Commentaires sur Combien de Français regrettent d’avoir eu des enfants ? Une nouvelle étude donne des chiffres

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 215
5 664
Je me demande la signification de cette différence de fréquence de regret parmi les générations.
Est-ce que nos parents et grands-parents subissaient moins de pression à la parentalité ? (peu probable selon moi)
Est-ce que nos grands-parents avaient de toutes façons moins le choix ('pas de pilule) et donc ça faisait partie de la vie, ils y réfléchissaient moins et avaient moins l'impression de s'être trompé ?
Est-ce que c'est lié à l'âge des enfants : plus les enfants sont jeunes, plus on est dans l'oeil du cyclone et plus on regrette. Alors que quand les enfants sont adultes, on a moins les difficultés passées en tête et il est plus facile d'être content du choix d'en avoir eu ?
Est-ce que c'est lié à l'âge des parents : l'approche de la vieillesse et de la mort donne un autre regard sur le cycle de la vie et fais moins regretter ce choix ?
 
6 Juillet 2017
3 523
49 559
2 064
Ouais statistiquement ça fait un peu mal aux fesses de faire le pari... 1 sur 10 quoi. Je veux bien avoir le profil socio-économique, familial et psychologique des 13% ça serait intéressant voir si j'ai vraiment des circonstances aggravantes ou si c'est très aléatoire (hors cas de grossesse non désirée qui ne débouche pas sur une grande révélation maternelle pour la mère, devant le fait accompli)
 
21 Juin 2020
277
3 812
304
27
Merci pour le relai ! @Kettricken m'a devancée, mais effectivement j'ai pensé tout de suite à l'âge des enfants, vu que j'ai vu autour de moi plusieurs cas de regrets "dans le dur", pendant les toutes premières années, qui s'estompaient ensuite une fois que les enfants devenaient plus indépendants.

Quand on parle du choix de devenir parent ou non on a souvent en tête le fait d'être parent d'un tout petit nourrisson (ce qui est logique, vu que c'est la situation qui va se présenter en premier :cretin: ), mais in fine on va passer beaucoup plus de temps à être parent d'un adolescent que d'un bébé par exemple, et si on a la chance de vivre vieux encore plus de temps à être parent d'un adulte... Or c'est pas du tout la même chose, à tous les niveaux.

Edit: Je bugue un peu devant les chiffres des 35-44 et des 45-54 par contre... Une écrasante majorité ne se prononce pas ? :cretin:
 
28 Janvier 2022
289
2 037
154
33
Pareil que @Kettricken et @Musaraigne , la première question qui m'est venue à l'esprit c'est "ça veut dire quoi me regret d'être parent?" Parce que parfois quand je suis dans le dur des démons de l'enfer je me vois avoir des pensées de ce style, pourtant quand je réfléchis vraiment en fait non je suis trop bien avec mes enfants, les voir découvrir le monde etc c'est trop chouette malgré quelques difficultés (qui sur le moment peuvent paraître insurmontables).

Donc l'étude est à portée intéressante mais elle mériterait d'être approfondie.
 
14 Décembre 2016
25
304
1 099
45
Montpellier
Perso, j'adore ma fille et je ne regrette pas de l'avoir eue, mais faut quand même avouer que la vie était bien plus simple avant de l'avoir :cretin: (j'ai 44 ans, et ma fille a 8 ans).
Mon seul "regret", ou plutôt mon inquiétude, ce qui me terrifie même, c'est de penser au monde dans lequel elle grandit. Je suis horrifiée à la pensée de ce qu'elle risque de subir et que nous ne pourrons pas toujours la protéger :crying:
 
16 Février 2009
1 905
24 302
5 694
Je pense que chez les anciennes générations c'était aussi complètement tabou d'avouer que tu regrettais d'être mère. Pour mémoire, c'est l'actrice Anémone qui a ouvert le débat en France. Brigitte Bardot a aussi plus ou moins toujours assumé qu'elle n'avait jamais eu la fibre maternelle. Ne serait-ce que dans mon entourage, j'ai au moins 2 ou 3 cas de femmes de cette génération qui ont subi leur maternité. Je ne pense pas qu'à l'heure actuelle elles diraient explicitement qu'elles regrettent d'avoir été mères, par contre il y a des choses qui filtrent à travers leur discours, du genre "telle chose aurait été plus simple si on n'avait eu que deux enfants", ou bien quand elles disent à quel point elles flippaient au moindre retard de règles après avoir enchainé trois grossesses, ou même "j'aimerais retrouver mon identité après avoir passé tant d'années à m'occuper de ma famille". Et puis il y a des histoires de bébés Ogino dans pas mal de familles aussi...

En fait, c'est peut-être pas tant les enfants qu'elles regrettent, que les opportunités loupées à cause des grossesses et le fait d'avoir assignées à leur rôle de mère et à la prise en charge des besoins de leur famille au détriment des leurs. Mais clairement, vu que la contraception était peu accessible et l'avortement interdit, je pense qu'il y a beaucoup d'enfants pas vraiment désirés parmi la génération du baby-boom.
 
Dernière édition :
21 Avril 2012
309
3 638
4 804
Personnellement j'aurai tendance à interpréter différemment le fait que le regret soit plus élevé pour les parents qui ont entre 18 et 24 ans.
S'ils sont parents à cet âge, c'est qu'ils ont eu leur(s) enfant(s) en étant eux même assez jeunes. Il est à parier que le fait d'être parents si tôt les a beaucoup contraints dans leurs choix de vie (études, voyages, boulot) et sur leurs perspectives d'avenir.

Après si on regarde les résultats du sondage en ligne, on voit que dans la même tranche d'âge, ils sont 55% à dire qu'ils ne regrettent pas d'avoir eu un ou des enfants. Donc ces résultats sont à contrebalancer quand même.
La présentation du sondage par Yougov est tout de même extrêmement sommaire, je trouve, on n'a même pas la méthodologie de sondage présentée dans le détail ou des tests significativité des résultats. Ça me semble difficile d'avoir des interprétations pertinentes avec si peu d'informations. Dommage pour un sujet si intéressant.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 215
5 664
En fait, c'est peut-être pas tant les enfants qu'elles regrettent, que les opportunités loupées à cause des grossesses et le fait d'avoir assignées à leur rôle de mère et à la prise en charge des besoins de leur famille au détriment des leurs. Mais clairement, vu que la contraception était peu accessible et l'avortement interdit, je pense qu'il y a beaucoup d'enfants pas vraiment désirés parmi la génération du baby-boom.
mais du coup, les personnes âgées devraient plus regretter. Mais c'est l'inverse qu'il se passe.
Après, la parentalité était moins sur-investie que maintenant. Donc il y avait peut-être moins de pression à être la mère parfaite.

S'ils sont parents à cet âge, c'est qu'ils ont eu leur(s) enfant(s) en étant eux même assez jeunes. Il est à parier que le fait d'être parents si tôt les a beaucoup contraints dans leurs choix de vie (études, voyages, boulot) et sur leurs perspectives d'avenir.
Je n'y avais pas pensé, très bonne remarque. Après, s'ils ont eu leurs enfants jeunes, c'est peut-être parce qu'ils ont juste suivi la norme mais aussi peut-être parce qu'ils en voulaient profondément et que donc ça devrait atténuer les regrets.
 
7 Juillet 2016
2 396
41 223
2 574
Mode vieille reac activé : j'ai quand même l'impression que ça vire à l'obsession , ce sujet.

J'aimerais bien qu'un jour, on se penche sur la question des enfants dont on clame avoir regretté la naissance.

C'est bien de libérer la parole des mères, mais je me demande dans quelle mesure on ne perd pas un peu de vue le bien être des enfants (qui ne sont arrivés là que par la volonté de leurs parents..)

Bref, au fil des années, ça me crispe de plus en plus. Autant j'entends la détresse de certains parents, autant ça vire parfois au "j'aurais du réfléchir un peu plus parce qu'avec mes mômes c'est galère de sortir avec les copines 5 fois semaine" ( bah.. oui.. jai du mal à admettre que ca soit une surprise)
 
1 Janvier 2015
312
4 411
2 314
J’imagine que les causes sont plurifactorielles, pour moi (je n’ai pas eu le temps de creuser et de chercher des sources désolée si on reste sur de la spéculation !) il s’agit sûrement en premier lieu d’une histoire de classe sociale. On sait que + une femme a un niveau d’étude élevé moins elle aura d’enfant (en moyenne) hors la plupart du temps l’accès aux études sup même en France n’est pas possible pour tous.tes.
Il y a certains milieux où l’accès à l’information n’est pas le même, où la réflexion ne se joue pas de la même façon, où la parentalité a peu le luxe de pouvoir être questionnée.
Dans mon entourage j’ai eu plusieurs copines qui ont eu un enfant (5 ans pour le + vieux) et les profils sont plus ou moins identiques : l’enfant est unique pour le moment, et les parents ont de l’argent, du temps de qualité à leur consacrer, un environnement social propice.
Ça ne contredit pas le fait que les populations les plus diplômées aient moins d’enfant, simplement que le fait d’en avoir ou pas est davantage l’aboutissement d’une réflexion sur les enjeux. Avoir un gosse c’est toujours plus agréable quand on n’a pas à se priver financièrement à côté et que tout ne devient pas un sacrifice par manque de moyen.
Ça reste à débattre.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 595
48 215
5 664
C'est bien de libérer la parole des mères, mais je me demande dans quelle mesure on ne perd pas un peu de vue le bien être des enfants (qui ne sont arrivés là que par la volonté de leurs parents..)
J'ai une amie qui a la soixantaine et deux garçons adultes. Ils ont une excellente relation, ils s'amusent apparemment bien ensemble mais mon amie n'a jamais caché qu'à refaire, elle ne le referait pas. Qu'elle a beau les aimer et être heureuse maintenant qu'ils soient dans sa vie, la dépendance inhérente des petits enfants lui a été très pesante alors même qu'elle a eu énormément d'aide de ses propres parents.

D'ailleurs ses fils sont en couple depuis longtemps et n'ont pas (encore ?) d'enfant. Elle n'a aucune idée de s'ils en veulent, elle pense qu'au moins un des deux oui. Mais elle leur a aussi toujours dit de bien réfléchir et que ça n'était pas une promenade de santé.
Et même s'il elle avoue qu'elle serait sans doute gaga en cas de petite-fille, elle n'a aucune envie d'être grand-mère, elle a trop de trucs à faire.

Bref, je ne pense pas que les enfants de ces femmes qui regrettent vont forcément mal. En tous cas pas plus mal que les enfants de celles qui n'osent pas s'avouer qu'elles regrettent.
Je pense aussi que tout dépend de comment elles communiquent ou non ce regret à leurs enfants.
Les quelques unes que je connais qui ont de jeunes enfants et qui le regrettent font au contraire leur maximim pour être les meilleures mères possibles. Comme pour compenser. Elles mettent la barre super haut.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes