Commentaires sur Daphné Bürki : « Le mot enculé, c’est une insulte homophobe »

Raccoon_Jesus

It's not you, it's me. I have standards
27 Janvier 2014
2 918
107 457
6 614
Ou alors de suivant d'où on est originaire (comme le Sud de la France), ça peut être utilisé pour marquer de la joie, de l'étonnement. De la même façon qu'on dit "oh putain, on a gagné !"
A moins que dire "putain" ça soit aussi à éviter par respect pour les putains ?
Non parce que je pense qu'à un certain moment, l'usage des mots a suffisamment évolué pour ne plus être (seulement) associé à leur sens d'origine. Comme putain, bordel, con et enculé.

Et puisque l'article parle d'insulte, j'ai pas regardé l'extrait en question ni ne connait la relation entre les 2 hommes mais je pense qu'on peut comparer l'usage du mot "enculé" à "bâtard" qu'on peut entendre quand 2 hommes amis se charrient.

Par contre, là où je ne cautionne pas l'usage de mots comme enculé ou PD, etc ... c'est quand il y a vraiment une volonté de blesser l'autre. Ce qui ne semble pas être le cas ici.
 
9 Décembre 2022
312
1 788
194
Moi ce qui me choque c'est que les gens s'insultent à la télé. Je ne sais pas à quelle heure passe cette émission (je n'ai pas la télé et cet article me conforte dans ce choix) mais si des enfants tombent là-dessus... Même entre adultes, c'est n'importe quoi !
 
2 Juin 2021
487
6 616
504
@Holy_Raccoon Oui enfin là on parle de traiter quelqu'un de [mot] c'est pas utiliser le mot seul dans contexte neutre/positif. "Oh putain, on a gagné" n'a aucun rapport avec "bidule est une putain", même si le mot est le même.

Et même quand on se charrie sans volonté de blesser l'autre, ce genre d'insulte renforce des stéréotypes homophobes. Si je suis dans un groupe, on est plusieurs et deux mecs s'insultent d'enculé l'un l'autre (ils sont amis et se parlent souvent comme ça), je vois pas à quel moment c'est acceptable...

Il faut aussi qu'on cesse d'avoir comme critère la "volonté de blesser l'autre", c'est bien trop facile sinon. C'est ce qu'utilisent à peu près tous les hommes qui font des blagues misogynes. "Non mais je voulais pas te blesser, c'est juste pour rigoler !" Même chose pour les personnes qui font des blagues sur les juifs, les arabes, j'en passe. Une majorité ne le fait pas avec l'intention de blesser (encore heureux), c'est même parfois consenti avec la personne à qui la blague est destinée, ça ne change pas le fait de participer à perpétuer des stéréotypes haineux.

Enfin il faut pas oublier que même si on est que deux, utiliser des mots comme "PD" ou "enculé" à tout bout de champs va avoir impact néfaste indirect. Votre interlocuteur.ice va normaliser le terme donc quand iel l'entendra ailleurs, peu importe le contexte, cela semblera normal et ne générera pas de réactions négatives. Le terme aussi risque de ressortir par inadvertance dans une situation où vous serez en groupe. Les personnes qui n'utilisent pas ces mots pour insulter d'autres personnes ne les ressortiront jamais par erreur. Donc intention de blesser ou pas, mieux vaut juste les éviter. La langue française est assez riche en insultes sans connotation homophobe.

Un autre article sur le sujet de France Info avec une analyse plus poussée expliquera mieux que moi je pense.
 
21 Décembre 2022
121
622
154
J'apprécie particulièrement l'expression de fin de cet article, 'l’objectivité n’étant que la subjectivité des dominants'.
Je pense que je vais la piquer pour l'utiliser. :fleur:
et sinon, oui la plupart des insultes utilisées quotidiennement sont misogynes et/ou homophobes, ce qui n'est pas particulièrement surprenant dans une société patriarcale.
 

RainyMood

Ne pas citer mes messages, thx :) "She/iel"
1 Mai 2014
11 924
107 896
6 114
Ce qui me choque déja, c'est de voir des insultes à heure de grande écoute, et surtout, ce serait bien d'arrêter de banaliser les insultes pour se parler.

C'est pas anodin de traiter ses interlocuteurs (amis, famille, etc...) d'enculés, de connards, etc...
Derrière ça, y a toujours une demi vérité et dans un groupe, y en a toujours une partie qui va prendre plus cher que les autres.

On insulte pas les gens "pour rigoler", ce n'est absolument pas drôle et encore moins drôle quand ce sont des insultes à connotations, homophobes, misogynes, racistes, etc...
 
25 Décembre 2016
888
10 386
3 064
25
Grenoble
Et ben, je sais pourquoi je ne regarde plus la télé...
Maintenant que j'ai arrêté de m'infliger ça et que je regarde principalement des contenus "safe place" justement, où ce genre de problématiques sont déjà bien connues et déconstruites, ça me parait encore plus frappant quand je tombe par hasard sur ce genre d'extrait à quel point y a encore du travail pour les médias mainstream, où on en est encore à se cacher derrière des prétextes éclatés comme le "politiquement correct" et à hyperventiler dès qu'on parle de questionner ses œillères (vraiment Ardisson, quel raclure de chiotte ce type).
Et même en dehors de ce point précis, j'ai eu du mal à regarder le reste de l'interview (les questions aux queens que j'ai voulu aller voir sur Youtube), parce que j'ai senti un peu dans certaines questions, certaines réactions des invités, qu'il y a parfois non seulement de l'incompréhension mais même parfois du dégout ou du mépris voilé (pas à chaque intervention heureusement). On sent que c'est un terrain miné, qu'on les attend au tournant au moindre faux pas et ça m'a fait de la peine parce que les queens étaient supers, elles faisaient preuve de pédagogie et d'humour, et ce sont juste des performeuses incroyables.
Mais ça m'a donné envie de regarder le show donc eh, merci Madmoizelle pour l'article !
 
6 Février 2023
736
6 463
454
Ca arrive que dans mon groupe d'amis, des insultes (pas des insultes homophobes) soient lâchées mais on rigole réellement entre nous :dunno: On se charrie juste énormément et on a un humour très large (humoir noir inclus) parce qu'on est sur la même longueur d'onde et qu'on sait que ce n'est absolument pas sérieux, parce qu'il suffit que l'un d'entre nous ne soit pas à l'aise avec un truc pour qu'on fasse attention à ça (et on attends pas forcément que quelqu'un ose le dire, on a souvent un moment plus sérieux après pour vérifier que personne ne l'a mal pris). Ca arrive aussi qu'on se lâche quelques insultes dans ma fratrie.

Et si demain quelqu'un me touche, je donne pas cher de sa peau. Parce que derrière nos quelques insultes, on s'aime énormément, fratrie et amis. Je me doute bien que ce n'est pas le genre d'ambiance qui peut convenir à tout le monde (loin de là même), mais ce n'est pas parce que ce n'est pas votre truc que c'est le cas de tout le monde, ou qu'on est forcément des gens mauvais.
 
  • Big up !
Réactions : Blynn, Neyane et Cerna
2 Juin 2021
487
6 616
504
@Mary-Sue Mais il faut se rendre compte que ce comportement est problématique même si dans ton groupe d'amis c'est consenti et accepté. Déjà par définition ça exclu potentiellement des personnes à se joindre à ton groupe d'amis (personnellement je ne me sentirais pas à l'aise autour de gens qui utilisent ce genre d'insultes), après c'est aussi peut être votre choix de rester entre-vous pour toujours, chacun sa manière de gérer ses groupes d'amis, mais ça reste un moyen d'exclusion donc.

Tu peux difficilement vérifier / deviner si quelqu'un prend mal ce genre de choses, les personnes marginalisées qui subissent ces insultes autour d'elles au quotidien ont appris à faire profil bas, de toute on a pas trop choix. Ton/ta supérieur.e et tes collègues utilisent ce genre de mots à la machine à café tu peux au choix le call-out et te faire ostraciser ou ne rien dire et faire comme si ça ne gênait pas. C'est pas toujours facile de parler ni même de le faire savoir sans parler. Ce qui finit par arrivé ? On s'exclue de nous-même.

Ouais le/la collègue qui veut que je déjeune avec ellui, s'iel balance des insultes homophobes et fait "de l'humour noir" le reste du temps, je vais peut-être pas avoir envie de passer du temps avec.

L'humour noir on le subit depuis la naissance ou presque et c'est l'excuse principale utilisée par les personnes haineuses "non je suis pas homophobe/raciste c'est de l'humour noir". La réalité c'est que ces gens vont faire comme toi et se proclamer "pas mauvais" (après tout ce ne sont pas de vilain.e.s racistes ou homophobes selon elleux, c'est juste de l'homour noir, pas des messages de haine), en réalité c'est limite les pires. Les gens haineux et qui l'assument et tiennent des discours d'extrême droite etc. elleux au moins on sait que c'est des personnes haineuses, elles le revendiquent, on fait le tri facilement. Mais le problème c'est les autres qui se pensent "pas mauvais.e.s" et perpétuent les mêmes schémas néfastes envers les personnes marginalisées.

Pour finir il faut pas oublier que si on n'ose pas parler quand on subit ce genre de choses, c'est en parti à cause des personnes qui pensent que c'est OK / "c'est juste de l'humour noir" / "ca va on rigole". Car on sait que si on l'ouvre on va se prendre des "on ne peut plus rien dire" / "rabat-joie". Les allié.e.s on ne va pas les trouver chez les personnes réellement haineuses (et il y en a déjà trop...), donc il nous reste que celleux qui sont "pas forcément des gens mauvais" :fleur:
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Kathiola et narvali14
6 Février 2023
736
6 463
454
@Mayushi Mais même sans ça, tout le monde ne s'entends pas forcément avec tout le monde. Là on parle des insultes, mais personnellement, il y a beaucoup de sujets qui vont me rebuter, comme le foot ; donc je ne pourrais pas m'entendre avec des personnes qui sont extrêmement fans de foot et je me sentirais à l'écart chaque fois qu'elles en parlent ou regardent un match. Est-ce que c'est un mal pour autant ? "Par définition", tu ne peux pas t'entendre avec tout le monde, parce que le simple fait d'être toi est techniquement "un moyen d'exclusion". Tu ne peux pas plaire à tout le monde et tout le monde ne peut pas te plaire. Et c'est tout à fait ok.

Ensuite, tu n'as techniquement pas tort sur le second paragraphe sauf que je ne pense pas que les insultes soient le seul problème. J'ai déjà eu du mal à exprimer mon malaise dans un groupe de féministes qui se vantaient d'être très ouvertes et d'accepter tout le monde. Il n'y avait techniquement aucun dénigrement, du moins pas ouvertement. Ca n'empêchait pas que l'ambiance n'était pas des meilleures. Le fait de bannir les insultes de son langage, ça ne veut pas dire que les relations seront plus saines. Je parle de mon groupe d'amis parce qu'à l'inverse, on se charrie tous autant les uns que les autres, mais je n'ai jamais ressenti autant de confiance envers des gens qu'envers eux, parce que derrière les insultes qu'on se balance de temps en temps pour se vanner, je n'ai jamais eu de relation aussi saine et apaisante. Le fait de dire une insulte ne veut pas dire qu'on se déteste parce qu'en fait, tout dépend de l'intention qu'on met dans un mot. Il y a des gens qui ne pourront clairement pas supporter ça et ne pourront pas faire parti de notre groupe d'amis, et ce n'est pas grave. Parce que derrière, peut-être que nous il y a aura quelque chose qui nous rebutera aussi chez d'autres personnes.

En soit, et d'ailleurs, quand je dis qu'on a un humour assez large et ouvert, je veux dire qu'on est capable d'autodérision. Ca ne veut pas dire qu'on accepte ce genre d'humour de la part de n'importe qui et à n'importe quel moment. Une fille du groupe a essuyé il n'y a pas longtemps une blague sexiste et particulièrement dégradante d'un de ses collaborateurs, et ça ne nous a pas fait rire ; ce n'était pas drôle dans ce contexte.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes