Commentaires sur Contre le harcèlement scolaire, Pap Ndiaye menace d’exclusion les élèves harceleurs

30 Janvier 2009
5 117
18 753
6 144
34
Lille
@PetitePaille A court terme c'est sur que c'est le mieux pour tout le monde (la victime qui voit un poids se libérer, les profs qui voient l'élève "méchant" s'en aller, le chef d'établissement qui voit une source de problème partir), mais à long terme je pense que la société y perd beaucoup (en terme d'argent, de violence, de conduites à risques etc).
Pour moi l'exclusion avec le risque que l'enfant parte en décrochage scolaire c'est repousser un problème qui reviendra un jour ou l'autre....
 
23 Octobre 2017
388
2 137
1 724
Dans les faits je pense que personne ne sera exclu.
Après ça peut peut-être marcher pour prévenir le harcèlement (tout dépend du harceleur, certains s'en fichent, d'autres moins).

J'en avais parlé sur un autre sujet mais le harcèlement n'est pas toujours facile à identifier et il n'est pas toujours direct.

Être mis à l'écart systématiquement est aussi brutal que de se faire insulter.
Dans ce cas comment incriminer les coupables? Comment les identifier?
 
  • Big up !
Réactions : Griffith et Naty-chan
30 Septembre 2021
1 793
10 810
1 144
34
Après, il y a un inconvénient à exclure l'élève harceleur, c'est que le harcelé reste toujours soumis au groupe. Quand le harcelé change d'école, ça permet aussi de "l'extraire" du groupe et de repartir sur une page blanche. Je ne suis pas favorable à cette solution, surtout que le harceleur peut avoir le sentiment d'avoir "gagné", mais cela peut être une issue également.
En revanche, ce changement d'école ne doit pas être vécu comme une punition, donc de mon point de vue, il faut qu'il soit demandé par la famille du harcelé. Sinon, c'est le harceleur qui devrait partir.
C'est très intéressant @Gringo ce que tu as dit, car je pense que l'immense majorité d'entre nous sommes des normopathes et qu'on peut tomber dans ce système. Et pourtant, en ce qui me concerne, j'ai aussi été harcelée.

@Kaktus dans le cas décrit dans l'article, le ministre parle vraisemblablement des écoles primaires dont les exclusions sont actuellement impossibles. La question de la rescolarisation est donc cruciale pour ces élèves, et je suis d'accord, juste exclure ne suffit pas.

En tant que prof, ce n'est pas toujours facile de repérer du harcèlement, mais on sait quand même repérer les élèves plus à risque car sortant de la norme.
 

Aesma

Poutou Partout, Le Pen Nulle Part
23 Janvier 2014
8 376
38 414
5 904
Extraire du groupe la personne harcelée ou harceleuse ça peut aussi être un changement de classe. Ça permet de développer un suivi et garder un oeil sur les élèves impliqué·es sans "abandonner" personne.

C'est très intéressant ce que tu dis @Gringo sur les mécanismes d'empathie et c'est vrai qu'autant j'ai pu constater du mieux chez des élèves en difficulté qui avaient changé d'établissement mais sur celleux qui ont été viré, j'ai juste l'impression que ça va de mal en pis, il y avait déjà de sacrés problématiques avant et après c'est juste de pire en pire, on passe d'un élève qui en tabasse un autre à la sortie à un gosse qui 2 ans + tard est totalement déscolarisé (car renvoyé de l'établissement suivant) et a un casier judiciaire a même pas 15 ans.... Qu'est-ce que ça va donner quand il sera majeur ? Est-ce qu'on peut rattraper autant de violences à ce niveau ? Est-ce qu'on aurait eu les moyens de le garder et de faire en sorte que son comportement s'améliore ? (je ne crois pas)

Perso je me sens vraiment désemparée face au harcèlement et je trouve que c'est + "facile" d'aider les victimes qu'induire une remise en question chez les personnes qui harcèlent. Alors que ce serait bien + efficace de développer l'empathie de toustes que de devoir déceler puis rafistoler les gosses qui s'en prennent plein la tronche.
 
5 Août 2021
699
5 923
554
32
La mesure d'exclusion aura quand même un impact:

- L'enfant harceleur devra changer d'école et perdra ses repères (copains ect) qui étaient quand même bien néfastes pour lui. S'il est pas complètement sociopathe il a une chance de repartir sur une base plus saine.
- Les parents harceleurs prendront conscience de la gravité des faits: c'est eux que ça va faire suer d'emmener leur enfant dans une autre école, probablement plus loin.
- Les autres parents et enfants ne voudront pas subir le même sort et changeront leur comportement.
- Ça ne sera plus au harcelé de changer d'école, ce qui peut être vécu comme une double peine. Sans parler du fait que les harcelés peuvent aussi être dans des dispositifs spéciaux. Récemment on a vu le cas d'un collégien en ULIS. Il n'y a pas 36000 classes ULIS. On demande propose au collègien de partir, mais il va aller où?

Il faut se mettre à la place du harcelé voici les choix qu'il a aujourd'hui:
- Rester dans le même établissement et continuer à subir des agressions (malgré les belles promesses de l'équipe qui arrive pas à améliorer la situation)
- Changer d'établissement (et subir ce qui va avec )

Quitte à perturber la scolarité d'un enfant autant que ça soit celle du harcelé.


@Gringo
Cette conférence à l'air passionnante. Cependant je tique un peu sur "les harcelés s'en sortent mieux".

"S'en sortir" est un terme très vague dépend de nombreux facteurs et de ce qu'on entend par s'en sortir. Je suis pas étonnée d'entendre que les harceleurs ont plus de risques que d'autres d'avoir des conduites à risque et d'être violents. (même si pour moi le risque serait plutôt du côté de leur prochaine victime)

Maintenant les harcelés peuvent plus ou moins s' "en sortir" de façade. Il reste que le traumatisme vécu reste souvent un frein dans tous les plans de leur vie, et que ça a affecté de manière négative leur psychisme pour le reste de leur vie.
Sans parler de ceux qui se suicide avant et dont on ne saura jamais ce qu'il auraient pu devenir ou s'ils auraient être épanouis.
Aujourd'hui c'est les harcelés qui doivent changer d'établissement et qui subissent "l'exclusion, donc des scolarités hachées, des stéréotypes qui leur colleront à la peau dans leurs futurs établissement."

J'aimerai d'autres solutions que l'exclusion mais si l'établissement a déjà essayé et qu'il reste que ça - et c'est ce qu'il se passe aujourd'hui: on demande aux harcelés de partir- alors ça ne me semble pas anormal que les conséquences négatives retombent sur l'agresseur.
Faire l'inverse ça donne un gros sentiment d'invulnérabilité à certains, et un gros sentiment d'injustice à d'autres.

@Matilda Verdebois
La "page blanche" ça peut marcher pour certains enfants mais pas pour d'autres. Si un enfant a pris l'habitude d'être "soumis" à un groupe, il pourra aussi avoir la même attitude face à un autre groupe similaire. Surtout que s'imposer dans un groupe déjà établi, lorsqu'on sort de mois, voire d'années de harcèlement c'est pas facile.
Il y a des enfants harcelés qui changent d'établissement et finissent harcelés dans le nouveau.
Donc je dirais que c'est au cas par cas, et à voir avec l'enfant.
 
Dernière édition :
25 Juin 2015
407
2 752
3 074
36
Pour l'enfant qui part totalement a la dérive comme parle @Aesma oui bien sûr ça existe mais en général le soucis n'est pas réglable au collège, c'est souvent familial. Et ne pas exclure l'enfant ne va pas forcément lui permettre d'éviter la dérive vers des comportements de plus en plus violent. Je dirais même au contraire, certains élèves ont tellement l'habitude qu'il n'y ait pas d'incidence qu'une fois devant le juge ils agissent avec la même désinvolture (pas mal de nos anciens élèves ont fait un tour par la case prison... Et pour ceux dont on a encore des retours c'est assez flagrant ce côté "toute puissance", qu'on a finalement entretenu en ne sanctionnant pas plus sévèrement). Non bien sûr tout ne doit pas fonctionner a la sanction et a la peur, mais parfois c'est une étape nécessaire pour imposer les limites.
 
30 Janvier 2009
5 117
18 753
6 144
34
Lille
@Bloem La conférence c'était Eric Verider sur le groupe et les normopathes, celui qui a dit que les harcelés s'en sortaient mieux c'était sur GBVF avec Bruno Humbeeck. Je n'ai pas plus d'info sur ce qu'il entendait par là, BH ne parlait que des neurones miroir, pas du reste et il ne perdait pas de vue que le harceleur est un enfant qui doit lui aussi être protégé/éduqué du mieux qu'on peut.
 
28 Avril 2015
2 590
19 093
4 654
@Gringo

Mais on parle d’enfants de quel âge au juste ?
Je veux bien qu’un suivi psy + des ateliers sur l’empathie puissent fonctionner sur des élèves en école primaire mais pas sur des collégiens ou des lycéens.
Un élève de 13-14 ans qui en harcèle un autre, si tu lui donnes des cours sur l’importance de l’empathie, il va te rire au nez. Un suivi psy reste intéressant mais il faut quand même qu’il veuille y participer, si c’est de force pas sûr que ça apporte quoique ce soit.

De toute façon on voit déjà que pour de la prévention par exemple (ne pas fumer), ça fonctionne beaucoup mieux de parler de ça en école primaire que plus tard quand ils sont ados (car ils sont dans l’opposition).
La je pense que c’est pareil, un ado tu lui dis d’être sympa avec son prochain, il va faire l’inverse.

Ensuite j’aimerais bien des stats pour voir en quoi les élèves harcelés s’en sortent mieux que les élèves harceleurs. Et j’aimerais bien plus de détail sur l’étude des neurones miroirs car l’empathie c’est un processus complexe qui ne dépend pas que de ça.
Ex : dans le cursus de médecine, les gens ont le plus d’empathie au tout début des études puis ça décroît avec le temps.
Je ne suis pas sure qu’on puisse expliquer ça par une perte de neurones miroirs.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes