci ! :)
 
16 Septembre 2015
1 790
31 834
3 854
@Issunn moi aussi j’y suis et je trouve que nous ne sommes pas suffisamment informé.es des controverses qui entourent le dépistage qui est systématiquement présenté sous un jour favorable. On a reçu une affiche pour la salle d’attente qui indique « le dépistage diminue le risque du cancer du sein », alors non, c’est juste faux de dire ça, et malgré tout c’est écrit en gros sur une affiche officielle. Pour moi la bonne façon de faire serait de présenter aux femmes une information objective et de les laisser décider pour elles-mêmes ce qu’elles préfèrent, en fonction de leur histoire personnelle et familiale et aussi en fonction de leur caractère ou de leurs propres représentations de la maladie et de la santé. Pas de leur servir un gros bonbon rose qui balaye sous le tapis son côté obscur pour les envoyer massivement au dépistage.
 
M

Membre supprimé 367879

Guest
@Issunn quand ces examens et leur promotion/remboursement (assez coûteuse pour la société) à but préventif ciblent des personnes asymptomatiques, tu ne crois pas que les professionnels de santé devraient informer des risques induits par ces examens pour la santé de leur patientèle ? D'après moi, ce n'est à eux seuls d'estimer le bénéfice de ces examens pour autrui en l'état actuel des connaissances scientifiques sur ces sujets et des controverses au sein de la communauté scientifique médicale.

En tout cas, c'est le but de ma participation : ni promouvoir, ni dissuader : faire circuler l'information. Les femmes sont trop souvent déconsidérées par le corps médical. C'est vrai, après tout, on est trop bêtes pour choisir de manière libre et éclairée ce qui nous est bénéfique ou non... Octobre rose en est une bonne preuve, nous sommes ciblées en tant que femmes, pourtant on omet une partie de la vérité et nous sommes alors desinformées de manière massive.

La rétention de l'information par les professionnels de santé avalisée (organisée ?) par l'État devrait interroger d'avantage, les médecins ne sont pas des divinités mais bel et bien des humains soumis à des pressions diverses également.

Édit : par ailleurs le cancer du sein ne concerne pas que les personnes AFAB. Les hommes cis sont étrangement peu incités à pratiquer ces examens préventifs (et à toute la prevention autour)...
 
9 Mars 2018
156
1 543
1 204
@MC Doc @3lvirA (Merci d'avoir remis le lien !)

Petit disclamer avant toute chose: je ne suis ni médecin ni sage-femme. Je n'ai par conséquent aucune autorité sur le sujet dont je ne parle qu'au regard de mes connaissances actuelles et de mon propre vécu...
Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai précisé et précise encore: je suis favorable au dépistage préventif si le professionnel de santé le juge nécessaire. Sinon je suis tout à fait d'accord pour que l'on s'abstienne de promulguer des campagnes et des slogans qui induisent en erreur (quand il ne s'agit pas de désinformation). Et oui, cent fois oui, informons les gens plutôt que les rendre passifs dans la prise en charge de leur santé. On a tous à gagner à être plus autonomes - en plus d'être la base du consentement éclairé.

Ceci dit, je pense qu'il faut aussi prendre en compte plusieurs choses: la première étant que les personnes concernées ne sont justement pas actrices de leur santé. Des tas de personnes ignorent encore qu'elles cumulent des facteurs de risques, faute d'informations. Et pour cause, le domaine de la santé est un vrai terrain vague, jonché de consultations à prendre à tel ou tel âge, toutes les X années, sans explications claires.
La seconde est la réduction progressive de l'accès au soins. C'est un problème bien connu, voir son gynéco (ou tout autre spécialiste) devient de plus en plus long et compliqué. Surtout si on a le malheur de ne pas déjà être sur la sacro-sainte liste des patients du praticien. Il existe heureusement encore des rendez-vous en urgence, mais ils se font de plus en plus rares. Ajoutons à ça la réticence de certaines personnes à mettre les pieds chez un médecin (souvent lié à des violences médicales) et on se retrouve avec un grand écart mal géré entre faire de la sur-prévention et de la non-prévention.

Je reste d'accord avec le fait que l'on ne peut pas continuer à combler nos lacunes avec des gestes invasifs, potentiellement nocifs et parfois inutiles. Il y a probablement aussi des problèmes de parti-pris de la part de certains spécialistes, mais à ce niveau-là, c'est un sujet qui concernent beaucoup d'autres domaines et je ne suis pas certaine de la prévention du cancer du sein en soit l'exemple le plus problématique. Enfin je suis peut-être à la ramasse, mais sauf erreur de ma part, le dépistage en France ne cible que les personnes de plus de 50 ans ou à facteurs de risques élevés ? Je n'ai pas l'impression que l'on incite qui que ce soit à aller passer une mammographie à 30 ans par pur principe de précaution... Si ?
 
16 Septembre 2015
1 790
31 834
3 854
@Issunn le dépistage ne cible justement PAS les personnes à risque élevé. Celles-ci ont une surveillance personnalisée. Le dépistage par définition c’est pratiquer un examen sur une personne qui ne présente aucune suspicion de quoi que ce soit, pour dépister une maladie à un stade très précoce, avant que la personne ne développe de symptôme de sa maladie. L’idée derrière ça c’est que si on traite une maladie à un stade tout tout débutant, on a plus de chances de guérir. Cependant ces dernières années nos connaissances sur l’évolution spontanée du cancer du sein ont beaucoup évoluée et remettent en question ce postulat d’évolution linéaire de la maladie (tout petit asymptomatique -> Petit peu de symptômes -> moyen symptomatique -> avancé c’est la merde). Maintenant on sait que certains cancers peuvent ne pas évoluer, voire même peut-être involuer. Or quand on a une mammographie anormale c’est directement biopsie, et quand on trouve des cellules cancéreuses au microscope on n’a aucun moyen de dire si elles sont dangereuses ou pas. Étaient-elles déjà là depuis 10 ans sans évoluer et on est tombé dessus par hasard ? Sont-elles apparues tout récemment avec un fort potentiel d’agressivité qui menace la vie de leur porteuse ? Impossible de savoir. Donc on va par défaut traiter toutes les patientes comme si c’était des tumeurs dangereuses. Et ensuite on se félicite d’avoir sauvé une vie, et c’est là que le bât blesse. Il y a dans le lot des cas positifs du dépistage, des patientes qui ont subi une opération chirurgicale, de la radiothérapie et qui vont ensuite prendre de l’hormonothérapie pendant des années, pour un cancer qui ne les aurait peut-être jamais embêtées. Ce « peut-être » c’est le gros grain de sable dans le rouage du dépistage et on n’en parle pas du tout.
Et au passage je précise que le plus gros promoteur d’octobre rose, qui a poussé à fond pour que ça prenne de l’ampleur, c’est un laboratoire pharmaceutique. Et comme par hasard c’est le plus gros fabricant d’hormonothérapie, le cancer du sein c’est une manne pour eux, ça leur rapporte beaucoup d’argent et je pense que c’est une bonne chose de garder à l’esprit qu’eux, ils ont un intérêt financier majeur à ce que plus de femmes se fassent dépister. Car qui dit plus de participation au dépistage dit plus de traitements prescrits, et eux s’en foutent que des femmes doivent subir ce parcours éprouvant à tort. Et supporter pendant des années un traitement avec beaucoup d’effets secondaires. Et je pense que ce n’est pas un hasard si plein de gynecos prescrivent des mammographies déjà à 40 ans, pour aucune raison. Mais ils disent aux patientes que c’est mieux pour elle, c’est tout.
Quand tu dis que tu es d’accord avec le dépistage si le professionnel le juge nécessaire, moi je ne le juge ni nécessaire ni pas nécessaire. Je dis aux patientes voilà les données objectives sur le dépistage organisé du cancer du sein, je vous laisse le choix, et je vous accompagnerai dans votre choix, quel qu’il soit. Et pour les patientes qui ont un risque élevé du fait de leur histoire familiale, elles sont par définition exclues du dépistage et doivent avoir un suivi spécifique. C’est pour ça que pour elles je préfère employer le terme surveillance au terme dépistage.
 
28 Avril 2015
2 541
18 687
3 854
@MC Doc

D’après l’institut national du cancer, sur 100 cancers détectés, 10 à 20 ont occasionné un sur traitement c’est vrai.
Mais ça veut aussi dire que 80 à 90% des cancers détectés par mammo ont peut être pu être traités à un stade moins avancés.

Il y a déjà beaucoup de femmes qui ne font pas le dépistage, je suis pas sure que ce soit une bonne idée d’insister sur les effets négatifs quand en moyenne le dépistage reste une bonne chose.

Après dans l’avenir peut être que selon le type de cellules, certains cancers ne bénéficieront que d’un suivi et ce sera une avancée oui.
 
M

Membre supprimé 367879

Guest
@Issunn ma VDD t'a déjà fait une réponse très exhaustive donc je vais rebondir rapidement à ton message (merci MC Doc, j'avoue que je me sentais seule à lancer mon pavé dans la mare alors que le sujet est d'utilité publique et hautement féministe).

Déjà, tu parles d'avoir ou non une autorité sur ces questions. Et je ne vois pas pourquoi en ce qui concerne notre santé, un tiers aurait plus d'autorité sur celle-ci. Les patients ont voix au chapitre, fort heureusement, non ? Je vais ressortir un vieux slogan feministe : mon corps, mon choix.

Ensuite, dans le billet que j'ai mis en lien plus tôt, on voit que les recommandations officielles tendent à abaisser l'âge minimum des recommandations officielles en matière de prévention des cancers du sein par dépistage (pour les personnes asymptomatiques toujours, ici je ne parlerai que d'elles donc je ne le préciserai plus ensuite), on voit qu'à partir de 45 ans ça peut être une recommandation de se faire dépister tous les 2/3 ans. Et sur ce topic, des madz demandent comment se faire dépister dés la trentaine.

Enfin, est-ce qu'il existe des campagnes nationales d'envergure et une journée officielle recommandant aux personnes pourvues d'une prostate (édit : pour la journée offi, j'ai pas été vérifier donc ça existe peut-être mais ne fait pas l'objet d'un battage médiatique), donc majoritairement des hommes cis, à se faire dépister à partir de 50 ans (ou +, ou -), tous les deux ans ? Non. Pourquoi, alors que les cancers de la prostate sont eux aussi très meurtriers et en expansion ? Le pink-washing déjà c'est une chose, le foutage de gueule concernant l'autonomie des femmes pour faire (ou non) la prévention de cancers du sein une autre.

@PetitePaille parcourir les ressource postées (le billet de blog ou le site de Cancer Rose) avant de participer, ce serait bien je crois vu la non pertinence de ton message. Surtout que personne ne cherche à dissuader personne ici... (Édit again : déso, je me relis et je suis condescendante. Je voulais surtout insister sur les nuances justement établies par des professionnels de santé alors que ton message semble passer totalement à côté, ça m'a agacée)
 
Dernière modification par un modérateur :
28 Avril 2015
2 541
18 687
3 854
@Lorna.

De toute façon l’argument d’autorité ne marche même pas ici car le collège des gynécologues de France ne vont pas dans le sens d’un dépistage inutile. Ils parlent eux de 20% de réduction de mortalité (150-300 décès évités pour 100 000 femmes participant régulièrement au programme).

Et sinon je suis d’accord avec toi, que les résultats du dépistage soient limités c’est fortement possible.. Maintenant parler de labos qui seraient à l’origine de tout ça.. Surtout que je comprends pas trop cette histoire de labo. Si on parle de sur diagnostic, on parle donc de toutes petites tumeurs je suppose et non de carcinomes infiltrants. Et il me semble que l’hormonothérapie n’est pas utilisée dans ce contexte la mais seulement pour des cancers infiltrants (donc déjà d’une certaine sévérité).
 
M

Membre supprimé 367879

Guest
Mais qui ici simplifie à l'extrême les messages postés ? Qui parle de méchants labos ou méchants médecins ? On soulève le défaut d'information concernant les risques de ces examens et également une surmédiatisation concernant la prévention de cancers du sein ciblant uniquement les femmes.

Édit : et quand on souligne d'éventuels conflits d'intérêts avec des labos, c'est plutôt d'utilité publique ce me semble. Surtout quand la manière de promouvoir cet examen est discutable (le fameux le dépistage sauve des vies, qui est partiel et partial).

Sincèrement je comprends qu'on veuille se faire dépister par mammographie ou qu'un médecin le préconise à des patients tant que cet examen est bien le fruit d'un choix libre, conscient et éclairé. De la déontologie médicale quoi.

Encore une fois, on n'incite personne à ne pas se faire dépister, merci de ne pas nous faire dire ce que jamais nous n'avons écrit. Ce choix devrait être personnel, pouvoir choisir en pleine conscience des risques et bénéfices de procéder ou non à une mammographie.

Puis sinon, des sources SVP ? L'article que j'ai joint contient des dizaines de ref. bibliographiques. Et encore une fois, il est rédigé par une femme médecin généraliste (donc habilitée à prescrire ces examens). Cancer Rose est également alimenté en majeure partie par des professionnels de santé (et des lanceurs d'alerte).

Dernier édit puis je me retire de ce topic : personne ici n'a écrit que le dépistage de cancers du sein par mammographie était inutile. Personne.
 
Dernière modification par un modérateur :
30 Novembre 2014
3 146
223 155
6 354
Il y également une revue de littérature de la Cochrane, par ici pour le résumé : https://www.cochrane.org/fr/CD001877/BREASTCA_depistage-du-cancer-du-sein-par-mammographie


Grosso modo actuellement, on estime que sur 2000 femmes suivant le dépistage tel qu'il est organisé actuellement
- 1 décès sera évité
- 200 faux positifs
- 10 femmes traitées inutilement
Il faut également prendre en compte l'impact psychologique, potentiellement économique de la prise en charge d'un cancer


(Mais vraiment le site Cancer Rose est ultra bien foutu pour ça et explique bien mieux comment ces données ont été obtenues)

Libre à chacun, ensuite de faire se dépister ou non.
 
9 Mars 2018
156
1 543
1 204
Bon eh bien c'est allé vite...

@MC Doc @3lvirA (je me permets de te citer mais si tu préfères clôturer le topic pour de bon, dis-le moi!)
En fait on est d'accord sur l'essentiel. Peut-être avez-vous juste un autre son de cloche ou un autre vécu, je n'ai personnellement pas noté d'augmentation de dépistages du cancer du sein dans ma patientelle. Mea culpa si j'ai tort, mais oui, quand j'ai un doute, je les envoie chez le médecin qui souvent, prescrit un examen. C'est peut-être excessif, mais je préfère pêcher par excès de prudence que par laxisme. Par contre non, je n'envoie personne se faire dépister par imagerie médicale sans raison.

Par ailleurs une partie des études parlent surtout des USA (mais je n'ai pas eu le temps de tout regarder). Ça ne les disqualifie pas pour autant et oui, c'est intéressant et important de poser la question de l'utilité d'un dépistage précauce et/ou systématique. C'est juste que là, maintenant, j'ai davantage de patientes qui ne se font pas dépister par méconnaissance ou par crainte d'un résultat alarmant.
Du reste oui, encore une fois oui, informer de manière claire et objective. Mais je ne pense pas que l'on puisse arrêter toute campagne de prévention au nom d'une autonomie de traitement que l'on n'a pas encore apprise aux gens et dans un contexte où l'accès aux soins se fait de plus en plus difficile. Ni plus, ni moins.

Ah et quand je dis que je n'ai pas autorité sur le sujet, je parle d'argumentation. Bien sûr chacun son corps, chacun ses choix. Je dis juste que je n'ai juste aucune formation qui donne plus de poids à mon discours. Maintenant si on considère que l'on ne peut plus faire confiance aux professionnels qualifiés eh bien c'est un autre sujet...
 
9 Mars 2014
4 007
33 401
4 674
lutinreveurblog.wordpress.com
C'est marrant que dès qu'une critique est emise contre un labo, aussi minime soit-elle, il y a toujours quelqu'un qui ramène au conspirationnisme.
On vit dans un monde capitaliste et les laboratoires ne sont pas des bons samaritains qui veulent le bien des gens. Ils sont là pour le profit et c'est tout. Faut voir comment les recherches sur l'endométriose n'avancent quasiment pas à cause d'eux.

Bref, normalement avant toute mammographie, il y a la palpation et voir l'auto palpation. Moi, mon ancienne sage femme m'avait aussi conseillé d'être vigilante sur le fait que mes mamelons se rétractaient, que ça pouvait être aussi un signe mais ils font ça depuis que je suis ado et à priori je n'ai rien du tout.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes